21/07/2016

Nouvelle modernisation pour les F-15 de l'USAF !

484894.jpg

Boeing a présenté un système informatique d'affichage amélioré sur un F-15E « Eagle » de l’US Air Force au début mois de juillet. Cette nouvelle mise à jour est destinée à la mise à niveau de l’ensemble de la flotte de F-15C et F-15 E.

Le 8 juillet dernier, un F-15E a effectué son premier vol avec un nouveau processeur plus puissant destiné à l’amélioration des affichages dans le cockpit. Le processeur à haute vitesse peut gérer de nouvelles capacités sur l’avion avec le montage du radar Raytheon AN/APG-82 (V) de type AESA couplé avec une nacelle IRST. L’avion dispose également d’une nouvelle suite de la guerre électronique. En parallèle, les écrans de bord ont été changés pour être optimisés avec l’ensemble des nouveaux éléments. Le pilote dispose également de la dernière version du viseur de casque Raytheon JHMCS.

Cette nouvelle mise à jour destinée à l’US Air Force est directement basée sur celle en cours d’introduction sur les Boeing F-15I israéliens.

4f2e9e03849276da47e4147d652eb2d7.jpg

 

Photos : 1 F-15 E @ USAF 2 le radar AN-/APG-82 @ Raytheon

20/07/2016

La modernisation des Mirage 2000D enfin lancée !

ob_860b03_2013asap-106-01-0057.jpg

C’est avec un peu de retard sur le calendrier initial que la Direction Générale pour l’Armement (DGA) a notifié à Dassault Aviation le contrat de modernisation à mi-vie de la flotte de Mirage 2000D. Le montant du contrat n’est pour l’heure pas communiqué. Au total, se sont 55 appareils sur un total de 71 qui seront concernés par la modernisation. Cette importante mise à jour doit permettre à l’avion de voler jusqu’en 2030.

Les grandes lignes de la modernisation :

La première partie de la modernisation des « 2000D » concernera le Système de Navigation et d'Attaque (SNA) qui va être complètement revu, retravaillé, et modernisé par Dassault Aviation. En effet, il y a maintenant quelques temps, le système de navigation du Mirage 2000D reposait sur des fonds de carte en carton, scannés, et projetés à l'officier navigateur système d'armes (NOSA) via un agrandisseur. Le nouveau système sera numérique. Le Mirage 2000D ne possède pas de canon de bord, la mise à niveau va permettre de combler ce manque avec l’intégration d’une nacelle développée par Dassault Aviation et qui sera montée selon les besoins sur le point avant gauche des Mirage 2000D, en symétrique des nacelles de désignation laser.

Enfin, la modernisation prendra aussi en compte la possibilité pour les Mirage 2000D de pouvoir s'équiper et décoller avec un emport asymétrique. Aujourd'hui, ces appareils ne peuvent emporter que le même type de bombes sur les emports ouverts pour les tirs air-sol, ce qui avait pour effet, par exemple, d'avoir des appareils qui décollaient avec uniquement deux GBU-49 sous le ventre. A la suite de cette rénovation, les 2000D pourront décoller et aller frapper avec, au moins, deux types de bombes différents, comme par exemple une GBU-12 couplée à une GBU-49. De plus, les Mirage 2000D modernisés seront compatibles pour emporter la nouvelle nacelle désignation laser Talios de Thales et la nacelle ASTAC (Analyseur de signaux tactiques). Pour terminer les missiles air-air Magic II seront remplacés par des MICA IR (InfraRouge).

3016_1-auto_downl.jpg

 

Photos : Mirage 2000D @ SIRPA AIR

 

Sukhoi Superjet 100 pour la Royal Thaï Air Force !

3987.jpg

La Royal Thai Air Force (RTAF) a pris livraison de deux avions de type Sukhoi Superjet 100 en configuration VIP qui seront utilisés pour le transport du personnel. La force aérienne sera le premier opérateur à l'exportation de la variante exécutive du Superjet de Sukhoi, qui transportera des représentants du gouvernement et des officiers militaires de haut rang.

Assemblé en Russie, les avions thaïlandais disposent de trois cabines séparées: une zone VIP à quatre places, une cabine de classe affaires à six places et un espace de passagers de 50 places. Sukhoi a remporté un concours pour fournir l'avion en 2014. Le service de maintenance sera assuré en Thaïlande.

