06/04/2011

Premier vol du T-346A destiné à l’armée de l’air italienne !

 

m_2.jpg

 

Alenia-Aermacchi a effectué le premier vol de l’avion d’entraînement T-346A destiné aux Forces aériennes italiennes. Le T-346A est dérivé du programme d’avion école avancé M-346 soit la version occidentalisée du Yak-130 russe.

 

 

Le premier vol :

 

Le premier exemplaire du T-346A destiné aux Forces aériennes italiennes (ITAF) a effectué son vol inaugural le 31 mars derniers, l’appareil a atteint une altitude de 15 000 pieds (4570m) durant un vol d’une durée de  40 minutes. Ce premier vol, sur le site de son constructeur à Venegono, devait tester la manœuvrabilité et les systèmes électroniques de l’appareil. L’aviation italienne à commandé 15 appareils de ce type, dont une partie sont déjà en cours de production, pour remplacer l’actuel Aermacchi MB-339.

 

M-346_15.jpg

 

La Genèse du T-346A :

 

Le T-346A  représente la finalisation du programme d’avion école M-346, soit une variante occidentale plus petite que le Yakovlev YAK-130 du constructeur russe Sokol. C’est en 1991 que la Russie lança un programme de remplacement des L-39 Albatros et permettre la conversion des pilotes sur MIG-29 «Fulcrum» et SU-27 «Flanker». Yakovlev se lança dans le développement  du YAK-130 dont le premier vol remonte au 26 avril 1996. En 1993 déjà la société italienne Aermacchi    devint partenaire pour l’industrialisation. Suite aux difficultés que rencontrait  la Russie, notamment financière, le groupe italien se lança en 1999 dans une version indigène de l’appareil, sous la désignation de M-346.

 

L'Aermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Klimov DV-2S ont été remplacés par des Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2 880 kgp produits sous licence par Fiat- Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-BakerMk 16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

M346A2523_0.jpg

Photos : 1 le T-346A (ITAF) lors de son premier vol 2 Cockpit 3 Les prototypes M-346 en vol@ Alenia-Aermacchi

 

 

05/04/2011

SAAF : arrivée du AH-2 Rooivalk modernisé !

 

1117987.jpg

 

 

 

 

 

 

Denel Aviation a remis les cinq premiers  exemplaires du AH-2 Rooivalk Mark 1 d'appui au combat au sein du 16e Escadron de la South African Air Force basés à Bloemfontein, après la conclusion d'un programme de développement et de fabrication datant de 27 ans. 

 

Un produit Sud Africain :

 

La South African Air Force (SAAF) a reçu cinq hélicoptères AH-2 Rooivalk Mark 1 le premier avril. Ils font parti du programme de mise à niveau des hélicoptères d’appui au sol et de destruction de blindés. La mise à jour permet l’intégration de la nouvelle version du missile Mokopa de Denel et intègre de meilleurs capteurs embarqués. De plus l’hélicoptère peut dorénavant emporter de nouveaux réservoirs externes qui augmentent de 50% la portée de l’appareil.

 

L'Afrique du Sud devient l'un des neuf pays dans le monde à avoir développé et construit son propre hélicoptère d'appui au combat. Une caractéristique importante est la mise à niveau du système de visée sur le Rooivalk pour une meilleure fiabilité. 

Le programme comprenait «la remise à neuf importante de la boîte de vitesse et de certains de ses composants. Le canon F2 de 20mm a été amélioré et sa fiabilité poussée au maximum. 

L’appareil dispose également de roquettes de 70mm non guidées. De nouveaux réservoirs externes ainsi qu’un nouveau système d'auto-déploiement.

 

Le Rooivalk amélioré a été testé au sein du Centre de développement de la SAAF (TFDC)

depuis le début de Novembre 2010. L'évaluation comprenait des opérations de vol, jour et nuit, l'identification des cibles et le suivi avec  tir au canon/missiles, et l'évaluation des modes de communications sécurisées et d'auto-protection. 

 

L’origine:

 

L’AH-2 est entré en service en 1999 et a été produit à douze exemplaires pour la SAAF. Il est issu d’un programme qui a débuté en 1984. Le premier vol a eu lieu en 1990, le Rooivalk a été conçu à partir des éléments mécaniques et de la motorisation du SA-330 Puma.

 

4d95bddc33cb2_large.jpg

 

Photos : 1  AH-2 Rooivailk @Vivian A. Watts 2 AH-2 Rooivalk amélioré @ Dean Wingrin

 

 

 

04/04/2011

Arrivée en scène du MC-130J II «Combat Shadow»!

 

124125_1.jpg

 

 

Marietta, Lockheed Martin a présenté  la nouvelle génération de C-130 spécialisé dans les opérations spéciales, le MC-130J II Combat Shadow destiné au Commandement spécial de l'US Air Force pour les opérations spéciales opérations (AFSOC) au cours d'une cérémonie organisée.

 

 Le MC-130J II  «Combat Shadow»  est un  avion de transport tactique particulièrement  souple aux  capacités de multi-missions. Optimisé pour opérations spéciales à travers le monde. Contrairement à la version précédente de la série MC-130E «Combat Talon» et MC-130H «Combat Talon II» le MC-130J II dispose d’une nouvelle génération de capteurs, dont une caméra optique avec mode infra-rouge et d’une avionique avancée.

 

Le nouvel avion est basé sur une base ravitailleur KC-130J et dispose des mêmes nouveautés que le HC-130J «Combat King II» soit  Enhanced Cargo Handling System, un système universel de ravitaillement en vol Prise Slipway installation (prise de ravitaillement par perche), des générateurs électriques plus puissants, 

L’appareil à capacités multiples permet d’infiltrer des commandos, de les exfiltrer, de ravitailler des hélicoptères  et ceci en profondeur du territoire ennemi. L’appareil doit pouvoir voler à très basse altitude généralement de nuit et par mauvais temps. L’appareil est doté de moteurs Rolls-Royce Allison AE2100 avec hélices à 6 pales.

 

Lockheed Martin est contracté pour construire 15 MC-130J II  pour commencer à remplacer la flotte vieillissante actuelle. L'US Air Force devrait à terme acquérir jusqu'à 20 MC-130J.

 

firstspecial.jpg

 

 

Photos : MC-130J II Combat Shadow @ Lockheed-Martin

 

 

 

03/04/2011

De nouveaux appareils contre la Libye :

 

 

1363983.jpg

 

 

La coalition est maintenant sous les ordres de l’OTAN et de nouveaux appareils viennent grossir les rangs de l’opération «Odyssey Dawn».

Le Qatar entre en scène :

Six Mirage 2000-5 de la Force aérienne du Qatar opèrent depuis le 25 mars à partir de la base grecque de Souda, en Crète. L’armée de l’Air française exploite également quatre Mirage 2000-5F depuis ce weekend sur le même emplacement.

Comparables en termes de capacités, les deux types d'appareils présentent toutefois quelques différences. En termes d'armement d'abord: alors que les avions français emmènent six missiles Mica, en version infrarouge et électromagnétique, les chasseurs qataris n'embarquent que quatre Mica-EM assortis de deux Magic II. De plus, ces derniers ne sont pas équipés de perche de ravitaillement en vol, ce qui oblige les appareils à décoller dans une configuration "lourde" avec trois réservoirs externes.

Les Emirats Arabes :

Les Mirage 2000-9 de la Force aérienne des Emirats Arabes Unis, dont six exemplaires sont positionnés en Sardaigne, à Decimomannu, aux côtés de six F-16E/F Block 60. Capables d'emmener des Mica-IR et Mica-EM, les Mirage 2000 émiriens sont toutefois beaucoup plus polyvalents que leurs homologues français et qataris, puisque dotés de capacités air-sol avancées missile de croisière Scalp, nacelle Damocles, missiles air-sol PGM.

 

1681665.jpg

 

 

Les USA renforcent leurs capacités :

Les USA ont annoncé en fin de semaine le déploiement d’AC-130 Spectre et d’A-10 Thunderbolt. Ils sont spécialisés dans le CAS (Close Air Support) soit  l’appui aérien au sol.

Tornado GR4 toujours actifs :

Les Eurofighter Typhoon II de la RAF n’étant pas au standard polyvalent, la Royal Air Force s’appuie sur ses Tornado GR4 pour assurer ses missions de bombardement au-dessus de la Libye. Le MoD britannique précise que plusieurs patrouilles ont été menées le 30 mars par les biréacteurs à géométrie variable.

Bien que vieillissant le Tornado GR4 dispose d’un armement panaché, composé à la fois de bombes guidées laser Paveway IV et de missiles air-sol Brimstone. Tous deux disposent d'un  système de  guidage laser, dont l'illumination est fournie par la nacelle Litening, mais le Brimstone dispose en plus d'un guidage radar millimétrique qui peut théoriquement être mis à profit pour l'engagement autonome de cibles terrestres, telles que chars ou véhicules blindés.

Les Tornado GR4 fournissent également à la coalition du renseignement récolté par la nacelle de reconnaissance DB-110 "Raptor", emportée en position ventrale. Celle-ci est régulièrement emmenée aux côtés de bombes Paveway IV, contrairement aux Rafale français qui n'emmènent pas d'armement air-sol lorsqu'ils sont équipés de la nacelle Reco-NG.

 

21T0502.jpg

 

 

Photos : 1 Mirage 2000-9 EAU @Aldo Bildini 2 A10 Thunderbolt II @K.Bell 3 Tornado GR4 @RAF/Berry Vissers

 

01/04/2011

Le gouvernement allemand reçoit son A340 !

A340_GAF_Hangar_(2).jpg

 

 

Le gouvernement allemand a reçu hier son premier  airbus A340-300 sur un total de deux, des mains de Lufthansa Technik. Cet appareil va rejoindre l’escadre des missions aériennes spéciales (FlBschft BMVg)  du ministère de la Défense.

 

16+01 :

 

L’appareil provient de la flotte de Lufthansa, pour laquelle il a volé dix ans de 1999 à 2009 sous l’immatriculation D-AIGR. Désormais au sein de la Luftwaffe il a reçu l’immatriculation

16+01.

 

L’appareil a subi 21 mois de transformations qui ont vu la révision totale de l’appareil, la modernisation de ses systèmes, l’installation d’une cabine VIP, d’un système d’information et de communication sécurisé ainsi que d’équipements militaires. Au début de l’année, il a été remis au centre technique de la Bundeswehr pour aéronefs et l’homologation des matériels aéronautiques, l’avion est passé par toute une batterie de tests réalisé par le centre de test des Forces armées (WTD-61).

Il peut transporter 143 passagers et dix-neuf membres d’équipage. Sa cabine est divisée en trois zones : une salle de conférence de douze places, une zone privée de quinze places et une zone réservée aux délégations de 116 places. Celle-ci pour être convertie en unité de soins intensifs pour quatre blessés en cas de mission d’évacuation médicale.

Un second A340-300 doit être livré à la Luftwaffe cet été.

 

Une flotte renouvellée :

 

Le programme de modernisation de l’escadre des missions aériennes spéciales

du ministère de la Défense allemand est particulièrement ambitieux, je vous avais relaté l’arrivée de deux A319 (voir lien) en mars et mai 2010. La Luftwaffe recevra également

quatre Bombardier Global 5000 qui devront également être modifiés aux normes militaires.

 

 

 

A340_GAF_Interior_(2).jpg

 

Lien sur les A319 de la Luftwaffe :

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/04/03/a319-acj-p...

 

 

Photos :  l’A340-300 16+1 extérieur & intérieur @Jan Brandes/Lufthansa Technik