16/10/2011

Arik Air commande le B747-800 «Intercontinental» !

 

 

K65447.jpg

 

 

WASHINGTON,  Boeing  et la compagnie  Arik Air ont annoncé un accord pour deux avions de type B747-800 «Intercontinental». La commande est évaluée à 635 millions de dollars au prix catalogue.

L'ordre a été annoncé lors d'une cérémonie de signature au sein du  8ème sommet du Conseil d'entreprise pour l'Afrique.

"Les voyages en avion dans la région continue de croître à un rythme rapide et nous devons préparer notre flotte pour répondre à cette croissance», a déclaré Sir JIA Arumemi-Johnson, propriétaire et président de Arik Air»,«Le nouveau Boeing 747-800 s'inscrit parfaitement dans notre planification à long terme. Il apporte la meilleure économie d'exploitation pour sa taille, ce qui est important avec l'augmentation du prix du carburant."

Arik Air est au Nigeria à la compagnie aérienne ayant la plus forte croissance, elle exploite une grande flotte de Boeing B737 Next-Generation  et dessert plus de 22 destinations domestiques, la compagnie aérienne prévoit d'utiliser le B747-800 pour développer ses destination long-courriers.

Le nouveau B747-800 «Intercontinental» dispose d'un design d’aile entièrement nouveau et un pont d'envol améliorées. L'intérieur de l'avion intègre des fonctionnalités du B787 «Dreamliner», l'architecture «SkyInterior» donnera aux passagers un plus grand sentiment d'espace et de confort.

L'utilisation de moteurs General Electric GEnx-2B rend l’avion plus silencieux, produisent moins d'émissions et permet une meilleure économie de carburant que ces concurrents. En matière d’exploitation le B747-800 offre un accroissement du volume de fret de l’ordre de 26%.

Photo : Image de synthèse du futur B747-800 Intercontinental  d’Arik Air @ Boieng

 

14/10/2011

China Southern Airlines a reçu son A380 !

 

 

 

3191238a7a[1].jpg

 

 

Airbus a livré le premier A380 à China Southern Airlines, lors d'une cérémonie de célébration aujourd'hui au Centre de livraison d'Airbus à Toulouse, en France.

Premier opérateur chinois :

China Southern Airlines devient le premier opérateur de l’A380 en Chine et le septième au monde. Propulsé par des moteurs Rolls-Royce Trend-900, l'avion sera initialement exploité sur des liaisons intérieures entre les grandes villes chinoises de Beijing, Shanghai et Guangzhou. Plus tard, la compagnie aérienne va déployer l'A380 sur les lignes internationales.

Configuration :

Lors de la cérémonie, China Southern Airlines a dévoilé sa cabine spacieuse et confortable de l'A380, avec un total de 506 sièges dans une configuration classique à trois classes, dont huit de luxe de première classe et  70 fauteuils-lits en classe affaires et 428 sièges en classe économique. Le bien-être du passager sera renforcé grâce à un éclairage d'ambiance innovant avec plusieurs scénarios d'éclairage pour créer une atmosphère de détente. Le système de divertissement permettra aux passagers de choisir parmi une grande variété de programmes audio et vidéo. La cabine offre également des sièges et des toilettes qui sont facilement accessibles aux passagers handicapés.

Quelques  chiffres :

L’avion reçu par China Southern Airlines est le 58ème appareil livré à ce jour par Airbus, ce qui fait de  China Southern Airlines le septième l'opérateur de l’A380 au monde depuis la première livraison en Octobre 2007. À ce jour, les Airbus A380 ont effectué plus de 350.000 heures et transportés plus de 15 millions de passagers.

Le numéro deux d'Airbus, Fabrice Brégier, a estimé vendredi dans un entretien à l'AFP qu'il y aurait "vraisemblablement un A380 plus grand" mais dans un horizon lointain.

 

fff295091e[1].jpg

 

 

Photos : l’A380 de China Southern Airlines @ Airbus

 

13/10/2011

Boeing livre le B747-800F à Cargolux !

 

 

_HAN8994_LR.jpg

 

 

EVERETT, Washington, 12/13 octobre, 2011 c’est avec un peu de retard suite à un problème technique au niveau du financement que Boeing à livré officiellement le premier B747-800 F à son client de lancement, la société luxembourgeoise Cargolux !

