02/06/2011

Braathens commande le CSeries !

 

BA-CS100_CS300_Malmo-HR.jpg

 

 

 

 

Bombardier Aéronautique a annoncé hier que Braathens Leasing Limited a passé une commande ferme de cinq biréacteurs  CS100 et de cinq biréacteurs CS300. Braathens a également pris des options sur 10 autres avions de la gamme CSeries. Aux prix courants des avions CS100 et CS300, le contrat de commandes fermes est estimé à quelque 665 millions $ US. Ce qui pourrait augmenter jusqu’à environ 1,37 milliard $ US si les 10 options sont converties en commandes fermes.

Un nouveau client pour le CSeries :

Ces avions CSeries seront exploités par Malmö Aviation, membre de Braathens Aviation, depuis sa base de l’aéroport Bromma-Stockholm, située à quelques kilomètres du centre-ville de Stockholm. Malmö Aviation exploite présentement 12 avions à réaction et elle entend renouveler sa flotte et explorer de nouvelles occasions d’affaires avec ses avions CSeries à compter de 2014.

La gamme CSeries :

Conçus pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, les avions CSeries combinent des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà.

La gamme d’avions CSeries offrira un avantage de 15% en matière de baisse de coûts d’exploitation et un avantage de 20%  de réduction de la consommation de carburant; des niveaux de bruit et d’émissions grandement réduits, ainsi qu’une polyvalence opérationnelle supérieure, une performance au décollage et à l’atterrissage exceptionnelle avec une distance franchissable de 2 950 milles marins (5 463 km). Elle proposera également des rangées de trois et deux fauteuils, dignes de gros-porteurs, dans un avion monocouloir.

L’avion CS100 doit entrer en service commercial en 2013 auprès de sa compagnie de lancement Swiss filiale du groupe Lufthansa (StarAlliance), suivi de l’avion CS300 en 2014.

 

BA-CS100_Malmo-HR.jpg

 

 

Les clients du CSeries :

La transaction annoncée hier fait passer les commandes de la gamme d’avions CSeries à 100, dont 38 avions CS100 et 62 avions CS300 et portent à quatre le nombre de clients des avions CSeries. Parmi les autres clients ayant commandé des avions CSeries, on compte Deutsche Lufthansa AG (30 avions CS100) pour le compte de SWISS, Republic Airways (40 avions CS300), et Lease Corporation International Group (17 avions CS300 et trois avions CS100). De plus, le programme d’avions CSeries enregistre des options sur 100 avions additionnels.

 

 

1217943154.jpg

 

 

la fabrication des avions CSeries efficente :

Bombardier Aéronautique prévoit d’obtenir une ré-pétabilité prévisible et une qualité améliorée tout en prévenant des problèmes ergonomiques sur la chaîne de montage des avions CSeries en utilisant six robots de 12 tonnes (10,89 tonnes métriques) pour l’assemblage du poste de pilotage et du fuselage de l’avion de ligne. De plus, la Société s’attend à réduire de plus de 40 heures le temps de cycle nécessaire pour l’assemblage de l’avion. Jusqu’à maintenant, les avions Bombardier étaient assemblés en grande partie à la main. Cependant, avec un diamètre de 3,7 mètres (12 pieds), le fuselage de la gamme d’avions CSeries est plus grand que celui de tout autre avion de ligne jamais construit par Bombardier. Le fuselage plus large offre un confort supérieur pour les passagers, mais présente un défi ergonomique pour l’assemblage.

Le raccordement des sections de fuselage à la main exigerait beaucoup d’heures pour l’assemblage des échafaudages nécessaires aux travailleurs pour atteindre le haut de l’avion, et beaucoup d’autres heures pour déplacer ces échafaudages sur toute la longueur du fuselage.

Les robots peuvent se déployer à une hauteur complète de 5,72 mètres (18 pieds, 9 pouces). À partir de leur base, ils peuvent atteindre le dessus ou le dessous de l’avion.

En l’espace de 32 secondes, chaque robot peut forer un petit trou et riveter ou enfoncer à coups de marteau une fixation dans le fuselage d’aluminium-lithium. Pour les sections de fuselage en matériaux composites, il faut 53 secondes pour forer un trou, appliquer un scellant et mettre une fixation en place. Quatre robots, travaillant avec un opérateur chacun, peuvent raccorder les sections de fuselage d’un avion CSeries en 17 heures. Des systèmes de contrôle à vision évoluée assurent que chaque trou est foré au centième de pouce (0,254 mm) près.

