23/12/2010

Le HondaJet vient d’effectuer son premier vol !

HondaJet_FF_12-20-2010_c.jpg

 

Le HondaJet a effectué son vol inaugural le 21 décembre à Greensboro, en Caroline du Nord.

Le HondaJet est resté 51 minutes en vol, durant lesquelles ses caractéristiques de vol et le fonctionnement de ses systèmes ont été analysés. Les résultats préliminaires indiquent que tout a fonctionné conformément aux prévisions.

Un deuxième appareil a été construit. Honda Aircraft Company réalise actuellement les tests structurels nécessaires avant son entrée dans la campagne d’essais en vol. En ce qui concerne le troisième appareil, les assemblages majeurs ont été réalisés et l’installation des systèmes est en cours. Elle devrait s’achever au début de l’année 2011.

Au total, sept HondaJet vont participer au programme de certification. Honda Aircraft prévoit de livrer le premier appareil de série en 2012.

 

A propos du Hondajet :

Le HondaJet, et est le fruit d’une  filiale totalement autonome détenue à 100% baptisée Honda Aircraft Company basée près de l’aéroport de Greensboro en Caroline du Nord aux Etats-Unis. Le HondaJet est un projet voulu et dirigé par Michimasa Fujino, à présent à la tête de cette filiale, l’avion a demandé 20 ans de R&D avant d’aboutir à un prototype pouvant accueillir 7 passagers avec une vitesse maxi de 778 km/h et un rayon d’action de 2 000 km !

Sur le plan commercial, Honda Aircraft Company s’est associé à Piper Aircraft pour la vente et la distribution du HondaJet.

 

 

 

hondajet_photo_01.jpg

 

Photos :  1 Premier vol du Hondajet 2  De face@ HondaJet

 

 

13:29 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : hondajet, minijet, jet d'affaires |  Facebook | |

LAN commande 50 appareils de la famille A320

1762422.jpg

LAN Airlines, l’une des principales compagnies aériennes d’Amérique latine (passagers et fret) a signé un contrat portant sur la commande ferme de 50 monocouloirs Airbus éco-efficients. Cette transaction est la plus grosse commande passée par une compagnie latino-américaine auprès d’Airbus.

Initialement annoncée lors d’un Protocole d’Accord signé au salon international de Farnborough, en juillet dernier, cette commande de la compagnie portant sur des appareils de la famille A320 supplémentaires s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’expansion de LAN en Amérique latine. Ces appareils seront exploités sur des lignes nouvelles et existantes et viendront compléter ou remplacer les appareils de sa flotte actuelle. LAN a également décidé d’équiper ses A320 de Sharklets, livrables dès 2013.

Les Sharklets sont de grands dispositifs d'extrémité de voilure, conçus pour optimiser l'éco-efficience et les performances en termes de charge marchande-rayon d'action des appareils de la famille A320. Ils permettront une réduction de 3,5 pour cent de la consommation de carburant sur les lignes les plus longues, correspondant à une réduction annuelle de CO2 d'environ 700 tonnes par avion. Cette toute dernière technologie s'inscrit dans un vaste programme d'optimisation continue de la famille A320. Cette commande comprend également dix A321, nouveau type d’appareil pour la compagnie.

A ce jour, LAN a commandé auprès d’Airbus plus de 150 appareils, dont plus de 60 exemplaires sont actuellement en exploitation sur les vols passagers de la compagnie, au Chili, en Argentine, au Pérou et en Equateur.

Avec plus de 550 avions vendus et un carnet de commandes record de plus de 250 appareils à livrer à ses clients d’Amérique Latine, Airbus compte à ce jour plus de 300 appareils exploités par 22 compagnies clientes et utilisateurs d’Amérique latine, ce qui représente plus de 40 % de la flotte en exploitation dans la région.

1818230.jpg

Photos : A320 LAN @ Rui Miguel

22/12/2010

Le Brésil a reçu ses premiers EC725 !

 

Digit-03653.jpg

Eurocopter  vient de livrer les trois premiers EC725 à destination des Forces Armées Brésiliennes. Au total, le Brésil a passé commande pour 50 hélicoptères de type EC725.

Les trois premières machines sont livrées directement par Eurocoptet, les suivantes seront fabriquées sous licence au Brésil par la société Helibras (Helicópteros Eurocopter do Brasil) dès 2012 et ceci jusqu’en 2016. Ces trois premiers hélicoptères ont été fournis dans une configuration standard et feront  l'objet d’une installation finale d’équipements au Brésil.


L’EC725 « Caracal »

L'EC725 en cours d'acquisition par le Brésil est la dernière version du Super Puma d'Eurocopter et de la famille Cougar. Cet hélicoptère de  11-tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales.