Une nouvelle page d’histoire s’ouvre :

Avec cette livraison Boeing et son partenaire Cargolux ouvre une nouvelle page d’histoire concernant le mythique B747 ! Après la livraison depuis le site  de Boeing  à Everett, l'avion est parti pour Seattle-Tacoma International Airport, où le nouvel avion cargo a reçu sa première cargaison destinée au  siège de Cargolux au Luxembourg.

Quelques déclarations :

«C'est un grand jour pour The Boeing Company et pour Cargolux," a déclaré Jim Albaugh, président et PDG, Boeing Commercial Airplanes. «Le B747-8 «Freighter» est vraiment le roi des cieux pour le 21e siècle, et continuera de faire valoir le 747 pour les décennies à venir."

«Le nouveau B747-8 Freighter est un monument à l'incroyable équipe qui a conçu et construit cet avion", a déclaré Elizabeth Lund, vice-président et directeur général du programme B747. «Et c'est un plaisir de livrer cet avion à Cargolux, une compagnie aérienne qui a longtemps été dédiée à Boeing et le programme 747."

L'avion sera un complément parfait à la flotte de Cargolux, a déclaré Frank Reimen, président et CEO de Cargolux. «Le nouveau Boeing B747-8 Freighter va aider Cargolux à maintenir sa position de leader en opération cargo opération. Nous nous réjouissons de l'efficacité et les avantages environnementaux qui arrivent avec cet avion formidable», a-t-il ajouté.

Les commandes :

Cargolux a commandé un total de 13 B747-800 «Freighters»  sa commande de lancement de 10 avions en 2005 puis un suivi de commande sur  trois avions supplémentaires placés en 2007. Au total, huit clients ont commandé un total de 75 B747-800 «Freighters».

Rappel :

Le B747-800 F bien qu’il soit parfaitement reconnaissable aux versions précédentes du JumboJet, incorpore de nombreuses modifications, issues du programme du B787 «Dreamliner». L’aile a été re-dessinée et utilise plus de matériaux composites à la manière du B787. Les moteurs sont les mêmes et les nacelles reprennent les échancrures  de fuite évitant la création de turbulences. La nouvelle configuration du poste de pilotage et le futur intérieur cabine seront très proches entre les différents modèles d’avion de Boeing. Ceci à la manière de ce qu’avait initié Airbus sur ses avions.

L'avion mesure 76,3 m de long, soit  5,6 m de plus que la version cargo B747-400. Le tronçon fournit à ses clients 16 % de volume supplémentaire, ce qui se traduit par 4 palettes sur le pont principal et 3 au pont inférieur. Avec une masse à vide de 80 tonnes il sera 21% plus économe en carburant que ses concurrents.

Les nouveaux moteurs qui équipent l’avion, les General-Electric GEnx-2B67  incorporent les dernières technologies, comme un carter de soufflante en composite avec une  turbine révolutionnaire.

CVdash8D.jpg

 

 

Photos : 1 B747-800F au départ d’Everett 2 Arrivée chez Cargolux @ Boeing/Cargolux

 

ALBERT WEINBERG,l’auteur de Dan Cooper est DCD !

 dan_cooper_mysteres_et_secrets.jpg

 

 

Nous venons d’apprendre avec beaucoup de tristesse et d’émotion la disparition d’Albert Weinberg, auteur-dessinateur des mythiques aventures de l’aviateur Dan Cooper.

Décédé, le 29 septembre 2011, Albert Weinberg comptait parmi les derniers piliers de la première génération de créateurs du journal « Tintin ». La direction, le personnel et l’ensemble des auteurs des Éditions du Lombard s’associent à la douleur de son épouse, de sa famille et de ses proches.

 

Né à Liège le 9 avril 1922, Albert Weinberg se destinait au très sérieux métier de comptable. Pendant son service militaire, impressionnés par ses talents de dessinateur, ses copains de régiment l’avaient persuadé d’en faire son métier. Démobilisé en 1947, il commença par assister Victor Hubinon et collabora aux séries «Buck Danny» et «Blondin & Cirage» publiées dans le journal «Spirou». De 1949 à 1954, comme auteur-dessinateur à part entière, il anima la série «Luc Condor» dans la revue «Héroïc-Albums». À partir de 1950, il réalisa parallèlement des illustrations et mit en images de courtes histoires «authentiques» pour le journal «Tintin». Lancées dans le numéro du 17 novembre 1954  du même fameux hebdomadaire des 7 à 77 ans, les aventures aériennes et spatiales de son fameux aviateur Dan Cooper deviendront rapidement une série best-seller. Traduits en 15 langues, les albums de cet attachant pilote de l’armée de l’air canadienne connaissent toujours un immense succès international. Les 41 titres de la série composent aujourd’hui une superbe «Intégrale» en 12 tomes éditée par Le Lombard.

