20/05/2011

Bombardier Aéronautique publie ses prévisions annuelles !

DSC_0611.JPG

Profitant  de la médiatisation offerte par le salon EBACE de Genève, le constructeur canadien a présenté ses prévisions concernant le marché des avions d’affaires et commerciaux, en voici la synthèse :

 

 

·     Les Prévisions de marché des Avions d’affaires sur 20 ans, de 2011 à 2030, font état de 24 000 livraisons, soit des revenus de 626 milliards $US pour l’ensemble du marché

·     Les Prévisions de marché des Avions commerciaux sur 20 ans, de 2011 à 2030, font état de 13 100 livraisons pour le marché des avions de 20 à 149 places, d’une valeur de près de 639 milliards $US 

 

 

La reprise :

 

Bien que tant les avions d’affaires que les avions commerciaux aient subi les contrecoups de la récession, les indicateurs du secteur des avions d’affaires montrent une tendance à la hausse et le marché des avions commerciaux commence à voir le début d’une reprise. La Chine, l’Inde et d’autres régions émergentes mènent la reprise de l’industrie mondiale et devraient représenter une importante part des commandes de l’industrie, tant sur le marché des avions d’affaires que sur celui des avions commerciaux.

 

« En 2011, nous marquons le 25e anniversaire de notre entrée dans l’industrie aéronautique et l’innovation est un facteur clé de notre réussite depuis un quart de siècle », a déclaré Guy C. Hachey, président et chef de l’exploitation, Bombardier Aéronautique. « Nous avons confiance en notre avenir et, à mesure que le marché continue de reprendre, nous nous appuyons sur notre solide engagement en matière d’innovation et nous renforçons notre position de chef de file de l’aviation commerciale et de l’aviation d’affaires. »

 « En restant axés sur le développement de nouveaux produits – comme les avions Learjet 85 et CSeries, le poste de pilotage Global Vision et les biréacteurs d’affaires Global 7000 et Global 8000, lancés récemment – et en livrant avec succès des produits qui répondent aux besoins de nos clients, comme l’avion CRJ1000 NextGen, nous serons plus à même d’émerger de la récession à l’avant-garde de notre industrie », a ajouté Mairead Lavery, vice-présidente, Stratégie et développement des affaires et ingénierie financière, Bombardier Aéronautique.

Prévisions du marché des avions d’affaires

 

DSC_0541.JPG

 

Reprise dans le secteur des jets d’affaires :

 

Pendant la période de 20 ans de 2011 à 2030, Bombardier Avions d’affaires prévoit un retour à une croissance soutenue pour le marché des avions d’affaires, où les constructeurs devraient livrer un total de 24 000 avions d’affaires dans tous les segments où Bombardier livre concurrence, ce qui représentera des revenus totaux d’environ 626 milliards $ pour l’industrie. Pour la période de 10 ans de 2011 à 2020, on s’attend à 10 000 livraisons d’une valeur de 260 milliards $ et, pour la période de 10 ans de 2021 à 2030, à 14 000 livraisons d’une valeur de 366 milliards $.

 

Le redressement du ratio nouvelles commandes sur revenus dans l’industrie des avions d’affaires est un indice positif dénotant que le marché a passé un moment critique et prend de l’élan. Bien que les livraisons de l’industrie ne semblent pas devoir s’améliorer de façon significative en 2011, les indicateurs clés montrent une tendance à la hausse et on s’attend à ce que les livraisons des avions d’affaires continueront à croître en 2012. De plus, avec une clientèle des avions d’affaires qui s’accroît,  surtout dans les économies à forte croissance,  Bombardier prévoit que l’Amérique du Nord, l’Europe et la Chine seront les trois marchés les plus actifs dans le futur et qu’ils généreront le plus de revenus dans les 20 prochaines années.

 

1217943154.jpg

 

 

 

Face à la concurrence :

 

Dans un contexte concurrentiel sans cesse plus intense, Bombardier a maintenu sa position de chef de file pendant les phases initiales de reprise du marché des avions d’affaires, avec 107 commandes nettes pour l’exercice financier terminé le 31 janvier 2011,  plus qu’aucun de ses concurrents. Sur cette note positive, Bombardier restera axée sur le renforcement de sa position de chef de file du marché en continuant d’investir dans ses nouveaux programmes : les avions Learjet 85, Global 7000 et Global 8000 et le poste de pilotage Global Vision. Avec sa robuste gamme de produits, son engagement envers le soutien de la clientèle et le maintien de sa vision de développement des produits, Bombardier entend profiter de la croissance escomptée du marché à long terme et continuer à ouvrir la voie dans l’aviation d’affaires.

Prévisions du marché des avions commerciaux.

