04/11/2012

Sixième C-17 pour la RAAF !

C17-Globemaster-III-Australia.jpg



LONG BEACH, Californie, Boeing à livré le sixième C-17 «Globemaster III» à la Royal Australian Air Force (RAAF). L'avion de transport sera affecté à l'escadron n ° 36 basé à sur les installation d’Amberley RAAF de près de Brisbane. Cette livraison est en avance de deux mois sur le calendrier initial.

 

«Je suis ravi d'accepter la sixième C-17 au nom de la Royal Australian Air Force", a déclaré le chef de Air Force, le  maréchal de l'Air Geoff Brown. "Le C-17 dispose d’une capacité qui a améliore la portée de la force de projection de l'Australie au niveau local, régional et mondial»!

 

Le C-17 Globemaster III :

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 Globemaster III a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par MC-Donnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk.

A ce jour le C-17 est employé dans l’US Air Force, au Canada, en Angleterre, Australie et il est commandé par le Qatar, les EAU. L’Inde recevra ses premier C-17 d’ici trois ans.

Royal-Australian-Air-Force-take-delivery-of-5th-Boeing-C-17-Globemaster-III1.jpg

Photos : C-17 Globemaster III de la RAAF @ Boeing

 

 

 

 

 

03/11/2012

Le premier A321 d'Eva Air !



800x600_1351678766_EvaAir.JPG

EVA Air basé à  Taiwan est devenu un nouvel opérateur du monocouloirs Airbus suite à la livraison cette semaine de son premier A321. L'avion est loué auprès  d’Aviation Capital Group (ACG) et est le premier des 12 A321 commandés par le bailleur américain. L'appareil a été remis lors d'une cérémonie à Hambourg en présence de Chang Kuo Wei, Président de l'EVA Air.

 

EVA envisage actuellement d'introduire 12 A321 loués dans sa flotte d'ici la fin 2014 pour l'exploitation des lignes régionales. La compagnie a précisé qu’une attention particulière serait apportée au confort en ce qui concerne les deux classes pour les passagers. Les A321 d’EVA Air sont équipés d’une motorisation de type CFM56.

 

Photo : le premier A321 EVA AIR @ Airbus

19:00 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, a321, eva air |  Facebook | |

02/11/2012

Boeing livre le 500e 737 «SkyInterior» !

K65769.jpg


 

SEATTLE, le 2 novembre 2012, Boeing vient de livrer le 500e exemplaire de son B737 doté du nouvel aménagement intérieur de type «SkyInterior».

 

L’avion en question est un appareil de type B737-800 «Next Generation» commandé par la  société de leasing Aviation Capital Group (ACG), basé à Panama. Cet appareil sera loué à la compagnie Copa Airlines.

 

Le SkyInterior de Boeing :

 

Ce nouveau design intérieur novateur amélioré,créé en tenant compte des réflexions et des opinions des passagers, le design de la cabine du Boeing Sky Interior a été repensé de bout en bout. Une entrée accueillante avec un nouvel éclairage et une architecture tout en courbes crée une ambiance chaleureuse. Les passagers ont l’impression de se trouver sous un ciel bleu simulé par des LED et d’être dans une cabine plus large, ils disposent de plus d’espace pour les bagages de cabine dans les compartiments supérieurs au-dessus de leurs sièges. La forme des compartiments réhausse la cabine la rendant plus spacieuse et les passagers disposent de plus d’espace en dessous des sièges pour leur permettre d’étendre leurs jambes. Les boutons de contrôle pour allumer la lumière et appeler l’hôtesse ou le steward sont plus facilement accessibles et mieux séparés. Les passagers disposent également de haut-parleurs de meilleure qualité. La décoration de la cabine a été améliorée avec des parois au design moderne et des hublots plus agréables, offrant au passager une réelle sensation de vol. Les écrans tactiles réunissent tous les contrôles existant, y compris ceux pour allumer ou éteindre la lampe de lecture personnelle. Ils sont plus larges et possèdent une meilleure résolution pour regarder les programmes de divertissement à bord de façon automatisée.


 

4.jpg


Photos : 1 SkyInterior 2 B737-800NG Copa Airlines @ Boeing 

 

 

01/11/2012

La ROKAF reçoit son dernier E-737AEW&C !

Peace+Eye+4+K65750.jpg


 

ROKAF Base Gimhae, Corée du Sud, Boeing à livré le quatrième et dernier E-737 AEW&C d’alerte lointaine et de contrôle (AEW & C). Le premier exemplaire avait été livré en août 2011 à la ROKAF.

Le E-737, surnommé «Eye Peace», va considérablement améliorer les capacités de surveillance des militaires sur la Corée du Nord en volant près de la zone démilitarisée. La pièce maîtresse de l'équipement de l'avion AWACS est son radar  multi-rôle à balayage électronique de surveillance en réseau. Celui-ci permet une surveillance à 360° dénommé MESA. Le radar dispose d’antenne logées dans une structure dorsale monté sur le dessus du fuselage. Il est capable de transmettre dans n'importe quelle direction et à n'importe quelle distance, contrairement au radar du type à disque mécanique monté au sommet des AWACS classique qui tourne sur son axe mécanique une fois toutes les 12 secondes.


 

1508508779.gif


Le radar MESA peut détecter jusqu’à 1.000 objets volants dans le même temps. Lorsque le degré de surveillance est en mode 360°, il peut détecter les avions ennemis dans un rayon de 370 km, et lorsqu’il concentre le faisceau dans une direction, il peut détecter des cibles à des distances allant jusqu'à 500 km. En d'autres termes, si l'avion vole près de la frontière , il est capable de détecter des objets dans la plupart de l'espace aérien au-dessus de la Corée du Nord. Avec les différents modes, le radar peut même détecter des cibles en mer. L'équipage de la mission peut diriger les forces offensives et défensives tout en maintenant une surveillance continue de la zone opérationnelle.

Les renseignements obtenus par le radar seront  transmis à des postes de commandement militaire, ainsi qu’aux appareils de la chasse tels les Boeing F-15K et Lockheed-Martin & KAI KF-16 ainsi que les bâtiments de surface dotés du système Aegis.

Les sociétés coréennes étrangères qui ont apportés des contributions cruciales au programme AEW & C comprennent : Korean Air Aerospace Division: services techniques, pièces de rechange et pièces connexes de traitement des services

Thales Samsung : la formation des équipages de la mission.

Boeing Training Services Korea : la formation des équipages

Technologies Huneed : liaisons de données système de communication.

 

Les utilisateurs du E-737 :

La Royal Australian Air Force avec 4 appareils plus deux en commande.

La Turquie avec 1 appareil et trois en commande.

La Corée du Sud avec 4 appareils.


 

Boeing 737 AEW&C airborne early warning and control aircraft. Project Peace Eye Republic of Korea Air Force (ROK Air Force, ROKAF F-15K Slam Eagle F-15E Strike Eagle United States Air Force (USAF) Korea Aerospace Industries ( (4).jpg


Photos : 1 le quatrième est dernier E-737 AEW&C de la ROKAF 2 En vol un E-737AEW&C accompagné de F-15K @Boeing/ROKAF


Air New Zealand reçoit son ATR 72-600!

4875141-7272725.jpg

 

Air New Zealand a réceptionné hier son premier ATR 72-600, peint en noir en témoignage du soutien de la compagnie aérienne pour l'équipe de rugby nationale de Nouvelle-Zélande, les « All Blacks ». La compagnie aérienne avait annoncé en octobre 2011 un contrat avec ATR portant sur l’achat de sept appareils ATR 72-600 de 68 places, avec la possibilité d’étendre cet achat à cinq appareils supplémentaires, pour une valeur de plus de 270 millions de dollars.

 

 

Le premier ATR 72-600 à 68 sièges devrait être mis en service au début du mois de novembre avec un premier vol entre les villes de Christchurch et de Wellington. L’appareil arbore la toute nouvelle cabine Armonia, caractérisée par des sièges plus confortables et par des compartiments de rangement plus spacieux.

 

Air New Zealand dispose actuellement, avec sa filiale Mount Cook, d’une flotte composée de onze ATR 72-500 en service. L’arrivée des nouveaux appareils ATR 72-600 élargira la flotte ATR de Mount Cook et permettra à la compagnie aérienne d’étendre ses services nationaux en couvrant de nouvelles destinations et en augmentant la fréquence de ses vols. La compagnie optimisera également sa capacité d'accueil sur certains marchés en remplaçant ses avions plus petits sur son réseau régional.

 

Air New Zealand exploite des appareils ATR depuis près de 20 ans. Elle avait introduit son premier ATR, un ATR  72-200, en 1994.