12/07/2010

Ravitailleurs US, le feuilleton continue !

 

 

KC-135.jpg

 

 

C’est un peu le grand feuilleton à la manière des séries télé qui se déclinent en multiple et interminables saisons ! Nous voici donc arrivé au début de la troisième offres dans le cadre du programme de remplacement des avions ravitailleurs pour l’US Air Forces !

Le retour d’EADS et de l’A330 MRTT :

Gagnant puis recalé, l’avionneur européen EADS à avait un moment faillit jeter l’éponge ! Et puis finalement, la division Airbus Military a répondu officiellement à l'appel d'offres pour les avions-ravitailleurs de l'armée de l'air américaine.

Le constructeur aéronautique européen estime que sa proposition de plus de 8.800 pages ,prouvera les "capacités sans égales" de son ravitailleur, l'A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport), un appareil dérivé du biréacteur d'Airbus et rebaptisé KC-45 et qui sera assemblé en Alabama.

 

A330MRTT.jpg

 

 

Boeing maintient son B767 NG Tanker :

Boeing a de son côté remis vendredi sa réponse à l'appel d'offres géant pour les avions-ravitailleurs de l'armée de l'air américaine.

Boeing affirme, dans un rapport de 8.000 pages, que l'appareil qu'il propose, un dérivé de son avion de ligne B767, respecte les 372 points du cahier des charges de l'U.S. Air Force, au coût le plus bas pour le contribuable. Il faut préciser que Boeing a profité du report du choix pour améliorer son offre avec une version très remaniée de son B767 qui reprend plusieurs nouveautés développées sur le B787. Le constructeur américain espère donc que son B767 NewGen Tanker lui permettra de remporter le gros lot (voir lien sur le B767 NewGen) !

Pour rappel :

L'appel d'offres sur les ravitailleurs a dû être réorganisé. La première version, remportée par EADS, avait été contestée avec succès par Boeing, qui avait pu faire valoir que le processus de sélection avait été entaché d'irrégularités.

Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates s'est dit convaincu que la compétition serait honnête et transparente.

L'Air Force doit désigner le vainqueur le 12 novembre de cette année au plus tard pour ce contrat d'une cinquantaine de milliards de dollars (une quarantaine de milliards d'euros) qui, en bout de course, pourrait plus que doubler. Enfin, si tout va bien et si ce feuilleton trouve enfin sa chute !

 

b767ngt.jpg

 

 

Liens sur le feuilleton des ravitailleurs US :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/12/02/ravitaille...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/10/02/usaf-relan...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/01/25/a330-mrtt-...

Photos : 1 Un bon vieux  KC-135 & F-16. @ Boeing 2 A330 MRTT australien & F/A-18 espagnole @ Airbus Military  3 B767 NewGen Tanker @ Boeing


 

06:11 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : b767newgen, a330mrtt, avions ravitailleurs |  Facebook | |

11/07/2010

Premier vol réussi pour le F-15 Silent Eagle

 

 

MSF10-0135-001_med.jpg

 

 

ST. LOUIS,  Boeing annonce la réussite complète du premier vol de son F-15 «Silent Eagle». D’une durée de 80 minutes, le vol a permis de valider le fonctionnement des trappes d’armement latérales dotées de missiles tests AIM-120.

Pour Boeing, ce vol confirme la conception de système en trappes additionnelles  permettant d’accroître de manière sensible la furtivité d’un appareil classique. Pour Boeing, ce vol réussit permettra de passer à la phase suivante qui consistera au lancement de missiles depuis les trappes latérales.

Le Silent Eagle est une solution de conception innovante développées en réponse aux exigences de la clientèle internationale pour un rapport coût-efficacité et permettre  l’adaptation  des avions de combat actuels à de nouvelles performances contre les menaces futures.

Rappel sur le F-15SE (Silent Eagle) :

L'amélioration de la furtivité des revêtements et la signature de l'avion, sont dûs au montage de trappes qui permettent le transport des armes en interne (CFTS). La particularité résident dans le fait qu’il possible en fonction de la mission de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnelle, emport de carburant et armes en externes.

Le Silent Eagle sera capable de transporter en interne l’ensemble des missiles air-air, tels que des missiles AIM-9 et AIM-120 et air-sol, des armes telles que le Joint Direct Attack Munition (JDAM) et Small Diameter Bomb (SDB). Le niveau de charge des armes utilisées sur les versions actuelles des F-15 reste  le même avec l’installation du CFTS.

Une autre amélioration est l'aérodynamique Digital Flight Control System, qui améliore la fiabilité de l'avion et réduit le poids de la  cellule. L’adoption d’une peinture absorbante sur l’ensemble de la cellule contribue également à la diminution de la signature radar.

Un nouveau système de guerre électronique Digital Electronic Warfare System (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon Electronic Scanning Array (AESA)  permet une optimisation des différents capteurs et senseurs.

MSF10-0135-004_med.jpg

 

 

Lien sur le F-15 Silent Eagle :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/03/23/boeing-dev...

Photos : F-15 Silent Eagle en vol trappe gauche ouverte  @ Boeing

 

09/07/2010

Inde : Présentation du chasseur LCA en version Marine!

 

 

LCAnavyrollingout (6).jpg

 

 

L’Inde vient de dévoiler en grande première la version Marine de son LCA (Light Combat Aircraft). Ce nouvel appareil viendra compléter la flotte de MIG-29 K en version Marine qui équiperont les futurs bâtiments de classe Vikrant (CCI Aircraft Carrier) actuellement en chantier en Inde.

Le programme TEJAS LCA :

Le programme d’avion de combat léger (LCA) nommé TEJAS («Glorieux» en langue sanskrit) est un programme national indien lancé en 1982 dont la mise au point aura duré 26 ans ! Les premiers appareils destiné à la Force aérienne indienne ont commencé à être livré. Il s’agit du plus petit avion de combat polyvalent au monde. Ce programme  est sous la responsabilité du constructeur indien HAL (Hindustan Aeronautic Ltd).

Les appareils de série seront dotés d’un réacteur de conception nationale, le Kaveri. En attendant, les tests sont effectués en utilisant un General Electric F-404.

Le HAL Tejas est doté d’un radar multimodes à effet Doppler disposant de modes air-air, air-sol et air-mer et  dispose d’une nacelle FLIR et d’un désignateur laser. Il pourrait également recevoir des liaisons de données.

Tout concourt donc à faire de lui un appareil moderne pour un coût relativement faible estimé en 2006 à 21 millions de dollars.Reste toutefois que l’avion n’a, en début 2006, été présenté qu’avec des munitions classiques (bombe lisses et paniers de roquettes) et des missiles air-air de courte portée.

Le 27 octobre 2007, le prototype PV1 a tiré avec succès son premier missile air-air courte portée R73 Archer . Il s’agit du début de la phase d’intégration des systèmes d’armes, qui devrait être suivie par les essais du missile moyenne portée russe Vympel R77. La prochaine étape portera sur l’intégration du radar multimode (multicibles, TWS et suivi de terrain) de fabrication nationale.

 

tejasairforce.jpg

 

 

Le TEJAS Marine :

Basé sur la version de l’Air Force, le TEJAS version Navy formera donc la composante de la défense aérienne navale aux côtés des MIG-29K qui eux agiront dans la profondeur du dispositif. Le premier prototype du TEJAS naval immatriculé NP-1  est donc prêt à subir la phase d’intégration des systèmes tests conduisant à des points fixes, des essais de taxi et de vol. Le premier vol du NP-1 devrait avoir lieu d’ici la fin de cette année. Cette version reprend la motorisation de la version Air Force, soit le F404-IN-20. Cependant, pour pouvoir effectuer des décollages sur porte-avions en catégorie STOBAR  le constructeur HAL doit encore choisir une motorisation plus puissante  soit le GE F414 (Super Hornet) ou Eurojet EJ200 (Eurofighter).

Un second prototype le NP-2 devrait rejoindre les essais d’ici 2011. Les TEJAS Navy devrait entrer en service d’ici 2015. Au total, l’Inde prévoit de s’équiper de 260 TEJAS pour l’Air Force et la Marine.

 

LCAnavy.jpg

 

 

Photos : 1 Présentation du TEJAS LCA Navy 2 TEJAS de l’Air Force 3 TEJAS Navy @ HAL


 

08/07/2010

Livraison en continue des Super Hornet à la RAAF

 

 

RAAFsuperHornet.jpg

 

 

RAAF base  d’Amberley, dans le Queensland,  Six nouveaux Boeing F/A-18F Super Hornet ont été livrés  à la Royal Australian Air Force (RAAF).La RAAF dispose d’hors et déjà de 11 appareils de la nouvelle génération multi-rôles du chasseur de Boeing.

L'Australie a annoncé en mars 2007, qu'elle acquerrait 24 F/A-18 E/F de la version avancée Bloc II du Super Hornet, qui sont tous équipés du nouveau radar Raytheon APG-79 (AESA). Boeing livrera à l’Australie le 24e Super Hornet en 2011. Les 11 premiers  appareils ont été livrés en avance sur la  date prévue.

Le Boeing Super Hornet est un avion multi-rôles, capable d'effectuer toutes les missions dans le spectre de tactiques, y compris la supériorité aérienne, de jour  comme de nuit avec des armes à guidage de précision, capacité d’escorte de chasseurs et appui aérien rapproché, tout comme la suppression des défenses aériennes ennemies.

Boeing a livré plus de 430 F/A-18E/F à l'US Navy. Chaque Super Hornet produit a été livré plus tôt que prévu en respectant le  budget.

Photo : F/A-18 Super Hornet RAAF @ Boeing

 

07/07/2010

11 nouveaux A330 pour Aeroflot

 

 

A330-200Aeroflot.jpg

 

 

La compagnie russe Aeroflot vient d’annoncer l’acquisition de onze Airbus A330-300 additionnels, qui viendront compéter son parc actuel de cinq appareils du même type.

Les biréacteurs long-courriers devraient intégrer la flotte entre 2011 et 2013. Le choix de  la motorisation devrait se porter sur le Rolls-Royce Trent 700. Hormis ce modèle, Aeroflot dispose également d’A330-200. Depuis une dizaine d’année, la compagnie russe s’équipent d’avions européens et américains délaissant progressivement une flotte qui à l’époque était exclusivement dotée d’appareils russes.

La flotte se décline actuellement comme suit :

53 appareils de la famille A320, 26 Tupolev TU-154M, 5 Airbus A330-200, 11 Boeing B767-300ER et 6 ILyushin II-96-300.

La compagnie russe est également cliente des futurs B787 Dreamliner et A350 pour sa flotte long-courrier, elle est également la futur cliente du Sukhoi Superjet 100.

Photo : A330-200 Aeroflot @ Weimeng