08/04/2009

L’Airbus A330-200 Freighter

media_object_image_lowres_A330200F_mr[1].jpg

Lancé par Airbus en janvier 2007, l’A330-200F est la version cargo de l’A330-200, qui remplacera à terme la version cargo de l’A300-200F.

 

 

Nouvelle génération de cargo :


L’A330-200F offrira la meilleure solution pour remplacer les appareils mixtes d’ancienne génération. Grâce à sa configuration polyvalente, il est en mesure de satisfaire les demandes plurielles sur les marchés du fret aérien sous desservi, et sans surcoût par tonne transportée. L’A330-200F se substituera en outre aux avions mixtes fret passagers et offrira aux compagnies aériennes une solution tout cargo hautement performante.

L’A330-200F est  avion long-courrier tout cargo de moyenne capacité capable de transporter 64 tonnes de fret sur un rayon d’action de plus de 7 400 km/4 000 nm, ou 69 tonnes sur des distances allant jusqu’à 5 930 km/3 200 nm.  La soute peut recevoir jusqu’à 23 palettes chargées côte à côte, destinées aux grands volumes ou 16 palettes sur un seul rang. Il est également possible d’insérer du transport de fret de haute densité  soit neufs conteneurs.

La grande polyvalence de l’A330-200F lui permet d’accepter aussi bien des palettes que des conteneurs et d’en varier les aménagements sur les ponts principal et inférieur, offrant ainsi aux exploitants la possibilité de servir chacun de ces marchés distincts.

 

 

Airbus1[1].jpg

 

 

Communité opérationnelle :

 

 

Comme l’ensemble des appareils Airbus actuellement en production, l’A330-200F bénéficiera également du concept de communité opérationnelle totale,unique à Airbus, grâce à la technologie Airbus des commandes de vol électriques, qui

permettent aux pilotes de passer plus rapidement d’un type d’Airbus à un autre. Les compagnies qui exploitent déjà des Airbus en ligne passagers pourront dès lors opérer les équipages de pilotes indépendamment des vols passagers ou Cargo.

 

 

 

 

Données spécifiques de l’A330-200F :

 

 

Dimensions

 

impérial (ft)

métrique (m)

Longueur hors-tout

192ft 1in

58,8

Hauteur

55ft 5in

16,90

Diamètre du fuselage

18ft 6in

5,64

Largeur maxi. de la cabine

17ft 4in

5,28

Longueur de la cabine

133ft 1in

40,8

Envergure (géométrique)

197ft 10in

60,3

Surface alaire (référence)

3 892ft2

361,6 m2

Flèche de l’aile (corde de 25%)

30 °

30 °

Empattement

72ft 10in

22,2

Voie

35ft 1in

10,69

Principales caractéristiques d’exploitation

 

imperial

metric

Motorisation

2 x CF6-80E1 ou
PW4000 ou
RR Trent 700

2 x CF6-80E1 ou
PW4000 ou
RR Trent 700

Poussée des moteurs

68 000-72 000 lb. slst

303-320 kN

Autonomie

4 000 nm

7 400 km

Mach maxi. en utilisation normale (Mmo)

0,86 Mo.

0,86 Mo.

Volume en soute standard/option

16,775 ft3

475 m3

Masses de calcul

 

impérial

métrique

Masse maxi. au parking

502,4 (515,7) lbs. x 1000

227,9 (233,9) t

Masse maxi. au décollage

500,4 (513,7) lbs. x 1000

227 (233) t

Masse maxi. à l’atterrissage

401,2 ( 412,3 ) lbs. x 1000

182 (187) t

Masse maxi. sans carburant

381,4 ( 392,4 ) lbs. x 1000

173 (178) t

Capacité maxi. de carburant

36 750 US gal.

139 100 l

Masse à vide en ordre d’exploitation type

240,3 lbs. x 1000

109 t

Charge marchande type (poids volumétrique)

152 100 lbs.

69 t

 

 

 

Premières commandes :


A ce jour, l’A330-200F totalise 77 commandes fermes émanant de clients du monde entier, tels que : la société Flyington Freighters basée à Hyderabad, en Inde, qui est la compagnie de lancement de l’A330-200F avec six appareils livrable d’ici cet automne.

Les autres clients connus sont Varig Logistica, Icelandair Cargo,  Global Aero Logistics ainsi que Etihad Crystal Cargo et la société turque MNG Airlines. La dernière commande en date provient de la société Italienne  Alis Aerolinee avec 5 appareils.

