25/10/2010

La suède prépare l’intégration du Meteor sur Gripen

 

 

GripenMeteorstart_454.jpg

 

 

Les Forces aériennes suédoises prévoient d’intégrer dès 2013 le nouveau missile européen sur les avions de chasse Gripen C/D et ceci avant l’arrivée de la nouvelle version Gripen E/F prévue pour 2017. Pour ce faire, un premier tir du Meteor a eu lieu la semaine dernière, afin, de vérifier la bonne intégration de celui-ci sur l’avion.

Le test prévoyait de contrôler la bonne séparation du missile de son pylône, l’impact des gaz d’échappement du missile sur le moteur de l’avion, sans oublier l’intégration électronique et la liaison des données. Une première évaluation a montré que le missile séparé de la station du pylône s’est déroulé de  manière normale et la liaison de données entre le missile et l'avion a été activé. Les données de température du moteur de l'avion a également été suivie et n’a pas posé de problème.

Avec ce tir, la première des deux phases de l'intégration suédoise est maintenant terminée. La première phase a été conçu pour soutenir le développement du missile tandis que la phase suivante est conçu pour intégrer complètement le missile sur le Gripen. L'intégration finale avec le Gripen pour l'armée de l'air suédoise devrait être prête  au cours de l’année 2013.

Meteor4562_360.jpg


 

Photos : Gripen suédois avec le Meteor @ SAAB

 

15:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gripen cd, meteor, missile, défense |  Facebook | |

23/10/2010

RAF : un nouvel  escadron a reçu ses Eurofighter !

 

 

d6c1a0e175.jpg

 

 

La Royal Air Force vient de finir de compléter l’Escadron 6, avec des Eurofighter, celui-ci était le dernier à voler sur le chasseur franco-anglais Jaguar sur la base aérienne de Coningsby.

Le 6e Escadron a pris ses nouveaux quartiers sur la base aérienne de Leuchars près de Fife  en Ecosse et remplace l’Escadron 111 doté de Tornado F3, ce dernier va lui aussi prochainement  transité sur le Typhoon.

Cette unité formera l’épine dorsale de la défense du nord du Royaume-Unis et assura en temps de paix la police de l’air et les missions d’alerte rapide (QRA). Elle sera prochainement épaulée par deux autres escadrons également doté de l’avion de combat Eurofighter Typhoon II.

La mise sur pied de l'escadron de Typhoon a été célébrée avec un défilé aérien devant plusieurs milliers de spectateurs. Le clou du spectacle fût le défilé comprenant un Eurofighter accompagné d’un Tornado F3 et d’un vénérable Spitfire. Ce clin d’œil était notamment destiné à commémoré l’anniversaire de la Bataille d’Angleterre, il y a 70 ans !

L’Escadron 6, va devoir dans les prochains mois s’habituer à sa nouvelle région d’affectation et se perfectionné au combat aérien pour pouvoir assurer ses nouvelles responsabilités.

L’Eurofighter pas touché par les réductions de budgets :

L’Angleterre est également touchée par des compressions de budgets militaires, en ce qui concerne la RAF, seul les avions les plus anciens seront directement concernés, avec une mise sur la touche, plus rapide que prévue. Les Harrier et Tornado seront en effet, retiré du service plus rapidement alors que les transitions sur Eurofighter seront maintenues et même accélérées.

a58f92346e.jpg

 

 

Photos : les pilotes de l’Escadron 6 et leur nouvelle monture @ Eurofighter


 

11:43 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eurofighter, squadron 6, raf |  Facebook | |

21/10/2010

Les  Gripen tchèques remportent le Tiger Meet !

 

 

tigermeet_head.jpg

 

 

L’édition 2010 du Tiger Meet a été remportée par le squadron 211 des Forces Aériennes tchèques équipée du chasseur Gripen C/D. Il s’agit là d’une première pour ces pilotes et cet avion !

Les pilotes tchèques ont été les plus réguliers au cours des deux semaines de l’édition du Tiger Meet 2010 qui se déroulait, cette année du 4 au 15 octobre sur la base aérienne de Volkel, lieu de stationnement du squadron 313 de la  Royal Netherlands Air Force sur F-16 C/D.

Les divers exercices  comportaient des dizaines de duels aériens simulés, des opérations de secours en faveur des pilotes abattus, la recherche, l’identification de cibles et la destruction de celles-ci, ainsi que la protection d’hélicoptères.

tigermeet_2.jpg

 

 

Pas de suisses cette année :

Les F/A-18 du Staffel 11 n’étaient pas présents à l’édition 2010, le DDPS ayant décidé de faire des économies budgétaires ! Notons au passage que d’autres pays ont également décliné l’invitation pour les mêmes raisons ! Pour rappel, les pilotes suisses avaient remporté l’édition 2008 du Tiger Meet !

Historique du Tiger Meet :

La première rencontre des TIGERS a eu lieu sur la base de RAF de Woodbridge en juillet 1961. Ce rassemblement fut l’initiative du ministre de la défense français de l’époque M. Pierre Mesmer qui remarqua que plusieurs escadrons de chasse de divers pays avaient pour emblème un Tigre. Si les premières rencontres avaient pour but d’entretenir de bonne relation, rapidement les escadrilles organisèrent des missions d’interceptions, de défense aérienne et de patrouille. Les escadrons en tirèrent de nombreux enseignements particulièrement bénéfiques pour tous. A partir de 1977 de nouvelles nations se joignirent au Tiger Meet et un trophée fut crée sous le nom de NATO Tiger Silver Trophy afin de récompenser l’escadron qui a réussi le mieux les missions prévues. Aujourd’hui une trentaine d’escadrons participent régulièrement à ces rencontres. Une tradition a vu le jour au Tiger Meet avec les décorations des aéronefs qui rivalisent de talents !

tigermeet_1.jpg

 

 

Tiger Meet 2011 :

La prochaine édition du Tiger Meet se déroulera du 09/05/11 au 20/05/11 sur la base aérienne de Cambrai et sera organisé par l'Escadron de chasse 01.012 sur Mirage 2000-5.

ntm2010.png

 

 

Photos : 1 les pilotes tchèques du 211e squadron  2&4 Gripen tchèque @ SAAB Gripen  3 logo Tiger meet 2010 @ Tiger Meet


 

17:30 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : tiger meet, gripen, squadron 211, défense |  Facebook | |

20/10/2010

Le  Learjet 60XR établit un nouveau record de vitesse mondial

 

 

P2-LEARJET_60_XR_AIR-00-20080307-01-IGK7.JPG

 

 

Bombardier Aéronautique a confirmé la nouvelle concernant le  record de vitesse effectué le  8 août dernier, par un Learjet 60XR, en parcourant 8 847 km (4 777 milles marins) de Wichita (Kansas) à São Paulo, au Brésil, avec une seule escale à Cali, en Colombie, en seulement 11 heures et 58 minutes. Le vol a été homologué officiellement par la National Aeronautics Association et la Fédération Aéronautique Internationale.

Le biréacteur d’affaires Learjet 60 XR de Bombardier a décollé de l’aéroport de Wichita (KICT) avec deux membres d’équipage et quatre passagers. Le vol a commencé à un régime de croisière optimal de 793 km/h (428 KTAS), commençant à FL370 et se terminant à FL430. L’avion a effectué une escale de 25 minutes avant de repartir pour sa destination finale. La vitesse moyenne a été de 750 km/h (443,06 KTAS) pour l’ensemble du vol, avec des vents arrière moyens de cinq nœuds. L’avion Learjet 60 XR a atterri, après des manœuvres normales de descente et d’arrivée complètes, tant à Cali (SKCL) qu’à São Paulo (SBKP).des résultats », a ajouté Kerry Swanson, commandant, Bombardier Avions d’affaires.

Ce nouveau record mondial répertorié par la N.A.A. pour le  Learjet 60 XR représente le temps le plus rapide jamais enregistré pour un vol civil entre Wichita et São Paulo et vient s’ajouter à sept records de vitesse pour cette gamme d’avions.

Une longue série de records :

·         Le 21 septembre 2006, un avion Learjet 60 a relié Le Cap à Johannesburg sans escale en deux heures et 59 minutes.

·         Le 14 juin 2001, un avion Learjet 60 a relié Wichita à Paris à une vitesse record de 814 km/h (505,97 mi/h) en neuf heures et 18 minutes et Gander à Paris à 862 km/h (535,48 mi/h) en quatre heures et 42 minutes.

·         Le 12 juin 1997, un avion Learjet 60  volé de Pittsburgh à Gander à une vitesse de 852 km/h (529,48 mi/h ) en deux heures et 35 minutes, et de Pittsburgh à Paris à une vitesse de 782 km/h (486,21 mi/h) en huit heures.

·         Le 7 juin 1995, un avion Learjet 60 a relié Wichita à Genève et Gander à Genève à des vitesses record de 771 km/h (478,82 mi/h), en dix heures et 21 minutes, et de 775 km/h (481,36 mi/h ), en cinq heures et 43 minutes respectivement.

Rappel :

En service depuis juillet 2007,le Learjet 60 XR est un modèle de performances, de confort, de valeur et de polyvalence sur le segment de marché des biréacteurs intermédiaires. Il peut atteindre une vitesse de croisière élevée de Mach 0,81 (861 km/h), offrant des capacités de montée supérieures, une efficacité carburant éprouvée et de faibles coûts d'exploitation directs par mille marin. Les plafonds pratiques plus élevés de cet appareil, certifié pour voler à 15 545 m (51 000 pieds). Offert avec l’intérieur Signature Series, qui combine des éléments de design audacieux à une fonctionnalité améliorée, intégrant ainsi le concept de grande cabine à un appareil intermédiaire.

BA-Learjet_60XR_Record_Flight.jpg


 

Photos : 1 Learjet 60XR 2 Cérémonie de validation du record @ Bombardier Aerospace


 

L’Inde prépare sa plate-forme AWACS

m02008070700002[1].jpg

L’Inde et le Brésil ont conclu un accord pour le développement d’une plate-forme aérienne d’alerte précoce  destinée à l’Indian Air Force en 2008. Le système sera prochainement prêt à débuter ses essais en vol. Le système d’alerte utilise une plate-forme montée sur un Embraer 145.

 

Le système aéroporté de détection lointaine et de contrôle AEW & C(Active Early Warning & Control) destiné à l’aviation indienne est en cours d’élaboration, le constructeur Embraer va procéder à trois modifications majeures sur un EMB-145 pour permettre l’installation des antennes actives. Le système AWACS (Active Warning and Control System) destiné à l’Inde sera très proche des versions déjà en service dans les Forces Aériennes du Brésil, de la Grèce et du Mexique. Il permet plafond pratique de l'ordre de 35.000 pieds (10.700 m) pour une altitude radar opérationnelle de 25.000 mètres.

 

Une partie des sous-systèmes qui devront être intégrés, seront fabriqués en Inde, soit le système de communications protégé et les programmes informatiques de gestion radar.

 

Ce système permettra à l’aviation indienne de détecter, identifier et classer les différents aéronefs présents dans la zone de surveillance et de distinguer les éventuelles menaces. Il permettra également d’agir en tant que centre de commandement aérien, pour l’appui des opérations aériennes de la Défense.

 

L’AWACS indien sera doté d’un radar AESA indigène fonctionnant en bande « S » soit deux antennes (Active Array Antenna Unit)  pouvant fournir une détection de l’ordre de 150° de chaque côté de l’appareil porteur. Utilisant une  technologie  radar à ouverture synthétique, le système peut fonctionner dans plusieurs modes simultanément.

Le système de liaison de données (Link16) transmettra les informations nécessaires au sol et directement aux aéronefs de combat de l’Indian Air Force.

 

Les essais en vol débuteront  en janvier prochain, pour une entrée en service en 2012. Ce système viendra compléter les trois AWACS,  basé sur une cellule d'IIiouchine 76S et doté d'une électronique Israélienne (radar Phalcon de Elta System), déjà en service dans l'IAF.

  

Positionnement futur de l’Inde sur les marchés AEW ?

 

Le système mis au point en commun entre Embraer et l’Inde se positionne dans la nouvelle gamme d’avion AWACS doté de radar AESA, tout comme sont concurrent directs le SAAB Erieye suédois.

L’un des  sérieux avantage de ce système  en sera le prix. En effet, l’architecture électronique développée en Inde est moins chère  que ses concurrents, notamment Américains, actuellement disponibles sur le marché !

 

img_339[1].jpg

 

Photos :  1 EMB-145 AEW brésilien @Embraer 2 Vue d’artiste de l’EMB-145 indien @ Indian Air Force.

 

08:03 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : awacs, iaf, emb-145, défense |  Facebook | |