 

D’après les prévisions de Bombardier relatives au marché des avions commerciaux, la demande des avions commerciaux de 20 à 149 places devrait résulter en quelque 13 100 livraisons d’avions neufs au cours de la période de 20 ans allant de 2011 à 2030, soit une augmentation de 300 unités par rapport aux prévisions de l’an dernier. Cette demande prévue est estimée à approximativement 639 milliards $US.

 

L’intérêt mondial pour une technologie de dernière génération assurant des gains d’efficacité d’exploitation, le confort des passagers et un impact moindre sur l’environnement – combiné à la croissance économique attendue dans les marchés en développement, générera la demande dans les ventes d’avions commerciaux neufs.

Comme la demande de transport aérien est liée à la croissance économique, la reprise mondiale en cours se dénote par un renforcement de la demande d’avions commerciaux neufs tant sur les marchés développés que sur les marchés émergents. Dans ces prévisions sur 20 ans, le produit intérieur brut (PIB) mondial devrait croître en moyenne de 3,4 pour cent par année, en hausse de 0,2 points comparativement à la moyenne de 3,2 pour cent de l’an dernier.

Pour les marchés en développement, la croissance économique prévue dépasse largement la moyenne mondiale, ce qui présente des occasions de taille pour de nouvelles ventes d’avions. Ainsi, d’ici les 20 prochaines années, la demande d’avions commerciaux des marchés hors de l’Amérique du Nord et de l’Europe devrait augmenter considérablement. Par exemple, on prévoit que la flotte d’avions commerciaux de 20 à 149 places de la Chine deviendra la troisième en importance dans le monde, tout juste derrière celles de l’Europe et des États-Unis.

Source persistante de préoccupation dans l’industrie, la hausse et la volatilité des coûts du pétrole créent de l’incertitude dans les activités de planification de nombreuses sociétés aériennes. Avec les changements politiques survenant dans beaucoup de pays producteurs de pétrole et les récents événements climatiques comme le tremblement de terre et le tsunami au Japon, la demande mondiale de transport aérien a ralenti à court terme. Cependant, à long terme, le prix du pétrole incitera les transporteurs à accélérer le retrait des avions plus anciens et moins efficaces, accroissant la demande d’avions dotés de technologies nouvelles et plus économes en carburant.

Le passage des exploitants à des avions modernes aux faibles coûts d’exploitation sera également stimulé par la pression soutenue des coefficients d’occupation et les priorités mondiales en matière d’écoresponsabilité.

 

Tendances sur 20 ans :

 

Les prévisions de Bombardier sur 20 ans continuent de témoigner de la tendance vers des avions commerciaux de plus grande capacité. Les livraisons prévues de Bombardier par segment s’établissent comme suit :

 

·     De 20 à 59 places : 300 nouveaux avions, évalués à 6,5 milliards $;

·     De 60 à 99 places : 5 800 nouveaux avions, évalués à 208,6 milliards $;

·     De 100 à 149 places : 7 000 nouveaux avions, évalués à 423,7 milliards $;

En outre, plus de la moitié de la flotte d’avions commerciaux existante sera remplacée d’ici 20 ans en raison de son obsolescence technique et la majorité de ces remplacements touchera la catégorie des avions de 100 à 149 places.

 

Plus moderne, plus propre :

 

La livraison de trois gammes d’avions commerciaux distinctes restera à la base du plan stratégique de Bombardier. La gamme des biturbopropulseurs Q400 NextGen et celle des biréacteurs CRJ NextGen seront destinées au marché de l’aviation régionale, tandis que la gamme des avions CSeries sera destinée au segment des grandes lignes et à celui des transporteurs à bas prix. Ces trois gammes d’avions présentent une empreinte environnementale réduite, de faibles coûts d’exploitation, un confort exceptionnel pour les passagers et une grande polyvalence opérationnelle, le tout assurant une valeur significative pour les clients de Bombardier.

 

BA-Smart-Q400F.jpg

 

Photos : 1 CRJ Lufthansa 2 Learjet 40 @ Pascal Kümmerling 3 Cseries au couleur de Swiss 4 Q400NG Smart airlines @ Bombardier Aerospace

 

19/05/2011

EBACE : les dernières nouvelles !

615399471.jpg

 

Global 7000 & 8000 :

 

Bombardier a annoncé le choix  de ses nouveaux partenaires pour ses programmes Global 7000 et 8000. La société Aerolia, filiale d'EADS, a été retenue pour développer et fabriquer le tronçon central du fuselage. La conception et la fabrication de l'aile ont par ailleurs été confiées à Triumph Aerostructures (filiale de Vought Aircraft). Le reste de la structure de l'avion sera assurée par Bombardier. Le choix d'Aerolia sur un appareil Bombardier est une première. C'est en effet la première fois que la société française travaille pour un autre avionneur qu'Airbus.

 

Learjet 85 :

 

Le programme de développement du biréacteur Learjet 85  de Bombardier Aéronautique continue d’avancer. Les équipes de développement et de production de Wichita (Kansas), de Montréal (Québec), de Belfast (Irlande du Nord) et de Querétaro (Mexique) sont à pied d’œuvre au moment de la transition de la phase de conception détaillée à la phase de construction, essais et validation. Le programme d’avions Learjet 85 progresse vers son entrée en service prévue en 2013.

 

 

Gulfstream G650 certification prévue pour la fin de l’année :

 

La direction de Gulfstream a confirmé qu'elle visait toujours une certification FAA du Gulfstream G650 pour la fin de l'année. Pour rappel, le programme d'essais en vol de ce dernier est pour le moment à l'arrêt suite au crash d'un prototype le 2 avril dernier.

 

EC145MB_11C526_003.jpg

 

EC 145 « Mercedes-Benz Style » :

 

Le premier exemplaire de l’EC 145 « Mercedes-Benz Style » est exposé en première mondiale sur le stand (intérieur) d’Eurocopter. L’EC145 « Mercedes-Benz Style » s’inspire des modèles haut de gamme du constructeur automobile. Il se distingue par ses matériaux précieux, ses boiseries élégantes, l’éclairage ambiant de la cabine, ainsi que par ses coffres multifonctions.

 

 Hawker 800 nouvelle motorisation :

 

 Hawker Beechcraft Global Customer Support (CGC) a annoncé aujourd'hui que son Hawker 800XPR modernisé progresse vers sa  certification pour cet été avec l'installation de moteurs Honeywell TFE731-50R. Les essais au sol ont commencé et Hawker Beechcraft prévoit de d’obtenir la certification FAA en juin et l’EASA en juillet prochain. Le Hawker 800XPR offrira des améliorations significatives en matière de performances, il pourra atteindre son altitude maximale en seule  et voler 2.800 miles seulement  25 minutes et pourra franchir plus de 2.800 miles nautiques, ce qui le rendra intercontinental.

 

800_XPR.jpg
Photos : 1 la série Global 7000 & 8000 @ Bombardier 2 EC145 Mercedes Benz @ eurocopter/mercedes 3 Hawker 800XPR@ Hawker

L’Italie a reçu ses ravitailleurs KC-767A !

 

MWF11-0025-003_Italy_tanker_display_med.jpg

 

 

 

Le ravitailleur de Boeing le KC-767A est entré formellement en service dans l’armée de l’air italienne ce mardi 17 avec deux appareils opérationnels. Ils ont été réceptionnés sur la base Pratica di Mare par le secrétaire d’Etat à la défense Guido Crosetto, le Chef d’Etat-Major le Général Biagio Abraham et le Général Giuseppe Bernardis Chef d’Etat-Major de l’Aeronautica Militare.

Alors que les appareils devaient être livrés en 2005, plusieurs problèmes, notamment des vibrations sur les nacelles de ravitaillement, ont retardé les livraisons qui se sont finalement effectuées en janvier et mars dernier. Depuis leur réception, l’armée de l’air italienne effectuait uniquement des missions d’entraînement.

L’Italie a commandé quatre KC-767A à Boeing, les deux appareils restants devant être livrés d’ici la fin de l’année. Le ravitailleur de Boeing peut aussi se transformer en version cargo ou en version transport de passagers. L’appareil peut aussi être ravitaillé. L’Italie utilisait précédemment des B707Tanker/Transport.

Différent des KC-46A :

 

 Les appareils de l’Aeronautica Militare ne sont pas identiques au futur KC-46A qui a été sélectionné au mois de février dernier par l’US Air Force, même si les appareils italiens sont basés sur la version B767-200ER. Ils sont équipés d’une perche de ravitaillement ou panier en centrale et de deux nacelles de ravitaillement avec panier situées sous les ailes. Les KC-46A  disposeront d’une nouvelle génération de perche de ravitaillement d’une adaptation de la soute pour la rendre modulaire et l’avion reprendra plusieurs nouveautés concernant l’avionique du B787.

 

MWF11-003N-288_Italytanker1_med.jpg

 

Photos : 1 KC-767A en vol avec un AMX & Eurofighter 2 KC-767A au décollage @ Boeing

 

 

18/05/2011

La Malaisie modernise ses F/A-18 Hornet !

 

 

1331530.jpg

 

WASHINGTON, La Defense Security Cooperation Agency a notifié la demande

du gouvernement de la Malaisie pour la mise à niveau de ses  aéronefs F/A-18D Hornet. Le coût qui comprend les équipements associés, les pièces, la formation et le soutien logistique est estimé à  72 millions de dollars.

 

Middle Life Update (MLU) :

 

Cette modernisation intervient à mi-vie des Hornet (MLU), et va concerner l’acquisition de six nacelles AN/ASQ-228 ATFLIR, sont également inclus le développement de logiciels, l’intégration de systèmes et de tests, la formation des équipages,  la maintenance, l'équipement de soutien ainsi que les pièces détachées et pièces de rechange.

