18/01/2011

Chine : le projet J-16 « Silent Flanker » !

 

zar8ifff.jpg

 

 

 

Décidement, la Chine ne nous laisse pas indifférent en ce début d’année, après avoir dévoilé le démonstrateur J-20 (voir lien), voici qu’un projet fait surface, le Shenyang J-16 « Silent Flanker » !

 

 

 Un J-11 relooké :

 

Le J-16 du constructeur d’état SAC (Shenyang Aircraft Corporation) est en fait un appareil qui reprend le dessin du J-11, soit la version du Sukhoi SU-27 « Flanker » construite sous licence en Chine. Rappelez-vous, la Russie avait conclu en 1992 un contrat pour la livraison à Pékin de 76 Sukhoi SU-27SK  doublé d’une autorisation pour une production sous licence de 200 appareils dès 1995. Baptisé J-11 la Chine a ensuite dénoncé ce contrat en 2003 pour remplacer les éléments russes par des composants de fabrication chinoise dont le moteur  WS-10 Taihang (voir lien).

 

2122214799.jpg

 

Le J-16 « Silent flanker » :

 

 Le projet de développement du SAC J-16 « Silent Flanker » qui devrait théoriquement voler encore cette année,  est très certainement une amélioration du J-11 B et dont l’avantage réside dans le fait que les ingénieurs utilisent une cellule déjà éprouvée. Un peu à la manière de Boeing avec son F-15 « Silent Eagle », les Chinois ont incorporé un design ayant pour but de réduire de manière significative la signature radar de l’avion. L’appareil intégrera notamment des caissons pour permettre un emport d’armement en interne.

 

 

J-16 & J-20 deux adversaires ?

 

Dans l’attente de vraies photos et du premier vol du J-16, un certains nombre de questions restent ouvertes sur les qualités de celui-ci, tant sur celles de son opposé le J-20. Mais une chose est évidente, nous sommes entrés dans une nouvelle ère concernant l’aviation militaire chinoise. Il semble que la Chine soit en mesure de produire simultanément deux appareils avec ses deux principaux constructeurs soit Shenyang SAC  (J-16) et Chengdu CAC  (J-20). Ces deux appareils seront-ils complémentaires ou au contraire adversaires ?

 

Pour ma part, il me semble que la Chine a choisi de jouer la concurrence entre deux programmes, un peu comme cela se fait aux Etats-Unis.  Nous risquons donc, d’assister ces prochaines années à une compétition pour répondre à un appel d’offre, concernant  un appareil de 5e génération.

 

A moins que le J-20 n’équipe, qu’en petite quantité une élite de pilotes, alors que le J-16 serait introduit en grande quantité ? Voilà encore bien des questions !!

 

 

china-J-20-stealth-fighter-first-flight-16.jpg

 

 

Liens sur le J-11 & J-20

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/05/07/shenyang-j...

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2011/01/11/chengdu-j-...

 

Photos : 1 Ebauches du J-16  2 le J-11 3 le J-20 @ ChineNouvelle

 

 

 

17/01/2011

Les difficultés du F-35 STOVL profitent aux Super Hornet !

1423040.jpg

 

 

 

1800353.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lockheed Martin a besoin de repenser le décollage court et atterrissage vertical (STOVL) de la  variante du F-35 B Lightning II Joint Strike Fighter, du coup le Super Hornet pourrait engendrer de nouvelles commandes pour combler le vide !

 

 

F-35 de nombreuses difficultés :

 

La mise au point du F-35 s’avère longue et coûteuse pour le constructeur Lockheed-Martin à tel point que ce programme sera le plus cher de l’histoire de l’aviation militaire américaine ! Si les versions A (chasse & attaque au sol) C (chasse & attaque au sol embarqué) se développent longuement, mais surement il n’en va pas de la même manière pour la version C (STOVL) qui doit remplacer les Harrier AV-8B/GR9/Sea Harrier. En effet, le constructeur doit faire face à nombreux problèmes techniques : certaines pièces de la soufflante principale doivent  être redessinées et plusieurs problèmes informatiques péjorent les systèmes de stabilisation de vol !

 

Du coup, ses retards font qu’il n’y aura pas de commande de F-35B STOVL,  en 2012 comme prévu, dans le calendrier initial du programme. Pires, les déboires accumulés et les réductions de budgets  imposées par l’Administration Obama devraient réduire le financement durant les cinq prochaines années !

 

 

1463483.jpg

 

 

Production, réorganisation des priorités :

 

En conséquence, le programme de développement du programme F-35 C STOVL est mis en période probatoire pour deux ans et qui pourrait tout simplement être abandonnée, si de facto les problèmes n’étaient pas résolus d’ici là !

 

A court terme, les futures chaînes de production mettront l’accent en priorité sur les versions A & C du F-35. Et les besoins pour équiper l’US Marine Corps (USMC) sont tels que le Super Hornet viendra s’intercaler dans les commandes pour combler le vide. La séquence de production du F-35C passera en dernier !

 

 

Production  augmentée pour le Super Hornet :

 

Le F/A-18 E/F/G Super Hornet est toujours en production pour l’US Navy  (Super Hornet  & Growler) et l’Australie et ceci dans l’attente de possible contrats avec d’autres clients (Brésil, Inde, EAU) mais il n’était pas prévu d’équiper en rattrapage  l’US Marines Corps. Les déboires du F-35C profitent donc directement à Boeing, qui se verra donc confié  une production additionnelle de son aéronef, en vue de combler le vide, mais peut-être aussi selon les résultats de mise au point du F-35, de nouveaux contrats pour du long terme.

 

 

1822185.jpg

 

 

Liens sur le F-35 & le Super Hornet :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/03/19/atterrissa...

 

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/09/30/c39141861f...

 

 

Photos : 1 F35C & Super Hornet 2 le F-35C STOVL 3 F/A-18 Super Hornet @ Greg Steiner

 

16/01/2011

Premier vol du Tupolev 204 SM !

 

 

Tupolev204--.jpg


 

Une nouvelle a bien faillit passer inaperçue en fin d’année, le premier vol du Tu-204 modernisé ! Les industriels russes Tupolev (concepteur) et Aviastar (constructeur) ont annoncé que le prototype du Tu-204SM avait effectué son vol inaugural le 29 décembre, depuis les installations d’Aviastar à Oulianovsk.

 

L’appareil est resté en vol un peu moins d’une heure et tous ses systèmes ont fonctionné comme prévu.

Le Tupolev 204SM est une version modernisée du Tu-204, en production depuis 1994. Il est notamment doté de moteurs modernisés PS-90A2 d’Aviadvigatel en collaboration avec Pratt& Whitney, plus légers que leur précédente version, de plus l’avion est doté d’un nouveau groupe de puissance auxiliaire (APU). Il ne nécessite plus la présence que de deux pilotes aux commandes, au lieu de trois.

La certification et l’entrée en service de ce nouveau biréacteur moyen-courrier devrait intervenir en 2012. Il pourra transporter 174 passagers en configuration biclasse. Al’heure actuelle, seule la compagnie russe RedWings est en discussion pour l’achat de 44 appareils.


Rappel sur le Tu-204 :

 

Le Tupolev Tu-204 a ét conçu pour succéder au Tu154, de la classe des biréacteurs moyen-courrier offrant 196 places. Il fût le premier appareil russe motorisé avec des réacteurs occidentaux en plus des moteurs de conception russes. Le premier vol eut lieu le 2 janvier 1989.

 

800px-Cubana_TU-204.jpg

 

 

Photos : 1 premier  vol Tu204 MS 2 un Tu-204 Cubana @ Tupolev

 

11:57 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tu-204sm, tu-204, aviation russe |  Facebook | |

14/01/2011

Inde : premier escadron sur LCA Tejas en 2013 !

 

 1190553.jpg

 

Bangalore, le premier avion de combat indien a reçu son autorisation d’exploitation initiale (COI)  et va pouvoir progressivement être produit pour équiper L’Indian Air Force (IAF). La Licence définitive d’exploitation (FOC) est attendue d’ici 2012.

 

 

Un premier  escadron en 2013 :

 

Près de trois décennies après qu'il a été conçu, le LCA (Light Combat Aircraft) Tejas est en passe de pouvoir équiper l’aviation indienne : Actuellement le Tejas est composé à 65% de manière indigène et passera à 80% d’ici quelques mois. Un premier  escadron doté de 20 appareils devrait voir le jour courant l’année 2013, durant laquelle les pilotes pourront commencer à se familiariser avec le nouvel appareil destiné à remplacer les versions les plus anciennes du Mig-21. Les versions modernisées de l’appareil russe auront comme successeur l’avion choisit dans le cadre du programme MMRCA (Rafale, MIG-29, Gripen, NG ou Super Hornet).

 

 D’un coût estimé à 42 millions de dollars par avions, pour sa version de base Mark I, le second lot de 20 appareils prévu d’ici 2016, soit le Mark II sera équipé d’un dérivé construit en Inde  du moteur américain General-Electric  GE F-414, le Kaveri qui lui permettra dans sa version "Marine" dêtre utilisé sur porte-avions.

 

On notera ici le paradoxe du choix indien, qui d’un côté développe son propre appareil et de l’autre prévoit une acquisition en parallèle d’un aéronef étranger pour remplacer un type d’appareil !


Le Tejas :

Le programme national d’avion de combat léger (LCA) nommé TEJAS a été lancé en 1982 ! Il s’agit du plus petit avion de combat polyvalent au monde. La première version (Mark I) est doté du moteur américain GE F-404. Le HAL Tejas est doté d’un radar multimode à effet  Doppler, disposant des modes  air-air, air-sol, air- mer. L’appareil dispose  également d’une nacelle FLIR et d’un désignateur laser.

 

Le Tejas est un appareil moderne  à bas coûts, toutefois il ne disposera que de munitions classiques de courtes portées. L’avion n’est  pour l’instant pas prévu pour  être doté de radar AESA ni de liaison électronique et  risque d’être rapidement déclassé. Certes, l’arrivée prochaine du missile russe de moyenne portée  Vympel R77 et un mode suivi de terrain amélioreront sensiblement l’avion mais malheureusement de manière limitée. 

 

Une version Marine :

 

Une seconde version du Tejas, destiné à la Navy a vu le jour (voir lien) et formera l’épine dorsale de la défense naval aux côtés des Mig-29K (version navale).

Au total, l’Inde prévoit de s’équiper de 260 TEJAS pour l’Air Force et la Marine.

 

1074280949.jpg

 

 

 

Lien sur le Tejas Marine :

 

 

http://psk.blog.24heures.ch/tag/tejas+lca+navy

 

Photos : 1 prototype du Tejas 2 Tejas Marine @ HAL

 

07:55 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hal tejas, tejas marine, iaf, air force, defense |  Facebook | |

13/01/2011

Airbus : commande record pour l’A320 !

 

a464e84fb2.jpg

 

Airbus annonce une commande record de la part de la compagnie indienne à bas coûts IndiGo s'est pour 180 Airbus A320, dont 150 exemplaires dans la nouvelle version remotorisée  « neo » (New Engine Offer). Le montant total de la transaction est estimé à 15,6 milliards de dollars sur la base du prix catalogue. Le choix de la motorisation n’est pas encore connue.

En effet il s'agit là de la commande ferme portant sur le plus grand nombre d'appareils dans l'histoire de l'aviation civile !

 

Concernant l’A320 « neo » :

 

Je vous en avais parlé il y quelques temps (voir lien), mais  voici un rappel des principaux éléments : L’A320neo est  proposé avec deux motorisations : LEAP-X (nom provisoire) du motoriste franco-américain CFM International en remplacement du CFM56-5B et PW1000G

Pure Power, le  nouveau moteur offert par Pratt & Whitney et basé sur son GTF (Geared TurboFan). La fourchette de poussée offerte par ses deux moteurs sera analogue à celle proposée aujourd’hui par CFM et IAE (comprise entre 22000 et 34000 livres).

Airbus promet une réduction de l’ordre 15% de la consommation en carburant par rapport à la série A320 actuelle, soit une économie annuelle de plus 3600 tonnes de CO2 émises.

L’avionneur a également indiqué une baisse des émissions des NOx à deux chiffres, une baisse du niveau sonore, une baisse des coûts d’exploitation et une augmentation du rayon d’action de plus de 500nm (950km) ou l’équivalent de deux tonnes de charge utile supplémentaires à mission comparable.

Les appareils disposeront également en standard d’ailes équipées de « Sharklets ».

A propos d’IndiGo :

 

La compagnie low-cost Indigo opère principalement des Airbus A320 sur les lignes intérieures en Inde, elle est basée à Gurgaon et relie 25 destinations. Elle a débuté ses opérations en 2006

 

asiana-airlines-a380_jpg_500x400.jpg

 

 

Six A380 pour Asiana :

 

La semaine dernière a été bonne pour Airbus avec l'annonce  d'une commande de six A380 pour  coréenne Asiana Airlines. Ces A380, qui représentent un investissement de quelque 1,78 milliard de dollars (1,35 milliard d'euros), sont livrables entre 2014 et 2017.

La compagnie prévoit de mettre en service ces appareils dotés d'un aménagement haut de gamme, sur des lignes majeures à destination de l'Europe et des Etats-Unis, a précisé de son côté Airbus dans un communiqué. Asiana Airlines, qui est un nouveau client du très gros porteur d'Airbus, annoncera son choix de motorisation pour sa flotte A380 très prochainement.

L'A380 totalise désormais 240 commandes fermes émanant de 18 clients du monde entier.

 

Lien remotorisation A320 :

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/12/02/airbus-lan...

 

 

 

Photos :  1 A320 IndiGo 2 A380 Asiana Airlines @ Airbus

 

 

07:56 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : a320, a380, commande airbus, a320neo |  Facebook | |