09/03/2009

Chute du transport aérien !

b747400.JPG

 

Le premier rapport  pour l’année 2009 de l’Association du transport aérien international (IATA) confirme la chute de la demande du transport aérien de manière généralisée.

Trafic passager en baisse :

Depuis fin 2008, la demande du trafic passager a continué de baisser, de l’ordre de 5,6% par rapport à la même période, soit fin 2007 début 2008 ! Cette baisse et en augmentation, car fin novembre elle se situait à moins 4,6% ! Du point de vue du remplissage des avions cela représente un taux actuel de 72,8 % soit 2,0% de moins que pour l’année précédente !

Par régions :

En Asie le déclin de la demande passager atteint les 8,4% à fin janvier 2009. Le blocage de l’aéroport international de Bangkok a également compliqué les choses fin 2008.  Cependant, le marché Asiatique réagit très vite, en effet, fin décembre, cette baisse atteignait 9,7%. Cette réaction et due notamment à la forte demande en janvier, due au Nouvel An Chinois ! Le pire se concentre du côté du Japon, le plus grand marché du voyage dans la région avec une baisse quantifiée à moins 5% ! De ce fait, les perspectives de trafic dans la région restent sombres pour cette année.

 

A3340.JPG

Les transporteurs Nord-Américains ont quant à eux, enregistré la deuxième plus forte baisse de passager soit moins 6,2% notamment en ce qui concerne les voyages trans-Pacific. En réponse, les voyagistes ont diminué leurs offres de 2,6%.

En Europe, la baisse atteint 5,7%, et en réaction, les voyagistes ont diminué leurs offres de 3,6% ! Mais les chiffres de la zone euros démontrent que la baisse devrait encore s’accentuer d’ici l’été d’au moins 2,7% !

La baisse la plus faible se situe du côté de l’Amérique Latine avec 1,4%, alors que dans le même temps la capacité de transport a augmenté de 0,5% !

L’Afrique a vu une baisse de près de 4,0% fin décembre, et qui s’est déjà accentuée de 2,6% à fin janvier ! Là aussi, les perspectives ne sont pas bonne, car l’IATA table sur  une baisse qui devrait atteindre 8% d’ici l’été !

Sauf le Moyen-Orient :

Le Moyen-Orient est la seule région avec une demande croissante atteignant 3,1% et dont la poussée continue avec un plus 2,6 à fin janvier ! Certes, cette augmentation et en net ralentissement par rapport à janvier 2008 (10,8%) !

 

b747c.JPG

 

Et le Fret ?

De son côté, le fret aérien a subi une chute sans précédent en janvier de 23,2% en un an. En décembre, la baisse s'était établie à 22,6% sur un an. L’ IATA continue donc de tabler sur une perte de 2,5 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros) pour le secteur aérien, la crise économique le privant de 35 milliards de recettes. "Les sonnettes d'alarme sont en train de sonner partout. Le secteur du transport aérien est en crise et nous n'avons pas encore vu le fond".

Les transporteurs d’Asie-Pacifique, qui représente 43% du marché ont subi une baisse de 28,1% sur un an. Elle a été suivie de près par les autres grands acteurs du marché, les transporteurs européens (-23,0%) et les transporteurs d’Amérique du Nord (-19,3%).

Une bonne nouvelle :

La seule bonne nouvelle étant que les prix du carburant demeurent bien en deçà du niveau de l’an dernier et devrait normalement se maintenir d’ici l’été.

Diagnostic des Compagnies :

Les compagnies aériennes restent aux soins intensifs, et certaines demandent le sauvetage grâce à l’aide public de leur gouvernement. Pour les autres, le retour à la stabilisation du circuit bancaire est un passage obligé vers un ciel dégagé !

 

.

B737700steveflint.JPG



Photo 1 : B747-451 de KLM, @Sven Gardner.

Photo 2 : A340-300 Thai Airways Aéroport de Bangkok Suwanaphum,@Pascal Kümmerling.

Photo 3 : B747-321 Dragonair Cargo,@Beat Meli.

Photo 4 : B737-700 Southwest à Las Vegas,@Steve Flint.

 

 

 

 

06/03/2009

Bientôt une Dame « Pipi » chez Ryanair ?

b737ray.JPG

L'annonce fait du bruit dans le monde de l'aviation civile. Le sulfureux PDG de Ryanair, Michael O'Leary, envisage de faire payer l'accès aux toilettes de ses avions ! Les voyageurs pourraient payer une livre, soit 1,12 euro !

 

Toilettes payantes ?