 

 

 

 

new_generic_sottotitolo_image_484x119_spotlight_a330200f[1].jpg

 

 

 

Photos : images de synthèse A330-200F, @Airbus press.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13:15 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

06/04/2009

Les livraisons se maintiennent chez Boeing !

boeing737.JPG

Boeing a annoncé avoir livré 121 avions civils au cours du premier trimestre 2009, soit six de plus qu'il y a un an, un niveau conforme à ses prévisions annuelles.
L'avionneur américain a précisé que 91 livraisons portaient sur des B737 Next Generation.
Boeing prévoit  en février qu'il anticipait pour l'ensemble de l'année entre 480 et 485 livraisons.

 

boeing737800.JPG

B737 Next-Generation 737 (-600/-700/-800/-900)


Dans les usines Boeing le montage de la nouvelle génération de 737 ne faiblit pas malgré la crise,  les ailes du Boeing 737-900 de la 124-pieds de long (37,8 mètres) sont les plus grande de la série et permettent  au  737-900, le plus long de la génération de 737, d'accueillir jusqu'à 189 passagers dans une configuration de 3 classes. La Next-Generation 737 est  la plus récentes, la plus avancés de part sa conception et disposent d'une meilleure conception de l'aile qui permet à l'avion de voler plus haut que la concurrence, notamment l’Airbus A320. Aune altitude de croisière maximale plus élevée, les passagers peuvent profiter d'une balade en douceur et les compagnies aériennes profiter des avantages en étant capable de voler au-dessus des mauvaises conditions météorologiques, et utiliser des routes moins encombrées d'avions. Actuellement le B737 NG est le fer de lance de Boeing au niveau commercial, dans l’attente du B787 « Dreamliner » et de la nouvelle génération du B747-800.

 

Et le B777 Freighter :

Le B777 se porte bien également avec les premières livraisons des B777 Freighter (voir billet sur le sujet). Basé sur la version B777-200LR (Longer Range), il permet de voler plus loin et de fournir plus de capacité que n’importe quel autre bimoteur de fret.
Boeing à commencé de  livrer les premiers 777 Freighter. Onze clients autour du monde ont commandé 78, B777 Freighter à ce jour.

 

 

 

Tableau des livraisons pour le premier trimestre :

Major Programs

1st Quarter
2009

 

 

Year-to-Date
2009

 

Commercial Airplanes Programs

 

 

 

 

 

737 Next Generation

91

 

 

91

 

747

4

 

 

4

 

767

3

 

 

3

 

777

23

 

 

23

 

 

 

 

 

 

 

Total

121

 

 

121

 

 

 

 

 

 

 

Integrated Defense Systems Programs

 

 

 

 

 

Apache (New Builds)

5

 

 

5

 

Chinook (New Builds)

-

 

 

-

 

C-17

3

 

 

3

 

Delta II - Commercial

-

 

 

-

 

F-15

4

 

 

4

 

F/A-18E/F  &EA-18G

10

 

 

10

 

Satellites (Commercial)

1

 

 

1

 

T-45TS

2

 

 

2

 

767 Tanker (International)

1

 

 

1

 

 

 

imageView[1].jpg

 

 

Analyse :

 

Malgré la crise, le constructeur de Seattle continue de prévoir sa mue avec le tant attendu B787 et la nouvelle génération de B747-800. Pour l’instant Boeing s’appuie sur le vénérable B737 dont la nouvelle génération se vend bien et permets d’incorporer certaines nouvelles technologies à moindre frais sur une cellule ayant parfaitement mûrit. Avec l’arrivée des nouvelles versions de B777 passagers et  la version Freighter, Boeing s’assure également de garder une certaine avance sur son concurrent Airbus dans le domaine des gros bimoteurs. Mais la vision de Boeing ne s’arrête pas là, car si l’ultime génération de B737 est actuellement sur les chaînes de montage, le remplaçant du B737 et quant à lui déjà sur les tables à dessin et utilisera les nouvelles technologies de pointes utilisées pour le B787.

 

 

Photos : 1 chaîne de montage B737 NG, 2 B737-700 FlySunWing, 3 B777 Freighter, @ Boeing Press.

12:40 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

04/04/2009

Visite de pilotes belges à Sion

REY_5964_8[1].jpg

 

Dans le cadre d'un échange entre les écoles de pilotes des Forces aériennes suisses et Belges, 2 avions militaires belges de type  SIAI Marchetti SF-260 se sont rendu à Sion du lundi 30 mars au mercredi 1er avril 2009. 4 officiers pilotes belges ont participé à cet échange. Ces appareils n’ont volé qu’uniquement durant les heures d'exploitation militaire.

