06/09/2012

Dassault Aircraft Services se positionne à Shanghai !

5-falcon7x-468x283.jpg


 

Saint-Cloud, France,  Dassault Falcon Dassault Falcon a inauguré son programme de maintenance en partenariat avec Shanghai Hawker Pacific sur les installations de  l'aéroport de Shanghai Hongqiao International. 

 

«Les clients de la gamme  Falcon pourront bénéficier du meilleur niveau en matière de maintenance  des avions Falcon en Chine», a déclaré Kathy Liu, directeur, Service à la clientèle Région Asie. «Dassault apportera son savoir-faire et son expérience sur le Falcon,  afin de répondre à l'expansion rapide des capacités de Shanghai Hawker Pacific faec aux dizaines de nouveaux Falcon qui commencent à  pénétrer le marché chinois."

Le programme est animé par une équipe de techniciens de Dassault avec une expérience moyenne de 10 ans sur les jets d'affaires Falcon et formés spécifiquement pour  les gamme : Falcon 2000EX EASy, Falcon 900EX ainsi que Falcon 7X. Hawker Pacific devient du même coup le société de référence pour la gamme Falcon en Chine. 

 

Dassault Falcon Kathy Liu MR.jpg


Photos : 1 Falcon 7X en vol 2 Mme Kathy Liu @ Dassault Aviation

04/09/2012

L’Indonésie a reçu ses premiers Super Tucano !

800px-A-29_SuperTucano.JPG


 

JARKARTA, Les quatre premiers exemplaires des 16 Embraer EMB-314 (A-29) «Super Tucano» de contre-insurrection (COIN) vient d’être livrés en début de semaine à la Force aérienne indonésienne. Ces appareils ont été commandés en deux séries, l’une en 2010 et la seconde cette année lors du Salon aéronautique de Farnborough en Juillet. L’ensemble des 16 appareils devront être livré d’ici 2014.

 

 

 

Les quatre premiers turbopropulseurs (numérotés TT-3101 à TT-3104) sont  arrivés sur les installations de la base aérienne D’Halim Perdanakusuma Air Force Base (AFB) dans l'Est de Jakarta peu moins d'un mois après avoir été officiellement remis à l'Indonésie lors d'une cérémonie à l'usine de production d'Embraer Gavião à Peixoto à São Paulo, au Brésil.

Les quatre avions d'attaque au sol ont effectuées le transfert depuis le Brésil jusqu’en Indonésie à huit pilotes, emmenés par le chef d'équipe le Capitaine Carlos Alberto, à partir des installations de production d'Embraer à San José dos Campos, Brésil, s'arrêtant dans 14 villes de 12 pays.

 

Le Chef de l’ Air Force le  vice-maréchal Rusamsi Dede a accueilli les quatre EMB-314 «Super Tucano» sur les instalation d’ Halim Perdanakusuma, il déclaré lors d’une brève cérémonie d’accueil que ces avions auraient diverses applications telles que la contre-insurrection (COIN), l'appui aérien rapproché (CAS), les opérations anti-guérilla.

 

Après une interruption de plusieurs décennies, la Force aérienne indonésienne aura à nouveau un escadron arborant le fameux nez de requin, en souvenir de l’Escadron 21 qui était à l’époque équipé avec le légendaire North-American P-51D lui même doté de cette décoration.

Ces appareils vont progressivement remplacer les Rockwell OV-10F «Bronco» en service depuis près de 40 ans, mais dont la pénurie de pièces de rechange péjorait considérablement l’utilisation ses dernières années. 

