14/12/2010

Airbus prévisions en hausses !

52932_1285093853.jpg

 

 

 

Airbus annonce prévoir une demande de près de 26.000 avions au cours des 20 prochaines années ! Pour le constructeur européen, il faudra pas moins de 26.000 avions commerciaux soit une valeur de 3.200 milliards $ US pour répondre à la demande entre 2010 et 2029.

Cette demande est principalement motivée par le remplacement des avions actuels par de nouveaux  modèles éco-efficaces et ceci sur les marchés matures comme l’Asie ainsi que les marché émergents comme l’Amérique Latine. D’une manière générale il faudra également soutenir la croissance des lignes existantes.

Ces appareils concernent  principalement le secteur des monocouloirs de la famille A320, qui est en concurrence avec les B737 de Boeing. Airbus détaille l’augmentation comme suit :

10.000  nouveaux appareils remplaceront directement des modèles plus anciens et donc plus gourmant en kérosène, tandis que 15.000 appareils devront soutenir la croissance. La flotte mondiale d’avions de lignes passera de 14.000 appareil à 29.000 d’ici 2029.

 

 

Volume passagers :

Du point de vue du volume passagers, Airbus estime que la position des marchés sera la suivantes : le marché intérieur américain qui reste le « leader »  représentera 11,3% suivit par le marché intérieur Chinois avec 8,4 % puis l’intra-européen avec 7,2%. Les liaisons entre l’Amérique et l’Europe seront à 5,9%

En ce qui concerne la croissance du trafic passager des pays émergeants Airbus prévoit

que l’Inde aura la plus forte croissance avec 9,2%. Le Moyen-Orient et l’Amérique latine conserveront  une croissance soutenue.

Les compagnies aériennes en Asie Pacifique, y compris la Chine et l'Inde réaliseront  un tiers (33%) du trafic de passagers d'ici 2029, ce qui en fait la plus grande région, dépassant les États-Unis (23%) et l’Europe (23) selon les prévisions de marchés.

 

95131_1277341331.jpg

Du côté des gros porteurs :

Dans le segment des avions à deux couloirs (nombre de places de 250 à 400 passagers), pas moins de 6.240 nouveaux avions  (passagers et cargo) seront livrés au cours des 20 prochaines années, soit un volume de quelque 1.340 milliards de dollars. On estime également à 1.910 le besoin d’avions de la famille intermédiaire bicouloirs (350 à 400 sièges), soit le segment couvert par le nouvel A350XWB.

 

Commentaires :

Cette analyse des prévisions faite par Airbus tend à confirmer et rejoindre celle faite par Boeing , bien que ce derniers soit un peu plus large avec un besoin pour 30.900 avions,  et confirme une fois de plus, la relance du trafic aérien. Les deux constructeurs ont d’ailleurs préparer un plan pour augmenter la cadence de production de la gamme monocouloir (voir lien) et du côté de chez Airbus on lance également la remotorisation de la famille A320 (voir lien).

Du côté des compagnies aériennes, on met la pression pour l’obtention d’avions toujours plus économe en carburant et moins bruyant. Il en résulte un accroissement de la concurrence surtout dans la gamme des 70 à 100 places ou plusieurs modèles s’affrontent déjà (C-Séries de Bombardier, MRJ de Mitshubishi, Superjet100 de Sukhoi et ARJ-21 du Chinois Comac) pour se positionner dans ce secteur. Plus haut, Airbus & Boeing continueront de s’affronter mais avec de nouvelles armes, on attend avec impatience une réelle comparaison entre le B787 « Dreamliner » de Boeing et le futur A350 XWB d’Airbus ! Quoi qu’il en soit les compagnies aériennes et les passagers en seront les grands gagnants sans oublier les riverains d’aéroport !

48159_1288722262.jpg

 

Liens :

Photos : 1 A330 Thomas Cook Airlines 2 A319 Spirit 3 A340 Iberia @Fabricio Jimenez

13/12/2010

Essais en cours pour le Phantom Ray !

bds_feat_phantom_ray_700.jpg

Je vous annonçais il y a  quelque temps le lancement par Boeing du prototype du drone Phantom Ray, celui-ci, vient de terminer ses essais de roulage et Boeing  prépare le premier vol pour début 2011.

Essais de roulage aboutit :

Boeing a donc terminé la phase d’essais de roulage du Phantom Ray,  la prochaine étape, étant le premier  vol de celui-ci  !


Lors des essais du mois dernier à l'aéroport international Lambert de Saint-Louis, le Phantom Ray a communiqué avec la station de contrôle au sol, reçu ses ordres et fait son chemin sur  pistes multiples, permettant aux responsables de programme d’évaluer son rendement et de surveiller les systèmes de pointe à bord.


