20/10/2008

Nouvel avion de combat : Les essais du Rafale !

 

rafa1.JPG

Les essais du deuxième des candidats en vue du remplacement partiel de la flotte de Tiger (TTE) ont commencé comme prévu le lundi 13 octobre 2008 à Emmen. Des vols de nuit sont également prévus dans le cadre du programme de tests en vol. Ces vols en pleine obscurité auront lieu cette semaine et la semaine prochaine.

 

Pour tester et vérifier intégralement tous les systèmes, il est nécessaire de procéder aussi à des vols dans l'obscurité. Après leur décollage, les appareils évolueront dans les espaces d'entraînement sur les Alpes, effectuant des programmes à des altitudes comprises entre 3000 et 8000 mètres. On ne les entendra alors quasiment plus. Ces vols servent à l'appréciation de l'efficacité opérationnelle et des performances techniques des systèmes. Il y aura par contre, à Emmen, le bruit usuel causé au décollage et à l'atterrissage.
Les vols de nuit de l'appareil français Rafale, du F/A-18 qui sert de cible et des PC-21 utilisés pour l'évaluation de l'éclairage pour vols de nuit auront lieu comme suit, au départ d'Emmen:

rafa2.JPG

 

Date: 21 octobre Décollage: env. 20h50 Atterrissage: env. 21h55
Avions: un Rafale, un F/A-18 et deux PC-21

 

Date: 28 octobre Décollage: env. 20h30 Atterrissage: env. 21h55
Avions: un Rafale et un F/A-18

 

Les éventuelles dates de remplacement sont le 23 et le 30 octobre. Il n'y aura toujours qu'un vol de nuit par semaine.

 

rafale-4[1].jpg

La suite
Les essais du Rafale durent jusqu'au début novembre.

 

Les offres des fabricants sont évaluées parallèlement aux essais en vol et au sol. Les données collectées serviront de base à un deuxième appel d'offres auprès des fabricants, qui aura lieu en janvier 2009. Il est prévu de procéder au choix du type en juillet 2009, sur la base de ces offres et du rapport d'évaluation qui aura été élaboré.

rafa3.JPG

 

Indication à l'attention des médias:
Une présentation officielle à la presse du Rafale est prévue le 28 octobre 2008. La participation à cette présentation nécessite d'être en possession d'une accréditation, en raison des mesures de sécurité en vigueur sur l'aérodrome militaire. Les représentants des médias ont la possibilité de s'inscrire jusqu'au mardi 21 octobre 2008, à 12h00, au moyen de la formule spéciale de demande d'accréditation. Les personnes annoncées recevront en temps utile des informations détaillées.

rafale-7[1].jpg

Photos :1, 2, 4 de Milan Rohrer

Photos :  3, 5 de Hermann Keist

15/10/2008

L’ARJ21 Chinois retardé !

ChinaJetFront2_gallery__600x383,0[1].jpg

On croyait qu’Airbus et Boeing étaient les seuls à être touché par des retards de mise au point !  Eh bien non, la Chine se retrouve dans la même situation ! La COMAC, la corporation chinoise des appareils commerciaux, a annoncé que le premier vol de l’ARJ21 allait encore une fois  être retardé (pour la troisième fois). Agendé en mars puis en septembre et octobre, finalement, le vol inaugural pourra vraisemblablement avoir lieu fin novembre.

20071222Avionchinois[1].jpg

 

 

Actuellement, le premier avion commercial de type régional jet développé de façon indépendant mais  issu d’une cellule de DC-9.

 

L’ARJ21 est  en phase finale de préparation de son premier décollage. Les pilotes d’essais testent actuellement le démarrage des moteurs ainsi que le roulage au sol du prototype. Ce premier exemplaire possède trois places : deux pour l’équipage et une pour l’observateur  mécanicien. Le troisième prototype sera équipé des sièges passagers et de l’ensemble des aménagements cabine.

 

 

L’avion dont le prix devrait se situer entre 27 et 29 millions de dollars, pourra transporter 70 à 110 passagers selon la version. Les livraisons devraient intervenir quatorze mois après le premier vol, c’est-à-dire  en mai 2010, au lieu du troisième trimestre comme initialement prévu.

 

(Voir  billet antérieur sur le sujet : ARJ21 premier avion de ligne chinois ! )

A suivre........!