 

Le Super Tucano EMB-314 :

 

Le Super Tucano est doté d’un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-68C deux fois plus puissant que celui du Tucano et actionnant une hélice Hartzell à cinq pales. Son fuselage est également plus long et deux mitrailleuses de 12,7mm Herstal M3P sont incorporées dans des ailes reprofilées. Effectuant fréquemment des missions à basse altitude, et donc exposé à des tirs terrestres, l’habitacle du Super Tucano est protégé par un blindage en Kevlar. Un train d’atterrissage renforci permet d’utiliser des pistes sommairement aménagées. L’appareil possède 5 points d’accrochage, dont un sous le fuselage, permettant d’emporter jusqu’à 1’500 kg d’armement selon diverses combinaisons. Ainsi, un canon de 20 mm peut être installé sous le fuselage, auquel s’ajoutent soit des bombes lisses ou guidées, des roquettes ou des missiles. Les missiles sont soit des AIM-9 Sidewinder, des MAA-1 Piranha ou des Python 3/4. Des réservoirs extérieurs de carburant peuvent également être utilisés afin d’augmenter l’autonomie de l’appareil. 

 

EMB314_400x263_Air.jpg


Photos : Embraer EMB-314 «Super Tucano» indonésiens @ Embraer

03/09/2012

L’Eurofighter tranche 3 arrive !

AIR_Eurofighters_Italian_Break_lg.jpg



Samlesbury, Lancashire. Le premier fuselage de l’Eurofighter «Typhoon» tranche 3 est sorti de la chaîne de production sur le site de Samlesbury de BAE Systems.

 

L'Eurofighter «Typhoon» tranche 3 prend forme. En service depuis 2004, l'avion de combat bi-réacteur s'offre une cure de jouvence avec cette nouvelle version en cours d'assemblage à l'usine  BAe Systems de Samlesbury, au Royaume-Uni.

Suite au contrat signé en 2009, 112 avions équiperont à partir de 2013 le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne.  

 

Ce  premier  fuselage avant de «Typhoon» est  destiné à la Royal Air Force (40 au total), au total, se sont  350 modifications qui  d'intégreront l'appareil dont les dernières innovations technologiques. Comme par exemple un système de largage de carburant qui permettra au «Typhoon» de rester en vol et en mission plus longtemps, ou encore le radar  CAPTOR-E doté de l’antenne à balayage électronique, en cours de développement. 

 

Les livraison de la tranche 3 doivent débuter selon le calendrier  initial en 2013, cependant, de 2013 à 2016 ces Eurofighter seront doté du radar provisoire CAPTOR-M (antenne mécanique), puis recevront l’antenne en finalité l’antenne à balayage électronique. Pour permettre la mise en place du radar à antenne AESA définitif, l’avion va recevoir une capacité de puissance électrique additionnel, ainsi qu’une architecture de calcul offrant une vitesse supérieur. 

 

Le fuselage avant tranche 3, correspond au numéro de série 116, doit un monoplace destiné à la RAF.


 

000154178.jpg


 

Photos : 1 Eurofighter italiens en vol 2 Le premier fuselage de la tranche 3 @ Cassidian

 

02/09/2012

LAN reçoit son B787 «Dreamliner» !

boeing, b787, dreamliner, lan, dreamliner lan


 

EVERETT, Washington, Boeing et LAN Airlines, compagnie leader en Amérique latine et transporteurs de fret a célébré la livraison du premier B787 «Dreamliner» à un réseau local qui en fait la première compagnie aérienne dans les Amériques à recevoir le nouvel avion du constructeur américain.

LAN est le quatrième client dans le monde à inclure le Boeing B787 dans sa flotte avec 32 appareils commandés. Des représentants de Boeing et de LAN  et les autorités ont célébré la livraison lors d'un événement à la Future of Flight Aviation Center à Everett, Washington, près des installations de Boeing destinés l'assemblage du «Dremliner» à Everett.

