25/11/2010

Nouveau Look pour les PC-21 suisses !

36509.jpg

Depuis 2008, les Forces aériennes suisses engagent 6 Pilatus PC-21 de dernière génération pour l’instruction des pilotes d’avion de combat. Suite aux expériences faites jusqu’ici au sein de l’école de pilotes, il a été décidé de rendre encore plus visible les appareils car l’actuel « look » rouge et blanc n’offrait pas une visibilité optimale.

 

Ce changement de couleur, permettra d’augmenter  la visibilité, lors des vols en formation ainsi que lors des vols aux instruments et permettra de ce fait une meilleure sécurité. Dorénavant les PC-21 suisse seront habillés tout de rouge avec pour seule décoration une bande blanche latérale.

 

Le premier avion disposant du nouveau « look » est terminé, il s’agit du A-102, un second appareil est déjà  relooké et l’ensemble de la flotte ainsi que les deux aéronefs commandé avec le programme d’armement 2010 seront tous dotés de la nouvelle livrée d’ici 2012 !

 

Liens sur le PC-21 :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/04/13/pilatus-pc-21-debut-de-carriere.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/02/17/deux-pc-21-supplementaires-pour-la-suisse.html

 

 

  

Photo : le PC-21 relooké @ Swiss Air Force

12:41 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pc-21, swiss air force, nouveau look pc-21 |  Facebook | |

24/11/2010

Début de l’industrialisation du radar AESA pour l’Eurofighter

GLD-106361_f479822b22.jpg

EADS (cassidian) Eurofighter et Euroradar lancent l’industrialisation de  la dernière génération de radar AESA pour l’avion de combat européen Eurofighter Typhoon II.



Eurofighter GmbH et Euroradar, de concert avec leurs partenaires industriels, ont commencé le développement à grande échelle de la nouvelle génération  d’antenne radar AESA (Active Electronically Scanned Array radar. L'objectif est permettre une mise en service du nouveau radar pour 2015 et de ce fait répondre aux exigences des pays partenaires et clients à l'exportation. Cette version est celle proposée à la Suisse, un prototype avait été testé lors des essais menés dans notre pays en 2008.

Cette  décision signifie que l'Eurofighter pourra continuer de se  de développer et d’améliorer ses performances. Le nouveau radar fait suite au développement préliminaires et les essais entrepris  depuis 2007.

 

 Le nouveau radar conserve les principales caractéristiques de l'architecture du radar ECR -90 Captor  actuel, mais sera doté d’une antenne AESA en lieu et place de l’actuelle antenne mécanique. Il est prévu d’exploiter la maturité du système actuel et d’y adjoindre le mode AESA.  Comme je l’annonçais dans mon article sur l’offre d’EADS pour la Suisse, l’antenne radar sera montée sur un plateau cyclique permettant un repositionnement de l’antenne à fin d’accroître la capacité de détection.

 

 

A propos d’Euroradar :


Euroradar est un consortium  international dont le maître d’œuvre est  SELEX Galileo, une société de Finmeccanica, aux côtés d'EADS Defence Electronics et Indra. Euroradar a livré plus de 250 radars à balayage mécanique Captor dans le programme Typhoon à ce jour.

 

Un seul radar pour l’Eurofighter :

 

Actuellement l’Eurofighter dispose de deux radars à antenne mécanique, l’ECR-90 qui équipe la plus part des clients (Espagne, Angleterre, Italie), en Allemagne (également pour l’Autriche) par contre on a choisit de monter un dérivé de l’ancien radar du F-16 soit l’APG-66. L’arrivée du CAPTOR AESA  verra l’Eurofighter ne plus être doté que d’un seul radar.

