21/07/2012

Le premier F-35 destiné à la RAF !

 

399469_503501892998606_312960478_n.jpg

 

 

 

FORT WORTH, Texas, 19 Le Royaume-Uni a accepté la livraison du premier F-35  Lightning II lors d'une cérémonie organisée en collaboration avec le constructeur Lockheed-Martin avec la présence de hauts représentants Ministère de la Défense britanniques  et du ministère américain de la Défense.Le Royaume-Uni a été le premier des huit partenaires internationaux à se joindre au programme F-35 dans le but d'acquérir la version a décollage court et atterrissage vertical (STOVL) F-35B.

Lockheed Martin travaille avec ses principaux partenaires industriels, Northrop Grumman et BAE Systems. Basée au Royaume-Uni, BAE Systems apporte ses connaissances en matière de capacités pour le programme F-35, y compris pour le décollage et les  atterrissages verticaux. BAE travaille également au développement du système d'oxygènation et des essais envol, ainsi que de la fourniture du système de carburant et de l 'usinage du fuselage arrière, sans oublier le siège éjectable, qui est également d'origine britannique.

Le Royaume-Uni jouera un rôle vital dans le processus  de production du F-35.de la production mondiale, suivi sur le développement et le maintien au cours des 40 prochaines années, portant de fortes retombées économiques pour le pays.

La Grande-Bretagne est le premier pays hors États-Unis à recevoir un F-35. Philip Hammond a profité de la cérémonie pour annoncer une potentielle commande de quatre avions de plus pour l’année 2013, portant le total à sept exemplaires.

Photo: le premier F-35 destiné à la RAF @Lockheed Martin

23:10 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : raf, f-35, lockheed martin |  Facebook | |

20/07/2012

Les Eurofighter de la RAF opérationnels pour les JO !

 

 

cd5e47ec18.jpg

 

 

Bien qu’il n’y ait pas de menace précise pour les prochains Jeux Olympiques de Londres, la Royal Air Forces s’est préparée pour l’évènement au sol mais également dans les airs ! La RAF va disposer des ses Eurofighter Typhoon pour assurer la couverture aérienne durant toute la durée des jeux.


Préparation minutieuse :

La sureté aérienne d’un tel évènement requiert une importante planification dont les éléments doivent être travaillés en préambules. Pour ce faire, le commandement de la RAF a planifié différents exercices a fin de tester son dispositif aérien. Ce printemps, un exercice majeur a eu lieu afin de vérifier l’ensemble des compétences du dispositif en vue des prochains Jeux Olympiques de Londres.

Un groupe de chasse doté d’Eurofighter Typhoon a été déployé sur les installations de la base de Northolt pour effectuer ces tests grandeur nature. Il s’agissait d’une première sur ces installations depuis la Seconde Guerre mondiale. Cet exercice baptisé Olympique Guardian dura neufs jours du 2 au 10 mai de cette année. 

L'exercice a permit de tester les procédures des équipages et seront utilisés en vue d’un fonctionnement dans l’espace aérien restreint des JO.. Les pilotes qui entreront dans l'espace aérien réglementé peuvent s'attendre à être intercepté par des avions de combat Typhoon ou des hélicoptères militaires.

Le plan de la sécurité aérienne pour les Jeux Olympiques se fonde sur la défense en place de la Royal Air Force au sein du Royaume-Uni avec le système d’alerte Quick Reaction Alert (QRA).(aux normes OTAN).

typhoon londres.png

 

 

Les moyens de la RAF pour les JO :

La RAF dispose d’importants moyens pour assurer la sécurité des jeux avec des hélicoptères PUMA et LYNX en collaborations avec les Eurofighter Typhoon. Le dispositif comprend également des appareils de détection avancée de type E-Sentry. Au sol, la RAF disposera notamment de batteries de DCA  missiles Rapier (bien connues en Suisse !) 

Les Eurofighter Typhoon seront engagé 24H sur 24H 7 jours par semaine. Et ceci durant toute la durée des  Jeux. Les Eurofighter Typhoon assureront une rotation grâce à l’engagement de six  escadrons depuis les installations de Northolt dans le  Middlesex.

a57795cb43.jpg

 

 

Photos : Eurofighter de la RAF @ RAF/Cassidian

 

23:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jo de londres, raf, eurofighter, typhoon |  Facebook | |

19/07/2012

Les Philippines choisissent le KAI TA-50 Golden Eagle !