 

«Nous sommes ravis de recevoir cet avion. C'est un moment historique non seulement pour la compagnie LAN, mais aussi pour tous nos passagers en Amérique latine et dans d'autres pays,  a déclaré Ignacio Cueto, PDG de LAN Airlines, soulignant l’importance de cette livraison pour la compagnie LAN. "Merci à cet avion, nous serons en mesure d'opérer des liaisons plus longues en utilisant un plan qui est plus respectueux de l'environnement et est très efficace, ce qui fera en sorte que LAN pourra aller de l'avant grâce à une croissance durable. Surtout, les particularités du 787 nous permettra de continuer à améliorer l'expérience de qualité de voyage de nos passagers. "

 

Les nouveautés du « Dreamliner » :

 

 Construit principalement à partir de matériaux composite en fibre de carbone, le »Dreamliner »élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le b787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier  avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour passagers plus conviviale en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleur visibilité et sont doté de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

A propos de LAN : 

LAN Airlines S.A.  est une compagnie chilienne,  elle opère des vols domestiques et internationaux sur quatre continents depuis son principal Hub à l'aéroport International Arturo Benitez. Elle est membre de du groupe Oneworld.

La compagnie a été fondée par le commandant de l'armée de l'air chilienne, Arturo Merino Benitez. Elle est entrée en activité le 5 mars 1929 en assurant la liaison postale Santiago-Arica. Le nom LAN Chile lui a été donné en 1932. LAN Airlines effectue son premier vol vers l'Argentine en 1946. LAN Airlines effectue son premier vol vers l'Europe en 1972.

LAN a été élue meilleure compagnie aérienne d’Amérique du Sud en 2010, d’après l’enquête menée par SkyTrax, la prestigieuse société anglaise d’études de marché. LAN s’est également vue décerner le prix d’excellence pour le service fourni par son personnel dans la région.

boeing, b787, dreamliner, lan, dreamliner lan

Photos : 1 B787 «Dreamliner» aux couleurs de LAN 2 Intérieur @ Boeing

21:12 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : boeing, b787, dreamliner, lan, dreamliner lan |  Facebook | |

A400M livraison retardée !

10_RMM_7605_jpg.jpg


 

L'avionneur européen Airbus, filiale du groupe d'aéronautique et de défense EADS (EAD.FR), a annoncé vendredi que la livraison de son premier avion de transport militaire A400M Atlas à l'armée de l'air française serait retardée de quelques mois, en raison de problèmes de moteurs sur les appareils.

L'appareil, qui devait être initialement livré fin 2012-début 2013, est attendu désormais au deuxième trimestre 2013, a précisé Airbus, qui a toutefois maintenu son objectif de livraison de quatre appareils de ce type - trois à la France et un à la Turquie - dans le courant de l'année prochaine. Le programme de livraisons pour 2014 reste inchangé.

Les moteurs des A400M Atlas sont fabriqués par le consortium Europrop International, qui comprend Rolls-Royce (RR.LN), l'allemand MTU Aero Engines, ITP et Snecma, filiale de Safran (SAF.FR).

Rappel :

Conçu initialement pour répondre au besoin exprimé par les Forces aériennes européennes en faveur d’un nouvel avion-cargo militaire, l’A400M incorpore les tout derniers matériaux et technologies mis au point et continuellement optimisés au profit des flottes actuelles d’avions commerciaux. Les commandes de vol électriques, les structures composites en carbone et le système de pilotage automatisé sont autant de caractéristiques d’avant garde qui apporteront aux équipages militaires de nouveaux standards d’opérabilité et de sécurité.

 

Commandé à 180 exemplaires par sept clients de lancement européens en 2003, l’A400M représente le programme d’acquisition de défense le plus ambitieux jamais entrepris en Europe. Les sept pays partenaires initiaux, à savoir l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, le Luxembourg, le Portugal, le Royaume-Uni et la Turquie, ont été par la suite rejoints par la Malaisie et l’Afrique du Sud, qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins, portant le nombre d’engagements cumulés à ce jour à 192 exemplaires.

 

La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. Cet appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700 nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés dans le cahier des charges européen ESR (European Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plate-forme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de chasse rapide que pour des hélicoptères.

 

L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.

 

Photo : 1 A400M en vol @ Airbus Military