10/01/2010

Le prototype du Sukhoi T-50

 

 

yourfile.jpgfilename=yourfile.jpg

 

 

La Russie prépare un avion de combat de la 5e génération, le prototype du Sukhoi T-50 devrait très prochainement effectué son premier vol !

Pas de photo, mais des infos :

A ce jour, aucune photo officielle n’a encore filtré, seul des images de synthèse et dessins d’artistes sont disponibles. Par contre, on en sait un peu plus sur le projet PAK-FA qui préfigure l’avion omnirôles de prochaines générations. Désigné sous l’appellation PAK-FA, le premier prototype du Sukhoi T-50 à effectué fin décembre ses premier essais de roulage sur l’aérodrome de Komsomolsk-sur- l’Amour.

Ce premier prototype baptisé T-50-KNS (Kompleksnyi Naturnui Stend / cellule grandeur nature) serait doté d’une variante du réacteur AL-41FS (NPO Saturn 117A) qui équipe les SU-35. Celui-ci devrait utiliser la poussée vectorielle pour le tangage, le lacet et le contrôle de roulis. Le système dispose d’un  nouveau compresseur  à haute pression offrant une température plus élevée, afin de soutenir une augmentation de la poussée en réchauffe.

Le T-50 devrait donc combiner une forte poussée qui combinée à la poussée vectorielle l’autoriserait à des décollages courts de l’ordre de 300/400 mètres. L’avion sera également capable de voler en mode supercruising (croisière supersonique sans post-combustion).

Selon Sukhoi, deux autres prototype seraient déjà assemblés, l’un ayant pour fonction de servir au banc d’essais statiques et l’autre devrait voler cette année.

180px-PAK_FA_AESA_maks2009.jpg

 

 

Le programme PAK-FA :

Initialement ce programme d’avion de combat est issus d’une collaboration en partenariat  entre le russe Sukhoi et l’indien HAL. Si le développement semble commun entre les deux constructeurs, les deux versions livrées aux deux pays devraient sensiblement différer. Le modèle russe devant être mono pilote alors que l’Inde désire une version bi places en tandem.

La répartition des tâches a été de développement est la suivante, l’indien HAL s’occupe des logiciels critiques, les ordinateurs de missions, les systèmes de navigation et une grande partie de l’affichage du cockpit ainsi que des contres-mesures électroniques (CMD).

La Russie développe quant à elle l’ensemble des systèmes de l’avion, motorisation, armement, l’hydraulique l’ensemble des systèmes de vols et de communication sans oublier le radar.

 

Visiblement l’avion devrait avoir une certaine ressemblance avec le  F-22 «Raptor», en effet, le T-50 devrait avoir une masse au décollage de 25 à 30 tonnes. Conçu pour transporter des armes en interne. L’emploi de nombreuse pièces en plastique carbone devrait également permettre d’alléger l’appareil.

L’entrée en service devrait se faire en plusieurs étapes, selon Sukhoi les premières machines pourraient dans une version de base entrées en service d’ici 2016 puis d’ici 2020 en version plus élaborée.

sukhoit50mr9.jpg

 

 

Photos :1 images de synthèses d’artistes. 2 prototype antenne radar. 3 Image synthèse @ Josef Gatial

 

08/01/2010

Airbus & Boeing : les chiffres pour 2009!

 

 

97279_1223819302.jpg

 

 

Chaque début d’année est marqué par les résultats engrangés par les deux principaux constructeurs que sont Airbus et Boeing. Si certain y voie une course effrénée, d’autre préfère prendre le recul nécessaire à des fins d’analyse du marché de l’aéronautique commerciale.

Airbus :

Deux éléments ressortent du bilan du constructeur européen Airbus : d’abord, celui-ci a réussi son objectif des 300 commandes avec un résultat sensiblement supérieur qui s’établit au 31 décembre à 311 ( brutes & options) ! Ce pari n’était pourtant pas gagné d’avance, avec une stagnation de 295 commandes brutes au 24 décembre. Mais, le Père Noël a visiblement pensé à ne pas oublier le consortium avec les contrats de dernières minutes (voir billets sur le sujet) avec Malaysia, United Airlines,  China Eastern et LAN (Chili). Certes, si ces commandes n’avait pu être passée dans la comptabilisation 09, elles auraient permis de bien commencer l’année 2010 !

Airbus arrive donc à tenir son cahier de commande pour l’année écoulée et ceci malgré la crise !