En 2004, à l’occasion des 50 ans de carrière de son héros, Albert Weinberg s’était vu remettre le premier diplôme d’honneur décerné par la Royal Canadian Air Force à un auteur-dessinateur de BD.

Nos pensées accompagnent la famille dans ces moments difficiles !

10:10 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : albert weinberg, dan cooper |  Facebook | |

12/10/2011

Les P-3 «Orion» brésiliens modernisés !

 

1823591.jpg


 

La Force aérienne brésilienne a officiellement présenté, à la base aérienne de Salvador son premier P-3 «Orion» de patrouille maritime modifié par EADS/Airbus Military.

EADS/Airbus Military vient d’achever la modernisation du premier avion de patrouille maritime P-3 «Orion»brésilien. Le chantier comprend une remise à niveau complète de l'avionique, des senseurs et des communications. L'appareil est, en outre, doté du Fully Integrated Tactical System développé par le constructeur européen. Le FITS est conçu pour traiter les données recueillies par les moyens de détection et d'écoute (dont les bouées acoustiques) et mettre en oeuvre les armes. En tout, EADS/Airbus va moderniser 9 P-3 Orion. 

EADS/Airbus Military a remporté un contrat de 320 000 000 d’euros pour cette mise à niveau, deux «Orions» de  plus doivent être livrés depuis les installations de Getafe Airbus Military à Getafe près de Madrid cette année, et six autres l'année prochaine. Le Brésil va utiliser les trois autres P-3A qu'elle a acquis comme pièces de rechange.

Le P-3 au Brésil :

C’est entre 2002 et 2004 que le Brésil reçu 12 anciens appareils américains, mais contrairement à ce qui se fait ailleurs,  ces avions ne sont pas mis en oeuvre par la marine mais par l'armée de l'Air brésilienne, la Força Aérea Brasileira (FAB). Les P-3 remplissent des missions de lutte anti-sous-marine et de lutte antinavire, de surveillance des espaces maritimes et de secours en mer. 

Rappel :

Le Lockheed P-3 Orion est un quadrimoteur à hélices. Le P-3 Orion est un dérivé militaire du projet d'avion civil Lockheef L-188 «Electra»qui a été abandonné.

En 1957, l’USN fait part de son besoins d'avoir un remplaçant à ses P2 «Neptune» vieillissant et encore doté de moteurs à pistons. Lockheed est sélectionné pour le développement de l'appareil.

Un premier prototype désigné YP3V-1 est construit. Il effectua son premier vol le 25 novembre 1959. Par rapport au modèle civil, dont il est issu, il est plus court de 2,24 m et est modifié pour accueillir une soute à bombes.

Ses essais effectués, il fut mis en production sous le nom de P-3A. 157 appareil de ce type furent construits. Il fut mis en service pour la première fois dans les forces armées des États-Unis en 1962.  Ils étaient équipés de propulseurs Allison T56-A-10W de 4 500 chevaux et du même système tactique que le P2V-7. À partir du 109e appareil, celui-ci fut remplacé par un système Deltic plus moderne tandis que les avions déjà en service furent rétrofités avec ce système.

Une seconde version vit le jour sous le nom de P-3B et fut construite à 145 exemplaires. Les différences avec le P-3A résidait dans une nouvelle motorisation, des Allison T56-A-14, et la possibilité d'emporter des missiles AGM-12 Bullpup.

La version finale, P-3C, conserva la cellule et la motorisation de la précédente mais fut équipée d'un nouveau système de lutte anti-sous-marine et d'un Naval Tactical System.

Le dernier P-3C Orion construit quitta l'usine en 1996. Il reste cependant en service actif dans diverses marines.

Photo : P-3 «Orion» de la FAB @ Diego Ruiz de Vargas