 

 

lrg-13-img_1005[1].jpg

12:46 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

09/10/2008

Nouvel avion de combat : Les avions Rafale sont arrivés !

ankunft_rafale.parsys.66916.1.photo.Photogallery[1].gif

Berne, 09.10.2008 - Le deuxième des candidats en vue du remplacement partiel de la flotte de Tiger ( TTE ) a atterri ce matin à Emmen. L'arrivée de l'appareil français Rafale marque le début de la deuxième série d'essais en vol et au sol du TTE en Suisse. L'appareil européen EADS Eurofighter - troisième et dernier candidat - suivra en novembre.

ankunft_rafale.parsys.66916.2.photo.Photogallery[1].gif

 

Deux avions du type Rafale ont atterri sur l'aérodrome militaire d'Emmen ( LU ) aujourd'hui à 11h25. Ces deux biplaces seront stationnés en Suisse pendant environ un mois à partir du 9 octobre 2008. Une trentaine de vols, dont quelques-uns de nuit, sont prévus pour les essais en vol et au sol, principalement à partir d'Emmen. Une cinquantaine de vols de F / A-18 et de F-5 seront en outre nécessaires pour la représentation des cibles et pour les essais en vol en formation du TTE avec le F / A-18. Les vols d'évaluation se déroulent dans le cadre du contingent de vols à disposition, ce qui signifie qu'il n'y aura pas un accroissement du nombre de vols sur les aérodromes concernés.

5213097[1].jpg

La suite
L'arrivée de l'avion européen EADS Eurofighter est prévue le 6 novembre 2008. Le déroulement des essais en vol et au sol est identique pour les trois appareils.

5213090[1].jpg

Les offres remises le 2 juillet 2008 seront analysées parallèlement aux résultats des essais en vol et au sol. Toutes les données collectées serviront de base à un deuxième appel d'offres, qui aura lieu en janvier 2009. Il est prévu de procéder au choix du type en juillet 2009, sur la base des deuxièmes offres, optimalisées quant à l'objet de l'offre et au prix, et du rapport d'évaluation qui sera rédigé en mai 205213099[1].jpg09.

 Indication à l'attention des médias :
Une présentation officielle à la presse est prévue le 28 octobre 2008. La participation à cette présentation nécessite d'être en possession d'une accréditation, en raison des mesures de sécurité en vigueur sur l'aérodrome militaire. Les représentants de la presse peuvent s'annoncer en remplissant la formule de contact disponible sur le site Internet. Vous recevrez des informations en temps utile après votre annonce.
Indication à l'attention des curieux ( Spotter ) :
Une brève manifestation sera organisée le 17 octobre 2008 sur l'aérodrome militaire d'Emmen dans le cadre des essais en vol et au sol, à l'extérieur de la zone sécurisée. Il ne sera pas possible d'accéder aux appareils.

5213094[1].jpg
Ces avions appartiennent à l'escadron 1/7 Provence basé à Saint-Dizier-Robinson, le 1/7 a été le premier escadron opérationnel sur Rafale en 2006, les codes d'immatriculation sont : 7 HA à HZ.

16:03 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | |

05/10/2008

Nouvel avion de combat : le RAFALE !

RAF2.JPG

Le prochain avion a être évalué dans le cadre du remplacement de la flotte des F-5, sera le Rafale de Dassault Aviation et ceci du 13.10 au 07.11 prochain. Deux biplaces seront basés à Emmen (LU) et seront testés de la même manière que les deux Gripen Suédois. Retour donc sur cet appareil !

Dernier né de Dassault Aviation, dont le programme a été lancé le 26 janvier 1988 ! Il regroupe l’ensemble des équipementiers français tels que : SNCMA pour le moteurs M88, THALES (ex Thomson-CSF) pour le radar RBE-2 et Dassault Systèmes ainsi que SAGEM (électronique et optique) et l’anglais Messier-Dowty pour le train d’atterrissage.

Contrairement au Mirage 2000 qui souffrait de faiblesse vis-à-vis de ses concurrents américains, le Rafale n’a rien à redouter du point de vue technique de ses adversaires, Radar à balayage électronique (RBE-2), système de guerre électronique dernière génération SPECTRA sans oublier l’OSF (Optronique Secteur Frontal) et un GPS, ceci avec un coût développement et maintenance inférieure à la majorité de ses concurrents.

 

 

52841790348b3a5facbd61[1].png

Du point de vue de l’armement, le Rafale dispose de la panoplie la plus moderne en ce qui concerne les missiles air-air et air-sol d’origine française telle que : le MICA infrarouge et radar et il est prévu de recevoir le futur missile longue portée européen METEOR, ainsi que le SCALP (air-sol). Le dernier né de Dassault peu également emporter divers bombes d’origines américaines de type : Paveway III à guidage laser. On déplorera cependant que les engins étrangers ne soient pas validés à ce jour sur le Rafale

Le Rafale se décline en trois standards  soit : le F1  uniquement réservée aux missions air-air, celle-ci ne concerne que la Marine française pour l’instant. Le F2 qui possède le standard de base du F1 mais dispose de la capacité air-sol il équipe l’Armée de l’air. Puis le F3 qui reprendra l’ensemble des compétences précédentes avec en plus la capacité d’effectuer des missions stratégiques avec l’emport de charge nucléaire. Il sera également capable d’effectuer des missions de reconnaissance et emportera des missiles antinavires pour la marine. C’est cette dernière version (sans la capacité nucléaire et navale) que la Suisse pourrait recevoir si elle devait choisir cet avion !

