04/02/2011

Fret aérien : l’année 2010 a été excellente !

 


 

Saudi Arabian Airlines Cargo McDonnellDouglas MD11F 48776 617 HZ-ANC (1280px2).jpg

 

 

 

L’IATA (International Air Transport Association) vient de publier son rapport sur le transport du fret concernant l’année 2010, la croissance de celui-ci  a été de 20% supérieur à 2009 et confirme une reprise de l’économie mondiale !

 

La croissance du trafic fret a été de 20,6% en 2010, largement supérieure à celle du trafic passagers qui n'a été elle que de 8,2% et ceci à cause notamment un hiver très rigoureux en Europe et en Amérique du Nord.

La demande de transport, tant pour le fret que les passagers, dépasse à présent celle d'avant la récession, mais les volumes de fret ont diminué de 5% depuis le pic post-récession du début 2010, explique l'association.

Pour le seul mois de décembre, le transport de fret a crû de 6,7% sur un an, après une hausse de 5,4% en novembre. En revanche, la croissance du transport passagers n'a augmenté que de 4,9% en décembre contre 8,2% en novembre, conséquence du froid polaire qui a frappé l'Europe et l'Amérique du Nord.

 

Southern Air B777FZB-37987 LN852 N775SA (1) (1).jpg

 

 

Selon Giovanni Bisignani (directeur général de l'IATA), l'activité aérienne progresse à nouveau après une baisse de la demande sans précédent dans le secteur de l'aviation en 2009. Les compagnies aériennes ont fait mieux que 2008 en volume mais avec une marge bénéficiaire de 2,7% seulement.
"Le défi est de transformer la demande de mobilité en bénéfices durables", explique-t-il.


L'IATA prévoit pour les compagnies aériennes un bénéfice cumulé de 15,1 milliards USD en 2010, qui serait ramené à 9,1 milliards cette année.
La croissance de la demande de fret ayant varié de 35,2% en mai à 5,8% en novembre, le secteur s'achemine vers un chemin de croissance plus habituel, de l'ordre de 5% à 6%.

Les variations régionales dans la croissance restent particulièrement marquée. Les transporteurs d'Amérique latine ont enregistré la plus forte croissance soit 29,1%, suivie par les transporteurs du Moyen-Orient (représentant 11% du marché) à 26,7%, l'Asie Pacific Airlines (avec une part de marché de 45%) ont progressé de 24,0%, l'Afrique à 23,8% et en Amérique du Nord de 21,8%. En Europe, la croissance se stabilise à 10,8% et se distingue comme exceptionnellement faible.


Martinair Holland MD-11F ER 48788 632 PH-MCW (3) 1600px.jpg

 

 

Photos : 1 MD11 Saudi arabian Cargo 2 B777 Thai Cargo 3 MD11 Martinair Cargo @ Rudi Boigelot

 

03/02/2011

Meetings & Salons aéronautiques 2011 !

Patrouille_Suisse_gross.jpg

 

 

Et voici comme à chaque début d’année une liste des différents meetings & salons aéronautiques pour l’année !

Cette liste pourra être complétée le cas échéant !

 

Février :

 

Les 9-13 Salon aéronautique de Bangalore (In)

 

Mars :

Les 1-6 Australian International Airshow à Avalon (AU)

Les 8-10 Asian Aerospace à Hong-Kong (HK)

Le 12.  Heli-Week à Genchen  (CH)

 

Avril :

 

Les 13-16 Aero Friedrichshafen à Messe Friedrichshafen (DEU)

Le 29 Dübi-Mäss à Dübendof  (CH)

 

Mai :

 

Le 11 NATO TigerMeet (Spotterdays 1) BA103 Cambrai-Epinoy (F)

Les 16-17 NATO TigerMeet (Spotterdays 2&3) BA103 Cambrai-Epinoy (F).

Les 17-19  Salon EBACE à Genève (CH)

Les 28-29 Meeting Armée de l’Air BA721 Rochefort (F).

Le 28  Air Expo 2011 Muret  (F)

 

Juin :

 

Les 9-11 Salon Int de l’aviation à Cannes (F)

Les  11-12 Le temps des Hélices  La Ferte Alais (F)

Les 18-19 Meeting EALAT Le Luc Le Cannet (F)

Les 18-19 Meeting Armée de l’air BA113 Saint Dizier (F)

Les 18-19 Belpmoostage à Berne (CH)

Les 24-26  Salon  du  Bourget – Paris (F)

Le 25 Jubiläum 75 Jahre Fliegerwehrtruppen à Dubendorf (CH)

Le 25 Zürcher Kantonalturnfest à Zuirch (CH)

Le 25 Oltimers à Ecuvillens (CH)

 

 

Juillet :

 

Les 1-2 AirPower à Zeltweg (CH)

Les 2-3  Meeting Armée de l’Air BA116 Luxeuil-Saint-Sauveur (F)

Les 6-7 Belgian Air Component à koksijde (B)

Le 9 Zigermeet à Mollis (CH)

Les 16-17 Air Tattoo 2011 à Fairrford (UK)

Les 25-31 Airventure Oskosh à Oshkosh (USA)

 berlin08_179.jpg

 

Aout :

 

Le 7 Coupe du monde Montgolfière  à Mainfonds et Aubeville (F)

Le 13 Swiss Aero Expo à Birrfeld (CH)

Les 16-21 Salon MAKS 2011 à Moscou (RUL).

Le 20 Dittinger Flugtage à Dittingen (CH)

Le 27 Fête de l’aviation à la Blécherette   à Lausanne (CH)

Les 27-28 International Air Show  à Radom (PL)

 

Septembre :

 

Le 3 50e Anni Aéroclub du Val-de-Travers à Môtiers (CH)

Les 3-4 International Airshow à Plovdivkrumovo (BUL)

Les 16-17 Meeting International de Sion (CH)

Le 17 Phalsbourg Airshow à BA Phalsbourg-Bourscheid (F)

Le18 Flugtage Standort à Niederstetten (DEU)

Les 24-25  Malta Airshow à Malte (MLT)

 

Octobre :

 

Les 12-13 Axalp (CH)

 

 

 

 

 Photos : 1 Patrouille suisse @ Swiss Air Force 2 Mustang P-51D 3 Patrouille Extra @ Peter Steehouwer

 

 

berlin08_087.jpg

02/02/2011

Eurofighter : 100.000 Heures de vol !

 100k_itaf2_a1dca7a27a.jpg

 

 

Les cinq Forces aériennes qui opèrent l’Eurofighter Typhoon ont passé l'étape importante des 100.000 heures de vol. !

Ces 100.000 heures ont été réalisées par les Forces aériennes de Grande-Bretagne, Italie, Allemagne, Espagne, Autriche avec une flotte combinée de plus de 260 Typhoon en service.

 

 ITAF_c51793eeba.jpg

 

Ce nombre d’heures a été atteint par l’ensemble des unités qui « volent » l’Eurofighter soit  

aux efforts conjugués  des différentes unités basées en Angletterre à Coningsby, dans le Lincolnshire, Leuchars en Écosse et Mount Pleasant dans les îles Falkland. En Italie  à Grosseto et à Gioia del Colle en Allemagne  à Laage, Neuburg et Nörvenich, ainsi qu’en Espagne, en Autriche.

L’Eurofighter a accompli ses 100 000 heures de vol sous le froid mordant de la mer Baltique, le climat tempéré de la côte Tyrrhénienne, la chaleur torride de la péninsule arabique et au-dessus des eaux houleuses de l’Atlantique Sud. La série de scénarios opérationnels, qui a permis de tester les limites de l’Eurofighter, témoigne de la fiabilité, de la capacité opérationnelle et de la durabilité de la plate-forme et des systèmes en conditions réelles.
 RAF_97e13c5283.jpg

L’Eurofighter a réalisé sa 5.000e heure de vol en novembre 2005. Il a ensuite franchi le seuil des 10 000 heures en août 2006, puis des 20 000 heures en mai 2007 avant de dépasser les 50 000 heures en août 2008. Cette progression reflète la livraison régulière des appareils aux clients. 

Le Typhon est le plus grand programme européen de collaboration militaire

actuellement  en activité ! Les livraisons actuelles de Typhoon concernent la tranche 2 qui s’ajoute aux 148 avions déjà en service avec la tranche 1. Cette dernière est entrée en phase de mise à jour.

 

100KRAF_044a3e6647.jpg

 


Photos : Chacune des Forces aériennes dispose d’un appareil avec une livrée spéciale @ Eurofighter

 

01/02/2011

Dassault : essais dans le cadre du programme « Clean Sky »!

69_Falcon_May2008.jpg

 

Dassault Aviation a récemment effectué avec succès un vol d’essai destiné à évaluer les applications potentielles d’une aile à profil laminaire pour les jets d’affaires à large fuselage. Le vol s’est déroulé avec un Falcon 7X depuis le Centre d’essais en vol de Dassault à Istres, en Provence.

 

Programme Clean Sky :

 

Cette campagne s’inscrit dans le cadre du projet de Démonstrateur technologique intégré (DTI) « Aéronef à voilure fixe intelligent » (« Smart Fixed Wing Aircraft ») de l’initiative européenne de recherche « Clean Sky », l’une des plus vastes jamais engagées à l’échelle communautaire. Cette dernière ambitionne de mettre au point des technologies plus propres et silencieuses au profit des avions de prochaine génération qui entreront en service après 2020.

Essais avec un Falcon 7X :


Le vol a évalué une nouvelle technologie de caméra infrarouge (IR) développée par FLIR, qui est capable de mesurer des gradients de température dans des environnements à haute altitude/basse température et pression. La caméra a ainsi mesuré les écarts de températures de surface entre les zones d’écoulement laminaire et turbulent de l’empennage horizontal du Falcon 7X. Alors que le Falcon 7X ne repose pas sur une conception laminaire, à haute altitude, une laminarité atteignant 40 % a été prédite sur l’extrados de l’empennage horizontal. Les mesures prises par la caméra IR placée au sommet de la dérive ont permis d’obtenir une validation expérimentale.

« Les résultats, qui sont toujours en cours d’analyse au sein de Dassault Aviation et de l’ONERA [Office national d’études et de recherches aérospatiales], montrent d’emblée les extensions laminaires que nous espérions », a déclaré Philippe Rostand, Responsable des Falcon futurs de Dassault Aviation. « Ces tests nous ont également permis de qualifier de nouveaux procédés et équipements de mesure qui seront utilisés à l’occasion des futurs vols d’essai que réaliseront Dassault, Airbus et les autres partenaires européens à une échelle encore plus grande, notamment dans le cadre de la voilure laminaire avancée « smart laminar wing » qui sera évaluée en 2014 à bord d’un Airbus A340-300 spécialement modifié ».

Pourquoi des recherches sur les laminaires ?

 

Entre autres innovations aérodynamiques, une voilure laminaire offre le plus fort potentiel de réduction de la traînée. Ce type de profil n’est actuellement utilisé que pour les planeurs et les petits jets d’affaires. Les premières études révèlent qu’une voilure laminaire permettrait de réduire la traînée de 5-10 % et un volume équivalent de consommation carburant et d’émissions de CO2 à bord d’un avion plus lourd. Des démonstrations et analyses à plus grande échelle doivent encore être conduites pour confirmer l’application efficiente et sûre d’une telle formule aérodynamique aux avions de grande capacité.

Dassault Aviation avait déjà réalisé une série concluante de vols d’essai d’un profil laminaire expérimental de 1986 à 1989 à bord d’un Falcon 50 modifié pour l’occasion.

 

065_Falcon7X.jpg

 

Photos : Falcon 7X de Dassault @ Dassault aviation

 

08:04 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dassault, falcon 7x, clean sky, essais laminaire |  Facebook | |

31/01/2011

L’US Navy commande le P-8A « Poseidon » !

 

1684232.jpg

 

SEATTLE Boeing a reçu un contrat de 1,6 milliards de dollars de l'US Navy pour la production initiale de six P-8A Poseidon. Le contrat comprend également les pièces détachées, la logistique et de dispositifs de formation.



L’US Navy prévoit d'acheter 117 Boeing B737 en version anti-sous-marine et lutte anti-surface,  pour remplacer sa flotte de P-3 « Orion ». La capacité opérationnelle initiale est prévue pour 2013.

Boeing commencera l'assemblage final du premier  P-8A à  Renton près de Washington,  cet été.  L’équipe chargée de la production du Poseidon s’appuie sur la ligne de production des Boeing B737 Next Generation. Toutes les modifications apportées aux aéronefs P-8A seront faites dans l’ordre lors de la fabrication et l’assemblage du fuselage.

 

 

Le P-8A Poseidon est donc basé sur le fuselage du Boeing B737NG et possède les ailes du B737-900. En lieu et place des Winglets montés sur les modèles commerciaux, sont montés des extensions d’ailes destinés à réduire le givrage à basse altitude. L’intérieur du fuselage a été modifié pour accueillir  une soute à armement de 4,7 mètres de long. Northrop-Grumman est chargé de fournir les systèmes de contre-mesure infrarouge et les systèmes de mesures électroniques auxiliaires. Raytheon fourni le radar de surveillance maritime AN/APY-10 ainsi que l’ensemble des systèmes de renseignement électronique. L’appareil est motorisé par deux turboréacteurs  CFM56-7.

 

Le Boeing P-8A Poseidon aussi désigné P-8MMA pour Multimission Maritime Aircraft doit remplacer les vénérables Lockheed P-3 Orion. Doté d’une liaison 16 il travaillera en binôme avec les drones RQ-4N de surveillance maritime.

 

 

Photos 1 P-8A Poseidon @ Rick Schlamp  2 P-8A en vol @ boeing

 

P64934-02_Poseidon_med.jpg