 

Une seconde phase de modernisation des Hornet malaisien prendra en compte l’amélioration des logiciels radars, l’acquisition du missile AIM-120C7 AMRAAM ainsi que des munitions de type JDAM.

 

Cette modernisation verra l’alignement de la marine malaisienne avec des fonctionnalités similaires à l'US Navy.

ATFLIR-213x300.jpg

 

Photos : 1 F/A-18D malaisien @ Peter De Jong 2 Nacelle ATFLIR @ Raytheon

 





Ouverture du Salon EBACE à Genève !

 

DSC_0535.JPG

 

 

L’édition 2011 du Salon EBACE (European Business Aviation Convention & Exhibition) à ouvert ses portes hier à Genève, on y retrouve une nouvelle fois ce qui se fait de mieux en matière d’avions d’affaires toutes gammes confondues. Et contrairement à l’édition 2010 le soleil était présent, comme pour encourager une reprise timide sur le marché !

 

EBACE :

 

EBACE est un événement majeur et le lieu de rencontre annuelle pour la communauté de l'aviation d'affaires européenne. L'exposition rassemble des chefs d'entreprise, des responsables gouvernementaux, des fabricants, des entreprises du service du personnel de l'aviation et toutes sortes de personnes impliquées dans presque tous les aspects de l'aviation d'affaires. Les nouvelles entreprises d'avions d'affaires, les entreprises d'avionique, les fournisseurs et autres équipementiers.

EBACE est organisée conjointement chaque année par l'Association européenne de l'aviation d'affaires (EBAA), la principale association pour l'aviation d'affaires en Europe et la National Business Aviation Association (NBAA), le porte-parole de l'industrie de l'aviation d'affaires aux États-Unis. L'exposition prend forme comme un événement de trois jours à Genève. Bien que EBACE est le seul événement d'envergure européenne qui se concentre uniquement sur l'aviation d'affaires, les participants viennent d'aussi loin que l'Afrique, en Asie, au Moyen-Orient et Amérique du Nord.

 

DSC_0544.JPG

Une grande exposition :

L'impressionnante exposition couvre plus de 100.000 mètres carrés répartis dans sept salles. Genève Palexpo propose des services rapides et de compétences, avec un parking couvert pour 3.000 voitures et un accès rapide avec les transports publics genevois ainsi qu’avec les CFF.

La vitrine EBACE c’est près de 300 entreprises exposantes de partout dans le monde et qui couvre plus de 36.000 mètres carrés. A proximité de l'aéroport international de Genève, plus de 60 avions, dont presque tous de conception d'affaires sont exposés dans une zone spéciale de 18.000 mètres carrés de l'exposition statique.

 

DSC_0592.JPG

 

Les premières infos :

Airbus ACJ :

Airbus change sa visibilité en matière de jets d’affaires, chaque appareil d’affaires avait jusqu’à présent un nom spécifique comme par exemple  l’A318Elite ou l’A320 Prestige, désormais tous les noms seront identifiés de la même manière soit : ACJ (Airbus Corporate Jet). La nouvelle appellation sera A318 ACJ et A320ACJ ainsi de suite. En ce qui concerne l’image les ACJ revêtiront une peinture bleu métallisée avec des courbes.

 

DSC_0561.JPG

 

Hawker 400XPR :

 

Hawker Beechcraft Global Customer Support (GCS) a annoncé à l’ouverture d’EBACE qu’elle commençait la commercialisation du Hawker 400XPR, soit la version modernisée du Hawker 400.

Celui-ci est remotorisé avec deux Williams FJ44-a4 à double flux dotés d’un FADEC de nouvelle génération. L’avionique est composée du système  Rockwell Collins Pro Line 21.

 

 

 

Premier clients pour le B747-800 VIP :

Boeing Business Jet a annoncé  les cinq premiers clients privés pour son B747-800 Intercontinental VIP, ceux-ci auront la possibilité d'utiliser la version du moteurs GEnx puis ceux-ci recevront la version définitive du GEnx. Nommé GE Pusher, Beoing va utiliser les GEnx-2B des avions d’essais en vol pour le d’acheminement des avions puis les clients recevront des moteurs neufs dans leur version la plus récente. Cette solution permettra d’exclure tout retard de livraison.

 

K65269_med.jpg

 

Texte : V. Nowak-PACHE  & P. Kümmerling

 

Photos : 1 Le tarmac d’EBACE devant la halle 7 2 Bombardier Challenger 850  3 Intérieur Dassault Falcon 2000 4 Cessna Citation Mustang @ Pascal Kümmerling  5 GEnx du B747 intercontinental @ Boeing