21/03/2011

Premier vol pour le B747-800 « Intercontinental » !

K65201-01_med.jpg

 

 

SEATTLE le 20 Mars, Boeing a effectué le premier vol de son  B747-800 « Intercontinental » avec succès ! L’avion a décollé de l’aéroport de Paine Field à Everett, dans l’Etat de Washington, devant plusieurs milliers de salariés, clients, fournisseurs et dirigeants.

 

Ce nouveau B747-800 passagers avec aux commandes le pilote en chef Mark Feuerstein et le capitaine Paul Stemer a décollé à  09H59 et a atterri à 14H24 heure locale, ce vol a été le premier de plus de 600 heures de vol dans le programme de test pour le nouveau B747-800 «  Intercontinental ». L'avion a atteint une altitude de croisière de 19.000 pieds (5.791 mètres), et une vitesse maximale de 250 nœuds, soit environ 288 miles par heure (463 kilomètres). L'avion a atterri quatre heures et 25 minutes plus tard à Boeing Field à Seattle. Ce premier vol du B747-800 marque le début d'un programme d'essais en vol qui se terminera au quatrième trimestre.

 

image-194338-galleryV9-vmai.jpg

 


Le B747-800 « Intercontinental » aura le plus bas coûts au siège-miles des avions commerciaux de grandes tailles. L'avion permet une économie de carburant de 16 % de mieux et génère une empreinte sonore de 30 % plus basse que le B747-400.

 

 

B747-800 dispose des  caractéristiques intérieures de type SkyInterior du B787 « Dreamliner » qui inclut un plus grand sentiment d'espace et de confort, tout en ajoutant plus d'espace pour les effets personnels.


La première livraison du B747-800 « Intercontinental »  est prévue pour le quatrième trimestre. Les premiers clients sont Lufthansa, Korean Air et Air China.

 

K65204-01_med.jpg

 

Photos : B747-800 « Intercontinental » lors du premier vol @ Boeing



19/03/2011

Les moyens aériens du dictateur Kadhafi :

 

 

Figuur1.jpg

 

 

 

A quelques heures de l’intervention internationale sur la Libye, je vous propose un petit récapitulatif des moyens aériens dont disposent  encore les Forces loyales à l’autoproclamé colonel Kadhafi !

Les moyens encore actifs :

Les forces des Nations Unies commençaient à s’organiser hier en vue d’imposer la No-Fly-Zone (NFZ) au dessus du territoire Libye. En parallèle, quels sont les moyens susceptibles de poser problème à celle-ci ! L’aviation libyenne est normalement composée officiellement de 23 000 hommes, dont une flotte particulièrement vieillissante, tant du point de vue des aéronefs que des systèmes de DCA (Défense Contre Avions) et des divers senseurs radars !

La grande majorité des appareils libyens sont d’origines soviétiques et datent des années 60/70 ainsi qu’une flotte de Mirage F1 livrée dans les années 70.

 

Dassault Mirage F1 :

La France a livré dans les années septante 32 appareils en deux versions AD & ED. Il semblerait qu’un certains nombres auraient été vendu à des pays soumis à des embargos. Une douzaine d’appareils auraient dû être modernisés en 2008 par Dassault, cependant seul 4 appareils auraient  été livré !

Deux ont fait défection à Malte au début de la crise.

Mig-23 Flogger :

Appareil entré en service en 1970, il représente certainement la menace la plus sérieuse en provenance de l’aviation libyenne. Cependant, la plupart de ces appareils ne seraient plus en état de voler, bien que leur nombre soit estimé entre 50 et 70 chasseurs

Mig-21 Fishbed :

La Libye disposerait d’une quarantaine de ces appareils dont la moitié n’ont jamais été modernisé et sont de fait au standard des avions de combat des années 60. Si une partie d’entre eux a pu subir une modernisation par la Russie, il ne représente pas une menace particulière.

Mig-25 Foxbat :

L’intercepteur qui pourrait poser le plus le problème à la coalition, sauf qu’il semble que ceux-ci ne soient plus en état de vol depuis une dizaine d’années !

Su-24 Fencer :

Redoutable avion d’attaque au sol, la Libye en a acheté 15. Il est vraisemblable qu’ils n’aient jamais été modernisés et leur entretien n’a pu avoir un suivit efficient du fait des divers embargos.

Libyan_Su-22M-3K.jpg

 

Su-22 Fitter :

La Libye disposerait d’un soixantaine des ces avions d’attaque au sol des années 60, là encore, pas de modernisation et des doutes subsistes quant à leur maintenance.

Mi-24 Hind :

La Libye dispose de 37 hélicoptères de combat lourd MI-24 dont une dizaine sont inutilisables.

MI-8 Hip:

Hélicoptère de transport et d’appuis, la Libye en disposerait d’une trentaine.

 

Les défenses anti-aérienne :

 

syaaf_sa-6_01.jpg

 

 

SA-6 Gainful :

Ce système soviétique dont les missiles ont une portées  allant de 4 à 24km, et pouvant atteindre des cibles évoluant jusqu’à 14 000 m. Se sera probablement le système de défense que la coalition visera en premier !

SA-2 Guideline :

SA-2 date de la fin des années 50,  à guidage radar 30 à 40 km de portée, sur site fixe.

SA-8 Gecko :

Système missiles avec radar  monté sur véhicules très mobile avec une portée portée effective entre 2 et 9 km, pour un plafond maximum de 5000m.

sa-8-image2.jpg

 

 

SA-7 :

Ce missile anti-aérien tiré depuis l’épaule  (MANPAD)  il représente une menace importante à basse et très basse altitude. Cependant, il est relativement ancien et ne dispose pas de détecteur de masse lui permettant de différencier sa cible d’un leurre thermique.

 

Zsu-23 :

Système canons quatri-tubes monté sur char, dont certain dispose d’une conduite de tir radarisée, la Libye semble surtout disposer de la version classique sans radar de tir !

 

En clair :

Il est très difficile d’évaluer le nombre exact des divers systèmes encore actifs dans l’armée libyenne encore loyale à Kadhafi ni de connaître l’exactitude fonctionnel en matière d’entretien. Beaucoup des ces systèmes ne sont certainement plus en état de marche, de plus un certains nombres de soldats spécialistes ont fait défection. En face par contre, on va retrouver des appareils de dernière génération comme des Eurofighter, F/A-18 Hornet & Super Hornet, Rafale  ainsi que des appareils un peu plus anciens, mais des années 80 modernisés comme : les Mirage 2000, F-16, Tornado.

Photos : 1 Mig-25 2 SU-22 3 SA-6 4 SA-8

 

14:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : force aérienne libyenne, mig, sukhoi |  Facebook | |

18/03/2011

Décollage de l’A330 MRTT Saoudien !

mrtt-rsaf.jpg

 

Le premier des six avions-ravitailleurs A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport) commandés par la Force aérienne saoudienne (RSAF) a fait son vol inaugural depuis l'aérodrome espagnol de Getafe, annonce le constructeur Airbus Military. D'après l'équipe d'essais, ce vol inaugural de 4 heures et 15 minutes s'est déroulé de manière nominale, les systèmes de l'avion et ses réacteurs CF6 s'étant comportés conformément aux prévisions.

Selon l'avionneur, un deuxième MRTT saoudien est actuellement en cours de conversion et devrait être rejoint par un troisième exemplaire courant 2011. Les six appareils commandés par l'Arabie Saoudite devraient venir remplacer les huit ravitailleurs KE-3A (sur une plate-forme de Boeing 707) actuellement exploités par la RSAF.

Sixième A330 MRTT à prendre l'air, la première cellule saoudienne vient rejoindre trois avions destinés à la force aérienne australienne (en attente de livraison au client) et deux à la Royal Air Force. L'avion a également été commandé par les Emirats Arabes Unis (trois appareils fermes, avec discussions pour trois cellules supplémentaires) et bénéficie à ce jour d'un carnet de commandes de 28 unités.

 

Rappel :

 

L’A330-200 MRTT est le gros-porteur biréacteur de la famille Airbus à commandes électriques. Compte tenu de l'énorme capacité de carburant de l'A330-200 en version standard, le ravitailleur multirôle n’a pas besoin de réservoirs supplémentaires pour offrir des performances de ravitaillement en vol.  Sa soute cargo reste donc entièrement disponible pour tout type de chargement et offre une grande flexibilité dans le transport de fret, de passagers, l’évacuation sanitaire, le transport de troupes et pour d’autres missions.

L'A330 MRTT est proposé avec plusieurs systèmes de ravitaillement en vol associant nacelles sous voilure et/ou unité de ravitaillement par tuyau et panier ('hose and drogue') installée dans le fuselage et/ou le système avancé de ravitaillement par perche ARBS conçu par EADS CASA. La perche caudale de ravitaillement télescopique est entièrement contrôlée par des commandes électriques et assistée par ordinateur. La console de l’opérateur de ravitaillement dotée d’écrans couleur LCD de haute définition et grand format est située dans le cockpit et accueille également le système de planification de mission.

L’A330 MRTT affiche un capacité totale de 111 tonnes, une plage de vitesse de 180-325 KIAS et une capacité de ravitailler de 0 à - 35 000 pieds d’altitude.

 

1044903113.jpg

 

Photos : 1 A330 MRTT Saoudien 2 A330 MRTT ravitaillant un F-16 @ Airbus Military

 

17/03/2011

Hornet suisses au Tactical Leadership Programme !

 

20081953.jpg

Les Forces aériennes suisses participent du 16 mars au 1er avril 2011 à l’exercice multinational de défense aérienne «Tactical Leadership Programme» (TLP) à Albacete, en Espagne. La campagne permet au détachement suisse de compléter son entraînement en matière de défense aérienne, pour lequel les conditions sont limitées en Suisse. Les Forces aériennes suisses sont les hôtes de leurs homologues espagnoles. Trente-trois collaborateurs des Forces aériennes, dont six pilotes, participent à cet exercice avec quatre F/A-18 Hornet (plus un avion de réserve).Sur le plan légal, cet exercice est fondé sur une convention de collaboration avec l’Espagne approuvée par le Conseil fédéral.

Tactical Leadership Programme (TLP)

La base d’Albacete abrite le centre européen d’entraînement au combat aérien, le Tactical Leadership Programme (TLP) dont nos pilotes vont bénéficier pour la seconde fois (première en 2010). L’objectif du TLP est d’accroître l’efficacité des Forces aériennes dans le cadre de développement des compétences en leadership tactique et capacités de vol, la planification des missions ainsi  que les initiatives conceptuelles et doctrinales.

Les Forces aériennes alliées en Europe centrale (AAFCE) avaient émises il y a plus de 30 ans la volonté de la création d’un tel site d’entraînement dans un but non seulement d’améliorer les procédures tactiques mais aussi à l’élaboration des techniques qui renforcent la coopération aérienne multinationale.

 

E1313A20A8AE9606C125772D0029B85FT20.jpg

 Les participants aux TLP lors de cette période :

Air Force/Unit

Type of Aircraft

Serial/Code

Role

Arrival

Departure

AdlA/GC 01.002

Mirage 2000-5F

74/102-MK

participant

4-3-2011

AdlA/GC 01.002

Mirage 2000-5F

40/102-EX

participant

4-3-2011

AdlA

Mirage 2000-5F

nn

external asset

18-3-2011

AdlA

Mirage 2000-5F

nn

external asset

18-3-2011

AdlA

Alpha Jet E

nn

external asset

21-3-2011

AdlA

Alpha Jet E

nn

external asset

21-3-2011

AMI/36 St/12 Gr

EF2000

MM7272/36-14

participant

4-3-2011

AMI/36 St/12 Gr

EF2000

MM7282/36-15

participant

4-3-2011

AMI/6 St

Tornado IDS

MM7011/6-13

participant

4-3-2011

AMI/6 St

Tornado IDS

MM7035/6-27

participant

4-3-2011

15-3-2011

AMI/6 St

Tornado IDS

MM7072/6-30

participant

15-3-2011

AMI

P180AM

MM62203

transport

13-3-2011

17-3-2011

AMI/46 BA

C-130J

MM62175 / 46-40

transport

7-3-2011

7-3-2011

AMI/46 BA

C-130J

MM62182/46-47

transport

8-3-2011

8-3-2011

AMI/46 BA

C-27J

nn

transport

8-3-2011

8-3-2011

HAF/340 Mira

F-16C

518

participant

8-3-2011

HAF/340 Mira

F-16C

519

participant

8-3-2011

HAF/340 Mira

F-16C

523

participant

8-3-2011

HAF/340 Mira

F-16C

534

participant

8-3-2011

HAF/356 MTM

C-130H

745

transport

8-3-2011

8-3-2011

KDF

F-16AM

E-074

participant

4-3-2011

dep

KDF

F-16AM

E-075

participant

4-3-2011

dep

KDF

F-16AM

E-597

participant

4-3-2011

dep

KDF

F-16AM

E-006

participant

4-3-2011

dep

KDF

F-16AM

E-601

participant

4-3-2011

dep

SP/31.BLT

F-16C

4052

participant

7-3-2011

SP/31.BLT

F-16C

4055

participant

7-3-2011

SP/31.BLT

F-16C

4056

participant

7-3-2011

SP/31.BLT

F-16C

4058

participant

7-3-2011

SP/31.BLT

F-16C

4061

participant

7-3-2011

SP/13.eltr

C295M

O14

transport

7-3-2011

7-3-2011

SP/13.eltr

C295M

O17

transport

7-3-2011

7-3-2011

SwissAF/LTDB

B1900D

T-729

transport

16-3-2011

16-3-2011

SwissAF/FlSt17

F/A-18C

J-5017

external asset

17-3-2011

SwissAF/FlSt18

F/A-18C

J-5018

external asset

17-3-2011

SwissAF

F/A-18C

nn

external asset

17-3-2011

SwissAF

F/A-18C

nn

external asset

17-3-2011

SwissAF

F/A-18C

nn

external asset

17-3-2011

USAFE/48 FW/494 FS

F-15E

91-0310/LN

participant

4-3-2011

19-3-2011

USAFE/48 FW/494 FS

F-15E

91-0311/LN

participant

4-3-2011

19-3-2011

USAFE/48 FW/494 FS

F-15E

00-3000/LN

participant

4-3-2011

19-3-2011

USAFE/48 FW/494 FS

F-15E

98-0132/LN

participant

4-3-2011

19-3-2011

Lien sur l'exercice 2010 au TLP .

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/09/28/hornet-sui...

 

Photos : 1  F/A-18C  Hornet  2 : Exercice multinational du TLP en 2010 avec Rafale, Mirage F1, Mirage 2000 AMX @ TLP

 

 

 

16/03/2011

680 F-35 pour l’US Navy & le Marines Corps !

AF-7_first_flight.jpg

 

Un Tactical Air memorandum a été signé par le département d’Etat de la Navy qui planifie la fourniture de 680 F-35 de Lockheed Martin.

US Marines & US Navy :

 

80 F-35C (version embarquée) et 340 F-35B (STOVL) iront au corps des Marines tandis que la Navy recevra 280 F-35C.

Dans cet accord il est indiqué que les JSF en version C du corps des Marines seront uniquement opérés depuis les navires avec les ponts d’envol les plus larges, tandis que les versions STOVL seront réservées aux navires d'assaut amphibie (LHA), qui ont un pont plus court.

 

Une adaptation vis-à-vis des problèmes de développement :

 

Alors que le F-35B, version à décollage court et atterrissage vertical (STOVL) du JSF destinée en premier lieu à l'US Marine Corps, a été placé en période probatoire de deux ans par le département de la défense américaine, l'USMC considère qu'il serait "prudent" d'acheter des F-35C en complément des ces appareils.

S'exprimant devant le Sénat le 8 mars, le général James Amos, commandant de l'USMC, a ainsi affirmé que même si la version STOVL restait la "priorité" de son service, les problèmes techniques rencontrés par cette variante ont conduit les Marines à étudier la possibilité d'exploiter une flotte mixte composée à la fois de F-35B et de F-35C. Ces derniers devraient opérer depuis les porte-avions nucléaires de l'US Navy, à l'image des actuels F/A-18 Hornet que l'USMC utilise en complément de ses AV-8B Harrier II à décollage vertical.

Interrogé sur l'avancement du programme F-35B, le général a insisté sur le fait que le F-35B a d'ores et déjà réalisé 140% des essais en vol prévus depuis le 1er janvier 2011. A ce jour, les F-35B de test auraient déjà volé "quatre ou cinq fois plus" que sur la totalité de l'année 2010.

L’US Navy a planifié un achat de seulement 280 appareils car elle possède des Boeing F/A-18E/F Super-Hornet relativement jeunes. Elle a également passé une nouvelle commande de 66 Super-Hornet et 58 EA-18G (Growler) le 14 mai 2010.

Ceci confirme l’information selon laquelle les coûts ainsi que les problèmes liés au développement de la version B (STOVL) ont indirectement favorisé le Super Hornet dans l’attente d’une décision finale, a ce propos je laisse découvrir ou relire  l’article sur le sujet en lien.

 

F11-10386PR.JPG

 

Lien :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2011/01/17/les-difficultes-du-f-35-stovl-profitent-aux-super-hornet.html

 

 

Photos : F-35 C @ Lockheed-martin