Pas de Dame « Pipi » bien sur !(quoi que), Mais un système payant sur la porte des toilettes ! Si cette idée semble à priori être une annonce comique du 1er Avril et fait sourire, l'argument semble porté par la conjoncture : il est vrai que Ryanair a affiché une perte de près de 119 millions d'euros pour le troisième trimestre de son exercice 2008 à cause d'une hausse des prix du carburant et d'une baisse de ses tarifs. La compagnie a cependant récemment relevé sa prévision de résultat pour l'ensemble de l'année, escomptant un bénéfice compris entre 50 et 80 millions d'euros.

 

Concrètement, comment la chose serait-elle mise en place ? Michael O'Leary s'est expliqué : "Une des choses que nous avons envisagées dans le passé et à laquelle nous réfléchissons toujours est la possibilité de placer une fente pour déposer des pièces sur la porte des toilettes". Et le patron de Ryanair de se justifier : "Nous cherchons toujours des solutions pour rendre le voyage aérien moins onéreux. Nous faisons tout notre possible pour trouver des revenus nous permettant de continuer à baisser les tarifs".

lv-c-bowl[1].jpg

Le profit avant le confort ?

Cet argument en faveur des trajets moins chers n'a pourtant guère trouvé d'écho :

Plusieurs critiques font état d’une mauvaise politique développée chez Ryanair qui est prête à tout pour faire de l’argent facile à des fins de profit et ceci avant le confort du passager !

Cette annonce survient quelques jours après un autre projet dévoilé par Ryanair : la compagnie avait annoncé la semaine passée qu'elle allait introduire sur sa flotte un service permettant d'utiliser les téléphones mobiles en cabine (chose jusqu'ici impossible) à des prix toutefois élevés.
L'utilisation de son téléphone portable est possible depuis le 19 février à bord de certains appareils de la compagnie, grâce à son système "OnAir".

L’Idée sera-t-elle suivie ?

Chez la concurrence, notamment chez Easyjet c’est un « no comment !» que l’on obtient ! Il est vrai que certaines idées développées chez les Low-cost  ont trouvé preneur chez les charters et bon nombre de grande compagnie sur les vols courts courriers. Je pense notamment  aux boissons alcoolisées devenues payantes et autres sandwiches !  Mais voilà, obliger le passager à débourser pour pouvoir se soulager pourrait avoir comme conséquence une demande de propreté irréprochable des commodités ! Hors, force est de constater que ce n’est pas toujours le cas ! Alors faudra-t-il une Hôtesse PIPI garante de l’hygiène des petits coins aérien ?

Je n’y crois pas et vous… ?

 

 

b737radyslav Ridasak.JPG

 Photos 1 & 3 : B737 de Ryanair, @Donald Wilsson.

13:17 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | |

04/03/2009

Livraison du 500ème A321 !

 

aafr.JPG

 

C’est avec une grande fierté que le consurtium européen Airbus a remis depuis le centre de livraison  de Hamburg à la Compagnie Air France le 500ème Airbus A321 en ce début du mois de mars !

 

 

Cet A321 d’Air France, équipé des réacteurs CFM 56-5B/3 et doté de la cabine mono couloir « Enhanced » d’Airbus, et  peut accueillir 174 passagers dans un aménagement bi-classe confortable. 

Le groupe Air France a été la première compagnie à exploiter l’A320, et reçoit le 500ème A321, appareil offrant la  plus grande capacité de cette famille. Air France a également été la première compagnie majeure à exploiter en 2003 les quatre appareils de la famille A320.

 

Nouveau logo AirFrance :

 

Le Group AirFance change sa communication avec un nouveau logo et une peinture sensiblement différente, si les photos du nouvel A321 n’ont pas encore été

Publiées avec les nouvelles couleurs, voici un exemple avec cette image d’un B777 new look :

 

 

dyn003_original_600_193_pjpeg_2567601_6f24fc72785ce284102abc454f576e3a[1].jpg

 

 

Investissements en continu :


 Airbus investit quelque 100 millions d’Euros chaque année, afin que l’A320 reste le mono couloir le plus éco efficient au monde. Cette 500ème livraison démontre le bien-fondé de ces investissements, et met en lumière la place de leader de l’A321 sur son segment de marché en termes de rentabilité opérationnelle, confort passagers et respect de l’environnement.

 

Rappel :

Le tout premier A321 a été livré en 1994, année au cours de laquelle le Groupe Air France a également reçu son premier exemplaire de ce type d’appareil. A ce jour, Airbus a vendu plus de 750 A321 à quelque 65 clients dans le monde. 
 
 Les mono couloirs Airbus tels que l’A321 peuvent accueillir du fret conteneurisé, pour une meilleure rentabilité. Les compagnies utilisant ce système de chargement de fret réduisent leurs temps de rotation et peuvent transférer aisément leurs conteneurs d’un mono couloir à un gros-porteur. Ce système permet une meilleure efficacité au niveau du chargement du fret et réduit les risques d’endommagement des marchandises. 