Le Sukhoi SSJ100 Superjet : 

Sukhoi Superjet 100 (SSJ100) est un jet de 100 places régional conçu et développé et construit par Sukhoi Civil Aircraft Company (SCAC) en partenariat avec AleniaAermacchi. Le 19 mai 2008 le premier SSJ100 accompli avec succès son premier vol. Le Sukhoi Superjet 100 atteint une vitesse de croisières maximale de Mach 0,81 et 40.000 pieds. Il décolle d'une piste de 1’731 mètres. La plage de fonctionnement pour la version de base est 3,048 km et 4.578 km pour la version longue portée.  Le Superjet est une machine pouvant transporter entre 78 et 98 passagers, en deux classes. Il est équipé de deux réacteurs PowerJet SaM146 développés conjointement par le motoriste russe NPO et le français Snecma. Divers équipementiers ont été retenu pour fournir des éléments au SSJ100 comme Thales, Liebherr ou encore Honeywell et Bf Goodrich. Le cockpit est moderne et intègre une technologie occidentale avec écrans EFIS couleurs.

Photo : SSJ100 Superjet aux couleurs de la RTAF @ Alex S.

19/07/2016

Fin des soucis pour le KC-46A !

kc46boomfix.jpg

Boeing et l'US Air Force ont testé avec succès une solution matérielle pour résoudre les problèmes rencontrés lors du ravitaillement avec un C-17 « Globemaster III ». La résolution de ce problème était une condition préalable à la décision prévue de l’US Air Force d'approuver la production initiale à taux faible de (LRIP) en août prochain,

De nouveaux essais en vol de ravitaille avec un C-17 « Globemaster III » et un F-16 ont permis de validé la solution technique. Cette solution consiste dans l'installation de soupapes de décharge de pression hydraulique dans la perche de ravitaillement. Ces deux vannes de dérivation ont pour but de soulager la pression de chargement du combustible dans la perche fixe.

Ravitaillement d’un A-10 :

Le 15 juillet dernier, un KC-46A a ravitaillé avec succès un avion de combat de type Fairchild A-10. Ce dernier a reçu 680kg de kérosène à une altitude de 15'000 pieds. Avec ce dernier essais l’ensemble de la flotte de l’US Air Force et de la Navy ont pu être testé compatible avec le nouveau ravitailleur.

Un soulagement pour Boeing :

L’avionneur américain est sous pression pour livrer à temps 18 KC-46A à partir du mois d’août 2017. Avec ces essais réussis, l’avionneur devrait donc obtenir la capacité opérationnelle initiale dans les délais prévus.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

yourfile-2.jpg

 

Photos : 1 Ravitaillement réussi d’un C-17 2 Ravitaillement d’un A-10 @ Boeing

 

Le premier PC-21 australien !

unnamed.jpg

Pilatus Aircraft a débuté ces jours les essais de moteur et de roulage au sol du premier exemplaire du PC-21 destiné à Royal Australian Air Force. L’avionneur suisse démontre une nouvelle fois, sa capacité à monter en puissance en vue de répondre rapidement à la demande de ses clients. En effet, ce premier PC-21 destiné à l’Australie, débute ses tests sept mois seulement après la signature du contrat.

Rappel :

Le contrat de services d'une valeur de 1,2 milliard de dollars verra Pilatus Aircraft livrer en partenariat avec Lockheed-Martin Australia 49 avions écoles de nouvelle génération PC-21. Le contrat comprend également sept simulateurs de vol, ainsi que l’ensemble des systèmes d’apprentissage au sol et pièces détachées. Ce nouveau système de formation va assurer aux pilotes les connaissances et les compétences nécessaires pour leurs permettre de passer directement sur des avions militaires de pointes, comme le Super Hornet et le futur F-35.

6ème client :

L’Australie devient ainsi le 6ème client pour le système d’entrainement PC-21, les autres pays sont : la Suisse avec 8 appareils (2 en options), Singapour 19 aéronefs, les Emirats Arabes Unis 25 appareils, l’Arabie Saoudite 55 appareils en commandes et le Qatar avec 24 appareils en commandes.

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heures. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

pic_sid6497-0-norm.jpg

Photos : 1 Le premier PC-21 aux couleurs de la RAAF@ Stephan Widmer 2 PC-21 suisse dans les alpes@ Pilatus Aircraft