24/06/2011

Salon du Bourget : Un festival de commandes !

 

938x340_slide-1_747_110619_ed.jpg

 

 

 

L’édition 2011 du salon du Bourget touche à sa fin, mais restera longtemps dans les mémoires, comme l’une des plus intéressantes en matière de commandes ! Certes, les commandes ne se négocient pas en cinq jours et sont le fruit d’intenses tractations. Certaines compagnies choisissent de profiter de cet effet visuel pour annoncer en chaîne des commandes, alors que d’autres préfèrent une communication axée sur  l’entier de l’année comptable. Mais peu importe, un salon aéronautique est un miroir de la situation économique des différents acteurs de l’aviation et l’édition 2011 du Bourget, est à la hauteur de cette reprise.

 

Une reprise certes plus marquées sur certaines régions comme l’Asie et le Pacifique et le Moyen-Orient mais  qui à le mérite de drainer derrière elle, la grande majorité de l’industrie aéronautique.  Et puis, il y a un autre facteur qui favorise les commandes, le prix du baril de pétrole, qui motive bon nombres de transporteurs à opter pour des aéronefs moins gourmands en kérosène. En effet, celle-ci ont vu chuter leurs bénéfices et doivent améliorer la productivité tout en garantissant des prix abordables pour le plus grand nombre.

 

30ba88edb2.jpg

 

Briser un duopole :

 

L’arrivée sur le marché des monocouloirs de nouveaux acteurs comme les Canadiens de Bombardier avec le futur CSeries, les Brésiliens avec  ERJ-190 et bientôt les Chinois avec ARJ-21 et le futur CAC-919 sans oublier le Russe Sukhoi et son SuperJet permet d’offrir une  nouvelle concurrence face aux deux géants que sont Airbus et Boeing. Mais force est de constater que si Bombardier et Embraer tirent leur épingle du jeu les autres sont encore à la traîne ! Certes, les Chinois ont les moyens à l’avenir de pouvoir se positionner face aux géants d’ici 15 à 20 ans, mais, il est fort possible que certains acteurs trop petits finissent par abandonner. 

 

 

 

Le Succès de l’A320NEO :

 

Le choix de remotorisation de la famille A320 continue de se confirmer et même chez Airbus on ne s’attendait pas à un tel succès ! En effet, le constructeur européen atteint les 730 commandes dont le prix est estimé à 72,2 milliards de dollars. De fait, les commandes de l’A320 NEO atteignent le chiffre provisoire de 1.029 ! Signalons au passage que la version actuelle est toujours produite !

 

Dernière commande extraordinaire en date celle d'AirAsia pour 200 A320 NEO ! Ce qui en fait la plus importante commande de l’histoire du constructeur ! Notons au passage, que le moteur choisit est le LEAP-X de CFM International qui refait son retard face au PurePower de Pratt&Whitney. ces appareils seront en service dans les diverses filiales d’AirAsia en Malaisie, Thaïlande et aux Philippines.

222053_5.jpg

 

 

Un bon salon pour Boeing :

 

Le constructeur américain est resté plus modeste en matière de commandes, mais son B737 NG continue de trouver preneurs avec une nouvelle commande de Norwegian Air Shuttle pour 15 B737-800 qui porte à 78 le nombre de B737-800 commandé par cette compagnie ! 

Malaysia a également commandé  10 B737-800. La compagnie UTair  prend commande de 40 B737-800 et 900.

 

Mais c’est sur des modèles plus gros que Boeing réalise un bon résultat avec son  B777 placé chez Aeroflot et Qatar Airways et GECAS. Au total Boeing annonce 98 ventes et surtout grignote du terrain avec son nouveau B747-800 avec 181 commandes ! 

 

Le constructeur de Seattle prépare l’avenir avec l’arrivée prochaine du B787 chez ANA, l’entrée en service du B747-8F chez Cargolux et une modernisation du B777 nommée B777+. Une question subsiste que va faire Boeing avec son B737 ? Le remotoriser ou choisir de construire un nouvel appareil ? Le salon du Bourget n’aura pas parmi d’élucider cette question !

 

D’autres bonnes nouvelles :

 

N’oublions pas Embraer qui a vendu son 1000e E-Jet  avec 39 commande annoncée durant le salon, réparties entre les compagnies suivantes : air Astan, GECAS, Air Lease, Sriwijaya Air et Kenya Airways. 

 

Et puis ATR qui annonce 13 nouvelles commandes pour son ATR 72-600 pour équiper Nordic Aviation et et 3 ATR-500 pour la compagnie TAME.

