16/02/2011

Ravitailleurs pour l’US Air Force, dernière ligne droite !

 

1817705791.jpg

Le Pentagone a annoncé lundi espérer attribuer d'ici un mois environ le contrat de remplacement des avions-ravitailleurs de l'armée de l'air américaine, ce qui devrait mettre un point final à un feuilleton qui dure depuis près de dix ans.

Ce contrat, pour lequel Boeing et EADS sont en concurrence, est évalué désormais à quelque 35 milliards de dollars (26 milliards d'euros). Il portera sur 179 appareils.

Il s'agit du troisième appel d'offres concernant ce projet en près de dix ans.

Le Pentagone "espère procéder à l'attribution d'ici un mois ou à peu près", a déclaré Robert Hale, directeur financier du département de la Défense.

Un gros contrat :

Le contrat est valorisé à environ 35 milliards de dollars, peut-on lire dans un résumé du projet de budget du département de la Défense pour l'exercice fiscal 2012. En février 2010, le chiffre de 25 à 50 milliards de dollars avait été cité par un haut responsable militaire.

L'appareil retenu permettra de renouveler environ un tiers de la flotte des "tankers", des KC-135 construits par Boeing, dont l'âge moyen est supérieur à 50 ans.

Rappel des épisodes du feuilleton :

Un premier projet de 23,5 milliards de dollars pour louer puis acheter 100 Boeing B767 transformés en ravitailleurs avait échoué en 2004 en raison d'une affaire de conflit d'intérêt qui s'était traduit par des peines de prison pour le directeur financier de Boeing et le numéro deux des achats de l'armée de l'air de l'époque.

Par la suite, EADS, en partenariat avec le groupe américain Northrop Grumman , avait remporté le deuxième appel d'offres portant sur 179 appareils en février 2008. L'opération a elle aussi été annulée, les autorités américaines ayant retenu certains des arguments avancés par Boeing pour contester l'attribution du contrat.

Big04.jpg

Les deux candidats :

L’A330-200 MRTT est le gros-porteur biréacteur de la famille Airbus à commandes électriques. Compte tenu de l'énorme capacité de carburant de l'A330-200 en version standard, le ravitailleur multirôle n’a pas besoin de réservoirs supplémentaires pour offrir des performances de ravitaillement en vol.  Sa soute cargo reste donc entièrement disponible pour tout type de chargement et offre une grande flexibilité dans le transport de fret, de passagers, l’évacuation sanitaire, le transport de troupes et pour d’autres missions.

L'A330 MRTT est proposé avec plusieurs systèmes de ravitaillement en vol associant nacelles sous voilure et/ou unité de ravitaillement par tuyau et panier ('hose and drogue') installée dans le fuselage et/ou le système avancé de ravitaillement par perche ARBS conçu par EADS CASA. La perche caudale de ravitaillement télescopique est entièrement contrôlée par des commandes électriques et assistée par ordinateur. La console de l’opérateur de ravitaillement dotée d’écrans couleur LCD de haute définition et grand format est située dans le cockpit et accueille également le système de planification de mission.

L’A330 MRTT affiche un capacité totale de 111 tonnes, une plage de vitesse de 180-325 KIAS et une capacité de ravitailler de 0 à - 35 000 pieds d’altitude. L’A330 MRTT a été sélectionné dans le cadre du programme FSTA (Future Strategic Tanker Aircraft) qui porte sur la fourniture d’une flotte d’avions-ravitailleurs stratégiques pour la Royal Air Force du Royaume-Uni et équipe déjà les armées de l’air de l’Australie (Royal Australian Air Force), bientôt de l’Arabie saoudite (Saudi-Arabia Air Force), des Emirats arabes unis (UAE Air Force).

Boeing a étudié les besoins de la mission de près pour déterminer la taille optimale de la cellule qui apportera le plus de capacité pour un moindre coût et permettre la meilleure exploitation possible.

Le résultat en est le B767 NewGen Tanker, un gros-porteur multi-mission sur la base d’une cellule du B767 commercial. Certes, il existe déjà une version du B767 Tanker, mais cette nouvelle version permettra de répondre totalement aux nouvelles exigences du cahier des charges.

Pour ce faire, l’avion reprendra en matière de cockpit les dernières innovations en matière d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un  nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant vers l’avion ravitaillé. Les charges et les opérations en seront simplifiées.

Le Boeing B767 NewGen Tanker, répondra aux 372 exigences demandées par l’US Air Forces, de plus selon Boeing, les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants.

