17/06/2016

L‘Advanced Super Hornet à maturité !

MSF13-0081.jpg

Pour l’avionneur américain Boeing, le développement de son projet « Advanced Super Hornet » a atteint sa pleine maturité. Le concept « Advanced Super Hornet » qui a été lancé en 2013 et testé en vol, peut officiellement être proposé à la vente.

Réussir à vendre :

Boeing lorgne maintenant les exigences de divers pays pour tenter de placer son « Advanced Super Hornet ». Les marchés potentiels sont : le Canada, la Finlande, la Belgique, l'Espagne, le Koweït et l’Australie.

Les discussions sont engagées avec la Marine américaine pour adapter le concept sur les flottes de « Super Hornet » et de « Growler ». Pour Boeing, cette solution aurait de nombreux avantages. L’augmentation de vie des cellules déjà en service et permettrait de compenser les retards de livraison du F-35. Les mises à jours offriront une meilleure connectivité entre les appareils en service. Le concept « Advanced Super Hornet » permet de réduire la signature radar des appareils et augmente le rayon d’action.

ASH044-130827-Boeing-F18F-ASH-05611.jpg

L’Advanced Super Hornet :

Le projet «Advanced Super Hornet» est basé selon le constructeur Boeing sur le même principe que le F-15 « Silent Eagle ». L’objectif étant de répondre aux besoins anticipés de la crise à des fins de coût-efficacité améliorés concernant des technologies de furtivité. Cette solution permet avec un coût abordable, de répondre aux futurs besoins de survie d’un avion de combat. Tout comme sur le « Silent Eagle », on appliquer une amélioration de la furtivité des revêtements et de la signature radar de l'avion, avec le montage de trappes qui permettent le transport des armes en interne (CFTS). La particularité résident dans le fait, qu’il est possible en fonction de la mission, de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnelle.

Une autre amélioration est l'aérodynamique Digital Flight Control System, qui améliore la fiabilité de l'avion et réduit le poids de la  cellule. L’adoption d’une peinture absorbante sur l’ensemble de la cellule contribue également à la diminution de la signature radar. L’adjonction de réservoirs de carburant supplémentaires sur l’épine dorsale de l’avion en augmente le rayon d’action, permet de supprimer les réservoirs sous le ailes pour de l’armement additionnel, le cas échéant.

Un nouveau système de guerre électronique Digital Electronic Warfare System (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon Electronic Scanning Array (AESA) permet une optimisation des différents capteurs et senseurs.

Avec ce concept, Boeing peut directement équiper les flottes de « Super Hornet » existantes ou fabriquer directement de nouveaux avions, ce qui permettrait de maintenir la chaine de montage au-delà de 2018.

 

MSF13-0082.jpg

Photos : Advanced Super Hornet @ Boeing

 

16/06/2016

Airbus Helicopters teste le HForce sur un H225 !

232.jpg

Airbus Helicopters a terminé les premiers essais de tirs réels avec son nouveau concept « HForce » sur une plateforme d’hélicoptère H225.

HForce, un concept novateur :

Le concept HForce d’Airbus Helicopters est en soi une nouvelle offre intégrée pour les utilisateurs de la gamme des hélicoptères Airbus (ex Eurocopter). Le système doit permettre à des forces armées de renforcer ou de donner une puissance de feu à leurs hélicoptères de transport, tels que les H225 Super Puma/Cougar, le H125 Ecureuil/Fennec et les H135/635 et H145/645. Le système Airbus HForce permet donc d’armer ces types d’hélicoptères pour des pays n’ayant pas les moyens ou les besoins d’acquérir des hélicoptères d’attaques « Tigre « ou « Apache » par exemple. Pour les autres, il sera possible de compléter les capacités d’appuis feu déjà disponibles.

32.jpg

Le concept HForce s’articule autour d’un système « plug and play » ayant un ordinateur de mission commun qui permettra aux opérateurs de commander l'hélicoptère dans une configuration de base, sans armes, tout en gardant la possibilité de les mettre à jour facilement. Conçu autour d'un système de gestion Rockwell Collins Deutschland fonctionnant avec un viseur de casque Thales « Scorpion » monoculaire HSMD couplé à un système FLIR Wescam électro-optique/infrarouge. Le système permet de gérer le tir avec une mitrailleuse de 12,7mm ou un canon de 20mm, des roquettes et des missiles antichars AGM-114 « Hellfire ».

Premiers tirs réussi :

Les premiers tirs réussis ont été pratiqués avec des mitrailleuses de 12.7mm, des roquettes de 70mm et un canon de 20mm. La seconde phase permettra des tirs avec des missiles guidés de type « Hellfire ».

Airbus Helicopters espère pourvoir valider l’ensemble du système pour 2017. Plusieurs pays ont déjà signifiés de l’intérêt pour ce système.

 

434.jpg

Photos : 1 H225 avec nacelles canons 2 Toute la gamme pourra disposer du HForce 3 H225 tirera bientôt des Hellfire »@ Airbus Helicopters

Le CSeries certifié EASA & FAA !

original.jpeg

Le nouvel avion de Bombardier, le CS100 a reçu la validation de type de l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) et de la Federal Aviation Administration (FAA) suite à un programme d’essais exhaustif. Les validations de l’EASA et de la FAA font suite à la certification de type de l’avion CS100 octroyée par Transports Canada en décembre 2015. En mai dernier, les moteurs de l’avion Pratt & Whitney PW1500G « Pure Power » avaient obtenu la certification de l’EASA.

Livraison en vue :

La validation de l’EASA et de la FAA ouvre la voie à la livraison du premier avion CS100 à l’exploitant de lancement, soit la compagnie Swiss International Air Lines (SWISS) de ce mois. L’entrée en service de l’avion et prévue en juillet prochain.

Le CSeries :

La gamme d’avions CSeries, est une conception entièrement nouvelle et offre aux exploitants de la valeur supplémentaire et ceci grâce à de nombreuses possibilités d’économies. En ciblant le segment de marché des avions de 100 à 150 places, Bombardier a conçu les avions CSeries pour qu’ils procurent un avantage économique inégalé aux exploitants et ouvrent de nouvelles possibilités aux opérations par avion monocouloir.

16659350616_f84b2cbdb1_b.jpg

Grâce à des matériaux évolués, des technologies de pointe et une aérodynamique de dernière génération, combinés au moteur avant-gardiste « Pure Power »MD PW1500G de Pratt & Whitney, les avions CSeries offrent un avantage de coûts unitaires de plus de 10 % sur les avions remotorisés de taille similaire.

L’avion est doté de sièges de 48 cm (19 po) de largeur qui établissent une nouvelle norme pour l’industrie, de grands coffres de rangement supérieurs qui peuvent accueillir un bagage de cabine pour chaque passager et les plus grands hublots sur le marché des avions monocouloirs. Ensemble, ces caractéristiques créent une sensation d’espace digne des gros-porteurs qui procure aux passagers un confort inégalé.

Les avions CSeries révolutionnaires présentent la meilleure fiche environnementale de leur catégorie, ce qui en fait les biréacteurs commerciaux de série les plus silencieux de leur catégorie. Combinant des capacités exceptionnelles sur courte piste et une autonomie maximale pouvant aller jusqu’à 3 300 milles marins (6 112 km), les avions CSeries sont positionnés de façon unique pour des types d’opérations variés.

cq5dam.web.570.570.jpeg

Photos : 1 CS100 aux couleurs de SWISS 2 Cockpit 3 Intérieur @ Bombardier Avions Commerciaux

 

15/06/2016

L’Arabie Saoudite se prépare à la réception de ses AH-6i !

634.jpg

Le premier hélicoptère léger d’attaque et de reconnaissance Boeing AH-6i « Little Bird » destiné à la Garde nationale de l'Arabie Saoudite (SANG) a terminé son assemblage à Mesa, en Arizona. Le premier hélicoptère sera livré en juillet prochain.

Rappel :

L’Arabie Saoudite a passé commande pour 24 hélicoptères Boeing AH-6i « Little Bird » en 2014 pour un montant de 234 millions de dollars. En paralèlle, le pays à également commandé des "Apache" et des "Black-Hawk".

Le Boeing AH-6I «Little Bird» : 

Dérivé du célèbre Hughes 500, le Boeing AH-6I «Little Bird» est une variante conçue pour les opérations de reconnaisse et l’appuis rapproché. Les caractéristiques l’AH-6 lui permettent la surveillance et la détection électro-optique jour/nuit, ainsi que le ciblage. Les fixations simples permettent l’emport de 2 missiles « Hellfire » et des mitrailleuses M260.

Selon Boeing, l’AH-6 est doté d’une avionique spécialement adaptée pour le travail en collaboration avec les AH-64 «Apache». L’AH-6I dispose d’une configuration flexible, un poste de pilotage numérique intégré et un système de communication qui permet la connectivité avec d'autres aéronefs et stations au sol. Le AH-6I est conçu pour fournir un appui aérien rapproché aux forces terrestres et est capable de neutraliser des véhicules tels que des chars et autres véhicules blindés.

32.jpg

Photos : AH-6I « Little Bird » @ Boeing

Assemblage terminé pour le premier Citation Longitude !

Citation_Longitude_Photo_1.jpg

Wichita, Cessna Aircraft Company, a annoncé avoir terminé l’assemblage du premier prototype de son nouveau jet d’affaires de gamme moyenne le Citation Longitude. De plus, l’avionneur a également mis sous tension l’appareil. La prochaine étape importante du Citation Longitude concernera son vol inaugural prévu cet été.

Le Citation Longitude est la dernière innovation de l’avionneur Cessna. L'avion a été conçu spécifiquement pour le confort des passagers et offrira la plus basse pression cabine de sa catégorie à 5.950 pieds. La technologie de la cabine permettra aux passagers de gérer leur environnement et le divertissement des appareils mobiles, tandis qu’il sera possible de disposer d’un réseau Internet à haute vitesse. L’appareil pourra accueillir jusqu'à 12 passagers avec un plancher de cabine plat et une configuration à double club standard et une classe dirigeante. Le compartiment à bagages entièrement accessible en vol.

Longitude-wing-mate-4.jpg

Le Citation Longitude intègre la dernière technologie, il dispose de la prochaine évolution du poste de pilotage de type Garmin G5000 avec un affichage tête haute. L’avion est alimenté par deux réacteurs Honeywell HTF7700L avec FADEC. Les turboréacteurs sont dotés du système d’auto-manettes entièrement intégré. L'avion offre une charge utile de carburant plein de 1500 livres, une vitesse de croisière maximale de 476 noeuds et une gamme à grande vitesse de 3.400 miles nautiques. Le prix de base du Longitude est estimé à 19,2 millions de dollars.

 

Citation_Latitude_cockpit.jpg

Photos : 1 Maquette du Citation Longitude 2 Le premier Longitude assemblé 3 Cockpit @ Cessna Aircraft Company