 

Pour terminer, Sukhoi a vendu 12 Superjet 100 à PT Sky Aviation qui seront livrés dès 2012, le montant de la transaction estestimé à 379,2 millions de dollars. Le constructeur russe a fait savoir qu’il proposera une version affaires de l’appareil qui se déclinera en trois versions soit VIP, Corporate et gouvernementale.

 

640_Norwegian-Air-Shuttle-photo.jpg

 

Photos : 1 Boeing B747-800 Intercontinetal @ Boeing 2 & 3 A320NEO AirAsia et A320 Frontier@ Airbus 4 B737-800 NG Norwegian Air Shuttle @ Boeing

 

23/06/2011

All Nippon Airways présente son B787 «Dreamliner» !

938x340_slide-14ana_livery.jpg

 

 

 Le Bourget, Paris, La compagnie de lancement du Boeing B787 «Dreamliner», All Nippon Airways (ANA) a présenté hier en fin d’après-midi plusieurs caractéristiques de l’aménagement intérieur de son nouvel avion. L’occasion de découvrir le Design retenu pour le B787 !

 

 

L’intérieur du B787 d’ANA :

 

 

Les passagers seront accueillit dans un grand hall d’entrée qui sera éclairé avec des lumières de types LED d’un bleu qui fera penser au ciel. Le B787 d’ANA sera aménagé en configuration biclasse. 

 

En ce qui concerne la classe économique, les sièges proposés sont dotés d’une coque fixe permettant de préserver l’espace du voisin de derrière celui qui incline son siège, chaque passager disposera d’un écran tactile de 12.1 pouces. 

 

Du côté de la classe affaires, les sièges seront transformables en lit plat seront équipés d’un écran tactile de 17 pouces, d’une prise PC, d’un port USB et MP3.

 

Le B787 se distingue par de grands hublots offrant plus de visibilité que sur n’importe quel appareil en service, les bacs de rangement sont également plus grands. 

 

Contrairement aux appareils actuels, le B787 ne régénère  pas son air par une prise au niveau des moteurs mais d’un système en circuit fermé doté de filtres EPA qui gère automatiquement la température et l’humidité en cabine. 

 

110622_ANA_787_Long_Haul_6-19-11_1.jpg

 

 

 

Livrée spéciale :

 

Afin d’accentuer sa visibilité, ANA  a prévu de doter les deux premiers «Dreamliner» d’une livrée extérieure spéciale. D’un bleu soutenu qui rappelle celui de la compagnie et doté des chiffres «787» en grand, mais de couleur plus sombre. Trois lignes blanches strieront le bleu à l’arrière du fuselage, symbolisant les trois caractéristiques de la compagnie japonaise, soit : l’innovation, l’unité et l’inspiration du Japon d’aujourd’hui. 110622_ANA_787_Long_Haul_6-19-11.jpg

 

Livraison :

 

Le premier B787 aux couleurs d’ANA sera selon le calendrier actuel livré d’ici mi-août. Boeing doit livrer à la compagnie japonaise quatorze exemplaires de l’avion d’ici le printemps 2012 et les dix autres l’année suivante.

 

157834351.jpg

 

Photos : 1 Livrée spéciale du B787 ANA 2 Intérieur classe économique 3 intérieur classe affaires 4 les appareils suivants d'ANA reprendront la livrée traditionnelle @ Boeing/ANA

 

 

22/06/2011

Le B747-8F relie le Bourget avec du biocarburant !

 

GQ3F6093_N50217.jpg

 

LE BOURGET, France, Le Boeing B747-800 «Freighter»  a atterri à l'aéroport du Bourget   après avoir terminé le premier vol transatlantique d'un gros avion commercial alimenté sur tous les moteurs par un carburant durable !

 

 

L'avion, piloté par les pilotes de Boeing, les  Capitaine  Keith Otsuka, Rick Braun de Boeing accompagné du Capitaine Sten Rossby de la compagnie Cargolux (compagnie de lancement du B747-8F) a volé de Everett, près de  Washington, au Bourget avec un mélange de 15% de biocarburant issus de la cameline et 85 % de kérosène traditionnel sur les quatre moteurs Genéral Electric GEnx-2B.  Il faut ajouter qu’aucune modification n’a été faite pour ce vol et les pilotes ont utilisés les procédures d’exploitation habituelles.  Les précédents tests avaient tous été validé par l’US Federal Aviation Administration (FAA).

 

Il s’agit là d’une première car si de tel vols ont été testés au paravant, seul la moitié des moteurs tournaient avec un du biocarburant. Certes, il s’agit ici d’un petit pas pour la planète mais un grand pas pour l’aviation ! Ce vol démontre  qu’il sera bientôt possible d’utiliser régulièrement du biocarburant en parallèle du kérosène et additionné aux nouvelles technologies aéronautique de diminuer de manière considérable les rejets de CO2.

 

Le B747-8F est le quatrième des appareils commerciaux présenté cette année au salon du Bourget et avec le B747-800 «Intercontinental» il représente la nouvelle génération du très célèbre B747 ! Il sera en exposition les 21/22 juin en statique. Puis le soir du 22 il reprendra l’air pour se rendre au siège de Cargolux  au Luxembourg pour une visiter de deux jours. La compagnie Cargolux prendra livraison de son premier B747-8F durant l’été !

GQ3F5808_N50217.jpg

 

Rappel :

 

Le  B747-800 Freighter fait partie de la nouvelle offre aux  compagnies aériennes qui permet  les plus faibles coûts d'exploitation et la meilleure optimisation de l'économie de tout le transport cargo, tout en offrant davantage de performance environnementale.

 

 

Boeing a lancé la gamme B747-800 le 14 Novembre, 2005, avec des commandes fermes pour 18 B747-800 Freighters, 10 de Cargolux de Luxembourg et de huit de Nippon Cargo Airlines du Japon. La liste combinée des prix de la valeur des commandes est d'environ 5 milliards de dollars.

Boeing a étudié le marché de faisabilité d'un nouveau B747 de concert avec les  opérateurs a fin  d'établir leurs besoins pour une plus grande rentabilité des flottes de B747. En travaillant de concert avec les clients et l'application des nouvelles technologies innovatrices du B787 Dreamliner, Boeing a réussi à créer la famille B747-800. En fait, la désignation B747-800 a été choisie pour montrer le lien entre la technologie de la b787 et la nouvelle B747.

La famille B747-800 offre de nouvelles opportunités de revenus qui permettront aux compagnies aériennes de maximiser les profits. Le B747-800 Freighter offre une gamme de 8185 km (4420 NMI) et dispose de 16 pour cent de plus que le volume de fret le B747-400, ce qui lui permet de tenir sept autres palettes avec le même porte nez, offre une capacité de chargement de 3 m (10 pi) de haut palettes et une capacité de fret réel à 159 kg.

 

Dernière minute :

 Gecas est devenue une nouvelle cliente du B747-8F, dont elle vient d’annoncer la commande deux exemplaires. 

 

GQ3F5789_N50217.jpg

 

Photos : Le B747-8F au Bourget @ Rudi Boigelot

21/06/2011

Korean Air commande le CSeries !

BA-CSeries_CS300_Korean_Air.jpg

Paris - le Bourget, Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd’hui que Korean Air, le transporteur aérien porte-drapeau de la Corée du Sud, a signé une entente prévoyant l’acquisition de 10 avions Bombardier CS300, ainsi que 10 options et 10 droits d’achat sur des avions de ligne CS300. Les parties ont signé une lettre d’intention après plusieurs mois de négociations pointues.

Bombardier et Korean Air ont procédé à cette annonce aujourd’hui au salon aéronautique de Paris lors d'un rassemblement au pavillon CSeries de Bombardier réunissant Gary R. Scott, président, Bombardier Avions commerciaux et Walter Cho, vice-président principal, Korean Air, de même que l'honorable Christian Paradis, ministre d'Industrie Canada.

Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. L’avion CS300 entrera en service en 2014.

Propulsée par des moteurs PW1521G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions CSeries offrira un avantage de 15 %* sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20 % de la consommation de carburant, des niveaux de bruit et d’émissions grandement réduits, ainsi qu’une polyvalence opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 5 463 km (2 950 milles marins). Elle proposera des rangées de trois et deux fauteuils, dignes de gros-porteurs, dans un avion monocouloir.

En plus de cette lettre d’intention couvrant jusqu’à 30 avions CSeries annoncée aujourd’hui, Bombardier a enregistré des commandes fermes totalisant 113 avions CSeries, dont 51 avions CS100 et 62 avions CS300. Les clients ayant passé des commandes fermes d’avions CSeries sont Republic Airways (40 avions CS300), Deutsche Lufthansa AG pour Swiss (30 avions CS100), Lease Corporation International Group (17 avions CS300et trois avions CS100), Braathens Aviation (cinq CS100et cinq CS300), une société aérienne anonyme bien établie (trois avions CS100), ainsi qu’un important transporteur réseau (10 avions CS100). Le programme d’avions CSeries a également enregistré des options sur 109 avions.

Global8000_Vue3b.jpg

VistaJet commande le Global 8000 :

Toujours au Salon du Bourget, Bombardier annonce également que la division Suisse de VistaJet a passé une commande ferme de 10 avions Global 8000. Au prix courant 2011, ces biréacteurs dotés d’un équipement standard, la valeur totale de la commande est estimée à 650 millions $ US. VistaJet, société détenue par des intérêts privés offrant des solutions d’aviation d’affaires avant-gardistes par son programme unique Flight Solutions, achète et exploite exclusivement des avions d’affaires de Bombardier. Il y a tout juste un mois, Bombardier a confirmé que VistaJet avait commandé deux avions Challenger 605 et six biréacteurs Global 6000 à la fin de janvier 2011.

Avec une autonomie plus grande que tout autre avion d’affaires, le biréacteur Global 8000 proposera une cabine supérieure à trois zones de 63,32 m³ (2 236 pi³) et une impressionnante distance franchissable de 14 631 km  (7 900 milles marins ) à Mach 0,85*. Il pourra relier Sydney à Los Angeles, Hong Kong à New York et Mumbai à New York sans escale avec huit passagers. Le biréacteur Global 8000 pourra atteindre un régime de croisière rapide de Mach 0,90. Son entrée en service est prévue en 2017

Photos : 1 Image de synthèse du CS300 Korean Air 2 Global 8000 @ Bombardier Aerospace.

 

Salon du Bourget une grande année pour les commandes !

lbg_044.jpg

 

 

 

En ouverture hier matin, le salon aéronautique du Bourget semble être cette année une excellente vitrine du marché aérien en pleine reprise, je vous annonçais dans mon billet d’hier les prévisions à la hausse pour la période 2011 - 2030 vues par le constructeur Boeing et bien le moins que l’on puisse dire c’est que dès l’ouverture les annonces de commandes ont fusé de toutes part ! Et ce n’est que le début !

 

Des commandes : 

Plusieurs avionneurs ont donc déjà annoncé une série de commandes avec Airbus qui signe une commande de 60 appareils de la famille A320NEO évaluées à 5,1 milliards de dollars plus un accord de principe sur 11 A330 et A321. 

 

Saudi Arabian dévoile une commande de 4 A330-300 et SAS annonce son intention d’acquérir 30 A320NEO .

 

L’avionneur brésilien Embraer qui n’est que peu visible cette année au Bourget  a dévoilé un contrat avec la compagnie indonésienne Sriwijaya portant sur l’acquisition de 20 E190 et 10 options pour un montant de 86 millions de dollars, Kenya Airways a également commandé 10 E190 et assuré des options sur dix E-Jets supplémentaires, qui pourront être au choix des E190 ou des E170. 

Air Astana a acquis 2 E-190 et 2 en options. La commande est évaluée à 85,6 millions de dollars mais pourrait atteindre 171,2 millions de dollars (aux prix catalogue). 

 

ATR vient de dévoiler une commande de l’opérateur de leasing Gecas pour 15 ATR 72-600 et assorti des options sur 15 autres appareils. 

bfad3f1f67.jpg

 

 

De son côté Boeing dévoile l’acquisition de 6 B777-300ER pour Qatar Airways  estimée à 1,7 milliards de dollars et Air Lease opte pour 5 B777-300ER et 4 B787-900 soit une évaluation au prix catalogue de 3,9 milliards. De plus, Air Lease vient de confirmer ses options sur 6 B737-800.

 

Une présentation :

 

En parallèle du salon du Bourget, Airbus a présenté, à Hambourg,  le premier exemplaire de l’A380 destiné à China Southern avec ses couleurs !

 

Et quelques soucis :

 

Si Airbus peut se targuer de pouvoir annoncer  de belles commandes, ce début de salon à réservé à l’avionneur européen quelques mauvaises surprises avec l’incident arrivé à on A380 de démonstration qui au roulage à percuter un hangar et arraché un bout d’aile ! Comme une tuile n’arrive jamais seule, l’A400M est cloué lui aussi au sol, faute d’un ennui moteur ! La cerise sur le gâteau vient de l’A350 qui est retardé de deux ans, sa sortie agendée pour 2015 sera programmée pour 2017 ! 

 

e1cdbe8b03.jpg

 

 

Photos : 1 B777-300ER Qatar Airways @ Paul Marais-Hayer 2 A320 NEO SAS 3A380 China Southern @ Airbus