04/10/2010

Bombardier lance sa nouvelle gamme d'avions Global         

 

 

global.jpg

 

 

Bombardier Aéronautique a annoncé  que son conseil d’administration a donné le feu vert officiel au lancement de la gamme d’avions Global élargie. Les détails relatifs à cette nouvelle gamme Global seront révélés au congrès et salon de la NBAA.

« Notre engagement à offrir des produits nouveaux et novateurs va bien au-delà d’être le chef de file de l’industrie, a déclaré Guy C. Hachey, président et chef de l’exploitation, Bombardier Aéronautique. Bombardier déploie une stratégie solide de développement de produits qui combine technologies évoluées et responsabilité environnementale. Notre intention est de renforcer notre position de chef de file et le temps est venu d’aller de l’avant avec notre gamme d’avions Global élargie. »

La gamme d’avions Global s’appuiera sur les fructueux programmes des biréacteurs Global 5000 et Global Express XRS, dans la catégorie des gros avions d’affaires, Bombardier vise à proposer des avions qui maximisent l’efficacité tout en offrant une souplesse ultime pour ses clients.

Selon les dernières informations, cet appareil serait construit sur une nouvelle plate-forme et ne serait donc pas un dérivé des modèles actuels.Les avions d'affaires représentent une importante source de revenus pour Bombardier. Son principal concurrent dans les gros avions d'affaires est le Gulfstream 650 qui a un rayon d'action et des dimensions plus grandes que Global Express de Bombardier.

Les appareils Global sont assemblés à Toronto et la finition intérieure est réalisée dans les usines montréalaises.

Photo : Bombardier Global Express @ Susan White

 

19:00 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier aerospace, global express |  Facebook | |

03/10/2010

Rafale : le couac aux EAU ?

 

rf.jpg

Les Emirats arabes unis ont décidé de suspendre les négociations sur l'achat de 60 Rafale ! Et ceci en raison d'un article du Figaro. Les autorités françaises espèrent néanmoins que les Emiratis reviendront sur leur décision.

Les faits :

Le 15 juin, le ministre français de la Défense, Hervé Morin, assurait que la vente de l'avion de combat polyvalent de Dassault Aviation aux EAU était en voie de finalisation. Mais le 26 juin, le Figaro publiait un article sur le recours des EAU à la technologie et à des sociétés israéliennes pour sécuriser leurs frontières face à la menace iranienne.Si ces informations ont fait peu de bruit en France, elles ont suscité un tollé dans le monde arabe, où tout ce qui touche aux relations avec Israël est extrêmement sensible.

La revue spécialisée américaine Defense News a d'ailleurs écrit le 13 septembre que les EAU avaient demandé au constructeur américain Boeing des "informations techniques" sur son F/A-18E/F Super Hornet.

Pressions ?

Refuser le Rafale à cause d’un article sur les relations économiques entre les EAU et Israël ? Est-ce bien sérieux et ceci d’autant plus que ces mêmes Emiratis se dirige vers les USA pour s’informer sur le Super Hornet alors même que les Etats-Unis sont le principal alliés de l’Etat Hébreu !

Pas très sérieux en vérité et l’on sent déjà ici une manipulation dont le but et clairement de faire pression sur la France, afin d'obtenir satisfaction à plusieurs de leurs demandes sur le dossier du Rafale. D’ailleurs, ce genre de saute d’humeur est de «bonne guerre» lors de l’attribution de contrat d’armement. Concernant les besoins des Emiratis sur le Rafale, ceux-ci demandaient une version du Rafale dotée de réacteurs de neuf tonnes de poussée au lieu de 7,5 pour améliorer sa réactivité dans un espace aérien restreint à proximité immédiate de l'Iran. Ils demandaient également une version  radar AESA RBE2 plus puissante.

Ces modifications supposent  d'importants coûts supplémentaires que la France n'est  de toute évidence pas prête à prendre seule à sa charge !

Lien : article sur programme d’achat d’avion de combat aux EAU :

http://psk.blog.24heures.ch/tag/nouvel+avion+de+combat+po...

