07/12/2017

12 Rafale de plus au Qatar !

DQb3E12UMAAUCWu.jpg

Le Président français Emmanuel Macron est arrivé ce jeudi matin au Qatar. Plusieurs contrats ont été annoncés à cette occasion, en présence de l'émir du Qatar cheikh Tamim ben Hamad al-Thani. Le premier concerne un second lot de 12 Rafale pour un montant de 1,1 milliard d'euros et a posé une option sur 36 autres.

Rappel :

Le Qatar avait passé commande en 2015 pour 24  avions de combat Rafale pour près de 6,3 milliards d’euros. Tout comme le Koweït le petit Emirat modernise sa flotte en prenant soin de diversifier ses fournisseurs. 

Les Rafale destinés au Qatar seront les premiers à être dotés d’un viseur de casque. Le Qatar a opté pour le système israélien Elbit Systems « Targo II ». Les pilotes équipés du « Targo II » seront en mesure de mieux localiser, suivre, identifier et engager les cibles aériennes et terrestres, car le système offre une prise de conscience de la situation et des options d'engagement facilitée par rapport aux systèmes HMD actuellement en service. La visière montée sur le casque affiche les informations de vol telles que l'altitude et la vitesse, ainsi que des cibles et fournit des données de suivi de soutien au pilote. Le système « Targo II » permet notamment la visualisation de nuit. Ce nouveau système permet une symbologie couleur ou monochrome projetée à l'intérieur de la visière du casque, donnant au système un champ de vision de 20 ° (FOV). Si la cible ou la menace est en dehors de la FOV, une ligne de localisation cible (TLL) dirige le pilote où et dans quelle mesure chercher à l'amener dans la FOV du casque.

Les Rafale du Qatar disposeront des missiles air-air MICA IR, MICA EM (ElectroMagnétique), du missile METEOR à terme ainsi que des missiles de croisière air-sol SCALP-EG, de bombes air-sol GBU à guidage laser, et l’AASM. Pour compléter l’équipement, c’est la nacelle AN/AAQ-33 « Sniper » qui a été choisie pour être installée sur l’avion français. Les livraisons débuteront en 2018.

Photo : Rafale aux couleurs du Qatar @ Dassault/ M.Alleaume

Premier B777F pour Turkish Airlines !

THY777Fphoto6.jpg

Istanbul, Turkish Airlines a célébré aujourd'hui la livraison de son premier B777 Freighter, le cargo bimoteur ayant la plus longue portée au monde de la compagnie aérienne. L'avion et un second cargo sur commande aidera la compagnie aérienne étendre ses activités de fret.

« La livraison de notre premier B777 Freighter est un événement marquant dans notre activité cargo », a déclaré M. İlker Ayci, Président du Conseil et du Comité exécutif, Turkish Airlines.

Le B777F permet de combler le fossé entre les avions cargo gros-porteurs de la mi-taille et les plus grands cargos comme le B747F.Avec un poids maximum au décollage de 347.810 kg, le B777 « Freighter » a une capacité de charge utile de recettes de 112 tonnes (102 tonnes métriques). Le B777 « Freighter » est capable de voler 4,900 miles nautiques (9,070 km) avec une pleine charge utile. Sonlong  rayon d’action se traduit par des économies importantes pour les opérateurs de fret: moins d'arrêts et donc moins de droits d'atterrissage, moins de congestion dans les grands aéroports, une baisse des coûts de manutention et un plus court délai de livraison du fret. Le B777  « Freighter » caractéristiques des capacités encore jamais vues sur un cargo bimoteur, pouvant accueillir 27 palettes standard (96 po x 125 po, 2,5 mx 3 m) sur le pont principal .Il est alimenté par  le plus puissant réacteur commercial de General Electric, le GE90-110B1. Le B777 « Freighter » est conforme aux normes de bruit QC2 pour l'accessibilité maximale aux aéroports sensibles au bruit.

Photo : Arrivée ce matin à Istanbul du B777F @ Boeing

06/12/2017

Vol inaugural pour le KC-46A de série !

DQT8c5rX4AAH-Io.jpg

Everett, le premier Boeing KC-46A de série a terminé avec succès son premier vol. L’avion a décollé de Paine Field at 10:32 PST et s’est posé trois heures et demie heures plus tard. 

« Le vol d'aujourd'hui est une autre étape importante pour l'équipe Boeing et de l’US Air Force et nous aide à nous rapprocher de la livraison des avions opérationnels », a déclaré le colonel John Newberry, de l’US Air Force. 

Pendant le vol, les pilotes d'essais de Boeing ont pris atteint une altitude maximale de 39.000 pieds et effectué des contrôles opérationnels sur les moteurs, les commandes de vol et les systèmes environnementaux dans le cadre de la Federal Aviation Administration (FAA). Ce premier avion ravitailleur de série sera livré au début de 2018 à l’US Air Force.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

KC46Release_med-res.jpg

Photos : le KC-46A de série @ Boeing

 

Les Panther mexicains au complet !

EXPH-1682-0146.jpg

La marine mexicaine a reçu ses deux derniers hélicoptères AS565MBe « Panther », lors d'une cérémonie de livraison chez Airbus Helicopters à Marignane. Avec leur commande de dix unités en 2014, la marine mexicaine est devenue le client de lancement de cette nouvelle version. Les quatre premiers hélicoptères ont été livrés en 2016 et les six autres au cours de l'année 2017.

Stationnés sur trois bases navales dans les États mexicains de Veracruz, Sonora et Michoacan, les hélicoptères effectuent en moyenne 300 heures de vol pour la reconnaissance, les missions de patrouille et les vols d'entraînement.

L’AS565 MBe « Panther » :

La version MBe de l’AS565 « Panther » permet la lutte tous temps anti-surface et la lutte anti-sous-marine (ASM), pour des opérations à partir de bâtiments porteurs d’hélicoptères ou de bases à terre.

Cet appareil de la nouvelle génération se caractérise par une technologie avancée (pales et tête de rotor en matériaux composites, ainsi que le fenestron), des performances améliorées (vitesse, autonomie) et une maintenance simplifiée. Il est doté de moteurs Turbomeca Arriel 2N, qui offrent une augmentation de puissance de 15% par rapport aux modèles 2C qu'ils remplacent et soulever le poids au décollage maximale par 200 kg (441lb) à 4.5t.

L'équipement de mission comprend un sonar actif trempé à longue portée HELRAS. L’AS565 MBe peut emporter des torpilles ainsi que des missiles anti-navires 

A ce jour, Airbus Helicopters a reçu 21 commandes pour le « Panther MBe », soit 11 pour l'Indonésie et 10 pour le Mexique.

3313095491.jpg

Photos : AS565MBe de la marine mexiciane@ Airbus DS

05/12/2017

Des Mi-24 « Hind-D » supplémentaires pour le Sénégal !

yourfile.jpg

La société polonaise WZl a transféré à l'armée de l'air sénégalaise deux hélicoptères d'attaque Mil Mi-24V « Hind-D ». Le transfert a été effectué après l'achèvement des vols d'acceptation effectués par les pilotes polonais et sénégalais.

Les deux appareils ont chargé à bord d'un avion cargo Antonov An-124-100 exploité par Antonov Airlines qui a rejoint l’aéroport de Dakar.

La société polonaise WZL a livré les deux derniers hélicoptères Mil Mi-24 qu’elle a réparés pour le Sénégal. Le premier Mi-24 a été livré en février.

WZL n’a pas révélé l’origine des hélicoptères, mais il semble de sources concordentes que les trois Mi-24V sénégalais sont des appareils issus des Forces armées slovaques qui ont été acquis par une compagnie polonaise en 2015.

Ces appareils viennent compléter un dispositif existant de 6 MIL Mi-35P modernisés en 2016. La mise à niveau des Mi-35P comprenait l’adaptation d’un système électro-optique DSP-HD de la société israélienne Controp. Le système FLIR DSP-HD combine une caméra haute définition, un canal infrarouge à ondes courtes (SWIR) et un télémètre laser avec capacité de pointage.

 

p1717324.jpg

Photos : MIL Mi24V @ PZL