05/08/2011

La Corée du Sud a reçu son premier E-737 AWACS !

 

f0025563_4c2c5026d4f7d.jpg

 

 

SEOUL, Boeing vient de livrer le premier exemplaire du E-737 AWACS d’alerte avancée à la Corée du sud. Le contrat d’un montant de 16 milliards de dollars prévoit la livraison de six exemplaires de l’appareil dérivé d’un cellule de B737.

Le premier E-737 est arrivé en début de semaine sur la base aérienne de Gimhae dans le sud de la province du Gyeongsang. Le E-737, surnommé «Eye Peace», va considérablement améliorer les capacités de surveillance des militaires sur la Corée du Nord en volant près de la zone démilitarisée. La pièce maîtresse de l'équipement de l'avion AWACS est son radar  multi-rôle  à balayage électronique de surveillance en réseau. Celui-ci permet une surveillance à 360°, dénommé  MESA, le radar dispose d’antenne logées dans une structure dorsale monté sur le dessus du fuselage. Il est capable de transmettre dans n'importe quelle direction et à n'importe quelle distance, contrairement au radar du type à disque mécanique monté au sommet des AWACS classique qui tourne sur son axe mécanique une fois tous les 12 secondes.

Le radar MESA peut détecter jusqu’à 1.000 objets volants dans le même temps. Lorsque le degré de surveillance est en mode 360°, il peut détecter les avions ennemis dans un rayon de 370 km, et lorsqu’il concentre  le faisceau dans une direction, il peut détecter des cibles à des distances allant jusqu'à 500 km. En d'autres termes, si l'avion vole près de la frontière , il est capable de détecter des objets dans la plupart de l'espace aérien au-dessus de la Corée du Nord. Avec les différents modes, le radar peut même détecter des cibles en mer.

Les renseignements obtenus par le radar seront  transmis à des postes de commandement militaire, ainsi qu’aux appareils de la chasse tels les Boeing F-15K et  Lockheed-Martin & KAI KF-16 ainsi que les bâtiments de surface dotés du système  Aegis.

Utilisateurs du E-737 :

La Royal Australian Air Force avec 4 appareils plus deux en commande.

La Turquie avec 1 appareil et trois en commande.

La Corée du Sud avec 6 appareils.

AIR_E-737_Cutaway_lg.gif


 

Photos : 1 E-737 RoCaf @ Rick Schlamp 2 Shéma du E-737 @ Boeing

 

03:29 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, e-737, rocaf, awacs, eye peace |  Facebook | |

02/08/2011

Korean Air commande deux B737-900ER supplémentaires !

 

 

K65387.jpg

 

 

SEATTLE, Beoing, annonce que la compagnie Korean Air vient de passer commande de deux B737-900 ER (Extended Range) Next-Generation. La commande et évaluée au prix catalogue de 171,6 millions de dollars.

Ces appareils seront livrés avec le nouvel intérieur «Sky Interior» qui permettra de rendre le vol plus confortable, un responsable de Korean Air à déclaré «Les améliorations en matière de confort et d'efficacité de ces nouveaux avions, en plus du nouveau Boeing Sky Interior, vont créer une expérience de vol plus confortable qui complète la devise de Korean Air 'Excellence in Flight'."

Actuellement Korean Air exploite deux B737-900ER ainsi qu’une combinaison de B737 -800 et -900 dans sa flotte d’appareil monocouloirs. La flotte de la compagnie aérienne se compose de 82 avions  Boeing.

 

Le B737-900ER Next-Generation :

La nouvelle génération (B737NG) équipée de réacteurs CFM56-7B et d'un cockpit ultra-moderne entièrement numérique. Déjà plus de 1 200 appareils de cette génération ont été produits.

Selon des responsables d'Airbus, Boeing avait prévu de lancer, à la fin 2007, une nouvelle famille de moyen-courriers pour remplacer les B737-600/700/800/900 reprenant des technologies développées pour le B777-200LR et pour le B787; le lancement a finalement été repoussé à une date ultérieure non déterminée. En lieu est place Boeing se lance dans la remotorisation de l’appareil, voir article précèdent.

Le Boeing B737-900ER est le plus récent membre de la famille B737 Next-Generation avion. Il dispose également de la  plus grande capacité, du  plus long rayon de la flotte des Boeing monocouloirs de de Boeing

L’avion intègre  une nouvelle  conception aérodynamique et structurelle permettant à l'avion de transporter jusqu'à 180 passagers dans un aménagement bi-classe. Le design des ailes dispose d’une technologie de pointe qui aide à accroître la capacité en carburant et l'efficacité. en résulte une amélioration en matière d’économie de carburant. Les passagers bénéficient d'une cabine plus agréable ou l’environnement simulé par diodes électroluminescentes (DEL) permet d’offrir une luminosité plus calme.

Photo : B737-900ER Next Generation Korean Air @ Boeing

 

01/08/2011

Remotorisation du B737, la bonne nouvelle !

 


 

K65340-01.jpg

 

 

Le choix de Boeing de remotoriser son B737 plutôt que de lancer aujourd’hui un appareil entièrement nouveau, qui offre en soi deux bonnes nouvelles, la première concerne les parts de marché du constructeur de Seattle l’autre les motoristes.

Conserver ses parts de marches :

Boeing est sous pression depuis la mise en place du programme NEO (New Engine Offer)  de son concurrent Airbus pour la famille A320. Les commandes se succèdent depuis le début de l’année à un rythme quasi effréné. Boeing se devait donc de réagir vite et de fait le lancement d’un remplacement de son B737 est toujours d’actualité, mais fera partie d’ un programme révisé à plus long terme.

