12/01/2011

Boeing : assemble le 1.000 B767 !

K64985_med.jpg

EVERETT, Washington, Boeing annonce que l’assemblage du 1.000e B767 a commencé ! Les ouvriers de la chaîne d’assemblage ont marqué l’événement avec une petite cérémonie.

 

 

Kim Pastega, vice-président et directeur général du programme 767, a déclaré : « Cette étape est un crédit à chaque employé qui a travaillé sur le 767 au cours des 30 dernières années»  et d’ajouter « Il est un témoignage de l'ingénierie d'un produit de haute qualité qui ne cesse de s'améliorer au fil des ans." !


L'assemblage final est la dernière étape du processus de production avant que l'avion ne sorte de l'usine pour rejoindre l'atelier de peinture et de la livraison. L’avion en question est un B767-300ER (extended range) destiné à la compagnie japonaise ANA (All Nippon Airways). A noter que l’appareil suivant (1001) sera également destiné à la compagnie ANA.

 

 

ANA est  un client de longue date de Boeing, qui a pris livraison de 89 B767 depuis de la première commande en 1979.

 

Nouvelle ligne d'assemblage :

 

La cadence de production augmentera cependant : elle était à un appareil par mois en 2010, est passée à 1,5 à la fin de l’année puis pourrait atteindre deux appareils par mois.

Il reste donc moins de deux ans de production. Le carnet de commandes de Boeing ne compte plus aujourd’hui qu’une cinquantaine de B767 : vingt-cinq B767-300ER et vingt-cinq B767-300F.

La famille B767 :

 

La famille B767 offrent une bonne polyvalence sur le segment des appareils de 200 à 300 places, elle se décline en trois modèles : B767-200ER, B767-300ER et B767-400ER. Il faut ajouter à cela la version B767 NewGen Tanker destinée à l’offre de remplacement des actuels avions ravitailleurs de l’US Air Force. Sauf nouveau repport, l’attribution de ce contrat devrait être connu d’ici quelques semaines.

 

 

K65092_med.jpg


Photos : 1 B767 2 Cérémonie pour le 1.000e @ Boeing

 

07:57 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : b767, boeing, 1.000 767 |  Facebook | |

11/01/2011

Chengdu J-20 l’avion furtif chinois a volé!

Chengdu-J-20-chasseur-furtif-580x247.jpg

La Chine avance vite, très vite ! Bien qu’il ne s’agisse que d’un prototype de démonstration, le Chengdu J-20 préfigure ce que sera le futur avion furtif chinois ! La Chine compte bien produire un avion de combat de la 5e génération et jouer dans la cour des grands, pour concurrencer le F-22 américain et le Sukhoi T-50 russo-indien.

 

 

Les premières suppositions :

 

 

Au regard des photos disponibles, le Chengdu J-20 produit par CAC (Chengdu Aircraft Corporation)  présente quelques similitudes avec le Sukhoi T-50 développé en collaboration entre la Russie et l’Inde, mais ses dimensions semblent être bien plus grandes. Certains, y voient  l’esquisse d’un bombardier furtif plutôt que d’un chasseur de supériorité aérienne. Encore faut-il tenir compte que nous sommes en présences d’un prototype qui va encore énormément évoluer ! Personnellement, je serais d’avis que celui-ci donnera lieu à un appareil stratégique à long rayon d'action.

Question propulsion, l’appareil pourrait être doté de deux moteurs Saturn 117S qui équipent déjà le Sukhoi T-50 et les SU-35 russes, mais il devrait prochaînement être doté de réacteurs indigènes, soit  des Shenyang WS-15 . On notera, que comme le T-50, le J-20 emporte encore un parachute de freinage pour l'instant..

 

Le J-20 pourrait entrer en service d'ici 2020.

 

 
1461085_3_a699_une-photo-presentee-comme-etant-celle-du-j-20.jpg

Les Etats-Unis inquiets :

 

 

Le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, a déclaré samedi que le développement d'un nouvel avion de combat furtif chinois progressait plus rapidement que ne l'estimaient les États-Unis par le passé et qu'il s'en inquiétait.

Washington est aussi préoccupé par un nouveau missile balistique chinois qui pourrait théoriquement frapper un porte-avion américain situé jusqu'à 3200 kilomètres de distance des côtes du pays asiatique, a affirmé M. Gates. Comme pour l'avion furtif, Pékin a battu les prévisions américaines quant à la vitesse de développement de cette arme.

Pékin a toutefois beaucoup de retard dans ce domaine. Même en 2015, Washington disposera toujours de beaucoup plus d'avions furtifs que n'importe quel autre pays sur la planète, a soutenu le secrétaire américaine à la Défense.

La Chine a toujours indiqué qu'elle ne menaçait aucun pays et que ses forces armées ne serviraient qu'à des missions de défense. Mais le territoire chinois inclut, selon Pékin, l'île de Taïwan, une région autonome politiquement depuis plusieurs décennies.

 

china-J-20-stealth-fighter-aircraft-13.jpg

 

 

Premier vol ce matin :

 

Le Chengdu J-20 a effectué son premier vol ce matin à 12:50:08 heure locale (04:50:08 GMT), L'atterrissage a été signalé 18 minutes plus tard ! Plus qu’un premier  vol il s’agit d’un saut de puce, qui marque visiblement que les ingénieurs chinois se montrent très prudents sur les systèmes informatiques d’aide au pilotage !

J-20-first-flight-thumb-444x191-109973.gif

 

 

 

Photos : le prototype du Chengdu J-20 @ ChineNouvelle

 

07:57 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (54) | Tags : chengdu j-20, cac, avion furtif, défense |  Facebook | |

10/01/2011

Le Brésil modernise ses Ecureuil AS350 !

AS350_Ecureuil_Aguia_low1.jpg

La filiale d'Eurocopter Helibras va moderniser les 36 hélicoptères Ecureuil AS350 exploité par le commandement de l'aviation brésilienne.



Le Helicópteros do Brasil (Helibras) filiale d'Eurocopter a signé un contrat pour un programme de mise à jour majeure qui concerne la flotte de l'armée brésilienne de 36 Ecureuils AS350. 
Cette modernisation comprend la reconstruction de trois de ces appareils. 

Les AS350 exploités  par le commandement de l'armée brésilienne (Commando de Aviação ne exército), commenceront dès cette année  à entrer en modernisation, l’achèvement est prévu en 2018. Le travail doit être effectué dans les installations d’Helibras à  Itajubá, dans le sud-est de l'état brésilien de Minas Gerais. 


Les AS350 de type monomoteur sont entré en service dans l'armée brésilienne depuis plus de deux décennies et le programme de mise à niveau permettra d'assurer le fonctionnement de ces hélicoptères pendant au moins 25 années supplémentaires. 

Le programme de modernisation :

 

Le programme de modernisation comprend l'installation d'un cockpit en verre avec trois grands écrans à cristaux liquides, l'intégration d'un système de contrôle automatique de vol (AFCS) avec le pilote automatique. Concernant la nouvelle avionique des Ecureuil, elle a été mise au point en collaboration entre Sagem Avionics Inc et Aeroletrônica. L’affichage sera fournit par Sagem et le montage des ordinateur par Aeroletrônica.

 

Photo : AS350 Armée brésilienne @ Eurocopter/Studio Aguia

 

 

08/01/2011

Premier escadron de Super Hornet pour la RAAF !

 

 

20101207raaf8210285_0063_med.jpg


 

AMBERLEY, Queensland, Boeing annonce la livraison de quatre nouveaux F/A-18F Super Hornet à la Royal Australian Air Force (RAAF) sur la Base Amberley. La RAAF dispose à ce jour de 15 F/A-18 E/F Super Hornet multirôlesLes Forces aériennes australiennes disposent dorénavant d’un premier escadron.

 

Premier escadron avec le Super Hornet :

La livraison a permet de mettre en œuvre le premier escadron opérationnel de la RAAF sur le Super Hornet, basé sur les installations de Amberley. Boeing à par ailleurs livré les quinze appareils avant la date prévue et dans le cadre des budgets prévus.

Les Super Hornet remplacent les F-111 au sein de la RAAF. Les Super hornet australiens sont tous câblés pour permettre l’installation de « pod » de guerre électronique.

 

Rhino Patch.png

 

 

Rappel :

Le gouvernement australien avait annoncé en Mars 2007, qu’il désirait acquérir 24 Super Hornet dans la version avancées Bloc II qui est équipée du radar APG-79 de Raytheon est doté d’une antenne active AESA (Active Electronically Scanned Array).

Le Boeing F/A-18 E/F Super Hornet est une version à grand rayon d’action dérivée de la version C/D. Il est capable d’effectuer toutes les missions de supériorité aérienne ainsi que l’ensemble des missions dans un spectre tactique qui couvrent la lutte en surface et la suppression des défenses aériennes ennemies.

 

A ce jour, Boeing a livré plus de 440 F/A-18E/F à l'US Navy.

 

hl3_FA18F.jpg

 

 

Photos : 1 Super Hornet de la RAAF lors de sa livraison 2Emblème des Super Hornet de la RAAF 3Super Hornet & Hornet de la RAAF @ RAAF

 

 

 

17:43 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : raaf, defense, super hornet, boeing |  Facebook | |

07/01/2011

2010 a été une bonne année pour Boeing !

 

 

K65076-01_med.jpg


 

Boeing a publié son bilan de 2010 en termes de commandes et de livraisons le 6 janvier. L’avionneur américain s’est conformé à son objectif de livraison, qu’il avait fixé à 460, en remettant 462 appareils à leur compagnie cliente.

<!--[if !supportLineBreakNewLine]-->
<!--[endif]-->

Record pour les B737 :

La famille B737 a d’ailleurs battu un nouveau record avec 376 monocouloirs livrés en 2010. A leurs côtés, septante quatre B777 et douze B767 ont été produits.

<!--[if !supportLineBreakNewLine]-->
<!--[endif]-->

Malgré le niveau des livraisons, le carnet de commandes s’est étoffé grâce à des accords conclus pour 530 appareils, signe pour Boeing que les compagnies ont repris la voie de l’expansion. Là encore, la part des B737 est écrasante, avec 486 exemplaires acquis. Les B777 ont été l’objet de commandes pour quarante-six appareils.
<!--[if !supportLineBreakNewLine]-->

 

K65074-01_med.jpg

 

 

Carnet de commande plein & cadences en augmentation :

Ce succès a permis à Boeing d’annoncer plusieurs augmentations des cadences de production de ces deux modèles en 2010. Celles du B737 passeront à trente-cinq appareils par mois à partir du début de l’année 2012 puis trente-huit à partir du deuxième trimestre 2013. Quant à celles du gros-porteur, elles passeront de cinq aujourd’hui à sept mi-2011 puis 8,3 au premier trimestre 2013.


<!--[if !supportLineBreakNewLine]-->
<!--[endif]-->

Le point négatif :

Les retards accumulés avec la mise au point du B787 « Dreamliner » auront finalement bloqué l’un des objectif majeur du constructeur américain : la livraison du premier appareil à ANA en fin d’année.

 

K64961-02_med.jpg


 

Photos :1 B737-700 Tuifly 2 B777 Air France 3 B787 aux essais@ Boeing

 

12:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : boeing, bilan 2010, b737, b777, b787 |  Facebook | |