 

Au mois de juillet 2009, ce sera au tour de l’école de pilotes des Forces aériennes suisses de se rendre une semaine en Belgique avec les Pilatus PC-21.

Régulièrement ce genre d’échange à lieu avec d’autres Forces aériennes, voir le lien !

 

REY_6100_8[1].jpg

 

40ième anniversaire !

C’est l’occasion pour mettre à l'honneur les SF-260 Marchetti dont on fête en 2009 le 40ème anniversaire au sein de la Composante Air Belge. A cette occasion, un des appareil  le « ST-40 », a reçu une peinture spéciale « 40 ans » (présent à Sion voir photo), lors d’une cérémonie qui s’est déroulée en début d’année en Belgique. A la suite de quoi un survol de 25 SF-260 qui représentaient le chiffre 40 dans le ciel a été présenté au public belge.

 

 

Il y aura 40 ans, 36 SF260M ont fait  leur entrée en service au sein de la Force Aérienne belge. Arrivés à Goetsenhoven en 1969, ils y remplacèrent les SV4 en fin de vie et vont à partir de ce moment servir d'avion d'écolage pour la formation de base des élèves pilotes au sein de la 5ème Escadrille.
En 1992, 9 SF260D, équipés pour le vol aux instruments sont acquis par la Défense.
En 2005, dans le cadre de la modernisation, un vaste programme a vu la naissance de la version M+.

 

 

REY_5759_8[1].jpg

 

Billet sur les échanges de l’école de pilote et le départ des F-5 :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/05/01/les-f-5f-quittent-l-ecole-de-pilote.html

 

 

 

REY_6003_8[1].jpg

 

Photos  1 : SF-260 ST-40 peinture spéciale à l’atterrissage à Sion. 2 : SF-260 au décollage de Sion dans sa livrée classique. 3 : PC-21 de l’école de pilote des Forces aériennes suisses à Sion. 4 : SF-260 Belge et PC-21 Suisse au roulage à Sion.

@ Philippe REY

 

ERRATUM : Il s'agit de 2 avions et 4 pilotes et non 3 et 6 comme annoncé, par ailleurs les photos sont la propriété de Philippe REY et non de l'Ecole des pilotes de Forces aériennes, merci encore à Philippe pour le correctif !

12:34 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

03/04/2009

F/A-18 en alerte !

DSC_0135.JPG

Sommet de l’OTAN : Les Forces aériennes en état d’alerte

Dans le cadre du partenariat de sécurité centre Europe, notre pays participe à la surveillance et l’engagement de moyens aériens.

Les Forces aériennes suisses contribueront à assurer la sécurité de l’espace aérien pendant la durée du Sommet de l’OTAN à Strasbourg (F) et à Kehl (D). Le vendredi 3 avril 2009, elles se tiendront prêtes, dans le cadre du service de police aérienne normal, à intervenir si nécessaire à l’intérieur de l’espace aérien suisse. En dehors des heures de service de vol militaire et le samedi 4 avril 2009, des F/A 18 stationnés à Payerne se tiendront en état d’alerte (QRA). Les accords existants avec la France et l’Allemagne sont applicables.

 

 

DSC_0120.JPG
Photos : F/A-18C & D à Payerne, on distingue le casque avec viseur ! @Pascal Kümmerling

12:45 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

01/04/2009

Les nouvelles de l’A400M

A400.JPG

 

Suite à de nombreux retards, des difficultés d’ordres industrielles et des informations contradictoires, voici l’occasion de faire le point sur ce programme :

 

 

Le programme continue :

 

Suite à certains articles parus dans la presse dernièrement, le groupe EADS confirme qu’il reste pleinement engagé dans la construction de l’A400M, qui sera l’avion de transport militaire ayant les plus hautes performances pour les décennies à venir.

 

Le groupe réaffirme que le contrat signé en 2003 ne prévoit pas les conditions nécessaires pour la réussite du développement du programme, d'abord parce que le calendrier est  irréaliste, et ensuite parce que la nature commerciale du contrat ne correspond pas à la réalité d'un programme militaire dont les risques technologiques sont élevés.

EADS souhaite que la période de moratoire de trois mois proposé par l'OCCAR, doit  être utilisée, par les partenaires du programme, afin de remettre celui-ci en pistes dans des conditions acceptables par toutes les parties.

 


Une réduction limitée du nombre d'avions de transport militaires A400M commandés serait "gérable" pour EADS, a déclaré le patron du groupe européen aéronautique et de défense, Louis Gallois, dans un entretien au quotidien britannique Financial Times paru ce mardi.

 

 

C130C.JPG

 

 

Essais en vol des moteurs :



Airbus a  commencé à tester les moteurs TP400 (Rolls- Royce, SNECMA, MTU et ITP)                       en octobre 2005. Plus de 2100 heures d'essais au sol ont été réalisées avec trois moteurs sur le terrain en  banc d'essai. Marshall Aerospace a été contracté par Airbus Military pour accomplir les Flying Test Bed essais sur un Lockheed C-130. L'avion a été spécialement modifié pour accepter le nouveau moteur qui développe environ deux fois la puissance du C-130K.


Le succès de ce premier vol du moteur TP400 est une étape importante dans le développement du programme A400M, la performance du nouveau moteur lui-même, ainsi que sa fiabilité a pu être vérifiés dans un véritable environnement de vol.

 


 
Le  TP400 utilise un arbre de turbine libre qui entraîne un turbo propeller à  huit pales de cinq mètres de diamètre. Pour développer 11.000 SHP au décollage, il est le plus puissant turbopropulseur jamais construit dans le monde occidental. Il permet la large gamme de vitesses et de niveaux de vol requises, tout en réduisant le carburant et de poids. Propulsé par quatre d'entre eux, l'A400M peut croiser à une altitude plus élevée que 37.000 pieds à une vitesse comprise entre  Mach 0,68 et 0,72, tout en conservant la capacité de voler à une vitesse aussi basse que 110 kT à 5000 pieds. L'arrangement des hélices qui tournent dans des directions opposées, vers l'intérieur et à l'extérieur sur chaque aile, permet une structure avec de réduction de poids, et améliore, entre autres choses, la portance à basse vitesse.

img5[1].jpg

Petit rappel :

 


L'A400M est un avion de transport militaire conçu pour répondre aux besoins des Forces armées du monde au 21e siècle. Cet appareil sera capable de voler plus haut, plus vite et plus loin, tout en conservant une haute maniabilité. Il combine à la fois les missions tactiques, stratégiques et de logistique. Avec sa cale spécialement conçue pour transporter le matériel nécessaire à la fois pour les militaires et les missions de secours en cas de catastrophe humanitaire. L'A400M devrait devenir l’avion le  plus rentable  et le plus  polyvalent de sa catégorie.

 

EADS et Airbus Military sont encore en négociation avec les  clients pour en définir le calendrier de livraison de l'A400M futur qui remplacera l’actuel calendrier qui ne pourra pas être respecté.

 

A400M est toujours dans l’attente de son premier vol !

 

Analyse :

 

Le programme A400M n’échappe pas à cette problématique purement européenne, tout comme le programme Eurofighter. Les difficultés de se mettre d’accord, pour conjuguer les besoins d’un cahier des charges précis,  et qui répond à des besoins multiples, additionnés à une culture  industrielle divergente, péjore l’ensemble des grands projets européens. Pourtant, l’histoire nous montre que l’Europe est capable de surmonter ces problèmes avec brio, tels les programmes Ariane espace et Airbus civil (tout en y intégrant de petits pays comme la Suisse et la Suède).

Dans le cas de l’A400M, on retrouve également une opposition des cultures militaires ou s’affronte les besoins d’une capacité de projection à grande distance avec un transport tactique régional des théâtres d’opération.

Je passe ici le volet purement politique et l’incompréhension ou la méconnaissance des domaines de la défense de certains ministres ! (C’est un peu pareil partout, en Suisse aussi) !

L’Europe et son industrie, ont ici l’occasion, de prendre un très net avantage face à une concurrence qui n’a tout simplement rien à proposer, et de damner le pion à l’industrie aérospatiale émergeante des pays comme la Chine et l’Inde, qui seront demain nos adversaires en terme de production d’avions !

 

 

 

a400mcp.JPG

 

 

Billets sur le même sujet :

 

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/07/02/l-airbus-a...

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2007/11/06/avions-de-...

 

 

Photos : 1 A400M lors de sa présentation, 2 Le C-130 Hercules avec l’énorme moteur TP400, 3 A400M de face avec vue sur les énormes hélices inversées, 4 Cockpit A400M, @ Airbus Military press.

 

 

12:40 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | |