21/12/2009

La Libye choisit russe !

 

 

1570109.jpg

 

 

Selon toute vraisemblance, la Libye devrait très prochainement se doter d’avions de combat russes de type Sukhoi SU-35 et SU30, YAK-130 ainsi que des hélicoptères KA-52 et MI-35. Le montant de la transaction devrait avoisiner les 700 millions d’euros (USD 1 milliard ).

Tripoli serait engagée dans des négociations avancées avec la Russie portant sur l’achat d’une première série de 12 SU-35, 4 SU-30, 6 Yak-130 d’entraînement ainsi que d’hélicoptères de reconnaissance Ka-52 et d’assaut MI-35, dont le nombre n’est pas encore connu !

Selon un responsable russe, la partie Libyenne envisage à plus long terme de renouveler complètement son parc d’aéronefs militaires. La Russie étant prête à exécuter cette commande ainsi que d’autres à 100 %.

Pas de Rafale ?

La Libye n’achèterait donc pas l’avion de combat français Rafale, en dépit des efforts soutenus effectués par Paris ! L’équipe de présentation du Rafale n’avait pourtant pas ménagé ses efforts dernièrement, aidé par l’intervention du Président Sarkozy.  2010 devrait pourtant sourire à Dassault qui devrait pouvoir engranger ses premières commandes  à l’exportation (EAU, Brésil, Inde et pourquoi pas la Suisse !).

Les choix Libyens :

Le Maître de Tripoli semble donc se diriger vers une aviation d’origine russe comme par le passé (Mig-21, Mig-25, MI-8/24) mis à part la livraison par Paris de Mirage F1.

Le Sukhoi-35

Le Su-35 se présente comme un chasseur à trois plans cinq fois plus instable que le SU-27 et équipé de nouvelles commandes de vol électrique quadruplexées. Pour l'augmentation de l'agilité et l'amélioration des performances au décollage et à l'atterrissage, il dispose de plans canards. Il est muni d'une perche de ravitaillement en vol, logée dans le côté gauche. Le pilote, assis sur un Siège éjectable KD-36M incliné à 30° et peut visualiser les informations nécessaires sur trois écrans multifonctions en couleur et un quatrième monochrome. 

Le Su-35 est le premier chasseur au monde à avoir deux radars, un N-011 multi-mode à balayage électronique à l'avant et un N-012 dans le cône de queue. Le N-011 est capable d'acquérir 15 cibles et d'en engager 8, sa portée est de plus de 100km.  Il possède également: un capteur optronique frontal capable de travailler en mode infrarouge. Il est évidemment doté d’une architecture complète en matière de guerre électronique.

1581914.jpg

 

 

Le Yak-130 :

Le Yakovlev Yak-130 est un avion d’entraînement avancé russe mais également utilisable comme avion de reconnaissance et d’attaque au sol. Développé dans les années 90 et rejoint par l’italien Aermacchi. Trois prototypes furent construits pour la qualification de l'appareil. La qualification préliminaire permettant son utilisation par l’aviation russe en tant qu'avion d'entraînement avancé fut attribuée en novembre par le centre d'essai en vol.  Le 19 mai 2009 le premier des douze appareils destinés aux Forces aériennes russes, a effectué son premier vol. En 1998, les espoirs visaient la fabrication de 1 300 appareils d'entraînement et de 770 pour l'appui feu.

1261163.jpg

 

 

Le Kamov Ka-52 :

Le Kamov Ka-52 Alligator est un hélicoptère de combat biplace côte-à-côte doté de rotors contrarotatifs et d’un siège éjectable fonctionnant après l’extraction du double rotor.

Le Kamov Ka-50 a été conçu à partir de décembre 1977sur une demande de l’Union soviétique qui souhaitait disposer d'un hélicoptère de combat capable en particulier de missions antichar. Il s'agissait de répondre au programme américain AAH qui aboutit à l’AH-64 Apache et de trouver un successeur à moyen terme au MI-24. Les deux principaux hélicoptéristes soviétiques se lancèrent dans leurs projets respectifs, celui de Kamov étant appelé V-80 (V pour Vertoliet, hélicoptère). Alors que le MI-28 semble être un croisement d'Apache et de MI-24, le futur Ka-50 innove largement. Des innovations qui soulèvent la perplexité des Occidentaux contribuent à bloquer son exportation actuellement mais qui sont logiques selon la tactique d'emploi de l'hélicoptère dans l'Armée rouge de l’époque.

En effet, en Occident les hélicoptères volent en rase-motte pour se protéger et engagent leurs cibles en restant à la plus grande distance possible. Les Soviétiques utilisaient leurs hélicoptères comme des avions d'assaut : ils se déplaçaient en vol "tactique" horizontal à des altitudes plus élevées et fonçaient sur leurs objectifs en le mitraillant, jusqu'à le dépasser et faire demi-tour pour une nouvelle passe de tir. Le vol stationnaire est essentiellement utilisé pour les décollages et atterrissages.

Le Ka-52 est une variante biplaces adaptée pour l’exportation et permettant la mise en utilisation des tactiques occidentales.

Le MI-35 :

le MI-35 est l’ultime version du Mi-24 Hind du constructeur Mil dont plus de 2’500 exemplaires ont été produit.m Le MI-35 est la version export dont l’avionique peut être dotée d’équipement Occidentaux.

1541147.jpg

 

 

Photos : 1 SU-35 2 Yak-130 3 Ka-52 @ Oleg. V. Belyakov. 4 Mi-35 @ Radim Spalek.

 

20/12/2009

Boeing : nouvelle commande pour le B737NG

 

62456_1256526292.jpg1.jpg1.jpg

 

 

Boeing  et Copa Airlines, transporteur aérien phare du Panama, ont annoncé une commande de deux B737-800 Next-Generation, ce qui porte à 15 le nombre de B737-800 commandé cette  par la compagnie aérienne. La commande est évaluée à 152 millions de dollars au prix catalogue.

Copa Airlines :

Avec cette commande, la compagnie disposera de 29 B737NG. En juillet, Copa avait placé une commande pour 13 avions. Copa a été le premier transporteur dans les Amériques, à incorporer les ailettes marginales sur le  B737. L'ensemble de ses B737 Next-Generation qui utilisent  les extrémités de ses ailes courbes distinctives, qui améliorent le rendement du carburant et réduisent l'usure du moteur et les émissions de dioxyde de carbone. Copa fut aussi le premier dans la région à utiliser  B737NG.

Copa opère à partir de l'aéroport international de Tocumen au Panama et opère des vols entre les États-Unis et l'Amérique centrale et les Caraïbes. Les liaisons de B737 de Copa sont notamment  au départ de Buenos Aires, Montevideo, Santiago, Sao Paulo et à Los Angeles.

B737 NG :

Les nouveaux B737 NG vont également bénéficier d'améliorations de performances qui devraient se traduire par une réduction de 2 % de la consommation de carburant d'ici 2011 grâce à une combinaison de la cellule et de nouvelles améliorations des moteurs.

 

 

image.php.jpeg

 

 

Photos : 1 B737NG Copa Airlines. @ Fabricio Jimenez 2 vue B737NG Copa par Boeing. @Boeing

18/12/2009

L’EC175 a effectué son premier vol !  

 

 

CDPH-2142006b.jpg

 

 

L’hélicoptère EC175, le dernier né de la gamme Eurocopter, a effectué son vol inaugural officiel à Marignane jeudi. Nouvel appareil  de la  famille Eurocopter, il  fait partie de la classe 7 tonnes, il est  construit en coopération avec la Chine.

L’EC175 :

L’EC175 s’intègre entre le Dauphin AS365 (4/6 tonnes) et l’AS332 Super Puma 89/11 tonnes). Il bénéficie d'une combinaison de technologies éprouvées de pointe, déjà en service chez Eurocopter. En version passagers, il est susceptible d’accueillir jusqu’à16 passagers. De type bimoteur, il pourra effectuer de nombreuses missions civiles notamment dans le cadre du transport de personnel sur des plates-formes de pétrole par exemple.

Une version SAR (Search And Rescue) permettra  une utilisation dans le cadre médical (MEDEVAC) et bien sûr le sauvetage.

Motorisé par deux  turbines Pratt & Whitney PT6C-67E à double canal de nouvelles générations Full Authority Digital Engine Controls (FADEC). L'EC175 est équipé d'un cockpit complet et d’écrans numériques à quatre axes, Automatic Flight Control System (AFCS).

L'EC175 offre la plus large cabine de sa catégorie, et est au bénéfice de larges portes coulissantes permettant un accès facile.Eurocopter prévoit de vendre 800 EC175s au cours des vingt prochaines années, créant près de 2000 nouveaux emplois directs et indirects.

42048939.jpg1.jpg

 

 

Lien déjà publié sur l’EC175 :


http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/06/24/eurocopter...

Photos : 1 l’EC175 lors de son premier vol. @ Eurocopter - Patrick PENNA 2 EC175. @ Eurocopter.

 

17/12/2009

Les 20 hélicoptères EC635 sont livrés !

 

 

934726480.JPG.jpeg

 

 

L'assemblage du dernier des 20 hélicoptères EC635 est terminé. Armasuisse a remis aujourd'hui aux Forces aériennes, à Alpnach ( OW ), le dernier exemplaire des 20 nouveaux hélicoptères EC635. L'assemblage et l'introduction du nouvel hélicoptère léger pour les transports et la formation ( HLTF ) se déroulent comme prévu. Cette acquisition avait été décidée avec le programme d'armement 2005.

Les 4 premiers EC635 ont été fabriqués intégralement dans l'usine d'Eurocopter en Allemagne. Les 16 autres EC635 ont été assemblés à Alpnach, chez RUAG Aviation, partenaire d'Eurocopter. Les 16 hélicoptères assemblés à Alpnach ont pu être réceptionnés en avance sur le délai contractuel. Le premier appareil a été remis aux Forces aériennes en juillet 2008. L'assemblage final en Suisse procure une meilleure connaissance du système, utile lors de l'introduction de ce dernier, de son suivi et de sa maintenance.

La phase d'introduction dans les Forces aériennes devrait s'achever à la mi-2010 ; la flotte sera alors entièrement opérationnelle en vue de son engagement pour les opérations courantes.

Les premières expériences faites dans le cadre de l'introduction auprès des Forces aériennes confirment que cet hélicoptère est un système moderne qui remplit les exigences fixées. Grâce à la conception du cockpit bien réfléchie et structurée logiquement comme dans le Cougar, les pilotes se sentent rapidement à l'aise et sûrs.

Vingt appareils, au total, ont été acquis pour remplacer les Alouette III. Les Alouette III seront définitivement retirées du service à la fin 2010. Deux des nouveaux hélicoptères sont affectés au service de transport aérien de la Confédération ( pour les transports de VIP ) et stationnés à Berne-Belp. Ce projet dont la réalisation a été décidée dans le cadre du programme d'armement 2005 s'est déroulé comme prévu aussi bien au sujet des délais que de la qualité.

Avec les 20 nouveaux EC635, les Forces aériennes disposent d'une flotte d'hélicoptères moderne et polyvalente, les nouveaux appareils représentant, pour l'entraînement et les transports, un complément optimal aux Super Puma et aux Cougar.

Indication de calendrier à l'attention des journalistes:
Une petite cérémonie sera organisée à Alpnach le 28 mai 2010 pour marquer le passage officiel de la phase d'introduction à la phase opérationnelle. Les parties concernées ( Eurocopter, RUAG, Forces aériennes et armasuisse ) ainsi que la presse y seront invitées.

Beitrag_EC635.parsys.25857.3.photo.Photogallery.gif.jpeg

 

 

Liens déjà publiés sur l’EC635 :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/03/18/simulateur...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/01/22/ec-135-635...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/10/24/super-puma...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/08/18/ec-635-135...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/03/11/livraison-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2007/05/24/premier-vo...

Photos : 1 EC635 en vol près D’Alpnach. @ Milan Rohrer. 2 Le major Tarnutzer devant le cockpit. @ Forces aériennes suisses.

 

16/12/2009

Le JaboG 31 reçoit ses Eurofighter

 

 

lowres_pict_ef-1.jpg

 

 

Le Jagdbombergeschwader 31 "Boelcke" a reçu aujourd’hui ses premiers chasseur-bombardier Eurofighter Typhoon en remplacement des Tornado, lors d'une cérémonie à la base de l'escadre à  Nörvenich, en Rhénanie du Nord.

Le JaboG 31 "Boelcke" est la première unité de la Luftwaffe  à utilisé l'Eurofighter Typhoon en mode  air-sol. Les quatre premiers Typhoon  du JaboG 31 s’entraîneront en collaboration avec le JaboG 73 «Steinhoff». Ces deux formations devront être pleinement opérationnelles dans toutes les conditions météorologiques avec la mise en oeuvre des bombes GBU-48 à guidage laser d’ici 2012.

Le  Fighter Bomber Wing 31 "Boelcke" est le troisième escadron de la Luftwaffe à recevoir l’Eurofighter. L’escadre de chasse 73 «Steinhoff» basée à Rostock-Laage, dans le nord de l'Allemagne, a reçu son premier appareil en mai 2004 (au standard air-air jusqu’ici) et l'escadron de chasse 74 «Mölders»  basée dans le sud de l'Allemagne à  à  Neuburg-Donau, en juillet 2006. 

Le JaboG «Boelcke»:

Comme toutes les unités de l’aviation allemande, la 31 tient son nom d’un «As» en l’occurrence ici le célèbre Oswald Boelcke qui fut l’un des plus fameux pilotes allemands de la Grande Guerre et le premier tacticien de la chasse.

Si l’on devait résumer en un mot la personnalité d’Oswald Boelcke, un des premiers pilotes allemands de la Grande Guerre, qui définit les tactiques du combat aérien, on ne serait guère éloigné de la vérité en lui accordant le qualificatif de " Père de la chasse ". Non seulement il formula les théories du combat aérien, nées d’une expérience directe de la guerre, mais il les mit lui-même en pratique, est les inculqua aux autres jeunes pilotes qui devinrent des as de la Première Guerre mondiale et les transmirent à leur tour à leurs élèves.

Photo : l’un des quatre premiers Eurofighter du JaboG 31. @ EADS