Selon Boeing, le B767 NewGen Tanker fera économiser aux contribuables américains plus de 10 milliards de dollars en coûts de carburant sur ses 40 ans de service parce qu'il brûle 24 % de moins de carburant. Le programme appuiera également plus d’emplois aux Etats-Unis que son concurrent !

 

 

 

1446741987.jpg

 

 

 

Photos : 1 le bon vieux KC-135 ravitaille un F-16@Boeing 2 L’A330 MRTT ravitaille un F-16 @ Airbus Military 3 le B767 NewGen Tanker @ Boeing

15/02/2011

Hausse du trafic passagers de 32% d’ici 2014!

 

 

1864452.jpg

 

 

SINGAPOUR, 14 février, Le trafic international de passagers devrait atteindre 3,3 milliards de passagers en 2014 contre 2,5 milliards en 2009, a annoncé lundi l'Association Internationale du Transport Aérien (IATA). Cette progression représente une hausse de 32%. D'ici 2014, l'aviation internationale se chargera de 38 millions de tonnes de fret aérien, en hausse de 12,5 millions de tonnes de 26 millions de tonnes transportées en 2009.

Les compagnies aériennes mondiales ont bénéficié d'un fort rebond de leur activité après une brutale récession en 2009, notamment grâce à la reprise des économies asiatiques. L'association précise toutefois que la récession mondiale affecte toujours certaines parties du secteur.

"L'ombre de la récession économique mondiale devrait planer encore quelques temps encore sur certains pans du secteur", a déclaré Giovanni Bisignani, directeur général de l'IATA, dans un L'année dernière, le bénéfice réalisé par le secteur était estimé à 15,1 milliards de dollars, alors que les prévisions de septembre tablaient sur 8,9 milliards de dollars.En 2009, il avait enregistré une perte de 9,9 milliards de dollars.

La Chine sera le plus gros contributeur de nouveaux voyageurs. Sur les 800 millions de nouveaux voyageurs attendus en 2014, 360 millions (45%) sera sur les routes Voyage Asie-Pacifique et de ces 214 millions seront associés avec la Chine (181 millions nationaux et internationaux 33 millions). Les États-Unis resteront le plus grand marché unique pour les pays passagers des vols intérieurs (671 millions) et de passagers internationaux (215 millions).

Les Prévisions :

Le nombre de passagers internationaux devraient augmenter de 952 millions en 2009 à 1,3 milliard de passagers en 2014. Cette augmentation reflète 313 millions voyageur un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 5,9%.

Les marchés en croissance rapide pour le trafic international de passagers sera la Chine (10,8%), les Émirats arabes unis (10,2%), Vietnam (10,2%), la Malaisie (10,1%) et au Sri Lanka (9,5%).

En 2014, les cinq premiers pays pour le Voyage international mesurée par le nombre de passagers sera les États-Unis (à 215 millions, soit une augmentation de 45 millions), le Royaume-Uni (à 198 millions avec une augmentation de 33 millions), l'Allemagne (au 163 millions avec une augmentation de 29 millions), l'Espagne (123 millions de dollars avec une augmentation de 21 millions d'euros), et la France (111 millions de dollars avec une augmentation de 21 millions d'euros).

Le nombre de passagers intérieurs devraient passer de 1,5 milliards de dollars en 2009 à plus de 2 milliards en 2014. Cette augmentation reflète 488 millions de passagers avec un TCAC de 5,7%. 

Chine enregistreront les plus TCAC de 13,9% et de contribuer une 181 millions de passagers supplémentaires. D'autres pays avec croissance à deux chiffres comprennent Vietnam (10,9%), Afrique du Sud (10,6%), l'Inde (10,5%), et les Philippines (10,2%).

En 2014, les cinq plus grands marchés pour les passagers des vols intérieurs seront les États-Unis (671 millions), la Chine (379 millions), le Japon (102 millions), le Brésil (90 millions) et l'Inde (69 millions).

 

 

1864915.jpg

 

 

les volumes de fret international devraient croître à un TCAC de 8,2% par rapport à la période de prévision. En excluant l'impact de la reprise rapide après la récession en 2010, pour la période 2011-2014, le consensus pour le fret aérien, c'est qu'il se stabilisera à TCAC de 5%. Ce chiffre est légèrement en dessous de la prévision de croissance du commerce mondial (6%) d'entrevoir des perspectives encore conservatrice après le choc récession et éventuellement une perte de part de marché vers le transport maritime.

En 2014, le plus grand marché du fret international sera les États-Unis (8,8 millions de tonnes), Hong Kong (5,4 millions de tonnes), l'Allemagne (4,4 millions de tonnes), le Japon (4,4 millions de tonnes) et la Chine (3,8 millions de tonnes).