42002563[1].jpg


La communité entre les appareils Airbus dotés de commandes de vol électriques contribue également à la rentabilité de la famille A320. La possibilité d’affecter aux A318, A319, A320 et A321 les mêmes équipages, personnels navigants commerciaux et techniciens de maintenance permet de réaliser des économies et donne aux compagnies une plus grande souplesse dans la planification de leurs équipages et flottes.

 

 

 

La famille Airbus A320 avec l’A318 à 107 sièges, l’A319 à 124 sièges, l’A320 à 150 sièges et l’A321 à 185 sièges constitue la gamme de mono couloirs best-sellers de tous les temps avec plus de 3.200 avions vendus à ce jour dans le monde entier. L’A321, le représentant le plus large de la famille A320, accueille 185 passagers dans sa configuration standard deux classes avec 16 sièges en première classe et 169 en classe économique et offre un rayon d’action de 5 550 km / 3 000 nm. En configuration à classe unique, il offre un confort excellent pour 199 à 220 passagers. Son fuselage allongé mesure 44,51 mètres / 146 pieds.

 

 

 

33619954[1].jpg

 

Photo 1 : A321 Air France (similaire au 500ème),@Air France

Photo 2 : B777 avec les nouvelles couleurs,@AirFrance.

Photos 3 & 4: Chaîne de montage à Hamburg, Prototype A321, @EADS, Airbus Industrie.

23:04 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

02/03/2009

NEURON : Début de fabrication !

 

 

 

Neuron%202007-03-001[1].jpg

 

 

Le projet européen de démonstrateur de drone de combat entre dans sa phase active de fabrication des prototypes.A ce jour, 85 % du budget total a été attribué à l'industrie par la DGA, qui agit au nom des six états partenaires (France, Suède, Italie, Espagne, Grèce et Suisse).

Au cours du premier semestre 2008, tous les systèmes composant le NEURON ont fait l'objet de revues de définition avec l'ensemble des partenaires industriels. Ces revues ont permis d’assurer la cohérence d’ensemble. Le travail de définition des interfaces est maintenant presque fini et autorise à passer aux travaux qui détailleront les systèmes et la cellule équipée.

DSFM070061[1].jpg


Essais de développement et vols de démonstration

 Ruag, partenaire industriel suisse du programme, a réalisé deux essais spécifiques en soufflerie. Le premier a permis d'identifier les conditions dans lesquelles l'aérodynamique se trouve affectée par la proximité du sol (effet de sol) et, le second, d'analyser les conséquences de "chocs d'oiseau" sur le bord d'attaque. Les résultats positifs obtenus ont donné la possibilité de figer les formes définitives du véhicule aérien.

En parallèle, le 30 juin 2008, un vol de démonstration a été effectué par le drone AVE-C. Sa configuration générale, proche de celle de NEURON, a conforté la capacité de celui-ci à réussir, dès son premier vol, un décollage et un atterrissage automatique. Dans le domaine de l'expérimentation de nouvelles gouvernes, le 10 octobre 2008, l'AVE-C réalisait un vol contrôlé en lacet par vectorisation de poussée.

 

DM142_DSCN0012.jpg_4DImageD_02[1].jpg



Fabrication : le passage à l'acte

La furtivité est un des enjeux technologiques majeurs du programme. La réalisation du NEURON, tant dans le domaine de la signature radar que dans celui de la signature infrarouge, nécessite le développement et l'intégration de nouvelles technologies relatives à sa structure.à sa structure.

Les sous-ensembles les plus critiques ont fait l'objet de réalisations concrètes permettant de mettre au point et valider les processus de fabrication et d'assemblage.

Véritable galop d’essai pour le programme, le montage d'une tuyère complète est maintenant achevé. Réalisée par le partenaire industriel grec Hellenic Aerospace Industry (HAI), qui fabrique également le fuselage arrière, la tuyère, couplée au réacteur Adour de Rolls-Royce Turbomeca, estsoumise à des essais mécaniques et d’intégration depuis janvier 2009.

Un démonstrateur d'entrée d'air a été fabriqué par le centre de développement exploratoire (CDE), dans l'usine Dassault Aviation d'Argenteuil. L'usine de Biarritz a, quant à elle, produit un tronçon complet de bord d'attaque, d'une longueur d'environ deux mètres.

En vue de satisfaire les exigences de furtivité, les difficultés rencontrées à l'occasion de ces réalisations ont été similaires : une maitrise très serrée des tolérances sur les discontinuités de forme, et l'incorporation de dispositifs spéciaux.

Méthodes de travail collaboratif

Capitalisant sur l’expérience acquise au cours de projets récents, l'installation en plateau physique va être progressivement allégée au cours de l'année 2009 pour évoluer vers un travail en plateau virtuel avec tous les partenaires industriels (Alenia Aeronautica, SAAB, EADS CASA, HAI et RUAG). Cet outil offrira, à l'ensemble des équipes, la possibilité de travailler simultanément, en toute sécurité et en temps réel, à partir de la même base de données informatique et ce, quel que soit le lieu d’exécution des travaux.