 

 

m02009050600003.jpg

Photos :1 Eurofighter 2 Eurofighter et antenne AESA @ Eurofighter EADS

15:33 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : eurofighter, euroradar, radar aesa |  Facebook | |

23/11/2010

Succès du premier vol du PC-21 destiné à l’UAE

PC-21-11.jpg

Pilatus Aircraft annonce que le premier vol du premier  exemplaire du PC-21 destiné  à la Force  aérienne des  Emirats Arabes Unis (EAU) a eu lieu le 22 Novembre 2010, soit un an jour pour jour après que le contrat a été signé.

 

Le calendrier convenu dans le contrat était particulièrement strict  à ce sujet, mais avec un effort suprême de toutes les parties concernées, il a été possible de réaliser cette étape dans les temps, exactement comme prévu !

 

Le  décollage a eu lieu depuis l’aérodrome de Buochs à 10,34, l’avion était piloté par le chef pilote de Pilatus. Ce premier vol,  sert de contrôle final  de qualité et de  la conformité de l’appareil. Après vérification du moteur, le pilote est monté à 10.000 pieds au-dessus de l’aérodrome pour effectuer des arrêts et redémarrages de la turbine. Puis les divers systèmes mécaniques ont été vérifiés, y compris les systèmes de commandes de vol, les caractéristiques de décrochage de la cellule, les performances du moteur et de vol sur le dos.

Enfin, la fonctionnalité du train d'atterrissage ont été examinées. Après le vol, les données sont vérifiées au sol. Un compte rendu après le vol a été entrepris avec le personnel présent de la  Force aérienne des UAE

 

La livraison des PC-21, soit 25 appareils au total,  et du matériel connexe  va débuter au premier trimestre de 2011 et permettre le début de la  formation  des instructeurs sur les installations de vol à Khalifa bin Zayed Air College, Al Ain.

 

A propos du PC-21 :

 

Après Singapour (25) et la Suisse (6 en service et 2 en commande), les Émirats arabes unis est le troisième pays à révolutionner la  formation avec les avions d'entraînement turbopropulseurs les  plus modernes et les plus avancés sur le marché aujourd'hui.

 

 

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes sans égal dans le monde et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En. Effet, il s’agit là d’un système d’écolage performant qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. Le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Gripen, Rafale, Eurofighter pour ne citer que ceux-là. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène et de la très nette réduction de rejet de CO2.

ae2b27381bd941f5f824431730550b83-PC-21-UAE03.jpg

 

Liens sur le PC-21

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/07/30/le-pilatus-pc-21-a-singapour.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/04/13/pilatus-pc-21-debut-de-carriere.html

 

Photos :  le premier PC-21 des UAE @ Pilatus Aircraft

 

22/11/2010

Livraison du 7e C-17 à la RAF

UK07_Delivery_SLF10-0460-002_med.jpg

LONG BEACH, Californie,  Boeing a livré  le 7e C-17 Globemaster III à la Royal Air Force (RAF) lors d'une cérémonie à l'usine d’assemblage  de Boeing.



La flotte de C-17 de la RAF a enregistré plus de 60.000 heures de vol, et a participé à la prise en charge humanitaire des sinistrés au Pakistan, Haïti et le Chili. Les C-17 servent au sein du  99e Escadron de la RAF à  Brize Norton, près d'Oxford. Ils sont utilisés pour le transport aérien stratégique et le ravitaillement en vol. Les capacités du C-17 permettent de relier les continents sans escale et d’emprunter des pistes rudimentaires et courtes.

 

En Australie :


A  Amberley, dans le Queensland, Boeing et la Royal Australian Air Force (RAAF) ont annoncé  qu'ils ont terminé avec succès la formation de la première volée de pilote sur C-17 Globemaster III. La formation avait débuté le 1 février de cette année et a permis de former les huit premiers élèves pilotes sur l’avion cargo soit 560 heures de formation assistée par ordinateur et 480 heures de vol en simulateur.