 

La croissance des volumes attendue en Chine et Hong Kong représentent un tiers de la croissance du volume global sur la période de 2014.

La demande en Asie Pacifique international de passagers devrait augmenter de 7,6%. En 2014, la Chine, le Japon et Hong Kong sera le plus gros marchés internationaux de voyageurs dans la région, la Chine étant le plus grand marché national et international en Asie. La région verra le taux de croissance le plus élevé pour le fret international à 9,8% avec Hong Kong, Japon, Chine, Corée du Sud et du Taipei chinois comprenant dessus de la région cinq marchés. 

Le Moyen-Orient devrait avoir la plus forte croissance à 9,4%. Les Émirats arabes unis, le Koweït, la Jordanie sera le plus rapide parmi les 10 premiers pays de plus en plus, avec les EAU au 7e rang pour les passagers internationaux à 82,3 millions. la demande de fret international augmentera de 8,1% sous forme de liens de marchandises vers et à travers la région et continuent de se développer. Les Émirats arabes unis mèneront la région, la manipulation 2,7 millions de tonnes de marchandises.

L'Afrique devrait connaître une croissance de passagers internationaux de 7,7%, au deuxième rang des régions. La demande de fret international devrait être de 5,8%, le plus bas parmi les régions. 

L'Europe verra sa croissance internationale augmentée  en matière de demande de passagers de 4,7%. Le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Espagne, la France et l'Italie resteront parmi les dix plus grandes des marchés internationaux de voyageurs. la demande de fret international pour la région augmentera de 6,5%, avec l'Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas leader de la région. La Fédération de Russie verra le plus fort taux de croissance de 11%.

L'Amérique latine verra  sa demande passagers internationaux croître de 5,7%. La demande de fret international en hausse de 6,4%, avec le Pérou en tête du développement du fret région à 9%.

Amérique du Nord augmentera de 4,9% pour la demande des passagers internationaux et 7,6% pour le fret international. Les États-Unis continuera d'être le plus grand marché de passagers nationaux et internationaux dans le monde, et devrait rester le plus grand marché international de marchandises par une certaine marge.

88562_1296025307.jpg


 

Photos : 1 A330 & B767 Hainan Airlines @Weimeng  2 B777 Qatar Airways @Xu Zheng  3 B767 EuroAtlantic Cargo @Fabricio Jimenez

 

14/02/2011

Boeing présente le B747-800 Intercontinental !

 

 

 

747-8I-RC001.jpg

 

 

 

Le constructeur américain a présenté ce dimanche 13 février à Seattle la nouvelle version de son Super Jumbo, le B747-800 Intercontinental. Cet appareil pourra transporter 467 passagers, c’est à dire 51 de plus que la version actuelle, et offrira plus de confort aux voyageurs tout en consommant moins de carburant.

 

K65149_med.jpg

 

 

Une grande Cérémonie :

Tout le monde s’attendait à découvrir un avion dans sa traditionnelle livrée bleue mais c’est un appareil aux couleurs rouge, blanche et orange qui est apparu quand le rideau est tombé.Selon Pat Shanahan, vice-président et directeur général des programmes de développement de Boeing, ces couleurs symbolisent un avenir prospère et prometteur pour la compagnie et ses clients.

C’est grâce à l’emploi de nouvelles technologies dans le design de l’avion, que le B747-800 Intercontinental sera plus confortable et plus économique tout en transportant plus de passagers.

Dans une configuration en trois cabines avec deux couloirs, le Boeing B747-800 Intercontinental se situe entre le B777-300ER qui peut accueillir 365 passagers et l’A380 qui en accueille 555 dans la même configuration.

interieur-boeing-747-8.jpg

 

 

Plusieurs nouveautés:

Le Boeing B747-800 présente des nouveautés par rapport au B747-400 au niveau du design de la queue et des ailes, ses moteurs de dernière génération et une nouvelle disposition de la cabine. Les ailes du 747-8 ont été dessinées et créées à la suite d’expériences faites dans un des tunnels aérodynamiques les plus sophistiqués du monde. Grâce à ses nouvelles ailes le B747-800 Intercontinental sera un des avions les plus rapides du monde dans sa catégorie.

Plusieurs éléments entrant dans la conception de l’aile ont permis à Boeing de réduire le bruit par rapport au B747-400, d’améliorer la portance et de diminuer la trainée tout en réduisant sa taille et son poids sans compromettre l’intégrité de la structure.

Les efforts consentis pour réduire le bruit ont été très importants selon Boeing puisque le nouveau modèle est 30% moins bruyant que le B747-400. L’avion pourrait atterrir et décoller le l’aéroport de Londres Heathrow 24h/24 alors que la plupart des autres appareils sont soumis au couvre-feu entre minuit et 05h00 à cause du bruit. En utilisant le nouveau moteur GEnx-2B (Général Electric), le B747-800 offre  aux compagnies aériennes un plus grand silence en cabine et à l’extérieur, ainsi qu’une  plus grande économie en carburant.

Le B747-800 offre de part, ses économies un coût d’exploitation plus faible par siège de 13% inférieur au B747-400.

Avec une autonomie de 14 815 kilomètres, le Boeing B747-800 Intercontinental peut opérer sur toutes les grandes lignes internationales puisqu’il peut atterrir là où se pose le B747-400. Le Boeing B747-800 Intercontinental pourra voler sur de longues distances par exemple : de New-York à Hong-Kong ou  Los Angeles à Bombay.

 

747-8i-interior.jpg

 

 

SkyInterior :

le B747-800 Intercontinental est doté du nouvel intérieur développé pour le B787 et qui équipe déjà les nouveaux B737 NG. Avec SkyInterior, l’avionneur américain a voulu améliorer la sensation de confort de ses passagers. Il a imaginé une cabine aux parois plus sculptées, dotée de différents modes d’éclairage (mood lighting) et d’un niveau sonore abaissé. Il a également eu recours à des diodes LED pour la signalisation de bord, les voyants d’appel et les veilleuses, plutôt qu’aux lampes à incandescence.

La nouveauté est aussi détectable au niveau des coffres à bagages. Leur conception a été entièrement repensée pour offrir un volume plus grand tout en prenant moins de place dans la cabine.

Le nouveau modèle est 10% plus léger par siège que l’Airbus A380, consomme 11% de moins par passager, ce qui représente une économie de 21% sur les coûts des vols par rapport à son concurrent, selon les déclarations d’une des représentantes de l’entreprise.Le constructeur américain espère beaucoup de ce nouveau modèle même s’il ne compte actuellement que deux deux clients : Lufthansa  et Korean Air.

Boeing compte actuellement 107 commandes pour le Boeing B747-800 dont 33 pour la version Intercontinental qui est celle qui permettra le transport de passagers.

 

800px-Interior_Boeing_747-8I_main_deck.jpg

 

 

1961052-a118d12795c8f9e00ab1cdff8d0670d8.jpg

 

 

 

Photos : 1 Le premier B747-800 Intercontinental avant peinture 2 avec les couleurs rouge lors de sa présentation hier 3 & 4 Les aménagements SkyInterior 5 Moteur GEnx-2B @Boeing

 

12/02/2011

Le premier T/A-50 de série a volé !

 

 

37931.jpg

 

 

 

Korea Aerospace Industries (KAI) vient de réalisé le premier vol de son chasseur T/A-50. La Force aérienne coréenne (ROKAF) doit recevoir 22 exemplaires de cet appareil, les livraisons vont commencer le mois prochain. L’industriel KAI espère également pouvoir réalisés  de bonnes affaires à l’exportation avec son nouvel avion.

L'avion viendra compléter le T-50 Golden Eagle, soit la version d’entraînement qui équipe déjà la ROKAF au nombre de 50. Le T/A-50 est prévu pour remplacer les Northrop F-5.

37929.jpg

 

 

Les T-50 & T/A-50 :

Les T-50 Golden Eagle et T/A-50 sont  largement dérivé du  Lockheed Martin F-16 Fighting Falcon et disposent de nombreuses  similitudes, les ingénieurs de KAI se sont largement inspiré de la production sous licence des F-16 pour la ROKAF. La gamme T-50 dispose par contre d’une avionique entièrement coréenne mais couplée à un certain nombre d’élément d’origine américaine comme le GPS fournit par Honeywell.

Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une de durée de 8000 heures de vol. Question motorisation les deux versions sont dotées d’un General Electric F404-102 à double flux-produit  sous licence par Samsung Techwin. Le T-50 atteint la vitesse maximale de Mach 1,4 .

La version du T/A-50 se différencie par une capacité d’armement étendue soit : un canon General Dynamic A-50 de 20mm en interne, l’appareil peut être doté de missiles  AIM-9 Sidewinder et AIM 120 AMRAAM ou des Python 5, d’AGM-65 Maverick et de lance-roquettes LOGIR. Il peut également emporter diverses bombes de types : CBU-58, MK-20,82,83,84.

37930.jpg

 

 

Photos : le T/A-50 @ KAI


 

11:47 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : kai, t-50, ta-50 rokaf, defense, avions de combat |  Facebook | |

11/02/2011

Que penser de la nouvelle classe « Economy Comfort ?

 

28526_1296285989.jpg

 

Depuis quelques temps, un certain nombre de compagnies étoffent leurs  offrent avec une nouvelle classe, soit l’Economy Comfort, qu’en est-il vraiment ?

 

La quatrième classe :

 

Jusqu’à présent nous étions habitués à trouver trois types d’aménagement en compagnie aérienne (Sauf Low cost) que sont  « l’Economy », la « Business » et la « First », mais voici que depuis quelques mois, petit à petit, il est possible avec certains transporteurs de réserver en « Economy Comfort » !

Normalement cette quatrième classe comme son nom l’indique représente une « Economy class » améliorée au niveau du confort du passager avec plus d’espace au niveau du siège et un dossier permettant une inclinaison supérieure. Le tout avec un prix sensiblement plus élevé.

Il existe même chez certaine compagnie deux catégories tarifaire  d’ Economy Comfort, voyez plutôt :

 

Economy%2520comfort_175x175_def_tcm24-225493_tcm510-221555.jpg

 

L’ Economy Comfort Special :

 

Est une catégorie tarifaire de la classe économique confort offrant aux passagers un espace plus spacieux avec en prime un billet modifiable, des  frais de changement et écart tarifaire applicables. Les voyageurs en Economy Comfort Special peuvent gagner entre 3 500 et 4 200 points Frequent Flyer sur les vols européens et entre 4 900 et 5 600 points Frequent Flyer.

 

Possibilité de choisir son siège lors de la réservation de votre billet. Espace entre les sièges : d’environ 84cm (selon les transporteurs). Les passagers en Economy Comfort Special bénéficient d’un repas et de boissons (bière, vin et boissons non-alcoolisées) gratuits à bord, peuvent s’enregistrer au comptoir réservé aux voyageurs d’affaires et ont accès aux salons affaires disponibles dans l’ensemble des aéroports.

Système de divertissement à bord gratuit. Franchise bagages supplémentaire – 30kg sur les vols européens et 2 bagages de 32kg chacun sur les vols long-courriers.

 

ECsquare.jpg

 

Economy Comfort :

 

L’Economy Comfort offre en général 10 centimètres de plus entre les sièges pour allonger les jambes et le siège à un angle d’inclinaison deux fois plus important (+50 ) que ceux de la classe économique traditionnelle. Généralement située à l’avant de l’appareil la classe Economy Comfort permettra à ses passagers de débarquer parmi les premiers, un facteur important pris en compte par les hommes d’affaires qui n’aiment pas perdre de temps au moment de sortir de l’avion. Mais pas d’accès au salon, ni de franchise bagage supplémentaire.

 

Selon la distance du vol, les prix des billets d’avion de cette nouvelle cabine sont majorés de 80 à 150 € par rapport à ceux de la classe économique, ce qui représente une somme tout à fait acceptable en rapport au confort proposé. Les détenteurs de la carte de fidélité pourront selon la catégorie bénéficier soit d’une réservation sans supplément (carte de base) les autres peuvent (Silver & Gold) bénéficient en règles générales de réductions pouvant allez jus qu’à 50%.

 

rszeconomy-comfort.jpg

 

Attention aux différences entre compagnies !

 

Si d’une manière générale on retrouvera le même confort au niveau du siège avec en plus,  un embarquement prioritaire et la gratuité des alcools à bord. Pas d’accès au salon, ni de franchise bagage supplémentaire.

Il vous faudra par contre, vous assurer si votre transporteur vous offre l’Economy Comfort  Special ou parfois aussi nommée « Pemium » (Air France) ou là, les prestations sont étendues.

De plus, en fonction du type d’appareils et de l’éventuel rafraîchissement  au niveau du système de divertissement à bord individuel (IFE), vous ne serez pas égaux face aux possibilités de branchement électrique par exemple !  De plus d’une compagnie à une autre, les tarifs varient selon les segments des vols !

 

Vous l'aurez donc compris, l'Economy Comfort s'adresse principalement aux voyageurs d'affaires et tout comme les autres "classe" les services sont quelques peu différents d'une compagnie à l'autre.

 

Alors, question super confort rien ne vaut un salon en jet privé  ! Mais là,  c'est terriblement plus cher !!

 

05_GulfstreamG550_sn5097_i2.jpg

 

Photos : 1 A310 Air Transat @ Fabricio Jimenez 2, 3, 4 principe des sièges EconomyComfort  4 Confort Salon à bord d’un jet privé Gulfstream G550 @ Pascal Kümmerling

 

 

08:04 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |