11/08/2012

Interlaken : les 20 ans de l’HunterVerein !

 

DSC_2073.jpg


 

Il y a des manifestations qui en apparence, ne payent pas de mine, mais cependant sont importantes, car elles véhiculent un élément important de notre société, l’image de notre patrimoine aéronautique.

Les manifestations en l’honneur des personnes ayant travaillés pour nos Forces aériennes et la mise en oeuvre des divers aéronefs, dont le célèbre Hawker Hunter MK56/58 ne sont que juste récompenses à ces personnes de l’ombre, qui aujourd’hui encore,  nous transmettent leur passion mais aussi les émotions passées !

 

DSC_2039.jpg

 

 

Voir voler d’authentiques Hunter est en soi un bonheur pour tous ceux et celles qui ont croisé ce merveilleux chasseur anglais dans notre ciel, parfois «traqué» pour les anciens qui ont servit dans la DCA et finalement une leçon d’histoire pour les plus jeunes !

Merci à toutes celles et ceux qui participent à à l’entretien de cette légende aérienne qu’est le Hunter à travers les différentes associations qui font perdurer notre mémoire !

Pour ceux et celles qui désirent encore cette année croiser le Hunter il reste encore deux manifestations à ne pas manquer :

DSC_2264.jpg

 

 

Les 24 au 26 août à lors du 75e Jahre-Jubiläum de l’aérodrome de Birrfeldhttp://www.birrfeld.ch/?id=176)

et le 25 août la fête de l’aérodrome de St.Stéphanhttp://www.myswitzerland.com/fr/accueil/service-actualites/manif...)

Photos : 1 Hunter en vol 2 au sol 3 La Patrouille de Suisse @ Pascal Kümmerling

 

Premier largage d’un bombe depuis un F-35 !

 

thumb_120808_O_GR159_003.jpg


 

Naval Air Systems Command, Patuxent River, Maryland, Le F-35 Lightning II no : BF-3, de type STOVL vient de réussir le premier tir d’une bombe en soute.

Ce premier tir a été effectué à l’aide d’un bombe inerte de type GBU-32 Joint Direct Attack Munition (JDAM) de 1’000 livres (455kg) sur un polygone de tir  situé sur l'Atlantique à une vitesse de  400 noeuds (470 km/h)  à une altitude de 4200 pieds (1’280m).

"Bien que cette épreuve de séparation des armes ne fasse partie des test que nous sommes en phase d’effectuer  cette année, elle représente une entrée significative dans une nouvelle phase de test pour le programme F-35», a déclaré Le capitaine de vaisseau Erik Etz, directeur des essais pour le F-35 en variantes navales»

"L'utilisation des armes en  interne confirme la capacité du JSF dans ses possibilités d’engagements », a déclaré Dan Levin, pilote d'essai de Lockheed Martin


Photo : premier tir d’une JDAM depuis un F-35 @ Lockheed-Martin

 

01:57 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : lockheed-martin, f-35, f-35 stvol |  Facebook | |

10/08/2012

La Luftwaffe reçoit ses premiers Tornado modernisés !

 


 

Tornado_ASSTA3.jpg

 

 

La Force aérienne allemande a pris livraison des deux premiers Panavia Tornado au standard intercepteur (IDS) modernisés selon le programme ASSTA-3. C’est l’entreprise EADS/Cassidian qui est le maître d’oeuvre dans cette modernisation du puissant avion de combat.

Je vous avais parlé en prime de ce programme de modernisation de la flotte des Tornado allemands, voici la phase terminale de ce programme avec le début des livraisons.

La livraison des deux premiers Tornado à la Force aérienne allemande est l'aboutissement de plusieurs mois de la conversion, la certification et l'acceptation par le centre  technique de la Bundeswehr et le Centre de navigabilité des aéronefs (WTD 61). Les appareils sont modernisés au sein des installations d’EADS/Cassidian à Manching dans le sud de l'Allemagne.

ASSTA 3 (Avionic System Software Tornado ADA):

La filiale d'EADS/Cassidian a été chargée par la Force aérienne allemande d’un programme de modernisation de la flotte d’avion Tornado. Cette modernisation comprenait trois phases dont la dernière et actuellement en oeuvre.

La modernisation comprend un système d'information multifonctionnel de distribution avec un système de liaison de données link16 moderne. Un nouveau système de guerre électronique (TDASS). Les Tornado pourront également disposer d’un nouveau dispositif de nacelle à pointage laser permettant l’usage de systèmes d’armes guidées de dernière génération comme le laser Munition mixte Direct Attack (LJDAM). En plus de cette innovation, les Tornado de la Luftwaffe disposeront d’un systèmes de communications radios ultra-modernes (SATURN) d’un appareils d'enregistrement numériques  de données. Côtés avionique, la mise en place d’un dispositifs d'affichage couleur avec intégration des données  de l’Israélien Rafael compatible avec une nouvelle nacelle de reconnaissance offrira de nouvelles perspective à l’avion.

Pour la Luftwaffe cette modernisation s’inscrit dans une volonté de poursuivre l’usage de la flotte des Tornado jusqu’en 2025.