Puis, pour rejoindre le centre d’essais en vol  d’Edwards Air Force Base, le drone sera  monté sur le dos d’un  B747 à la manière d’une navette spatiale pour son déplacement. Un premier vol d’essais de convoyage a eu lieu afin de tester la compatibilité de l’ensemble. Après ce vol d'essai, les responsables du programme pourront donner l’autorisation du vol de transport.

A propos du Phantom Ray :

Ce drone furtif conçu par la division Boeing Phantom Works est issus du prototype X-45C, Unmanned Combat Aerial System (UCAS), il préfigure un drone de combat polyvalent conçu pour appuyer les unités au sol, la surveillance, la reconnaissance et la suppression des défenses aériennes ennemies ainsi que la guerre électronique.

Le Phantom Ray dispose d’une envergure de 15 mètres pour un poids de 16 t. Il sera capable de voler à une altitude de plus de 40 000 pieds, soit 10 000 de plus que les vols commerciaux. Les équipements connexes et l’armement sont noyés dans une soute ventrale.

 

MSF10-0213-001_PhantomRay_SCA_med.jpg

Lien sur la présentation du Phantom Ray :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/05/13/boeing-pre...

Photo : 1 Phantom RAY au roulage  2 Phantom Ray sur le dos d'un B747@ Boeing

12/12/2010

Bombardier : commandes de Q400, Challenger 605 & Learjet 85 !

 

 

BA-SpiceJet-Q400.jpg

 

 

Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd’hui que SpiceJet, de Gurgaon, en Inde, a passé une commande ferme de 15 biturbopropulseurs de ligne Q400 NextGen et pris des options sur 15 autres. Au prix courant de l’avion Q400 NextGen, la commande ferme est estimée à quelque 446 millions $ US et pourrait augmenter à environ 915 millions $ US si toutes les 15 options étaient converties en commandes fermes. SpiceJet dessert 22 destinations en Inde, au Népal et au Sri Lanka.

La gamme Q400 NextGen :


Optimisé pour les opérations court-courriers, le Q400 NextGen de 70 à 80 places est un grand biturbopropulseur rapide, silencieux et éco-énergétique. Il offre un équilibre parfait entre le confort des passagers et les caractéristiques économiques d'exploitation, avec une empreinte environnementale réduite. En comptant la commande de SpiceJet, Bombardier a enregistré des commandes fermes pour un total de 404 avions Q400 et Q400 NextGen et, au 31 octobre 2010, 322 d’entre eux avaient été livrés. Ces avions sont en service auprès de plus de 30 sociétés aériennes et ont enregistré plus de 2 millions d’heures de vol et 2 millions de cycles de décollage-atterrissage. Bombardier a récemment livré son 1 000e biturbopropulseur Dash 8/Série Q un avion de ligne Q400 NextGen. Cette livraison marquante a reconfirmé le programme des avions turbopropulsés Dash 8/Série Q comme étant l’un des programmes d’avions régionaux les plus fructueux de l’histoire.

Jet Air Flug exploitera cinq biréacteurs Learjet 85 et deux biréacteurs Challenger 605 :

Bombardier Aéronautique annonce, qu’elle avait reçu des commandes fermes de cinq biréacteurs intermédiaires Learjet 85 et de deux biréacteurs Challenger 605 d’entreprises multiples affiliées à un même groupe, pour une exploitation principale en Allemagne par Jet Air Flug, basée à Munich. Au prix courant 2010 de ces biréacteurs dotés d’un équipement standard, la valeur totale de la commande atteint quelque 155 millions $ US.

BA-Challenger_605_in_flight_2.jpg

 

 

Biréacteur Challenger 605 :

En service depuis janvier 2007, le biréacteur Challenger 605 est doté de la plus large cabine où l’on puisse tenir debout parmi tous les grands biréacteurs d’affaires sur le marché aujourd’hui. Il est équipé de la suite avionique Rockwell Collins Pro Line 21 et d’un système électronique de cabine entièrement nouveau. Il peut transporter à toute vitesse cinq passagers de Munich à Dar Es Salaam ou de Doubaï à Londres sans escale*, dans un confort supérieur. L’équipement en option du biréacteur Challenger 605 comprend maintenant le système de vision améliorée BEVS de Bombardier, qui procure aux pilotes une conscience situationnelle améliorée et la possibilité d’observer l’éclairage de piste et l’environnement au sol dans des conditions de pilotage difficiles, notamment par faible visibilité ou dans l’obscurité.

BA-Learjet_85.jpg

 

 

Le nouvel avion Learjet 85 redéfinit la catégorie des biréacteurs d’affaires intermédiaires :


Lancé le 30 octobre 2007, le nouvel avion Learjet 85 est le premier biréacteur d’affaires de Bombardier Aéronautique faits principalement de matériaux composites, et le premier avion d'affaires de l’industrie avec fuselage et voilure construits tous deux à partir de matériaux composites. Ce biréacteur cible une autonomie de 3 000 milles marins (5 556 km)**, capable de relier Munich à Lagos ou Doubaï à Rome sans escale*. Ce sera le biréacteur Learjet le plus grand, le plus rapide et à l'autonomie la plus grande jamais construit. La construction de l’usine Learjet 85 de Bombardier à Querétaro, au Mexique est terminée, l’agrandissement du site de Wichita est en cours et la production de pièces pour le nouvel avion a commencé.

Photos : 1 Q400 Spicejet 2 Challenger 605 3 learjet 85 @Bombardier Aerospace

 

 

10/12/2010

La Thaïlande commande Six Gripen supplémentaires !

 

 

423225174.JPG

 

 

La Thaïlande vient de passer commande de six Gripen C/D supplémentaire, cette commande s’additionne aux six premiers appareils déjà en commande.

La société de défense et de sécurité Saab a reçu commande de l’Administration suédoise du matériel de défense (FMV) pour un lot de six avions Gripen destinés à la Royal Thai Air Force. La commande se monte à environ à 315 millions de francs suisses (2,2 billions de Couronnes Suédoises (SEK).

Les six Gripen sont commandés dans la version monoplaces C et le projet doit s’étendre de 2010 à 2013. Ces avions font partie d’une transaction commerciale intergouvernementale dans laquelle la FMV, représentant du gouvernement suédois, vend un système de défense aérienne intégré basé sur des produits construits par Saab, dont les Gripen.

Par ailleurs, il est également prévu d’améliorer le système radar Erieye de Saab monté sur un Saab 340 déjà en service auprès de la RTAF.Cette commande suit celle de 2008 à l’époque la Thaïlande avait commandé six avions Gripen .

La Thaïlande a lancé le programme de remplacement de ses Northrop F-5 E/F Tiger II, soit 15 machines appartenernant AU Squadron 701 basé à Surat Thani (Sud de la Thaïlande).Pour mémoire la RTAF avait choisit dans les années nonante le Boeing F/A-18 Hornet, mais le contrat fût dénoncé par les Etats-Unis, faute de moyen financier de la part du pays du sourire. En effet, celui-ci avait proposé de payer la moitié des Hornet avec de la viande de poulet et des fruits !

 

Lien sur les articles concernant le Gripen en Thaïlande :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/08/20/la-thailande-recoit-son-premier-gripen-saab-340-aew.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/08/02/debut-de-formation-pour-les-pilotes-thais-sur-gripen.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/09/19/le-premier-gripen-thai-a-vole.html

 

Photo : Gripen Thai @SAAB Gripen

 

 

08:57 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gripen, rtaf, avion de combat, defense |  Facebook | |

09/12/2010

Livraison de F-15K Slam à la Coré du Sud !

1770294.jpg

DAEGU AIR BASE, République de Corée, Boeng vient de livrer les trois premiers F-15 K Slam Eagle  à la Force aérienne Coréenne.(ROKAF).  Au total, la Corée a commandé 21 appareils de ce type. Il s’agit de la seconde commande de cette version du F-15 choisie par la Corée. La Corée du sud dispose déjà de 40 appareils de type F-15 K Slam Eagle  depuis 2008.

 

Le F-15 K Slam Eagle :

 

Le F-15K est un dérivé de pointe du F-15E Strike Eagle éprouvé au combat. Principalement développé pour la République de Corée Air Force (ROKAF).   Il intègrent les dernières technologies militaires. Ses capacités multi-rôles lui permettent simultanément d’effectuer  des missions air-air et air-sol ainsi que des missions air-mer.


Le F-15K dispose du radar  les AN/APG-63 avancés (V) 1 le système de contre-mesures électroniques  de troisième génération  et doté d'un FLIR couplé à un IRST (Infrared Search and Track). Le pilote dispose du viseur  de casque JHMCS  de Boeing.

 

Le F-15K Slam Eagle peut emporter jusqu’à 12 500 kilos de bombes diverse dont la dernière génération du système guidé JDAM/MK-82. L’appareil emporte le missile de surface antinavire Harpoon Block II, le SLAM ER et le tout dernier AIM-9X.

 

En Corée du Sud :

 

Boeing  a collaboré avec l’entreprise Korea Aerospace Industries (KAI) pour la production de composants qui ont équipé les 40 premiers F-15K depuis 2005, Cette même année le premier F-15K de série avait été présenté en grande première lors du Salon aéronautique de Séoul en octobre.

 

1382051.jpg


Photos :

 

F-15K slam Eagle de la ROCAF @ Fred Willemsen

07:47 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : f-15k, rokaf, defense, boeing |  Facebook | |