 

 

 Concernant le C-17 :


Boeing a livré 224  C-17 dans le monde entier dont 20 en dehors des Etats-Unis. L'US Air Force - y compris les actifs de la Garde nationale et les unités de réserve ont  pris livraison de 204 appareils. Les autres  clients, comprennent les Forces canadiennes, la Royal Australian Air Force, les Emirats Arabes Unis, le Qatar et les 12 membres du transport aérien stratégique de l'OTAN.  Le président américain Barack Obama a annoncé ce mois-ci que l'Inde et les États-Unis ont conclu un accord préliminaire pour l'Indian Air Force pour l'acquisition de 10 C-17.

 

UK07_Delivery_11-16-10_med.jpg

 

Photos : le 7e C-17 de la RAF @Boeing


 

21/11/2010

Le Musée des Forces aériennes Israéliennes

 

 

iaf1.jpg

 

 

Beer Sheva dans le désert du Negev (haut Negev) est une ville peu connue de l’Etat Hébreu, pourtant, elle abrite le plus grand musée d’aviation de la région, soit le musée de l’IAF (Israeli Air Force).

Situé à une heure de route de Tel-Aviv (via l’autoroute 6 en direction d’Eilat) l’IAF Museum est situé à 20 minutes en dehors de la ville de Beer Sheva et jouxtant  une base aérienne servant à l’écolage des pilotes de l’IAF. Le site est principalement externe et se compose de plusieurs sites d’expositions.

 

iaf2.jpg

 

 

La zone centrale présente l’ensemble des aéronefs ayant servi dans l’IAF, on y retrouve l’ensemble des appareils d’origine française vendu dans les années 50/60 (Vautour, Mystère, Fouga Magister, Mirage IIIC, Super Frelon. Puis, suite au retournement de veste de la France, ce sont les Etats-Unis qui fourniront les Phantom, A4 Skyhawk, Hughes 500,  Huey Cobra, Stallion.  On y retrouve également plusieurs versions du Kfir dérivé des Mirage.

 

iaf3.jpg

 

 

L’IAF disposait à ses début de Spitifire et de Me-109, ainsi que de P-51D Mustang dont des exemplaires magnifiques sont également présents. 

Le Musée offre également une grande panoplie d’avion lourd dont un B707, des Noratlas, un Hawkeyes, Dakota. L’intérieur du B707 permet de visionner un film sur l’histoire de la Force aérienne. Une zone est également réservée aux drones ayant servi durant les divers conflits.

iaf4.jpg

 

 

Avions et systèmes ennemis :

Une des zones du musée retrace les différents conflits de l’Etat Hébreu avec la coalition arabe et de nombreuses prises de guerres sont ainsi exposées : Mig-17 Syrien, Vampire Irakien, Hunter Libanais, MI-8 Egypthien, Mig-23 Jordanien. Des carcasses de dérives de Su-7/17 et Mig-21 abattus complètent le tableau.

Sans oublier de nombreuses pièces de DCA russes (ZSU-23, SAM-7, SAM-9 et divers canons, radars).

iaf5.jpg

 

 

Histoire et organisation :

Le musée retrace l’histoire l’IAF au travers des pilotes et de l’ensemble du personnel ayant servit celle-ci, on y découvrira son organisation et son évolution, ses structures de fonctionnement, les divers As, ainsi que de nombreuses présentations sur le sauvetage des pilotes et  la maintenance des appareils. Armement, missiles et  pièces de moteurs complètent le tout !

 

iaf6.jpg

 

 

Il est également possible d’entrer dans un Super Frelon de s’asseoir au commande d’un Fouga Magister ou d’un MD-500.

Le site étant vaste, il vous faudra au moins 2 heures, pour pouvoir tout visiter, mais l’on peut compter sur les militaires sur places, pour compléter les informations, un restaurant et un shop, sont également présents.

iafplan.jpg


 

Photos : 1 Phantom, Mirage IIIC, KfirC2 et même un des premier F-15 2 A4 Skyhawk 3 KfirC2 4 Mystère IV 5 Huey 6 SAM-6 7 plan @ Pascal Kümmerling