 

565960195.jpg

 

 

Planification de la flotte :

La planification du ministère de la Défense allemand prévoit pour la mise à niveau de 85 appareils de type Tornado, couvrant les versions  ECR de guerre électronique du JBG 32 à Lechfeld et les machines de reconnaissance du  AG 51 à Schleswig. Le reste de la flotte Tornado (toutes les machines standard de type IDS) seront  remplacées par le EF2000 Eurofighter, un processus qui est actuellement en cours pour JBG 31 à Nörvenich et doit être complété par la conversion de JBG 33 à Büchel.

Photos : Tornado de test au sol et en vol  pour la modernisation ASSTA-3 @ Cassidian/Luftwaffe

 

09/08/2012

Le Sukhoi T-50 vole avec son radar !

 


_SPL8704.jpg

 

 

L'avionneur russe Sukhoi a annoncé hier avoir entamé les essais de son chasseur de 5e génération T-50 (PAK-FA) doté d'un radar unique à balayage électronique actif.

"Lors des premiers essais terrestres et en vol, un radar utilisant une antenne réseau à commande de phase installé à bord d'un prototype T-50-3 a fourni de belles performances dans les régimes "air-air" et "air-surface". Ces performances sont dignes des meilleurs aéronefs existants", a indiqué Sukhoi dans un communiqué.

Le T-50 doit posséder toutes les performances d'un avion de 5e génération: une faible signature radar et thermique, une vitesse de croisière supersonique, une haute intégration des systèmes de commande, etc. L'avion est conçu pour remplacer les MIG-29 et les Su-27 en service dans l'armée russe. Le T-50 est développé en Russie en collaboration avec l’Inde.

Le radar du PAK-FA T-50 :

SH121 X-Band Active Electronically Scanned Array (AESA) radars Tikhomirov Sukhoi PAK FA stealth fifth generation jet fighter, HAL Fifth Generation Fighter Aircraft (FGFA) Russian Air Force export i (2).jpg


 

Le radar AESA SH121 du T-50 russo-indien est développé par le centre INPI Tikhomirov, ce radar fonctionne en bande X (N036B) comprend également  deux antennes en bande L implantées dans les bords d'attaque de voilure (N036L) et dispose d’éléments internes basés sur l'arséniure de Gallium couplé a des technologies en nano-hétérostructures. Les russes confirment l’incorporation de modules à électroluminescentes (AESA MMIC).

Les radars de nouvelles générations en Russie :

Rappelons ici que les ingénieurs russes de INPI travaillent sur cette technologie depuis près de 40 ans, avec le lancement en première mondiale en 1981 de l’intégration d’une antenne ESA sur le MIG-31.

Aujourd’hui INPI prépare non seulement le radar du T-50, mais également des versions AESA susceptibles de venir moderniser des avions plus anciens comme les SU-27 et SU-30 sans oublier la gamme des MIG-29/35.

En Russie aujourd’hui se sont bien deux sociétés capables de fournir des radars de nouvelles générations à antennes à balayage électronique, INPI avec son programme  de radar SH121 destiné au T-50 et Fazotron-NIIR» avec son projet Zhuk-AE destiné également à la modernisation des Sukhoi et autres MIG.

193405119.jpg

 

 

Photos : 1 Sukhoi T-50 PAK-FA 2 Le radar INPI 3 Descriptif du T-50 @ Sukhoi

 

08/08/2012

Premier vol du X-48C «Blended Wing Body» !

 


 

ED12-0255-51_resized.jpg

 

 

CHICAGO,  Un Boeing vient de réalisé le premier de l’avion expérimental de recherche X-48C «Blended Wing Body» (BWB). Le petit aéronef télécommandé  a volé pour la première fois depuis les installations de la NASA au Dryden Flight Research Center à Edwards Air Force Base en Californie.

Le  X-48C piloté à distance  a décollé à 07h56 heure avancée du Pacifique et est monté à une altitude de 5’500 pieds avant d'atterrir 9 minutes plus tard. Le X-48C a été conçu par la division Phantom Works de Boeing en partenariat avec la NASA, l'US Air Force Research Laboratory et la société britannique Cranfield Aerospace  qui a construit l'appareil. Avec une envergure d'un peu plus de 6 m et une masse de près de 230 kg.

 

x48_700.jpg

 

 

Le X-48C est un dérivé directe du modèle X-48B qui avait effectuer son premier  vol en avril 2010. Ces appareils expérimentaux doivent au final permettre de mettre à jour la dynamique de vol de pointe et des concepts associés à une propulsion de type subsonique, grâce à trois turboréacteurs   pour le X-48B et deux seulement pour le X-48C, lui permettant d’atteindre une altitude de 10.000 pieds et une vitesse de 120 nœuds dans sa configuration à faible vitesse. L'avion est piloté à distance depuis une station de contrôle au sol dans lequel le pilote utilise des contrôles des avions conventionnels et de l'instrumentation tout en regardant un écran alimenté par une caméra sur l'avion.

Des études ultérieures seront menées pour fournir une compréhension détaillée de cette forme unique pour avions et d’emmagasiner  une base de connaissances afin de permettre une conception prospective de grande envergure.

A terme, la validation de ce concept pourrait déboucher sur la réalisation d’ici 15 à 20 ans d’avion cargo du futur.

 

NASA-Boeing-X-48C-0812a.jpg

 

 

Photos : Le X-48C en vol et sur terre @ Boeing

 

23:46 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, x-48c, x-48b, bwb |  Facebook | |