11/06/2010

Boeing prépare le premier drone QF-16

 

 

MSF10-0102-03_F-16_med.jpg

 

 

Jacksonville en Floride, le premier F-16 Fighting Falcon en retraite est arrivé chez Boeing sur les installations de  Cecil Field, pour être transformé en drone QF-16. Boeing a reçu un contrat de 69,7 millions de dollars de l'US Air Force pour la première phase du programme QF-16. Les drones cible QF-16 remplaceront les QF-4S basé sur la cellule du célèbre Phantom II.

L'équipe dirigée par Boeing, qui comprend BAE Systems, va commencer l'ingénierie, la fabrication et le développement du drone avec et sans pilote QF-16. Les drones seront utilisés comme cibles aériennes pour des armes nouvellement mises au point et l’entrainement à  la tactique.

L'équipe recevra six F-16 d’anciennes générations étant retirés de service. Après modification de la configuration dans la version QF-16, ils serviront de prototypes pour des essais d'ingénierie et de l'évaluation préalable à la production initiale. Jusqu'à 126 drones QF-16 seront ainsi convertis à partir de 2014.

A propos des cibles QF :

Le QF-4 est un drone cible réutilisables à grande échelle basé sur  la modification d’une cellule de  F-4 Phantom. Le QF-4 simule un objectif réaliste à grande échelle pour les évaluations de systèmes air-air. En fait il s’agit d’une cible télécommandée, qui simule les manoeuvres de l'avion ennemi. Le drone peut être piloté par télécommande ou avec un pilote de sécurité pour surveiller son rendement. Le drone est piloté sans pilote lorsque des missiles sont tirés sur lui. Les cibles QF sont  équipées avec des transporter des contre-mesures électroniques et de l'infrarouge pour évaluer pleinement  les armes et les systèmes radar. Les cibles QF-4 remplaçaient les QF-106 dans les années nonante. Les cibles QF sont exploitées par le 82e Escadron de cibles aériennes situé à la base de Tyndall AFB.

AIR_QF-4_Takeoff_lg.jpg

 

 

Photos : 1 le premier F-16 à l’arrivée avant sa conversion 2 cible QF-4 @ Boeing

 

18:30 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : drone, cible volante, qf-16 |  Facebook | |

10/06/2010

B747-800F aux couleurs de sa compagnie de lancement Cargolux

 

 

b747800fClux.jpg

 

 

La compagnie Cargolux sera la première compagnie de transport de fret à se doter du tout nouveau B747-800 «Freighter»! L’avion entrera en service au quatrième trimestre de cette année.

Boeing a rendu public  la photo du premier B747-800 F de série peint aux couleurs de son client Cargolux. La compagnie luxembourgeoise a commandé treize exemplaires de ce nouvel opus du célèbre «Jumbo» de Boeing.

Petit rappel concernant le B747-800 F

Cet ultime opus du B747 bien qu’il soit parfaitement reconnaissable aux versions précédentes du JumboJet, incorpore de nombreuses modifications, issues du programme du B787 «Dreamliner». L’aile a été re-dessinée et utilise plus de matériaux composites à la manière du B787. Les moteurs sont les mêmes et les nacelles reprennent les échancrures  de fuite évitant la création de turbulences. La nouvelle configuration du poste de pilotage et le futur intérieur cabine seront très proches entre les différents modèles d’avion de Boeing. Ceci à la manière de ce qu’avait initié Airbus sur ses avions.

L'avion mesure 76,3 m de long, soit  5,6 m de plus que la version cargo B747-400. Le tronçon fournit à ses clients 16 % de volume supplémentaire, ce qui se traduit par 4 palettes sur le pont principal et 3 au pont inférieur. Avec une masse à vide de 80 tonnes il sera 21% plus économe en carburant que ses concurrents.

A propos de Cargolux :

Cargolux est une spécialisée dans le fret basée au Luxembourg. Fondée en 1970, elle est aujourd'hui l'une des plus grosses compagnies exclusivement cargo en Europe et assure également des vols charters ainsi que des services de maintenance.  L'entreprise commanda son tout premier B747 en 1978. Cette même année, des opérations vers de nouvelles destinations en Asie ainsi qu'aux USA furent inaugurées. L'année suivante, Cargolux prit réception de son premier B747.

Lufthansa  entra dans le capital de la compagnie en 1987 à hauteur de 24.5% tandis que Luxair augmenta sa participation à hauteur du même taux. 10 ans après, Lufthansa se retira et vendit ses parts à Sair Logistics et Swiss Cargo.

Aujourd'hui la compagnie est partagée entre Luxair (34.9%), SAirgroup (33.7%), Luxembourg Financial Corporations (31.1%) et d'autres investisseurs (0.3%).Cargolux emploie plus de 1400 personnes autour du globe. Elle a par ailleurs obtenu, le prix Cargo Airline of the Year 2005 décerné par le magazine US Air Transport World  pour la qualité de ses services.

Liens sur les articles concernant le B747-800F & Pax :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/04/26/certificat...

http://psk.blog.24heures.ch/tag/nouveau+b747-800

Photo : Le B747-800F de Cargolux @ Boeing

 

09/06/2010

Le premier F-35 de série pour l’US Navy a volé !

 

 

F10-38666PR.jpg

 

 

FORT WORTH, Texas, le premier F-35C Lightning II de série, destiné à l’US Navy a effectué son vol inaugural hier pour un vol d’une durée de 57 minutes. Durant l’été l’avion rejoindra le centre d’essais de Patuxent River. Il s’agît là d’une étape importante dans la finalisation du programme F-35 qui préfigure le lancement de la chaîne de montage.

Deux appareils de série viendront encore rejoindre ce premier exemplaire et un quatrième sera livré au début 2012. La série C et la version la plus lourde, ses ailes ainsi que ses stabilisateurs sont également plus long afin de permettre à l’appareil d’évoluer moins rapidement lors des phases d’appontage sur porte-avions. De plus la structure est renforcée pour les opérations en mer. L’appareil a été optimisé pour un entretien minimum et facilité.

Ces appareils serviront à validé l’ensemble du concept F-35 et l’introduction d’une nouvelle architecture électronique et de ses systèmes d’armes. L’appareil incorpore déjà les modifications qui font suite aux essais des divers prototypes. 

Le F-35 Lightning II est un chasseur de la 5e génération qui allie furtivité, vitesse et agilité. L’ensemble des capteurs sont fondus dans la structure composite.  Lockheed Martin est le développeur principal  du F-35 avec comme  principaux partenaires industriels Northrop Grumman et BAE Systems. L’avion disposera de deux moteurs  interchangeables moteurs  soit :  le Pratt & Whitney F135 et la GE Rolls-Royce Fighter Engine Team F136.

Le programme F-35 représente  environ 900 fournisseurs dans 43 pays et emploie, directement et indirectement plus de 130.000 personnes. Des milliers d'autres sont employés dans les pays partenaires F-35, qui ont investi plus de 4 milliards de dollars dans le projet. Ces pays sont le Royaume-Uni, l'Italie, les Pays-Bas, Turquie, Canada, Australie, le Danemark et la Norvège.

f-35_HMDS.jpg


 

Liens déjà publié sur le F-35 :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/03/19/atterrissa...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/02/22/essais-en-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/11/20/f-35-la-do...

 

Photos : 1 le F-35 CF-01 de l’US Navy 2 Viseur de casque HMDS pour F-35 @ Lockheed Martin.

 

08/06/2010

Airbus annonce deux commandes importantes au Salon ILA à Berlin

 

 

a4809d3004.jpg

 

 

Le constructeur européen a tenu la vedette lors de l’inauguration du salon aéronautique de Berlin (ILA) avec deux commandes importantes concernant l’A380 et l’A320 et A350 ! De plus, l’exposition en première de l’avion de transport militaire  l’A400M a suscité un vif intérêt.

Emirates ajoute 32 A380 !

La compagnie basée à Dubaï vient de passer commande pour 32 Airbus A380 supplémentaires pour un montant évalué à près de 11,5 milliards de dollars prix catalogue. Avec cette commande additionnelle, la compagnie détient 38,5% du carnet de commande de l’A380 avec 90 appareils de ce type. L’ensemble de ces avions devront avoir été livré pour 2017.

Emirates dispose déjà de 10 A380 qui desservent  les destinations de Londres, Paris, Toronto, Jeddah, Séoul, Bangkok, Sydney, Auckland.

La compagnie TAM complète sa flotte d’A320 & A350 :

La compagnie brésilienne annonce un protocole d’accord portant sur l’achat de 20 A320 qui compléteront les 44 appareils déjà en commande. De plus, TAM complète ses achats avec 5 A350-900 qui sont en fait des options prises lors d’une première commande ferme de 22 A350.

1706679.jpg

 

 

Photos 1 A380 Emirates @ Airbus - Beng Lange 2 A320 TAM @Alejandro Ruiz

 

07/06/2010

Le transport aérien devrait renouer avec les bénéfices cette année !

 

 

b757cont.jpg

 

 

 

Selon la dernière estimation de l’IATA, pour la première fois depuis 2007, le transport aérien va enregistrer un bénéfice cette année grâce au dynamisme de la région Asie-Pacifique, mais l'Europe restera dans le rouge. L’IATA estime que le secteur devrait non plus être déficitaire de 2,8 milliards de dollars, mais au contraire enregistrer un bénéfice de 2,5 milliards de dollars.

La croissance de la demande passagers sera soutenue à +7,1% contre 5,6% en mars et les bénéfices seront en outre cinq fois moins élevés qu'en 2007 (12,9 milliards de dollars).

Les différences entre régions :

La reprise n'est pas égale dans toutes les régions. L'Europe, avec une économie faible, sera la seule région à être dans le rouge avec 2,8 milliards de pertes. La région Asie-Pacifique, où la croissance économique des pays (hors Japon) est forte, devrait contribuer aux bénéfices à hauteur de 2,2 milliards de dollars et l'Amérique du Nord à hauteur de 1,9 milliard.

Avec près de 100 millions de dollars de bénéfices chacun, le Moyen-Orient et l’Afrique devraient également être dans les chiffres noirs.

Pourtant, en Europe, les pertes seront tout même réduites comparées à celles de l'an passé soit 4,3 milliards de dollars. Mais le vieux continent, outre une croissance économique timorée, a pâti en avril, de la paralysie du trafic en raison des cendres volcaniques venues d'Islande. Quelque 100.000 vols avaient dû être annulés en six jours.

Le volcan a coûté 5 milliards de dollars à l'économie mondiale représentant une perte de plus de 1,8 milliard de chiffre d'affaires pour le secteur aérien.

L’IATA tempère ces chiffres:

L’association a cependant émis un bémol à ces bons résultats, car la marge moyenne du transport aérien ne dépassera pas 0,5% et l’Europe n’offre pas encore une sortie de crise suffisamment claire.

 

 

erj190jetBl.jpg

 

 

Photos : 1 B757-220 Continental 2 Embraer ERJ-190 jetBlue @ Fabricio Jimenez