Cet appareil très sophistiqué est le premier hélicoptère  équipé d'un système de blindage et d'auto-protection comprenant la détection radar des missiles. L'EC725 est également équipé d'une tourelle Flir qui lui donne une capacité d'intervention nocturne et tout temps. Une flotte de 14 appareils équipe l'armée de l'air et l'aviation légère de l'armée de terre française. Il a participé à l'opération Baliste d'évacuation de ressortissants au Liban en 2006.

 

A propos d’Hélibras :

Fondée en 1978, Helibras dispose  actuellement de 450 employés et une surface d’usine de 14.000 mètres carrés à Itajubá, où elle est située depuis 1980. À la fin de 2011, la superficie de l'installation Itajubá  attendra bientôt le double. Compte tenu de la croissance prévue des activités de fabrication et de maintenance des aéronefs militaires et civils de Helibras, le nombre d'employés de l'entreprise devrait atteindre 1.000 en trois ans. Cette croissance prévue comprend la production  de l'hélicoptère EC725 civil de la version EC225, qui est déjà en service avec le secteur du pétrole au Brésil.

800px-Eurocopter_EC-725_Cougar_MkII.jpg

 

 

 

Photos : 1 EC725 Brésilien 2 EC725 Caracal français @ Eurocopter

 

 

 

21/12/2010

L’Inde reçoit son premier C-130J Super Hercules !

36320.jpg

MARRIETTA, l’Armée de l'Air Indienne a reçu son premier Lockheed Martin C-130J Super Hercules, Lockheed Martin a livré le premier des six C-130J pour l'Indian Air Force lors d’une

cérémonie. La  valeur du contrat est de l’ordre de 1,2 milliard de dollars.

Il s’agit là d’une première pour l’inde qui se dote d’avion de transport de type C-13J Super Hercules, le contrat comprend outre les six appareils, la formation du personnel navigant et au sol, les pièces de rechanges. Les deux premiers C-130J seront transférer en Inde en début d’année, puis suivi par les quatre autres livraisons d'avions plus tard en 2011. Les six appareils seront basés sur la base de Hindon.

Le C-130J Indien :


Les C-130J Super Hercules  de l’Indian Air Force dispose de la configuration suivante :

Système de détection infrarouge (IDS), système d’autoprotection  actif/passif, système de ravitaillement en vol, capacité de suivit de terrain pour vol à basse altitude.


Le C-130J est idéalement adapté à l'environnement de mission en  l'Inde, ce qui implique souvent de fonctionner à  partir de pistes austères en haute altitude, dans des conditions chaudes. Le C-130J est doté de quatre turbopropulseurs Rolls-Royce AE1200 couplé à des hélices six pâles du fabricant Dowty.

 

A propos du C-130J :

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant, et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

36321.jpg

 

Photos : C-130J Super Hercules Indien @ Lockheed Martin

20/12/2010

Première conversion du PC-21 au F/A-18 réussie !

PC-21-12.jpg

La première conversion d’élèves pilotes sur l’avion d’entraînement Pilatus PC-21 sur le F/A-18 Hornet est un plein succès ! Les élèves pilotes des Forces Aériennes Suisses transitent dorénavant du NCPC-7 au PC-21 puis directement sur Hornet.

 

Commentant les résultats encourageants du premier cours de formation (FAUK F/A-18 ) basé sur le nouveau cursus, le Lieutenant-Colonel Michael Von Jenner, responsable de l’introduction du PC-21, se déclare très satisfait  du nouvel appareil et permet une diminution des coûts de formation. De plus, le fait ne plus transiter  sur un avion école à réaction ne change en rien la qualité de la formation.

 

 

Excellente préparation pour le Hornet :

 

Avec l’avionique de pointe qu’offre le Pilatus PC-21, il est possible de simuler l’ensemble des fonctions d’un cockpit d’un avion de combat de pointe. Les quatre premiers  jeunes pilotes sélectionnés  ont commencé leur formation par 30 semaines sur le NCPC-7 (PC-7 modernisé) dans la région du Tessin, puis 45 autres semaines sur le PC-21 sur les bases aériennes d’Emmen (LU) et Sion (VS), le tout agrémenté de nombreuses heures de théorie ! Au total, les élèves pilotes auront accompli  210 missions aériennes sur la nouvelle machine.  Puis, après huit mois de formation toujours intensive à Payerne, ils ont été les premiers à obtenir à l’aide de cette nouvelle formation le diplôme de conversion sur chasseur F/A-18 Hornet.

 

Avec le recule, on s’aperçoit que les pilotes formés sur PC-21 maîtrisent beaucoup mieux la gestion des différents systèmes informatiques qui composent un avion de chasse moderne, l’élève peut en effet se familiariser immédiatement avec le monde des cockpits numériques, comme l’affichage tête haute, la gestion des écrans EFIS et les principes d’un radar moderne. La routine acquise à bord d’un PC-21 peut alors être transférée sur un F/A-18 sur une base de un pour un.

 

Previewimage35.jpg

 

 

Le PC-21 un formateur exceptionnel :

 

Les Forces Aériennes Suisses  exploitent une flotte de six Pilatus PC-21depuis l'été 2008. Les machines ont été achetées dans le cadre du programme d'armement 2006.  Pour le Lieutenant-Colonel Von Jenner: «L'objectif principal de l'achat du PC-21 est de nous donner accès à un rapport coût-efficacité avec un système de formation performant qui nous permet de former les futurs pilotes militaires à un niveau plus élevé dans un temps plus court. Ce faisant, nous pouvons raccourcir certains modules de formation sur  avion de combat F/A-18. Les résultats obtenus jusqu'ici ont été très bons, ce qui indique que nous sommes sur la bonne voie avec la polyvalence du PC-21. » !

 

Le système innovant de PC-21 de formation a également suscité  de  l'intérêt en dehors de la Suisse. De nombreuses Forces aériennes se sont mises à scruter de manière critique comment notre pays gère cette nouvelle formation et plusieurs instructeurs étrangers sont directement venu en Suisse pour voler  au sein l’école des Forces Aériennes Suisses. Sans exception, ils ont été très impressionnés par le PC-21 et les performances ainsi que la  philosophie de ce système de dernière génération.

 

 

L'avis des 4 premiers diplômés :

 


Le  Premier lieutenant Alain von Büren, Escadron de chasse 17,

FromPropToHornet01.jpg


«Par rapport au PC-7, l'un des aspects les plus difficiles de la formation sur le PC-21 est que l'on doit être beaucoup plus flexible pour réussir une mission, il faut être beaucoup plus rapide en pensée, d'analyse et d'action. La formation sur le PC-21 a été une excellente préparation pour la conversion sur le F/A-18. Le système moderne d'avionique avec simulation de radar, affichage tête haute et la configuration du poste de pilotage HOTAS (Hands-on-gaz-et-Stick) permet aux pilotes d'acquérir des routines de gestion du système tout en continuant à voler sur une machine de type turbopropulseur.

 

 



Le Premier lieutenant Cédric Aufranc,   Escadron de chasse 18,

FromPropToHornet04.jpg
«Le Combat en  vol exige la capacité de prioriser et de faire plusieurs choses en même temps: voler, de maintenir la formation de l'escadron, traiter les données et informations et de travailler avec les radars et autres systèmes - tout en manoeuvrant dans la troisième dimension et en restant concentré sur les scénarios tactiques. Les similitudes entre le PC-21 et le  Hornet sur le plan de la philosophie du poste de pilotage et de la gestion des systèmes, est très efficace, et permet de donner aux pilotes stagiaires une excellente base pour la conversion ultérieure au F/A-18. »

 

 


Le Premier lieutenant Christoph Käppeli, Escadron de chasse 11

FromPropToHornet03.jpg
«Train as you fight»: Le grand défi n'est pas tant aux commandes d'un avion de combat moderne, mais de savoir comment faire le meilleur usage possible du système complet avec toutes les armes de ses capteurs et ses options. Le CNPC-7 et le PC-21 sont équipés de l'avionique moderne qui offre donc la pierre idéale pour intensifier une formation sur  avion de combat de haute performance. La formation à la gestion des systèmes de l'avionique complète disponible dans le PC-21, plus les options de simulation des armes, permet de se rapprocher au plus près du Hornet »

 

 



Premier lieutenant Cyril Johner, Escadron de chasse 11

FromPropToHornet02.jpg
«Rétrospectivement, je peux certainement dire que la conversion du PC-21 au F/A-18 a été absolument bonne, et je suis fier d'avoir été impliqué dans le déploiement d'un tel système de formation tournée vers l'avenir, et de ce fait,  je fais partie d'une «nouvelle génération de pilotes». Par rapport au F-5 Tiger anciennement utilisé  pour la formation, un autre grand avantage du PC-21 est le système de compte rendu: il permet de visualisé la totalité du vol en 3D, y compris les vues du cockpit, de travail du pilote, pour être ensuite analysé en détail . Le PC-21 fournit un solide

premier contact avec l'avionique, le cockpit et la philosophie des mission que les pilotes doivent se familiariser pour une conversion sur avion de chasse ».

 

(Source Pilatus Aircraft)

 

PC-21 supplémentaires :

 

Pilatus Aircraft vient de recevoir vendredi dernier la commande pour deux PC-21 supplémentaires pour la Suisse dans le cadre du programme d'armement 2010. Ils seront livré d'ici 2012.

 

 
pc21_parsys_0002_Image.jpg

 

Tous les liens sur le PC-21 avec les commandes Suisses, Singapourienne et des EAU :