Rafale_B_at_Paris_Air_Show_2007[1].jpg

Comme ses concurrents, le Rafale et en pleine évolution, diverses améliorations vont être apportées sur cet avion d’ici 2010 soit : une nouvelle antenne AESA pour le radar, une version améliorée de l’OSF, le montage d’un viseur  de casque, un nouveau détecteur d’alerte de départ de missile, et surtout une version plus puissante du réacteur M88 baptisée M88-2.

Actuellement, le Rafale a été commandé à auteur de 234 machines pour l’Armée de l’air et 60 pour la Marine, les livraisons devant s’échelonner au-delà de 2009. Pour l'instant, aucun pays ormis la France n'a acquis cet avion.

Le Rafale, outre, la Suisse et également en concours pour la Grèce, l’Inde, le Qatar, la Libye et le Brésil (quoi qu’il semblerait que ce pays ait choisi de sélectionner le Super Hornet et le Gripen en finale).

Armasuisse prévoit deux journées d’information à Emmen sur le Rafale, une pour les Spotter et l’autre à l’intention des journalistes, inscriptions obligatoires :

Le 17.10 informations pour les Spotter :

http://www.ar.admin.ch/internet/armasuisse/de/home/aktuell/agenda/anmeld_fototermin_rafale.html

Le 28.10 informations pour les médias :

http://www.ar.admin.ch/internet/armasuisse/de/home/aktuell/agenda/akkred_rafale.html

 

 

raf1.JPG

Photos 1 & 2 Armée de l'air, Rafale escadre 5/330 Côte-D'argent basé à Dijon.

Photo 3 Pascal Kümmerling, Rafale du 5/330 de passage à genève pour le meeting de bex en 07.

 

30/09/2008

Pilatus PC-21, excellents débuts !

 

DSC_0155.JPG
Les Forces aériennes suisses ont fait part mardi matin à Emmen de leurs premières expériences vécues avec l’avion d’écolage Pilatus PC-21. Les responsables de l’école de pilotes se sont montrés très satisfaits des nouvelles possibilités d’instruction qu’offre le PC-21. Les retards pris lors de l’acquisition du simulateur PC-21 n’ont pas eu d’influence sur leur jugement.

Après dix semaines d'instruction avec le Pilatus PC-21, il est possible de dresser dans l'ensemble un bilan positif. Le PC-21 est performant concernant l’avionique et l’entraînement au système et permet d’effectuer un entraînement qui n'a jamais pu être réalisé sur les anciens jets d’écolage. Le PC-21 présente l’inconvénient d’avoir des performances de vol limitées parce que les turbopropulseurs ne peuvent pas fournir les performances d'un jet. Le retard pris lors de l’acquisition du simulateur PC-21 importe peu, notamment en ce qui concerne les conséquences sur l’environnement (bruit), les coûts d’instruction et la sécurité de vol.

DSC_0154.JPG
Avec le système de formation des pilotes de jet sur PC-21 (JEPAS PC-21), les Forces aériennes suisses sont pionnières en reconvertissant leurs pilotes, sans étape intermédiaire, directement du  PC-21 sur le F/A-18. Il s’agit d’une première mondiale (saut pour singapour dont les élèves passent directement sur F-16). Dans les années 90, l’objectif de l’instruction était la reconversion des pilotes sur des Hunter ou des Tiger F-5. A la fin des années 90, il était devenu clair que la reconversion devait s'orienter sur les directives établies pour les FA-18. Les pilotes ont donc d'abord été reconvertis du PC-7 au F/A-18 Hornet en passant par le Tiger F-5. Toutefois un jet d’écolage devait satisfaire aux exigences d’un avion d’engagement ultérieur, ce qui n’était pas garanti avec le Tiger F-5. L’idée de passer directement d’un avion à hélices moderne au F/A-18 était née. Le PC-21 représente sa concrétisation.

L’instruction d’un pilote militaire de carrière dure environ 5 ans et 4 mois. 3 ans et 4 mois d'études en avionique avec une instruction de pilotes de ligne sont d’abord nécessaires.  L’instruction au vol militaire proprement dite dure deux ans : 30 semaines sur un NCPC-7 et 45 semaines sur le PC-21. Pendant ces 45 semaines d’instruction, des cours sont donnés sur des sujets tels que la reconversion technique, l'instruction lors de vols effectués dans les nuages (IFR), le vol en formation, la navigation, les attaques air-sol, le service de police aérienne et le combat aérien.   210 missions sont prévues pour chaque élève.

cppc21.JPG

Photos 1 & 2:  PC-21 à Sion lors des Portes ouvertes /Pascal Kümmerling

Photo 3: cockpit du PC-21 / Pilatus press.

18:12 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |