23/08/2011

Reprise de la modernisation des SU-25 « Frogfoot » !

 

 

1822659.jpg

 

 

La Force aérienne russe prévoit de reprendre la modernisation de sa flotte d’avion Sukhoi SU-25 « Frogfoot » soit près de 200 appareils. Faisant suite à des problèmes de trésorerie, la modernisation des SU-25 avait été stoppée et mise en attente. Je vous parlais hier de la relance de la capacité d’attaque en profondeur des Forces aériennes russes avec le SU-34 « Fullback », voici que celle-ci, entame également une remise à niveau, des unités d’attaque au sol tactique.

Selon le ministère russe de la Défense, le SU-25, qui est entré en service en 1981, devait initialement rester opérationnel jusqu'en 2020, mais sa durée de vie va être prolongée à  24 ans. Plus de 50 Sukhoi SU-25S ont subi une modernisation à mi-vie en vue d’être porté au standard SM, il s’agit maintenant de poursuivre cette modernisation avec les appareils restants.

Le standard SU-25 SM :

La modernisation du SU-25S au standard SU-25SM comprend le remplacement de l’avionique pour y inclure un cockpit doté d’écrans EFIS, un système de navigation par satellite Glonass (équivalent russe du GPS). Le système de ciblage permet l’utilisation d’armes guidées avec précision. L'appareil peut utiliser entre autres des missiles KH-29L et KH-29ML à guidage laser ainsi que des bombes KAB-500KR.

Selon le ministère de la Défense, l'efficacité au combat SU-25SM  est trois fois plus élevée que le modèle précédent. C'est l'usine de réparations ARZ n°121 de Koubinka qui est chargée des conversions.

Rappel :

Le premier prototype du SU-25SM, le T8SM-1, fut présenté au salon MAKS-2001 de Joukovski en août 2001. Un second SU-25 modernisé, le T8SM-2, fit sa première sortie le 5 janvier 2002. Il fut suivi par des autres appareils, les T8SM-3 et T8SM-4. Les essais d'acceptation débutèrent en décembre 2002 et s'achevèrent avec succès à la fin de l'année 2006. Ils démontrèrent que la précision de largage du Su-25SM avait doublé par rapport à celle du SU-25 d’origine.

Le 28 décembre 2006, les 6 premiers SU-25SM de série  furent présentés aux autorités à Koubinka. Le programme de conversion des SU-25 prévoyait  à l’époque de porter environ 40% de la flotte aux standards du SU-25SM, soit une centaine d'appareils.

1459848.jpg

 

Photos : SU-25SM @ Sergy

 

22/08/2011

La Russie désire 120 SU-34 "Fullback" !

 

11_11-09-07.jpg


 

Lors de la dernière édition du salon aéronautique MAKS à Moscou, les Forces aérienne russes ont émis le besoin de pouvoir compter sur une flotte de 120 Sukhoi SU-34 «Fullback». A court terme, la Russie désire disposer de 70 appareils de ce type d’ici 2015.

A ce jour, la Russie dispose de 32 SU-34, ces appareils commencent à prendre la place des SU-24 «Fencer» à géométrie variable.  Selon cette annonce, il semble donc,  que la Russie souhaite pouvoir compter sur 5 escadrons  de SU-34.

Modernisation de la force d’attaque :

L’armées russe est en pleine modernisation, et en ce qui concerne la mise à jour de sa capacité de frappe en profondeur, le Sukhoi SU-34 occupe une place très importante, car l’appareil sera la futur épine dorsale des unités de bombardement de front. Le Su-34 occupe une position de premier plan de programme d’acquisition, qui a été validé en début d'année et court jusqu'en 2020.

Le Sukhoi SU-34 «Fullback» :

Le SU-34 est destiné à l’attaque air-sol sur le champ de bataille comme derrière les lignes ennemies. Il peut aussi être utilisé comme appareil de reconnaissance et d’attaque de cibles navales. Dérivé du SU-27 avec lequel il partage son allure générale, le Su-34 a un nez complètement re-dessiné, un cockpit côte à côte avec écrans multifonctions, des plans canards, une masse maxi au décollage 1,5 fois plus importante, une capacité en carburant augmentée. La cabine du SU-34 est entièrement blindée en titane et l’équipage dispose d’un coin repos avec toilettes et four pour les missions de très longue durée. Le SU-34 a en effet un rayon d’action important grâce à sa grande capacité interne d’emport de carburant et à la possibilité d’être ravitaillé en vol. Il est doté en équipements électroniques pour mener à bien des missions de pénétration des défense ennemies : un radar multifonction V004 avec suivi de terrain, système de guerre électronique intégrée qui comprend :détecteurs, brouilleurs, lance leurres, différents systèmes optroniques IR et TV d’acquisition et désignation de cible, des équipements de communication. Question motorisation le SU-34 dispose de deux AL-31F-M1 qui offrent une tonne de poussée supplémentaire par rapport à la version AL-31F.

Le Su-34 dispose  d’un second radar de queue dans son cône arrière comme l’ensemble de la gamme SU-27, SU-30, SU-33, SU-35.  Il dispose en outre de 12 points d’emport pour 8 tonnes d’armements comprenant des missiles air air R-73 et R-77, des missiles antinavires et antiradars KH-31, des missiles air-sol Kh-25 et KH-29, des bombes guidées laser et TV KAB-500/1500, des bombes et roquettes non guidées.

 

2_05_05_09.jpg

 

 


Photos : SU-34 Fullback @ Sukhoi


 

21/08/2011

Le MC-21 Irkut se positionne !

 

822.jpg


 

Salon aéronautique MAKS, le futur avion MC-21 conçu par Irkut se positionne en vue du marché aérien. Le nouvel avion russe est en passe de devenir réalité et de s’attaquer au marché actuellement tenu par Airbus & Boeing.

L’Irkut MC-21 :

Le programme de développement du biréacteur moyen-courrier MC-21 prévoit la réalisation de trois versions de l'appareil, capables respectivement de transporter 150, 180 et 210 passagers. L'avion a été conçu pour pouvoir effectuer des vols d'une distance maximale de 5 500 km dans n'importe quelle zone climatique, de jour comme de nuit, dans des conditions météorologiques clémentes ou difficiles, à la vitesse de croisière de 850 km/h. Le MC-21 pourra décoller d'aéroports situés à une altitude maximale de 3 000 m au-dessus du niveau de la mer.


La demande mondiale pour de nouveaux avions de ligne moyens-courriers économes en énergie est très forte, et les analystes évaluent la demande pour le MC-21 à plus de 800 unités rien que pour le marché russe.

Irkut affirme que le MC-21 offrira une amélioration de 25 % de la consommation de carburant par rapport aux avions de ligne existants de la même classe.

L’objectif du consortium russe Irkut, proche de Sukhoi, est de fournir un appareil de nouvel génération capable de s’attaquer à terme au marché actuellement en main des deux géant que sont Airbus  et Boeing. En premier lieu il s’agit de prendre une sérieuse option sur le marché russe  puis venir s’intégré au marché asiatique.

Le MC-21 Irkut est tout comme le Sukhoi SuperJet 100 un appareil destiné à permettre à la Russie de revenir au premier plan en matière d’avion de ligne. Bien que de conception russe tout comme petit frère le Sukhoi SuperJet 100, le MC-21 intégrera de la technologie occidentale avec en pointe le moteur Pratt & Whitney PurePower PW1000G.

Le MC-21 est prévu d’entrer en service en 2016 et ceci en trois variante. Lors du dernier salon aéronautique (MAKS)  de qui s’est tenu à Moscou, le PDG du consortium, Mikhaïl Pogossian, a confirmé que sa société avait conclu des contrats fermes dépassant 7,5 milliards de dollars sur la vente d'avions MC-21 (6 mds USD).

Analyse:

Nous assistons clairement à une nouveau départ en matière aéronautique russe, tant du point de vue militaire avec le PAK-FA Sukhoi T-50 que celui des appareils civils. L’entrée en service du Sukhoi SuperJet 100 chez Armavia et le lancement du MC-21, démontre une certaine fébrilité du côté des constructeurs russes. Le MC-21 semble être un appareil effectivement capable de venir prospecter sur les terres d’Airbus & Boeing, cependant, les deux grands constructeurs viennent de démontrer qu’ils ne laisseront pas le marché des monocouloirs leur échapper. La remotorisation de l’A320 (A320NEO) est ses récents succès, démontre la combativité de l’entreprise européenne et  la récente  réaction de Boeing va de pair ! De plus, il faudra compter sur les succès D’Embraer et sa gamme E-Jet ainsi que Bombardier avec le CRJ et surtout le CSeries. L’avenir sera sans nul doute intéressant mais il est déjà évident que de tout ces constructeurs certains devront lâcher prise !

 

 

MC21.gif

 

 

Photos : 1 MC 21  2 la gamme MC-21 @ Irkut

 

21:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : irkut, mc-21, avion monocouloirs, airbus, boeing, maks |  Facebook | |

20/08/2011

Le Boeing B747-800 «Freighter» est certifié !

 

 

K64877-29.jpg

 

 

SEATTLE, La Federal Aviation Administration américaine (FAA) et  l'Agence Européenne de Sécurité Aérienne (AESA) viennent de valider la certification du tout nouveau B747-800 «Freighter» !

Prêt pour le service :

Boeing a reçu vendredi  simultanément de la  FAA et l’EASA pour la nouvelle version de son B747 en mode «cargo». Les deux agences ont donné à l’appareil un certificat de type modifié (ATC) pour l’appareil.

Avec ces certificats, le programme est dans la phase finale de préparation en vue de la première livraison au client de lancement, soit Cargolux en début du mois de septembre.

Le certificat de type modifié reconnaît que la FAA et l'EASA atteste que la conception du B747-800 «Freighter» est conforme à toutes les exigences réglementaires de l'aviation et produira un avion sûr et fiable. L'avion a enregistré plus de 3400 heures d'essais en vol. 

Le certificat de production modifié montre que la  FAA a validé que le système de production du nouvel «opus» de la famille Boeing peut est fiable et que les avions produit seront conformes aux modèles testés.


Une grande étape :

«Il s'agit d'un grand jour pour toute l'équipe 747", a déclaré Jim Albaugh, président et PDG de  Boeing Commercial Airplanes. «Au cours des dernières années, cette équipe a surmonté défi après défi. Grâce à leur travail acharné et leur dévouement, ils ont veillé à ce que le nouveau 747, la Reine des Cieux, s'envole  pour les décennies à venir."!

Rappel :

Le B747-800 « Freighter » dispose d’un fuselage plus long de 5,6 m et permet une charge de 184 tonne sur 8,130 km. Avec des coûts 16 % plus faible que son prédécesseur le B747-400 est garantissant 120 mètres cubes supplémentaire, offrant de la place pour 4 palettes additionnelles. Avec une masse à vide de 80 tonnes, il sera 21% plus économe en carburant que ses concurrents. L’avion est motorisé avec des moteurs General Electric GEnx-2B.

GQ3F5789_N50217.jpg


 

Photos : 1 En vol @ Boeing 2 Au Bourget  @ Rudi Boigelot

 

18/08/2011

SWISS affine son image et son réseau !

 

dl-A330-300_SWI2018A.jpg


 

SWISS souhaite renforcer sa position et son profil de compagnie aérienne de la Suisse pour les années à venir et proposera dès février 2012 une nouvelle liaison quotidienne entre Zurich et Pékin, depuis Genève, SWISS étoffera son réseau aérien en ouvrant une liaison à destination de Nice et en augmentant le nombre de vols à destination de Madrid, Moscou et London City.

 

 

SWISS_rgb.jpg

 

 

Nouvelle Image :

Si des compétences telles que la gestion des coûts ou la flexibilité restent de mise, la collaboration avec le groupe Lufthansa sera étendue et l’image de marque de la compagnie affinée.

« En considération du nombre d’offres disponibles, c’est avant tout par notre image de marque que nous nous distinguons des autres prestataires. SWISS est synonyme de qualité en termes de produit et de services, de proximité client et de valeurs traditionnelles suisses », explique Holger Hätty, Chief Commercial Officer (directeur général de la commercialisation) de la compagnie.

Le fait que SWISS soit une compagnie à taille humaine, en comparaison de certaines de ses concurrentes, est perçu par la direction de l’entreprise comme un avantage à mieux exploiter. « Cela nous permet d’être plus proches de nos clients et de réagir plus efficacement et d’une manière plus personnalisée à leurs attentes », déclare Holger Hätty. À partir du mois d’octobre, SWISS misera sur une nouvelle image de marque, l’empennage avec la croix suisse. « Ce logo reflète l’image de nos avions. Il identifie SWISS de loin, au premier regard, en tant que compagnie aérienne suisse ».

La présence publicitaire de la compagnie sera elle aussi précisée, les avions SWISS et l’empennage surmonté de la croix suisse se retrouvant au tout premier plan. SWISS a formulé en quelques mots sa promesse de qualité envers sa clientèle. Sa nouvelle devise est : « Our sign is a promise »

Le remplacement des anciens logos sur les supports de communication de SWISS, dans les aéroports et les stations extérieures commencera en octobre et se déroulera en plusieurs étapes.

SWISS_Claim_rgb.jpg

 

 

Réseau amélioré :

Swiss International Air Lines proposera dès février 2012 une nouvelle liaison quotidienne entre Zurich et Pékin. La compagnie augmentera par ailleurs ses capacités à destination de l’Atlantique Nord : à partir de l’été 2012, elle desservira l’aéroport de Newark avec l’un de ses propres appareils doté d’un plus grand nombre de sièges. Depuis Genève, SWISS étoffera son réseau aérien en ouvrant une liaison à destination de Nice et en augmentant le nombre de vols à destination de Madrid, Moscou et London City.

Parallèlement au développement de son programme de vols intercontinentaux, SWISS conforte sa position sur le marché genevois en étendant son réseau et en augmentant ponctuellement le nombre de vols vers des destinations déjà desservies.

Le 10 février 2012, SWISS inaugurera une nouvelle ligne entre Genève et Nice : la liaison, effectuée par un Airbus A319, sera biquotidienne dans un premier temps. Elle passera à trois vols par jour pour le programme d’été 2012. À compter du 10 février, la ligne Genève – Madrid passera de deux à trois vols par jour. Les nouvelles liaisons auront pour effet d’augmenter à dix le nombre d’avions SWISS basés à Genève Aéroport.

À partir du 16 décembre 2011, SWISS doublera sa capacité à destination de Moscou en passant à deux fréquences quotidiennes. Le nouveau vol quittera Genève le soir à 20h15. Le vol de retour se posera le lendemain matin à 09h50. Avec l’introduction de l’horaire d’hiver, le 31 octobre 2011, la liaison Genève – Londres City passera de quatre à cinq vols quotidiens. La liaison pour Budapest sera en revanche suspendue lors de l’entrée en vigueur du programme d’hiver 2011/12. Les passagers auront toutefois la possibilité de rallier la capitale hongroise trois fois par jour via Zurich.

dl-a320-5.jpg



Photos : 1 A330 Swiss 2 & 3 le nouveau logo 4 A320 @ Swiss