Par contre, le revers d’Airbus est à souligner du côté des livraisons de l’A380, dont le constructeur avait planifié le nombre de 10 super Jumbo en lieu et place de 13 prévu! Il faut rappeler qu’Airbus ambitionnait il y a un an, encore, de livrer 21 machines. Pires, c’est moins qu’en 2008, ou Airbus avait pu livrer 12 appareils de ce type. La montée en cadence des livraisons restent aujourd’hui un problème, pour la chaine de l’A380.

media_object_image_lowres_A380_AirFrance_in_flight_Oct09_lr.jpg

 

 

Boeing :

Du côté de chez Boeing, le bilan n’est guère meilleur, l’année 2009 n’étant pour les constructeurs aéronautiques pas un grand millésime ! Boeing revendique un total de 263 commandes (brutes & options). Par contre, le constructeur de Seattle a tenu ses objectifs de livraisons pour l’année soit 481 appareils (372 B737, 13 B767, 88 B777, 8 B747). 

Le dernier point positif tient du fait que le nouvel avion de Boeing le B787 «Dreamliner» à voler en fin d’année avec deux prototypes. De plus, la nouvelle mouture du B747-800 devrait très prochainement faire son vol d’essais et marquera le début d’une nouvelle génération du Jumbo jet !

44110_1222006875.jpg

 

Analyse :

Avec la crise, les constructeurs aéronautiques ont tous laissé des plumes, nous sommes ici très loin des résultats euphoriques de 2007 ou Boeing avait engrangé 1’415 commandes et Airbus 1’341 !

On notera tout de même une sensible augmentation de la réalisation des ventes au dernier trimestre 2009, ce qui laisse doucement prévoir une relance de l’activité aérienne, bien que celle-ci restera encore en convalescence durant les premiers mois de 2010.

Du côté des chaînes de montages, l’activité restera bonne grâce aux cahiers de commandes engrangés entre les années 2005 à 2009 et ceci jusqu’à fin 2015. Par contre, il est primordial que le marché se reprenne d’ici là, sans quoi des réductions de livraison associées à des licenciements de personnels seraient à craindre entre 2016/2020 et ceci d’une manière générale ! Les besoins en avions neufs étant considérable d’ici là, on peut souhaiter le contraire.

image.php.jpeg

 

Photos : 1 A320 TACA @ Fabricio Jimenez. 2 A380 Air France @ Airbus - H. Goussé. 3 B737 NG Continental @ Fabricio Jimenez. 4 B787 en vol. @ Boeing

 

07/01/2010

L’Indonésie se dote du FTC-2000

 

 

1219131.jpg

 

 

La Force aérienne indonésienne va s’équiper d’avions d’entrainement au combat chinois FTC-2000. Il s’agit de remplacer les Hawk britannique qui ne reçoivent plus de pièces de rechange, ceci suite à l’intervention au Timor oriental.

Avions occidentaux quasi cloués au sol !

L’intervention de l’Armée indonésienne au Timor oriental avait déclenché un embargo sur les pièces détachées d’avions, tels les F-5 Tiger II, F-16 Fighting Falcon ainsi que les avions d’entrainement Hawk MK53. Par ailleurs, tout comme dans d’autre pays, les F-5 vieillissants devraient  être remplacé d’ici 2013 quoi qu’il arrive. L’Indonésie devraient se tourner vers la Chine et la Russie pour espérer se doter d’avions de combat. L’Indonésie devra également durant cette décennie modernisé son réseau de radar militaire.

FTC-2000 Shanying (Mountain Eagle) :

Le FTC-2000 connu également sous la désignation chinoise JL-9 est en fait un descendant du J-7, soit un Mig-21 sinisé ! Avion d’entrainement biplaces en tandem, développé par Guizhou Aviation Industry Group Co (GAIGC). Le premier prototype vola pour la première fois le 13 décembre 2003.

Afin d'économiser du temps et les coûts de développement, CAIGC a conçu l'avion en s'appuyant sur le J-7, issus des Mig-21 biplaces  qui ont  servi comme avion école dans l’aviation chinoise.

L'avion est  équipé d'une avionique en partie étrangère,  tels que le radar italien Selex Galileo S-7 Grifo. Les autres équipements de l’avioniques comprennent un système d’échange de données de type  1553B MILSTD, un head-up display (HUD) viseur tête haute, et dispose d’un affichage multifonctions (MFD). 

Le JL-9 est propulsé par un turboréacteur  WP-13F de conception chinoise, alimenté un réservoir de carburant interne de 2660 litres. L'avion dispose d’une capacité de ravitaillement en vol à l'aide d’une sonde fixe.

Aujourd’hui le JL-9/FTC-2000 a commencé à remplacer le J-7 dans l’école de pilotage des Forces aériennes chinoises (PLAAF). Il s’agit de la première exportation pour cette appareil.

1142364.jpg


 

Photos : 1 JL-9/FTC-2000 en vol @ Weimeng. 2 Jl-9/FTC-2000 au sol. @ Peter Pan.

 

06/01/2010

Turkish & China Eastern, les dernières commandes pour Airbus

 

 

1601602.jpg

 

 

Turkish commande 20 A320 :

Turkish Airlines et Airbus ont signé un contrat portant sur la livraison de 20 appareils de la famille A320. Cette commande est enregistrée au 30 décembre dernier. Ces appareils seront livrés dès 2011 et seront exploités sur les lignes intérieures et régionales.

Cette commande deux types d’appareils, soit des A319 et A321. Le nombre exact des versions n’a pas encore été communiqué. Cette commande s’ajoute à celles de Turkish déjà passée pour 2009 (voir lien), soit un total de 36 avions, 4 A321, 10 A330-300 et 2 A330-200F. La compagnie turc exploite 67 appareils dont 47 de la famille Airbus.


La famille A320 se porte bien :

La famille A320 (A318, A319, A320, A321) totalise à ce jour 6’400 commandes, dont 4’000 appareils livrés à près de 300 clients à travers le monde. En constante évolution, les A320 d’aujourd’hui offrent un confort et une réduction de la consommation de carburant  bien supérieur aux premiers modèles mis en ligne à la fin des années quatre-vingt. De nouvelles améliorations sont en cours chez Airbus pour rendre la famille A320 encore plus efficiente, avec l’adjonction de nouveaux ailerons de bout d’ailes (voir lien).

1633423.jpg

 

 

16 A330 pour China Eastern  Airlines:

Dans un but d’augmentation de ses lignes vers l’extérieures, la compagnie chinoise China Eastern à commandé 16 Airbus A330, le montant du contrat est évaluer à 1,8 milliards d’euros. Les livraison devraient intervenir entre 2011 et 2014.

China Eastern Airlines Co, Ltd (CEA) est l'une des plus grandes compagnies aériennes de Chine. Basée à Shanghai. CEA a été créé en Juin 1988 et a connu une croissance rapide depuis 18 ans. Aujourd'hui, la CEA exploite plus de 80 lignes aériennes internationales et régionales, plus de 330 liaisons domestiques, qui relient 110 villes en Chine et à proximité. Un réseau mondial basé à Shanghai, qui couvre la Chine et reliant le Japon et Corée, Asie du Sud, en Europe, l'Amérique et l'Australie. La flotte actuelle de CE compte des avions Airbus : A340-600, A340-300, A330-300, A320 et Boeing de types : B767 et B737. 


Liens sur les commandes de Turkish et les «Winglet» :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/12/23/nouvelles-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/11/26/airbus-mod...

Photos : 1 A320 Turkish Airlines. @ Aldo Bidini. 2 A330-300 China Eastern. @ Bastien Ding

 

05/01/2010

Les Lynx britanniques modernisés

 

 

AW750 Lynx Mk9A web.jpg

 

 

AgustaWestland, annonce la livraison des quatre premiers hélicoptères Lynx Mk.9A modernisés pour l'armée britannique et ceci 12 mois après l’attribution du contrat.

Trois de ces quatre appareils seront utilisés par l'Army Air Corps pour la formation sur la base de Dishforth dans le Yorkshire.

Douze appareils sont concernés par cette modernisation immédiate et dix autres machines pourraient suivre dès 2012. 

Cette modernisation comprend la remotorisation avec les Rolls-Royce/Honeywell LHTEC CTS800 (T800-4N) de dernières générations. L’avionique est le second point de modernisation de la version actuelle du Lynx avec le montage d’un HUD pouvant être utilisé avec des lunettes de vision nocturne. Un nouvel ordinateur de mission  et d’une nouvelle centrale de navigation complète l’équipement. 

Ces équipements préfigure l’arrivée de la nouvelle génération de Lynx AW159 (voir lien). La version modernisée du Lynx MK9A doit permettre de préparer l’arrivée de la nouvelle génération, maintenir les appareils actuels à niveau jusqu’à leur retrait d’ici dix à douze ans.

En 2010, les hélicoptères Lynx Mk.9A modernisés seront déployés en Afghanistan pour l'appui des Britanniques et des forces de la coalition.

SuperLynx_16.jpg

 

 

L’historique du Lynx :

Conçu à la fin des années soixante, le premier vol eu lieu le 21 mars 1971. A l’origine prévu pour une utilisation civile, ses capacités intéressèrent les milieux militaires tant pour la Navy que pour l’Army. Dès, 1977 les versions militaires furent opérationnel et équipèrent une douzaine de nations. Le premier engagement militaire eu lieu durant le conflit des Malouines.

 

SuperLynx_17.jpg

 

 

Lien sur l’AW159 Lynx :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/11/25/agustawest...

Photos : 1 Lynx MK9A modernisé. 2 Planche de bord. 3 Lynx MK7. @ AgustaWestland