 

 

800px-KAI_T-50_Golden_Eable_by_Ryabtsev.jpg

 

 

La Force aérienne des Philippines était à la recherche d’un nouvel avion d’entrainement avancé, celle-ci vient de sélectionner l’avion école du coréen KAI le TA-50 « Golden Eagle ».Les autres appareils en compétitions étaient  l’AleniaAermacchi  M-346; le BAE Hawk ; le Yakovlev Yak-130 et le L-159 d’Aero Vodochody.


12 TA-50 « Golden Eagle » :

La Philippines Air Forces (PAF) a décidé d'acheter 12 avions écoles de type TA-50 de Korea Aerospace Industries (KAI) pour une valeur de 360 millions de dollars. Ces appareils seront livrés très rapidement, l’année prochaine déjà, selon le porte parole de la PAF. Cette acquisition va inclure des pièces détachées et de rechange, la formation, l’appui technique nécessaire, et d'autres nécessités requises pour obtenir l'appareil opérationnel.

Cet achat s'inscrit dans le cadre d'un programme de modernisation plus vaste encore des Forces aériennes des  Philippines dont le coût est estimé à un total de 1,5 milliard de dollars. En effet, la 

PAF est aussi à la recherche d’un appareil pour remplacer sa flotte vieillissante d’OV-10 Bronco de contre-insurrection. On parle déjà de l’Embraer SuperTucano EMB-312 comme appareil susceptible de l’emporter. Il s’agira également pour la PAF de remplacer ce qui reste de la dizaine de Northrop F-5A/B  encore en service, on parle depuis un certain temps de F-16 d’occasion, à suivre !

Avec le choix de Manille, le T-50 trouve ici son second client export après l’Indonésie (16 appareils). Cependant, une certaine confusion régnait  encore sur la version exacte de l’avion il y a quelques jours. En effet, la version T-50 est un appareil école non armé,alors que le modèle TA-50 dispose d’un radar de tir israélien Elta EL/M2032 mais fabriqué sous licence en Corée du Sud par Lignex. Selon le porte parole de KAI la variante proposée aux Philippines est sans armes mais permettrait le cas échéant d’être rapidement modifiée en cas de changement d’optique.

Les T-50 Golden Eagle et largement dérivé du Lockheed Martin F-16 Fighting Falcon et dispose de nombreuses similitudes, les ingénieurs de KAI se sont largement inspiré de la production sous licence des F-16 pour la ROKAF. La gamme T-50 dispose par contre d’une avionique entièrement coréenne mais couplée à un certain nombre d’élément d’origine américaine comme le GPS fournit par Honeywell.

Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une de durée de 8000 heures de vol. Question motorisation les deux versions sont dotées d’un General Electric F404-102 à double flux-produit sous licence par Samsung Techwin. Le T-50 atteint la vitesse maximale de Mach 1,4.

T50_break.jpg


 

Photos : T-50 Golden Eagle @ KAI

 

22:59 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : kai, t-50 golden eagle, pak |  Facebook | |

Sikorsky livre le 500e Black-Hawk « M » !

 494360977.jpg

 

 

 

 

STRATFORD, Sikorsky Aircraft Corp et l'armée américaine ont célébré en début de semaine  la livraison du 500e H-60M Black Hawk. Les livraisons à ce jour comprennent 400 UH-60M et 100 HH-60M utilitaire d'évacuation sanitaire, cette dernière est utilisée exclusivement comme une ambulance aérienne par l'armée américaine.

 

La nécessité d'une plate-forme d'un tout nouveau BLACK HAWK «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l'analogique UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré des commandes de vol numériques doublées des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Le modèle «M» a vu des améliorations mesurables en matière de survie

De navigation et de la durabilité des moteurs associée à la baisse des  coûts de maintenance.

 

Issus d'une grande expérience :

 

La version MH-60R et le dernier développement du SH-60-SeaHawk destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH-60B et SH-60F. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH-60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

Lockheed Martin qui est responsable de l'intégration numérique de poste de pilotage de l'hélicoptère, a procédé à une mise à niveau (Updating) qui concerne le radar multi-mode, l’amélioration du sonar acoustique à longue portée et l’adjonction d’une caméra infrarouge. Le MH60R dispose également d’une nouvelle architecture électronique permettant de protéger l’aéronef contre les menaces missiles.

1875495725.jpg

 

Photos : MH-60 de l’US Navy @ Sikorsky

13:49 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sikorsky, balck-hawk, hh-60m, uh-60m |  Facebook | |

18/07/2012

Q400 pour Chorus Aviation/Canada Express !

 


BA-Jazz-Air-Canada_Q400NG.jpg

 

 

Bombardier Aéronautique a annoncé que Chorus Aviation Inc., basée à Halifax (Nouvelle-Écosse) et société mère de Jazz Aviation LP (« Jazz »), a passé une commande ferme de six avions de ligne Q400 NextGen. La transaction comporte la conversion en commandes fermes de six des 15 options prises par Jazz dans sa commande initiale de 15 avions de ligne Q400 NextGen, annoncée le 30 avril 2010. Jazz exploitera ces avions sous la bannière Air Canada Express.

Au prix courant de l’avion Q400 NextGen, le contrat est estimé à 189 millions $ US.

Jazz, qui exploite exclusivement des avions de Bombardier et constitue le plus important exploitant d’avions Dash 8/série Q, a pris livraison de l’historique 400e avion Q400 de Bombardier en juillet 2012. La flotte existante du transporteur compte 80 biturbopropulseurs Dash 8/série Q et 51 biréacteurs régionaux de la série CRJ. Deuxième transporteur aérien du Canada sur le plan du nombre d’avions et de liaisons assurées, Jazz fait partie intégrante de la présence et de la stratégie d’Air Canada sur le marché intérieur et sur le marché transfrontière canado-américain.

En comptant la commande de Chorus Aviation, Bombardier a enregistré des commandes fermes de 434 avions de ligne Q400 et Q400 NextGen et des avions livrés sont en service auprès d’environ 40 exploitants dans 30 pays sur six continents. Ces avions ont transporté plus de 177 millions de passagers et accumulé plus de 3,2 millions d’heures de vol et plus de 3,5 millions de cycles de décollage et atterrissage.

A propos de l’avion Q400 NextGen :


L’avion de ligne turbopropulsé Q400 NextGen, construit à l’établissement de Bombardier à Toronto (Ontario), constitue la plus récente étape du développement de l’avion Q400 et le successeur évolué de la gamme d’avions Dash 8/série Q de Bombardier. Optimisé pour les opérations court-courriers, l’avion confortable et plus écologique Q400 NextGen de 70 à 80 places est un grand biturbopropulseur rapide, silencieux et écoénergétique. Il offre un équilibre parfait entre le confort des passagers et les caractéristiques économiques d’exploitation, avec une empreinte environnementale réduite.

L’avion de ligne Q400 a été conçu pour répondre aux exigences du transport aérien régional moderne, qui connaît des services par avion turbopropulsé et par avion à réaction. Établissant de nouvelles normes environnementales, l’avion Q400 consomme de 30 à 40 % tmoins de carburant et génère de 30 à 40 pour cent moins d’émissions sur les liaisons où il a remplacé des avions à réaction de capacité similaire plus anciens. La vitesse de croisière maximale de 360 nœuds de l’avion Q400 lui permet d’assurer des vols réguliers de façon interchangeable avec des avions à réaction, selon la demande. Cependant, l’avion Q400 peut ralentir pour enregistrer une consommation de carburant équivalente à celle des autres avions turbopropulsés, en proportion du nombre de places, tout en maintenant ses avantages tant sur le plan de la vitesse que sur celui des coûts.

L’avion Q400 NextGen présente une cabine améliorée avec l’introduction de l’éclairage à DEL, de nouveaux panneaux au plafond, de cadres de hublot concaves et de plus grands coffres de rangement supérieurs. Ces caractéristiques, combinées au système antibruit et antivibration actif (Active Noise and Vibration Suppression – ANVS) de l’avion, assurent une excellente expérience cabine pour les passagers.

BA-Jazz-Air-Canada_Q400NG_2.jpg


 

Photos : Q400 Chorus Aviation/ Canada Express @ Bombardier Aerospace