BA-CSeries_CS100_Exterior_01-HR.jpg


 

Photos : 1 & 2 CSeries aux couleurs de Malmö 3 CSeries 100 Swiss 4 CSeries @ Bombardier Aerospace

 

12:50 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier, cseries, cs100, cs300 |  Facebook | |

01/06/2011

La RAAF va recevoir son A330 MRTT !

A_330_MRTT_runway_490_318.jpg

Le premier avion de ravitaillement/transport de nouvelle génération A330 MRTT d’Airbus Military, destiné à la Royal Australian Air Force (RAAF), a quitté Madrid à 10h10 locale pour être convoyé vers l’Australie.

L’appareil, désigné KC-30A par la RAAF, devrait atterrir sur la base d’Amberley (Queensland) le lundi 30 mai, et sera officiellement livré au client dans les tout prochains jours.

Pour son vol de convoyage, l’A330 MRTT, piloté par un équipage mixte Airbus Military/ RAAF, transitera par McCarran (Nevada) et Hickam (Hawaii) aux Etats-Unis.

Cet appareil est le second à avoir été converti par Qantas Defence Services, à Brisbane. Il était revenu à Madrid pour la peinture et les dernières finitions. Le deuxième A330 MRTT destiné à la RAAF devrait le rejoindre en Australie en juin, deux appareils supplémentaires devant être livrés avant la fin de l’année. Le cinquième et dernier appareil commandé par la Royal Australian Air Force, arrivé il y a quelques jours à Brisbane pour conversion, sera livré l’an prochain.

La livraison de l’A330 MRTT sur la base d’Amberley de la RAAF fait suite à un programme très complet de développement et d’essais du seul avion de ravitaillement/transport de nouvelle génération certifié et opérationnel au monde. L’appareil a obtenu, en mars 2010, la certification civile (« Supplemental Type Certificate » – STC) civil, avant de recevoir la certification militaire militaire en octobre.

L’A330 MRTT de la RAAF sera équipé de deux nacelles de ravitaillement sous voilure, de la perche ventrale de ravitaillement ARBS (Aerial Refuelling Boom System) développée par Airbus Military, ainsi que d’un réceptacle universel UARRSI (Universal Aerial Refuelling Receptacle Slipway Installation) permettant son ravitaillement par un autre avion du même type. Cet appareil de 270 sièges, propulsé par deux moteurs General Electric CF6-80E, est en outre doté de mesures d’autoprotection (Defensive Aids Suite – DAS) exhaustives.

A propos de l’A330 MRTT

Ayant reçu le certificat de type de l’autorité de certification civile européenne EASA en mars 2010, puis le certificat militaire de l’autorité espagnole INTA en octobre, l’A330 MRTT d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières. L’A330 MRTT totalise à ce jour 28 commandes émanant de quatre clients (Australie, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis et Royaume-Uni), et a déjà reçu un renouvellement de commande de la part du Royaume d’Arabie Saoudite.

A_330_MRTT_take_off.jpg

Photos : l’A330 MRTT de la RAAF @ Airbus Military

31/05/2011

Un A330-300 de Swiss baptisé Appenzell !

dl-A330-300_SWI2025A.jpg

A l’aéroport de Zurich, l’Airbus SWISS A330-300 immatriculé HB-JHJ a été baptisé du nom d’«Appenzell». La cheffe du district d’Appenzell, Madame Lydia Hörler-Koller a officié lors du baptême en compagnie de Marcel Klaus, Chief Financial Officer SWISS.

«Nous sommes heureux qu’Appenzell soit le parrain de notre HB-JHJ. Avec son paysage unique en son genre, ses traditions soigneusement préservées et ses délicieuses spécialités culinaires, Appenzell représente particulièrement bien la «Swissness» classique, élément déterminant de notre culture et de notre marque», a déclaré Marcel Klaus. Lydia Hörler-Koller a ajouté: «Avec ce parrainage, nous entendons rapprocher les visiteurs aussi bien suisses qu’étrangers de la région d’Appenzell et de ses attraits particuliers.» Le baptême à peine terminé, l’«Appenzell» a pris son envol en tant qu’ambassadrice de sa région pour rallier Miami.

SWISS a mis en service le HB-JHJ, son dixième Airbus A330-300, en janvier 2011. Ainsi a pris fin l’intégration de la première série de ce type d’aéronef moderne dans la flotte de la compagnie  SWISS. La compagnie prévoit d’intégrer une deuxième série de cinq appareils dans son parc long-courrier à partir de 2012.

Comparés au modèle précédent, les Airbus A330-300 consomment environ 13% de kérosène en moins par passager. Les éléments clés du nouvel avion sont la Business Class la plus moderne avec un lit à matelas pneumatique parfaitement horizontal et la SWISS First revue et corrigée. L’A330-300 dessert pour l’instant les destinations suivantes et ceci sans escale: New York, Chicago, Montréal, Dubaï/Mascate, Bombay, Delhi, Nairobi/Dar-es-Salaam, Douala/Yaoundé et partiellement Miami.

Photo : A330-300 Swiss @ Swiss

 

08:03 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : swiss, airbus, a330-300 |  Facebook | |

30/05/2011

Le Gulfstream G650 reprend ses essais !

 

g650-aerial-hires.jpg

SAVANNAH, Gulfstream Aerospace Corp a repris le programme d’essais en vol du

 G650 et ceci suite à une suspension temporaire de vol après l’ accident du 2 avril dernier.

 

 

Retour aux essais :

 

Le premier vol depuis l'accident a eu lieu le 28 mai, l’appareil de no : 6001

À volé durant  1 heure et 39 minutes. L'équipage se composait des pilotes d'essais Jake Howard et Tom Horne et l’ingénieur navigant d'essais Bill Osborne.

À ce jour, le programme d’essais en vol du  G650 a accompli 470 vols, accumulé 1560 heures sur  les 2.200 heures estimées nécessaires pour la certification. Gulfstream a repris les vols avec les quatre avions de vol d'essai restants. La société prévoit toujours de certification en 2011, avec l'entrée en service en 2012, comme initialement prévu lors du lancement public de l'avion en 2008.

 

Photo : G650 en test en vol @ Gulfstream



29/05/2011

200e A320 pour Easyjet & A380 Korean Air !

 

 

e04e40f474.jpg

 

 

 

EasyJet a fêté son statut de plus jeune compagnie à s’être dotée, dans un temps record, d’une flotte de 200 appareils Airbus, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à Toulouse. Carolyn McCall, CEO d’easyJet, Jean-Paul Ebanga, Président et CEO de CFM International, et Tom Enders, Président et CEO d’Airbus, étaient présents lors de cet événement.

Pour fêter ce 200ème Airbus, easyJet et Airbus ont dévoilé un A320 affichant une livrée unique complètement orange. Le premier vol de cet appareil avec des passagers à bord, reliant Toulouse à Paris puis à Londres, a reçu à cette occasion le numéro de vol EZY200.

6050303021[1].jpg

 

Korean Air reçoit son A380

Korean Air a fêté la livraison de son premier A380, lors d’une cérémonie spéciale, qui s’est déroulée au siège social d’Airbus, à Toulouse, aujourd’hui. A cette occasion, Yang Ho Cho, Président de Korean Air a été reçu par Tom Enders, Président et CEO d’Airbus. Louis Gallois, CEO d’EADS, assistait également à cette cérémonie. Korean Air est la sixième compagnie aérienne à prendre livraison de l’A380, dont elle a commandé 10 exemplaires au total.

Korean Air exploitera tout d’abord l’A380 à partir de son hub de Séoul, à destination de l’Asie, puis sur des lignes sans escale à destination de l’Amérique du nord et de l’Europe. Pour sa flotte d’A380, la compagnie a choisi une configuration triclasse extrêmement spacieuse, pouvant accueillir 407 passagers. La cabine présente les premières boutiques duty free au monde à bord d’un avion, ainsi qu’un bar et salon stylés au pont supérieur, réservés aux passagers de la classe premium.

Photos : 1 A320 Easyjet 2 A380 Korean Air @ Airbus

 

15:28 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : easyjet, korean air, a320, a380 |  Facebook | |