26/03/2013

Mise sous tension du premier CSeries !

BA-FTV1_Power_on-HR.jpg

 

Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd’hui avoir réussi avec succès la première mise sous tension des principaux systèmes du premier CSeries (FTV1) destiné aux essais en vol. De plus, Bombardier a confirmé que l’essai statique de flexion de l’aile vers le bas a été effectué de façon concluante sur l’article d’essai statique de cellule complète (CAST) à l’usine de l’avionneur située à Saint-Laurent (Québec), à la fin mars 2013. Avec cet essai statique et celui de flexion de l’aile vers le haut complété plus tôt en mars 2013, les deux plus importants essais statiques sur l’aile nécessaires pour le vol inaugural sont maintenant complétés.

L’entreprise a également confirmé que les essais de sécurité aérienne progressent bien, sur 
« l’Avion 0», le banc d’essai et de certification intégré des systèmes (ISTCR) au sol pour les avions CSeries.

« La mise sous tension des principaux systèmes électriques de FTV1 a été l’une des étapes clés les plus passionnantes du programme de développement des avions CSeries jusqu’à maintenant. Cela permettra maintenant la mise sous tension des systèmes secondaires et les essais de la suite avionique », a déclaré Rob Dewar, vice-président et directeur général CSeries, Bombardier Avions commerciaux. « De plus, le dernier essai important sur le CAST – l’essai de flexion de l’aile vers le bas – a été mené à bien à la fin mars et nous sommes enthousiastes suite aux analyses et aux commentaires de l’équipe, qui nous permettent ainsi de progresser à la prochaine étape expérimentale. Ce sont toutes d’importantes activités qui mèneront à l’obtention de la licence de sécurité aérienne des avions CSeries. »

« La construction des véhicules d’essais en vol, les essais statiques de la cellule et les essais des systèmes progressent tous dans les délais prévus. Nous sommes très satisfaits des excellents progrès et des réalisations hebdomadaires du programme d’avions CSeries dans notre progression soutenue en vue du vol inaugural », a ajouté M. Dewar.

Avions CSeries :


Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions CSeries offrira un avantage de 15 pour cent* sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20 pour cent* de la consommation de carburant. Avec la version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire, la productivité de l’avion CS300 s’améliore encore, offrant aux sociétés aériennes un avantage supplémentaire moyen de 4%  sur le plan des décaissements d'exploitation par siège. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permettra de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries, qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

Au 31 décembre 2012, Bombardier avait enregistré des commandes et engagements touchant 382 appreils CSeries, dont des commandes fermes de 148 avions de ligne CSeries.

Photo: le CSeries destiné aux essais en vol @ Bombardier Aerospace

A321NEO pour Hawaiian !

2348.jpg

 

Hawaiian Airlines confirme  l'acquisition de 16 Airbus A321 Neo, pour une valeur totale au prix catalogue de 1,8 milliard de dollars.

Selon un communiqué du transporteur, l'acquisition porte sur la période 2017-2020 et est assortie d'une option pour l'achat de neuf appareils supplémentaires. La compagnie souligne également que si l'option est exercée, la commande s'élèverait au total à 2,8 milliards de dollars prix catalogue. Ces avions seront configurés en deux classes (première et économique) et accueilleront environ 190 passagers. "C'est un investissement important pour l'avenir de Hawaiian et de Hawaï", a commenté Mark Dunkerley, PDG de la compagnie cité dans un communiqué, soulignant les retombées touristiques et d'emploi.

Hawaiian Airlines dispose actuellement d'une flotte de 43 avions dont 25 long-courriers (des A330-200 et des 767-300ER) et 18 Boeing 717-200. Mark Dunkerley relève en outre que ces nouveaux moyen-courriers lui permettront d'ouvrir de nouvelles lignes qui ne peuvent être viables avec des appareils long-courriers. Ils seront également utilisés pour "renforcer les lignes existantes vers la côte ouest de l'Amérique du nord".

L'A320 Neo, best-seller d'Aribus, est une version remotorisée de l'A320 permettant de réduire la consommation de carburant.

Par ailleurs, la compagnie rappelle avoir commandé 13 Airbus long-courriers A330 pour une entrée en service en 2013-2015 et 6 Airbus A350-800 pour après 2017. "Les 16 Boeing 767 (gros porteurs) seront progressivement retirés de la flotte au cours des dix ans à venir", précise enfin le transporteur américain.

 

12:03 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbsu, a32ineo, hawaiian airlines |  Facebook | |

25/03/2013

L’USAF test un viseur de casque pour l’A-10 !

11.jpg


 

 

Nellis Air Force Base (AFB), les pilotes du 74e groupe de chasse du 23e Escadron d'appuis (FS) basé à Moody Air Force Base (AFB) en Géorgie, viennent de tester grandeur nature, lors du dernier exercice «Red Flag 13-3», l’adaptation d’un viseur de casque sur les avions d’appuis rapprochés, Fairchild-Republic A-10C Thunderbolt II.

 

 

Le Scorpion à l’essais : 


 

2750149535.jpg


 

Suite aux réductions de budgets, les «bons vieux» A-10C devront certainement rester en service plus longtemps que prévu initialement. Mais, pour rester opérationnel, ceux-ci vont devoir subir une nouvelle cure de jouvence avec notamment, l’arrivée d’un viseur de casque. L’USAF a lancé un programme en vue de l’intégration du système Scorpion de Gentex Visionix.

 

Le casque Scorpion a été développé comme une alternative à moindre coût du populaire populaire Système de Repérage (JHMCS). Il dispose d'un système complet de  visualisation couleur avec suivi de mouvement optique. Le Scorpion s’adapte directement sur les casques Gentex HGU-55. L’association de la technologie de détection de posture de Visionix (commercialisée sous la marque InterSense) avec le système viseur de casque Scorpion a donné naissance à une solution idéale pour les pilotes. Les intégrateurs bénéficient ainsi d’un système rapidement dé-ployable et économique à l’achat.

 

Le Fairchild-Republic A-10C Thunderbolt II : 

L'A-10 Thunderbolt II, également connu sous la dénomination de «Warthog» a été introduit dans l'inventaire de l’Air Force en 1976. Le bi-moteur, un appareil monoplace fournit un appui aérien rapproché aux forces terrestres et emploie une grande variété de munitions. 

 

En 2012, les A-10 encore en service ont reçu de nouvelles ailes. Ce processus de modernisation doit permettre à l’avion de voler jusqu’en 2040. Les ailes des A-10 ont été mises à lourde contribution, lors des nombreux déploiements sur divers théâtres opérationnels et de nombreuses fissures ont été décelées. Il fallait impérativement y remédier pour permettre à la flotte de continuer de voler en toute sécurité. 


 

Warchaper.com A-10 thunderbolt flares.jpg


 

Photos : 1 & 3 A-10C @ USAF 2 Casque avec le système Scorpion @ Gentex Visionix

 

Premier vol pour l’AN 158 de série !

158_188.png


 

 

Le constructeurs ukrainien Antonov vient de débuter les essais en vol de l’AN-158 de série, cet appareil commercial dérivé de l’AN-148. L'AN-158 a effectué son vol inaugural le 28 avril 2010. Le constructeur Antonov a compléter depuis ce premier vol avec un large programme de certification. Le 28 février 2011, l'avion a reçu ses certificats émis par l'Interstate Aviation Committee et de l’Administration Aéronautique d’Etat d’Ukraine. Ils confirment la conformité avec les exigences de l'aéronef au sein des normes FAR-25 et CS-25.

 

Le premier vol de l’AN-158 de série a enduré 2 heures 20 minutes. L'avion était piloté par pilotes d’essais S.Troshin, le capitaine de l'équipage et A.Gorin. Le programme de tests comprend 10 vols dont 3 d'acceptation préliminaires.


 

fullimg239_1.png


 

L’AN-158 :


 

v3d_36_en.jpg


 

L'AN-158 est un biréacteur régional d'une nouvelle génération, destiné à transporter jusqu'à 99 passagers sur une plage allant jusqu'à 4000 km. Il est conçu sur la base de l'AN-148. L’AN-158 dispose de plusieurs points communs avec son prédécesseur, en particulier, les moteurs, le cockpit et le système de commande de vol. Le niveau de confort 

a été sérieusement amélioré est correspond aux normes les plus récentes. 


 

кабина экипажа_199.png


 

L’AN-158 peut voler des conditions météorologiques simples et complexes à des températures de -55C à +45 C. Par rapport à l’AN-148, le fuselage  est plus long de 1,7 m et la cabine est élargie de 5m ³. L’avion dispose d’une nouvelle aile permettant un rendement énergétique amélioré de 9%

 

Client cubain :   

 

L’avion est destiné à la compagnie aérienne cubaine Cubana, qui prévoit d'effectuer des vols intérieurs et internationaux vers l'Amérique centrale et le Canada. 


 

Фото Метте - 0193_194.png


 

Photos : 1 AN-158 d’essais 2 le premier  AN 158 de série 3 cockpit 4 Intérieur @ Antonov


19:27 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : antonov, an 158, antonov 158 |  Facebook | |

Vueling met en ligne l’A320 Sharklets !

Vueling Airbus A320 with Sharklet wingtips.jpg


 

Barcelone, la compagnie Vueling  a inauguré la semaine dernière  sur l’Aéroport El Prat l’entrée en service du premier des huit nouveaux Airbus A320 a être incorporés dans la flotte et qui sont équipés «Sharklet». Vueling devient la première compagnie aérienne dans le sud de l'Europe à voler le nouvel Airbus 320, avec les ailes équipées de «Sharklet» donnant une plus grande efficacité en termes de consommation de carburant et une diminution effective des émissions de CO2.

L’effet Sharklets :

 

Les Sharklets sont en option sur les nouveaux avions de la famille A320 et sont de série sur tous les membres de la famille A320neo. Les Sharklets sont fabriqués à partir de matériaux composites légers et mesurent 2,4 mètres de haut. Ces ailerons de bout d’aile permettent de réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2 en améliorant l'aérodynamique de l'avion de manière significative. 

 

Photo : A320 Sharklets de Vueling @ Vueling

11:57 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, a320neo, sharklets, vueling, a320 sharklets |  Facebook | |