Photo : le Rafale de Dassault @ Dassault

 

21:23 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rafale, eau, défense |  Facebook | |

Air China commande des B777

 

 

b777.jpg

 

 

SEATTLE, Boeing et  Air China ont  annoncé une commande pour quatre B777-300ER (Extended Range), dont la valeur du contrat est estimée à 1,1 milliard de dollars au prix catalogue.

Air China, la compagnie nationale de la République populaire de Chine, va utiliser ses avions pour  développer ses liaisons internationales, le B777-300ER est en effet l’épine dorsale de la composante long-courrier de la compagnie.

Le Boeing B777 est l’un des  plus populaire au monde des bi-moteur long-courrier. Le B777-300ER allonge la durée de la famille des B777 en matière de capacités et de rayon d’action. L'avion transporte 365 passagers à 7,930 miles nautiques (14,685 km). Depuis sa mise en service, Boeing a incorporé plusieurs améliorations concernant les performances du B777-300ER. Les améliorations  permettent de réduire la traînée et le poids de l’avion et donc de réduire la consommation.

 

Photo : B777 Air China @ Boeing

 

10:32 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : b777, boeing, air china |  Facebook | |

30/09/2010

L’US Navy commande  124 Super Hornet !

 

 

sph.jpg

 

 

ST-Louis, Boeing annonce une commande du Pentagone concernant  124 F/A-18E/F Super Hornet et EA-18G Growler  qui viendront  équiper  l’US Navy. Ce contrat est estimé à 5,3 milliards de dollars.  Les appareils, répartis entre 66 Super Hornet et 58 Growler, seront livrés entre 2012 et 2015.

Troisième volets  pour les Super Hornet :

Il s’agit  là, du troisième contrat pluriannuel que le Pentagone signe avec l’avionneur américain pour des F/A-18E/F. Les deux précédents portaient respectivement sur 210 et 257 appareils,  dont les livraisons se termineront en 2011. Précèdement, Cette troisième commande préfigure l’arrivée en ligne en 2015 du nouveau porte-avions nucléaire CVN78 « Gérald R. Ford » (Class 21), qui remplacera le CNV65  "USS Enterprise" vieux de 50 ans  ! (voir image de synthèse).

Le Super Hornet :

Le Boeing F/A-18E/F Super Hornet est un avion multirôle, capable d'effectuer pratiquement toutes les missions dans le spectre de tactiques, y compris la supériorité aérienne, de jour comme de nuit avec des armes à guidage de précision, chasseurs d'escorte, de soutien aérien rapproché, la suppression de défenses aériennes ennemies, de reconnaissance.  En comparaison du Hornet le Super Hornet permet des missions à très grand rayon d’action. Le Super Hornet est doté du radar AESA (Active Electronically Scanned Array) APG-79 de Raytheon.

cvn78.jpg

 

 

Le EA-18G Growler :

Tout comme son grand-frère le super Hornet, l’EA-18G dispose du radar AN/APG-79 à antenne active (AESA) lui permettant non seulement d’être autonome en comparaison de son prédécesseur  EA-6B en mode air-air, mais intègre des possibilités de liaisons de données numériques et de brouillage dirigé indépendant du reste des systèmes embarqués.

Pour la lutte contre les défenses ennemies, l’EA-18G dispose de pod ALQ-99 de brouillage  couplé à un système d’analyse à large spectre ALQ-218 lui permettant de différencier les types de radars (surveillances, poursuites, sol ou embarqué) et l’analyse des types de fréquences. Le système enregistre  et répertorie l’ensemble des menaces pour permettre leur restitution sur un écran tactique, avec une plus grande précision que par le passé.

Les systèmes embarqués du Growler lui permettent d’agir sur trois modes tactiques :

- Reconnaissance électronique (analyse des diverses menaces, radar et missiles)

- Suppression des menaces connues et mémorisées selon un scénario prévu.

-  Réaction immédiate à l’engagement d’une nouvelle menace non répertoriée.

Du point de vue des communications, l’avion dispose du système AlQ-227 qui lui permet d’épier et de brouiller les communications adverses, en contre partie le Growler dispose pour sa propre protection le nouveau concept INCANS  qui améliore les communications et transferts de données à l’intérieur d’un groupe naval.

Capacités ECM :

-          Détection passive/active.

-          Analyse des menaces et classifications.

-          Brouillage actif, perturbation électronique (radar et communication).

-          Paralysie électronique avec des virus informatiques.

Capacités de tirs :

-          air-air (AIM-9X Sidewinder, AIM-120 AMRAAM,)

-          Elimination de radars ennemis (AGM-88 HARM)

L’ensemble de ces possibilités offrent l’opportunité aux équipages du Growler de pouvoir participer directement à l’escorte d’un groupe d’attaque tout en étant susceptible de se défendre face à n’importe quelles menaces en vol.

 

growler.jpg


 

Photos : 1 F/A-18F Super Hornet @ K. Scott 2 vue d’artiste du CVN78 @ US NAVY 3 EA-18G Growler @ Boeing

 

21:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : super hornet, boeing, us navy, ea-18g growler |  Facebook | |

28/09/2010

Hornet suisses au Tactical Leadership Programme d'Albacete !

 

 

f18sw.jpg

 

 

Les pilotes des Forces aériennes suisses effectuent jusqu’au 8 octobre 2010 des exercices de défense aérienne en Espagne. Cinq avions de combat F/A-18 «Hornet», quatre avions engagés et un de réserve, participent à cette campagne. Elle a lieu à Albacete et sert de complément à l’entraînement de défense aérienne, un type d’entraînement qui est limité en Suisse. La délégation suisse des Forces aériennes comprend 26 personnes, soit  6 pilotes et 20 spécialistes au sol. Le retour est prévu le 8 octobre 2010.

Les Hornet suisses engagés sont : F/A-18C J-5004 ,J-5008, J-5019 et  J-5023  ainsi qu'un F/A-18D J-5237

Ce type d’exercice est régulièrement  organisé chaque année sur des polygones d’exercices en collaboration avec les Forces aériennes voisines, ces exercices permettent à nos pilotes de maintenir un haut niveau d’entraînement et  de parfaire la collaboration avec nos voisins.  Il est également important pour nos Forces aériennes de pouvoir effectuer des combats aériens qui permettent de valider les procédures d’engagement des systèmes d’armes  et de pouvoir évaluer ceux-ci face à des aéronefs différents. L’avantage étant que ces exercices particulièrement bruyant  peuvent s’effectuer sur des zones particulièrement adaptées et qui de surcroît dégage la population suisse des nuisances dues au bruit. Un accord technique entre la Suisse et l’Espagne constitue la base légale pour la participation à cette campagne.

 

EF-18.jpg

 

 

l’Ala 14 Albacete AFB :

Albacete est l’une des principales bases aérienne espagnole en matière d’infrastructures, elle abrite la 14e escadre de chasse  de la Force Aérienne espagnole.  Albacete dispose d’une importante structure logistique permettant la mise à niveau des EF-18, EF-5 et CASA-101, ainsi que les Mirage-F1. Albacete dispose d’un « banc d’essais » moteur qui sert notamment à la mise au point des moteurs de l’Eurofighter EF-2000. Ses installations sont situées dans une zone de 470.000 mètres carrés.

 

eurofighter.jpg

 

 

Tactical Leadership Programme (TLP) :

La base d’Albecete abrite également un centre d’entraînement au combat aérien particulier, le Tactical Leadership Programme dont nos pilotes vont bénéficier lors de ce déplacement. L'objectif de la TLP est d'accroître l'efficacité des Forces aériennes tactiques alliées à travers le développement des compétences en leadership, tactique et capacités de vol, la planification des missions et des capacités de tâches et les initiatives conceptuelles et doctrinales. Les Forces aériennes alliées en Europe centrale (AAFCE) avaient émises il y a plus de 30 ans la volonté de la création d’un tel site d’entraînement dans le but non seulement d'améliorer les capacités tactiques, mais aussi à élaborer des tactiques, techniques et procédures qui renforcent  la coopération aérienne tactiques multi-national.

 

f16danois.jpg

 

 

Photos : 1 F/A-18C Suisses @ Swiss Air Force 2 EF-18 Espagnol 3 Eurofighter espagnol 4 Pilote Danois dans son F-16 lors du TLP 2009 @Force Aerienne Espagnole

 

19:46 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : tlp, albacete, swiss air force, défense |  Facebook | |