A court terme,  justement et pour rester en course, Boeing a opté pour une nouvelle remotorisation de son «Best Seller». Cette recette avait déjà été appliquée en en 1993. Le choix de Boeing lui permettra d’assurer ses ventes sur ce modèle au moins jusqu’en 2025, date à laquelle il faudra s’attendre à voir apparaitre son remplaçant.

Motoristes satisfaits :

Ce choix fait également les affaires des deux motoristes, que sont : CFM International (Snecma & General Electric) qui propose le Leap-X et Pratt & Whitney avec le PW 1000 PurePower.  Que ce soit le B737 remotoriser ou l’A320NEO les deux motoristes peuvent se placer et ne rencontreront pas de troisième concurrents.

Les problèmes à résoudre :

Remotoriser le B737 actuel pose pourtant quelques problèmes, en effet, ces nouveaux moteurs disposent d’une soufflante plus importante, ce qui pose un problème de garde au sol, pour résoudre cet inconvénient, Boieng étudie la faisabilité d’un nouveau

système d’attache qui engloberait l’aile, en lieu est place, de l’actuelle suspension  la nacelle du réacteur. Second problème, le coût des modifications qui entraîneront probablement une sur-facturation de l’ordre de 20 à 30 %. Mais cette solution pourrait notablement répondre aux besoins des nombreuses compagnies qui exploitent la version «NG» du B737 en permettant un gain de l’ordre de 10% d’économie en carburant.

737re-qinetiq-windtunnel-test.jpg

 

 

Photos : 1 B737 NG remotoriser pour American Airlines 2 Test en soufflerie du nouveau système d’accrochage des nacelles @ Boeing/Qinetiq

 

31/07/2011

Korean Air commande ferme pour le CSeries !

 

 

BA-CSeries_CS300_Korean_Air_2-HR-2.jpg

 

 

Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd’hui que la lettre d’intention signée par Korean Air le 21 juin au Salon aéronautique de Paris 2011 relative à l’achat de 10 avions de ligne CS300 a maintenant été convertie en commande ferme.  La transaction comprend également des options sur 10 avions CS300 et des droits d’achat sur 10 autres avions CS300.

Cette commande ferme fait de Korean Air, la société aérienne porte-drapeau de la Corée du Sud, le client de lancement des avions CSeries en Asie. Au moyen d’une flotte de 137 avions à réaction pour le transport de passagers et de fret aérien, le transporteur dessert présentement 115 villes dans 39 pays.

Les avions CS300 de Korean Air seront propulsés par des turbosoufflantes à réducteur PW1521G de Pratt & Whitney. Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà.

La gamme d’avions CSeries offrira un avantage de 15% sur le plan des décaissements d’exploitation avec un avantage de 20% en ce qui a trait à la consommation de carburant, des niveaux de bruit et d’émissions grandement réduits, ainsi qu’une polyvalence opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Elle proposera également aux passagers des fauteuils dignes des gros-porteurs, à bord d’un avion monocouloir.

 

76090045-2.jpg

 

 

Les clients :

La transaction de Korean Air fait passer les commandes fermes de la gamme d’avions CSeries à 133 appareils. Si vous suivez régulièrement ce blog alors vous connaissez certainement le client de lancement du CSeries qui n’est autre que SWISS avec 30 appareils fermes de type CS100 et 30 appareils en option. Le second client est la compagnie américaine Republic Airways avec 40 modèles CS300 et 40 en options.S’ajoute les commandes de la société de Leasing LCI qui opte pour 20 CS100 et 17 CS300. Ces clients ont également pris 119 options et 10 droits d’achat sur des biréacteurs de ligne CSeries.

 

1689737573-2.jpg

 

 

Photos : 1 CSeries Koren air 2 Cokpit 3 Interior@ Bombardier aerospace

 

 

07:53 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier aerospace, cseries, korena air, swiss |  Facebook | |

30/07/2011

Un nouveau C-17 pour les EAU !

 

 

 

SLF11-0184-086_UAE_C-17_3.jpg

 

 

LONG BEACH, Californie, 29 Juillet, Boeing a  livré un nouveau  C-17 Globemaster III  de transport militaire aux Emirats arabes unis (EAU).

 

L'UAE Air Force  avait accepté la livraison de son premier C-17 en mai dernier. Boeing est chargé de livrer quatre C-17 aux Emirats Arabes Unis cette année et deux autres en 2012.

Le C-17 peut transporter de grosses charges utiles sur les vastes etendures sans ravitaillement et  fonctionner dans des climats très chauds et froids.  Avec une pleine charge utile de 170.000 livres, un C-17 peut voler 2,400 miles nautiques pour des missions polyvalentes, y compris largage de brigade et d'évacuation aéromédicale. Le C-17 peut également atterrir sur des pistes courtes de 3000 pieds ou moins et d'atterrir sur les aérodromes austères.

Il ya actuellement 234 C-17 en service dans le monde, soit  23 avec des clients internationaux. L'US Air Force et la Garde Nationale en possede 211. Les clients internationaux incluent le Qatar, la Royal Air Force, les Forces canadiennes,  la Royal Australian Air Force, et les 12 membres de l'initiative stratégique de transport aérien de l'OTAN et du Partenariat pour la Paix. L'Inde est devenue le plus récent client du  C-17 en Juin, quand le ministère indien de la Défense a signé un accord avec le gouvernement américain pour acquérir 10 avions C-17 qui seront livrés en 2013-2014.

Photo: Livraison du C-17 aux EAU @ Boeing