29/03/2010

Le premier Hornet passe les 2000 heures de vol

 

 

 

FA-18_et_Mirage_2000_FR_2_(Epervier09).jpg

 

 

Les jets de combat du type Boeing F/A-18C/D Hornet sont le fer de lance des Forces aériennes suisses. La flotte a atteint une première étape le 21 octobre 2008 en accomplissant les 50'000 heures de vol. Ce lundi, le premier Hornet a atteint les 2000 heures de vol.

Pour la sauvegarde de la souveraineté sur l’espace aérien, les Forces aériennes suisses disposent de 54 Northrop F-5E/F Tiger II et de 33 Boeing F/A-18 Hornet. De ces derniers sont engagés sept biplaces du type F/A-18D et 26 monoplaces du type F/A-18C. L’avion portant l'immatriculation J-5003 qui a accompli 2000 heures de vol aujourd'hui lors d'un vol d'entraînement fait aussi partie des avions de combat monoplaces. L’appareil a été construit sous licence auprès de l’ancienne Fabrique fédérale d’avions d’Emmen (actuellement Ruag Aviation). Il a accompli son premier vol le 21 mai 1997 et a été remis aux Forces aériennes le 7 juillet de la même année après avoir effectué à peine huit heures de vol. L’avion de combat a volé jusqu’ici 2208 fois.

(source DDPS)

Photo : Le F/A-18C J-5003 en compagnie d’un Mirage 2000-5 lors de l’exercice Epervier 09 en Corse @ Swiss Air Force.

 

La RAAF reçoit ses Super Hornet

 

 

20100309raaf8540677_0012_lo.jpg

 

 

Amberley, la RAAF (Royal Australian Air Force) a reçu ses cinq premiers F/A-18F Super Hornet. L’Australie a acheté  24 Super Hornet en mars 2007 tous équipés du radar AESA  Raytheon APG-79, la livraison durera jusqu’en 2011.

Le Super Hornet dans la RAAF :

Les F/A-18 E/F doivent remplacer les General-Dynamic F-111 actuellement en service et qui doivent rejoindre les musées après 37 années de bon et loyaux services. Les Super Hornet serviront auprès des escadrons 1 et 6 de la base d’Amberly et permettront à la RAAF de rester en pointe avant l’arrivée des Lockheed F-35.

Compléter les Hornet déjà en services :

La RAAF dispose déjà de 75 F/A-18 A/B acquis au début des années quatre-vingt. Les Hornet australiens ont subit une modernisation avec l’adjonction du radar AN/APG-73 couplé à un GPS (idem que pour la Finlande et la Suisse) et les remplacements des missiles Sidewinder AIM-9L et Sparrow par des ASRAAM et des AMRAAM.

Le Super Hornet :

Le Boeing Super Hornet est un avion multirôle, capable d'effectuer pratiquement toutes les missions dans le spectre de tactiques, y compris la supériorité aérienne de jour comme de nuit, en utilisant des armes  à guidage de précision, escorte de chasseurs, appui aérien rapproché, la suppression des défenses aériennes ennemies, protection maritime ainsi que les missions de surveillances.

Boeing a livré plus de 420 F/A-18E/F à l'US Navy. Chaque Super Hornet produit et a été  livré en avance sur le calendrier  initial.

RAAF+Super+Hornets+arrive+in+Australia_med.jpg


 

Photos : Super Hornet RAAF @ Boeing

 

26/03/2010

La Roumanie choisit le F-16

 

 

1309058.jpg

 

 

La Roumanie prévoit de remplacer ses MIG-21 par deux tranches de Lockheed Martin F-16 Fighting Falcon. Le premier lot de 24 chasseurs F-16 sera constitué d’avions d’occasions. Ce contrat est estimé à 1 milliard d'euros. Les MiG-21 d’origine soviétique arriveront à terme de validité en 2013.

Un total 48 F-16 pour la Roumanie :

Le gouvernement roumain devrait soumettre au vote du Parlement une proposition d'achat d’une première tranche de 24 avions de chasse américain d'occasion de type F-16 d’occasions provenant des stocks de l’US Air Force. Le gouvernement américain serait disposé à donner gratuitement ces avions, tandis que la Roumanie investirait pour les remettre aux normes, former les pilotes et moderniser les pistes de vol. La version du F-16 concernée serait le modèle F-16 C/D Block 25. La livraison est prévue pour débuter en 2012.

Le second lot également de 24 appareils,  concernerait la version F-16 C/D Block 50/52 et serait entièrement neuf, cette deuxième tranche pourrait être commandée d’ici 2015.

Le MIG 21 en Roumanie :

La Roumanie a été l’un des premiers clients du MIG-21 avec un total de 110 machines. Mais à partir de 1993, la Russie n’est plus en mesure de fournir des pièces de rechange et    Bucarest décide d’entreprendre une modernisation avec l’aide de l’Israélien  Elbit Systems. La moitié seulement des Mig-21 furent modernisé pour devenir le «Lancer». Cette version permet l’utilisation de missiles russes (R-60M, R-73) et occidentaux (Python, Magic 2).

 

1660073.jpg

 

 

Photos : 1 F-16 polonais @ Piotr Zdunek 2 Mig-21UB roumain.@ Andy Dogaru

 

25/03/2010

Premier vol du AC313 chinois !

 

 

00114302ef8a0d0d271e03.jpg

 

 

AVIC annonce la réussite du premier  vol de son hélicoptère AC313 qui a eu lieu depuis l’aéroport de Lumeng à Jingdezhen dans la province orientale du Jiangxi, d’une durée de 25 minutes.

 

L’ AC313

Il s'agit du premier hélicoptère géant à usage civil et de fabrication chinoise. Son niveau de fabrication atteint le niveau international de la troisième génération des hélicoptères. Il témoigne de la capacité de la Chine à réaliser, désormais indépendamment un hélicoptère géant, après l'Europe, les Etats-Unis et  la Russie.

L'hélicoptère AC313 dispose d'une charge maximale au décollage de 13,8 tonnes et peut parcourir une distance maximale de 900 kilomètres. Il peut transporter 27 personnes ou 15 blessés au cours d'un seul voyage. Ce type d'hélicoptère se caractérise par son niveau de sécurité, sa fiabilité et son confort. Cet hélicoptère peut être utilisé dans la lutte contre les incendies et les opérations de secours.

Notons au passage que cet appareil est dérivé du Harbin Z-8 qui n’est autre que la version  chinoise du SNCASE Frelon.

F201003190832532749329450.jpg

 

La société AVIC :

La société industriel aéronautique AVIC  (China Aviation Industry Corp) est issue de la réunion de deux sociétés, soit AVIC I et AVIC II, la première regroupait plusieurs industries aéronautiques et divers instituts de recherche dans le domaine de l’aviation civile. AVIC II était spécialisée dans le domaine militaire et les hélicoptères. La réunion des deux AVIC à permit le lancement de l’avion régional ARJ-21 et le lancement de l’hélicoptère AC313. Récemment le groupe AVIC a lancé conjointement avec Eurocopter l’EC175.

 

 

00114302ef8a0d0d271702.jpg

 

 

Photos : Premier vol l’AC313 et vue intérieur. @ AVIC

 

24/03/2010

CityFlyer reçoit son premier ERJ-190

 

 

4430542466_06455620b7_o.jpg

 

 

Embraer a livré le premier exemplaire de l’ERJ-190 à CityFlyer (British Airways), cet appareil viendra compléter la flotte d’Embraer ERJ-170.

Il s’agit du premier Embraer ERJ-190 sur les cinq que la compagnie britannique a commandés pour sa filiale en décembre 2008, accompagnés de six Embraer ERJ-170 supplémentaires déjà livrés. Elle détient également des options sur trois appareils additionnels. Les livraisons restantes seront effectuées cette année.

Les appareils sont aménagés en configuration bi-classe de 98 places. Ils seront utilisés sur le réseau domestique britannique et intra-européen par CityFlyer, au départ de London City.

L’Embraer ERJ-190 a en effet été certifié au mois de février capable d’effectuer des approches en pente raide (steep approach), une caractéristique obligatoire pour toute opération dans l’aéroport du centre de Londres. Ce type d’approche, destiné notamment à réduire l’exposition au bruit des riverains de la plateforme, est rendu possible grâce à l’ajout d’une solution logicielle spécifique dans le système de l’appareil. Le rayon d’action d’un ERJ-190 au départ de London City est de 1 500km. La compagnie suisse FlyBaboo, basée à Genève,  a été la première compagnie à introduire l’appareil sur la plateforme.

ERJ-190 :

L'Embraer 190 est un biréacteur basé sur le modèle ERJ-170, plus long et doté de nouveaux moteurs plus puissants, l'Embraer ERJ-190 peut transporter jusqu'à 110 passagers sur une distance de 4 ‘448 kilomètres.

Le premier vol de l'Embraer 190, appelé aussi ERJ-190-100, s'est déroulé le 12 mars 2004 et le premier avion livré en janvier 2006 à JetBlue.

Une version plus longue de l'Embraer ERJ- 190 a été développée sous le nom de ERJ-195 ou ERJ 190-200. Ce modèle plus long peut emporter jusqu'à 122 passagers sur une distance maximale de 4 077 kilomètres. Le premier vol du ERJ-195 s'est déroulé le 8 décembre 2004.

l'Embraer ERJ-190 fait l'objet de 466 options d'achat de la part des compagnies aériennes en plus, des 438 appareils commandés.

4430063360_e8a5823561_o.jpg


 

Photos : ERJ-190 CitiFlyer @ Gerry Hill