24/04/2018

Airbus présente son offre pour le remplacement des Tornado !

DbilESoWAAAoEAi.jpg

Munich, à la veille du salon aéronautique ILA Berlin 2018, Airbus et Eurofighter GmbH ont présenté leur offre au ministère allemand de la Défense pour le remplacement des avions de combat Tornado de la Luftwaffe.

Actuellement, l'armée de l'air allemande prévoit d'éliminer les derniers Panavia Tornado à partir de 2025 et de transférer les capacités vers un autre système d'armes. Comme le système Eurofighter est déjà utilisé par l'Allemagne, ce système pourrait parfaitement intégrer les capacités de l’actuel Tornado. En outre, une utilisation accrue du même type d'aéronef entraînerait des économies considérables en termes de services de soutien et de coûts de formation grâce aux économies d'échelle, ce qui réduirait également les coûts de vol par heure au sein des forces armées allemandes.

Pour l’avionneur européen, l'Eurofighter compose déjà l'épine dorsale de l'armée de l'air allemande et  devient une logique pour adopter les capacités du Tornado à moyen terme. Par ailleurs, une nouvelle commande de l’avion européen permettrait de relancer la chaîne de fabrication en Allemagne, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives en matière d’emplois.

Le succès de la production de l’Eurofighter pourrait également conduire à une coopération plus poussée avec d'autres pays européens déjà clients et ouvrir la porte à de nouveaux. Airbus pense notamment à la Belgique, la Finlande et la Suisse.

DbjeR95XUAE2jUi.jpg

À moyen terme, le développement de l'Eurofighter constituera la base technologique de la prochaine génération d'avions de combat européens. L'intention de collaboration a été convenue entre la France et l'Allemagne en juillet 2017 et ces appareils devraient entrer en service vers 2040.

Par ailleurs, Airbus DS met en avant le fait qu’au Royaume-Uni, l’Eurofighter reprend déjà de plus en plus les tâches des Tornado , la Royal Air Force ayant décidé de retirer sa flotte de Tornado en 2019.

La Luftwaffe exploite actuellement 130 Eurofighter et 90 Tornado. La flotte d'avions de combat de l'armée de l'air allemande est utilisée à la fois pour des missions visant à assurer la souveraineté de l'espace aérien sur l'Allemagne et dans des missions d'alliance internationales de l'OTAN à travers le monde.

Airbus vise une commande en ce qui concerne le dernier standard du « Typhoon II » soit le T3. Les Airbus DS Eurofighter T3 Block15 disposent des nombreuses nouvelles améliorations en comparaison des versions et standards antérieurs. L’Eurofighter T3 Block15 dispose du capteur IRST de série, il permettra la mise en oeuvre du missile air-air très longue portée « Meteor » de MBDA, il permet d’utililiser la nacelle de désignation "Sniper", ainsi que les missiles antichars MBDA « Brimstones II » et des bombes à guidage laser GBU-12. Le missile air-air courte portée Diehl BGT Iris-T fait également partie des options. En matière de radar, le T3 est doté du nouveau radar de type AESA à antenne à balayage électronique CAPTOR-E de Selex-ES.

 

ila berlin 2018,luftwaffe,armée allemande,nouvel avion de combat,panavia tornado,remplacement des tornado,blog défense,aviation et défense,défense européenne

Photos :1 Eurofighter & Tornado allemand  2 Eurofighter T3@ Airbus DS

Ryanair place une nouvelle commande pour le B737 MAX !

2373527096.jpg

Dublin, le transporteur « low cost » Ryanair a annoncé aujourd'hui avoir finalisé une commande portant sur 25 Boeing B737-8 MAX. Le contat est estimà à près de 3 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur.

« Nous sommes heureux d'annoncerune commande de 25 Boeing B737 « GameChanger, soit l’activation d’options, ce qui porte notre commande ferme à 135 B737-8 MAX », a déclaré Neil Sorahan,directeur financier, Ryanair.

Ryanair a lancé la version haute capacité du B737 MAX 8 à la fin de 2014, avec une commande de 100 avions, suivi d'une commande supplémentaire de 10 avions au Salon du Bourget 2017. L'avion équipera Ryanair avec 197 sièges, ce qui augmente le potentiel de revenus et offrant jusqu'à 14% de réduction de la consommation de carburant que les B737 actuels..

Photo :B737-8 MAX Ryanair@ Boeing

23/04/2018

La Gendarmerie turque a reçu ses premiers T-129 !

794918303.jpg

La nouvelle a de quoi surprendre, le Commandement général de la gendarmerie turque (JGK) a reçu ses trois premiers hélicoptères d'attaque T-129, augmentant ainsi ses capacités de soutien aérien rapproché, a confirmé İsmail Demir, sous-secrétaire des industries de défense turques. Ils font partie d'un total de 18 T-129 que la JGK recevra.

La livraison des hélicoptères d'attaque fait partie d'une politique visant à accroître les capacités aériennes des unités aériennes JGK ainsi que ses capacités de collecte en matière de reconnaissance de renseignements et de ciblage.

Le T-129A/B «Atak» est un hélicoptère d'attaque turc, dérivé de la version de l'A-129 «Mangusta» d’AgustaWestland et développé sous transfert de technologie à Turkish Aerospace Industries, Inc (TAI) qui en est la détentrice de tous les droits liés à la propriété intellectuelle, pour le compte de l'Armée turque. Plus long que l'A-129, le T129 utilise surtout la turbine Rolls-Royce/Honeywell LHTEC T800 développée initialement pour le programme de l’hélicoptère RAH-66 «Comanche». L’avionique a été revue et l’hélicoptère dispose d’un nouveau rotor de queue.

T-129B «ATAK» a été optimisé pour satisfaire les exigences «hot and high» concernant les performances pour les conditions géographiques et environnementales difficiles. Le T-129B 2ATAK» permet une mise en oeuvre de jour comme de nuit. Il offre une basse visibilité ainsi qu’une signature radar et IR réduite. La cabine renforcée doit permettre un haut niveau de tolérance balistique et résistance aux chocs. La TAI a opté pour un nouveau système FLIR, qui  augmente la qualité d'image et les performances de la gamme de traitement en temps.

Photo :TAI T-129 « ATAK » @ TAI

Vol inaugural pour l’A350 XWB ULR !

234.jpg

La version « Ultra Long Range » de l'A350 XWB de l’avionneur européen Airbus a terminé avec succès son premier vol. La dernière variante de la famille A350 XWB doit entrer en service au second semestre 2018. C'est Singapore Airlines qui sera l'opérateur de lancement. La compagnie asiatique compte utiliser cet appareil équipé de moteurs Rolls-Royce Trent XWB pour relier Singapour à New York sans escale, ce qui fera de cette liaison le plus long vol commercial au monde. Avec une masse maximale au décollage (MTOW) de 280 tonnes, l'A350 XWB ULR est capable de voler plus de 20 heures non-stop, offrant ainsi aux exploitants de l'avion une rentabilité imbattable sur de telles distances. Singapore Airlines a commandé à ce jour 67 A350-900, dont sept A350-900 Ultra Long Range.

L'A350 XWB est une toute nouvelle famille d'avions de ligne long-courrier à fuselage large qui façonne l'avenir du transport aérien. L'A350 XWB dispose de la dernière conception aérodynamique, du fuselage et des ailes en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux moteurs Rolls-Royce écoénergétiques. Ensemble, ces dernières technologies se traduisent par des niveaux d'efficacité opérationnelle inégalés, avec une réduction de 25% de la consommation de carburant et des émissions, et des coûts d'entretien nettement inférieurs. L'A350 XWB dispose d'une cabine Airspace by Airbus offrant un bien-être absolu à bord de la cabine à deux couloirs la plus silencieuse et de nouveaux systèmes d'air.

Photo :L’A350XWB URL @ Airbus

22/04/2018

Le Mexique prépare l’achat d’un lot de MH-60R !

4222165606.jpg

Pour répondre à la demande mexicaine, le département d'Etat américain a autorisé la vente de huit hélicoptères Sikorsky MH-60R « Seahawk » pour un montant de  1,2 milliard de dollars.

La commande comprend également des moteurs de rechange, des radios et des équipements de navigation. Les armes et l'équipement de ciblage également inclus dans l'achat possible sont de 1’000 bouées acoustiques SSQ-36/53/62, 10 missiles AGF-114 Hellfire, 38 fusées perfectionnées de précision du système d'armes II, 30 torpilles Mk-54 hybrides légères, 12 mitrailleuses M-240D et 12 mitrailleuses GAU-21.

L'hélicoptère multi-missions MH-60R permettra au Mexique d'effectuer des missions de guerre anti-surface et anti-sous-marine, et des missions secondaires comprenant le réapprovisionnement vertical, la recherche et le sauvetage, et le relais de communications.

Le MH-60R «SeaHawk» :

La version MH-60R et le dernier développement du SH60-SeaHawk destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH-60B et SH-60F. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed-Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH-60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

Lockheed-Martin qui est responsable de l'intégration numérique de poste de pilotage de l'hélicoptère, du radar multi-mode, du sonar acoustique à longue portée et l’adjonction d’une caméra infrarouge. Le MH-60R dispose également d’une architecture électronique permettant de protéger l’aéronef contre les menaces missiles. 

 

Photos :MH-60R 2Seahawk » @ Sikorsky