21/02/2013

CSeries, le moteur PW1500G certifié !

BA-CS300_new-HR.jpg


 

Bombardier Aéronautique et Pratt & Whitney ont annoncé aujourd’hui que Pratt & Whitney avait obtenu avec succès l’homologation de Transport Canada pour son premier moteur PurePower Geared Turbofanmc,  le moteur PW1500G qui propulsera les avions CSeries de Bombardier. 

 

Pratt & Whitney a mené plus de 4’000 heures d’essais de moteur rigoureux depuis le début des essais du moteur initial, en septembre 2010. Le programme d’essais du moteur PW1500G comprenait 340 heures d’essais en vol à bord du banc d’essai volant B747 de Pratt & Whitney. Pratt & Whitney est une division de United Technologies Corp. 

 

Les moteurs PW1500G ont reçu leur certificat d’homologation de type de Transport Canada par Pratt & Whitney Canada et sont assemblés au Centre aéronautique de Mirabel de Pratt & Whitney Canada, au Québec. UTC Aerospace Systems, formée après l’acquisition de Goodrich par UTC, fournit le système de fuseau moteur.

 

Chaque avion CSeries est propulsé par deux moteurs PurePower de la série PW1500G. Les moteurs PurePower de la série PW1500G font appel à un système d’entraînement évolué, permettant à la soufflante du moteur de tourner à une vitesse différente de celle du compresseur et de la turbine basse pression. La combinaison du système d’entraînement et un noyau évolué entièrement nouveau assure des améliorations de 10% et plus en efficacité carburant, et dans la réduction des émissions et du bruit.


 

CSeries_aircraft_information2.png


 

Le CSeries :


Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions CSeries offrira un avantage de 15%  sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20% de la consommation de carburant. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permettra de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2’950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries qui seront jusqu’à 5’443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

 

Photos : 1 Image de synthèse du CSeries @ Bombardier  2 PW1500G @ Pratt & Whitney

12:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier aéronautique, cseries, pw1500g |  Facebook | |

20/02/2013

A400M nouvel essais par grand froid !

 

A400M cold weather high.jpg


 

 

Airbus Military vient de procéder à nouvel essais par grand froid de son A400M  « Atlas »avion de transport militaire de nouvelle génération. Ces tests avaient pour but de valider certains systèmes de séries qui n’avaient pu être testés en Suède, lors d’un précédent test. Lors d'un déploiement d'une semaine à Iqaluit, au Canada, L’A400M «Grizzly 5»  / MSN6 a démontré la capacité de ses équipements par grand froid.

 

Les tests effectués sur 5 jours ont permis de vérifier le bon fonctionnement  du démarrage des moteurs de séries à froid par -32 ° C, l'utilisation de tous les équipements de la soute, le roulage au sol sur neige ainsi qu’un vol développement. 

 

Contrat d’assistance pour l’avion français :

 

1204116112.jpg


Dans la même semaine, l’OCCAR (Organisation Conjointe de Coopération en matière d’Armement) qui agissait au nom du ministère français de la Défense  et Airbus Military ont signé un premier contrat initial d’assistance (In-Service Support) pour les 18 premiers mois de service. Le premier avion doit être livré à l’Armée de l’air avant l’été. Ce contrat prévoit un “service sur mesure” pour répondre aux besoins de l’Armée de l’Air française sur la base du contrat cadre conclu entre l’OCCAR (agissant pour le compte de la France, la Turquie, Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, Belgique et Luxembourg) et Airbus Military, pour le lancement de l’A400M, prévoyant le soutien logistique intégré (ILS) : documentation technique, équipement au sol, etc. Le contrat ISS prévoit en plus un appui industriel de maintenance, la gestion des pièces de rechange, un service “étendu” de réponse aux questions ; il devrait permettre également des opérations de vol, plus faciles “smooth”, à partir de la base d’Orléans, où seront basés les premiers A400M. Pour la période suivante  après les 18 premiers mois , tout n’est pas encore finalisé, les « négociations continuent » précise l’industriel.

L’A400M Atlas: 

 

L’A400M Atlas appelé également « Grizzy » est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents, à savoir l’Allemagne (, la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européens ESR (Europen Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plateforme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de combat que pour des hélicoptères. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.


 

660301334.jpg


 

 Photos : 1 au Canada 2 le premier exemplaire pour la France 3 de Face @ Airbus Military

21:53 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus military, a400m, a400m atlas, grizzly |  Facebook | |

Le drone P.1HH dérivé de l’Avanti !

Piaggio_Aero_PHH_HammerHead_Roll_Out-88757.jpg


 

Piaggio Aero Industries et Selex ES ont présenté un nouveau drone au salon IDEX 2013, le Piaggio Aero P.1HH "Hammerhead" - Unmanned Aerial système (UAS).

 

Le P.1HH est dérivé du biturbopropulseur Piaggio P.180 « Avanti ». Ce drone est doté de deux moteurs Pratt & Whithney  PT6-66B à hélices propulsives Hartzell à cinq pales. Il a une envergure de 15,5. Ce drone est capable de décoller et de se poser de manière autonome et d’évoluer à 45.000 ft d’altitude soit environ 15.000 m durant des vols de 16 heures. Le P.1HH est destiné à des missions de surveillance et de renseignement, comme les missions aériennes, terrestres, côtières et maritime et de la sécurité en mer, COMINT / ELINT ainsi que la guerre électronique.

Piaggio prévoit de faire voler son drone d’ici quelques mois, les essais de roulage au sol ont déjà débuté.

Ce projet du constructeur italien vise à combler les faibles ventes du modèle d’origine P.180 «Avanti» et vise le marché beaucoup plus rentable de la surveillance. 

Photo : Le drone P.1HH @ Piaggio Aero

12:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : piaggio aero, p.10 avanti, drone p.1hh |  Facebook | |

19/02/2013

Le Pérou cherche un nouvel avion de combat !

MIG-29yMirage2000FAP3.jpg


 

 

Le Pérou a l'intention d'acheter un nouvel avion de combat pour remplacer sa flotte actuelle d’avions plutôt hétéroclite qui comprend : 12 Mirages 2000P, 19 Mig-29 et 18 SU-25. Ce large panel d’avion pose aujourd’hui un sérieux problème d’organisation et surtout de modernisation à ce pays. En effet, le gouvernement péruvien désirait dans un premier temps moderniser sa flotte d’avions de combat, mais les différences de coûts et de standards compliqueraient les choses sans apporter une combativité suffisante à long terme. Le Pérou étudie donc l’option d’acquisition d’un nouvel appareil. 

Le gouvernement péruvien vient de se tourner vers divers avionneurs pour demander des informations d’offres.

Avions neufs ou d’occasions ?

Les moyens financiers du Pérou sont actuellement très limités et ce pays a pris l’habitude de se fournir auprès de la Russie. Pourtant, les avionneurs occidentaux ont été sollicités. Première offre arrivée à Lima concerne l’Eurofighter. En effet, l’Espagne tente de céder 12 Eurofighter Typhhoon II DA1 tranche 1 d’occasions pour un montant de 61 millions de dollars l’unité. L’Espagne en difficulté tente tout comme l’Allemagne de se séparer de la première génération d’Eurofighter dans l’attente de la tranche 3, plutôt que d’entreprendre une coûteuse modernisation.

 

Du côté des offres d’avions neufs, on retrouve côté occident, le Boeing F/A-18E/F « Super Hornet », le Dassault Rafale et le Saab JAS39 Gripen E.  

 

Mais les deux offrent qui semblent déjà intéresser le gouvernement péruvien proviennent de Russie avec le MIG-35 et Sukhoi SU-35. En effet, les avions russes ont l’avantage de satisfaire les besoins  péruviens en matière de prix et de politique.


 

08.jpg


 

Photos : 1 Mirage 2000P & MIG-29 péruviens @ FAP 2 MIG-35 @ MIG

 

21:39 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fap, mirage 2000p, mig-29, mig-35, su-35 |  Facebook | |

La Patrouille Suisse va perdurer !

ueli-maurer-patrouille-suisse-wird-es-weiterhin-geben-126085103.jpg

Décidément, le journalisme dans notre pays a perdu de sa superbe, autrefois précis, aujourd’hui l’information rapide et non vérifiée est de mise. En résulte une désinformation sur des sujets importants, comme le printemps dernier, à propos des Gripen E et aujourd’hui avec la Patrouille Suisse.

La décision en 2005, de Samuel Schmid, de prévoir le remplacement partiel de la flotte d’avions F-5 (TTE) allait irrémédiablement poser un problème sur la forme de la Patrouille Suisse. Dans le monde de l’aviation, tout le monde était au courant. Dès lors, annoncer la semaine dernière que Monsieur Maurer a décidé de supprimer la Patrouille Suisse était une information fausse !

Il est donc évident que depuis le lancement du programme de remplacement partiel des F-5 diverses alternatives sont à l’étude au sein du DDPS et de Forces aériennes.

Ce matin, Monsieur Maurer confirme les éléments suivants : La Patrouille Suisse va continuer d’exister, mais sous une forme qu’il reste à définir. Trois options sont possibles : Les NCPC-7, Les F/A-18 Hornet voir le Gripen E. Mais, il ne sera pas question de peindre les Hornet ou les Gripen avec des couleurs voyantes, dans le cas d’un tel choix.

Dans le cas du choix du Hornet, par exemple, il faudra également définir si, il est optimum de doter la PS de 6 avions ou de 4. Cette définition et directement liée au nombre de Hornet disponible, soit 33.

 

1838.jpg

Photos : 1 Patrouille Suisse sur F-5 2 Hornet en formation @ Swiss Air Force