Le premier vol du NEURON est programmé fin 2011. Les essais en vol auront lieu en France (à Istres), en Suède puis en Italie pendant plus d’un an et demi.

Au-delà du NEURON, c'est donc l'industrie aéronautique européenne de défense qui prend forme !

 

 

 

 

 

 

_DSF6876[1].jpg

 

 

Photos : Dassault communication.

 

A Lire, billet sur le même sujet :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2007/07/22/démonstrateur-furtif-neuron.html

 

12:46 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |

27/02/2009

Nouvel Hélicoptère pour Obama !

AIR_VH-71_EH101_Concept_lg[1].jpg

 

Le Président Obama va prochainement recevoir le premier exemplaire de son nouvel hélicoptère présidentiel le VH-71 « White One » commandé par son prédécesseur. Cependant, le coût exorbitant de ce programme pourrait être revu à la baisse et la flotte restreinte.

 

 

s61.JPG

 

 

40 ans de services pour les VH-3D :

 

Les plus anciens hélicoptères qui équipe le Corps des Marines (Marine Helicopter squadron One) qui transporte le président des Etats-Unis, le Vice président ainsi que les différents secrétaires d’Etat ont atteint l’âge vénérable de 40 ans, Il s’agit des Sikorsky VH-3D (issus du model S-61) et complété dans les années nonante  par des VH-60N « White-Hawk »  (Sikorsky AH-60 Black-Hawk), la flotte du gouvernement américain compte près de 28 machines ! Décidé sous l’administration Bush, le remplacement des VH-3D et progressivement des VH-60N divise aujourd’hui la nouvelle administration.

 

800px-VH-60_Marine_One[1].jpg

 

L’EH-101 européen choisit :

 

Décidé en 2005 le nouvel hélicoptère choisit et l’EH-101 «  Merlin » du consortium Agusta Westland  qui prendra l’appellation VH-71 « Kestrel » (lorsque le Président est à bord l’indicatif radio est « Marine One »).

 

A la fin des années septante la Royal Navy a émit un cahier des charges pour un hélicoptère de lutte anti-sous marine destiné à remplacer le Sea-King. Le futur appareil devait être plus compacte avec une capacité d’emport  supérieur avec des performances élargies. La Marine Italienne ayant les mêmes besoins, un accord de production fût introduit afin de développer ce nouvel appareil en commun. Sous l’égide du groupe European Helicopter Industries (EH). L’appareil est une tri-turbine conventionnelle. Le fuselage est réalisé avec une structure en nid d’abeille à base d’un alliage aluminium lithium habillée de panneaux composites, la poutre porte empennages venant se replier le long du fuselage, sauf pour les versions possédant une rampe de chargement arrière. Le rotor principal est composé de 5 pales en matériaux composites, le rotor anti-couple est quadripale et le train d’atterrissage escamotable. Parmi les améliorations par rapport au Westland Sea King on note des prises d’air de turbines situées latéralement, pour faciliter leur dégivrage et  un système de flottaison.

 

vh-71-image02[1].jpg

Premier VH-71 :

 

Le VH-71 Présidentiel a effectué son premier vol  aux installations d’AugustaWestland à Yeovil en Angleterre en octobre derniers.

Durant ce vol de 40 minutes, les performances exceptionnelles de l’appareil ont été notées. Le premier des cinq VH-71 a été depuis, transporté par l’US Air Force en C-17 à la Base Patuxent Rivers dans le Maryland pour recevoir ses équipements spéciaux.

« Marine One » est équipé de contre-mesures anti-missiles, d’un système complet de brouillage et d’alerte radar et laser. Par ailleurs, pour garantir une parfaite sécurité de ses occupants l’appareil reçoit un blindage et des renforts de sécurité en cas de crash.

 

Nombre  de VH-71 à définir :

 

Commandé à 5 exemplaires livrables d’ici 2010 pour l’instant, l’administration Obama devra se positionner cette année encore sur la commande finale des 23 machines supplémentaires qui seraient quant à elles livrable d’ici 2015. Confronté aux difficultés de la crise, Barak Obama va devoir réfléchir, entre restreindre la nouvelle flotte ou confirmé le remplacement complet  dont le montant et calculé à 11,2 milliards de dollars !

 

 

 

TV-2_LR-helicopter01[1].jpg

 


Photos 1, 4, 5 : VH-71 en photo montage devant la Maison blanche, En vrai en vol, EH-101 avant transformation en VH-71.

Photo 2 : VH-3D et Photo 3 : VH-60N.

 

 

 

13:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |