06/04/2014

La Turquie réceptionne son A400M !

yourfile-1.jpg


Ankara, la Turquie a enfin accepté son premier avion de transport tactique A400M d’ Airbus Military ce vendredi et ceci après plus de trois mois de retard. La Turquie a commandé un total de dix avions de transport militaire A400M. 

Bisbille autour d’un contrat : 

Ce retard est dû à un contentieux entre l'armée de l'air turque et l’avionneur Airbus. En effet, selon le client, l'appareil n'était pas conforme au contrat signé, de plus, les turcs exigeaient un peu plus que le stipulait le contrat signé. Une longue série de marchandage s’en est suivi. 

L’A400M :

 L’A400M «Atlas» est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents à savoir l’Allemagne (, la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européens ESR (Europen Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plateforme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de combat que pour des hélicoptères. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.


 

210.jpg


 

Photos : 1 A400M turc 2 A400M @ Airbus Military

 

 

 

20:34 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : a400m, atals, airbus military, a400m turquie |  Facebook | |

05/04/2014

Rencontres Internationales d'Oldtimers d’Ecuvillens !

LayoutRIO_A3_kleinsteDatei-1.jpg


 

 

Laérodrome de Fribourg-Ecuvillens accueillera les 28 et 29 juin prochain la première réédition des Rencontres Internationales d’Oldtimers (RIO) sous la nouvelle dénomination « RIO 2.1 ». De nombreux participants venant du canton, de Suisse, mais aussi de toute l’Europe sont d’ores et déjà annoncés et viendront partager leur passion avec le public. 

 

Une nouvelle équipe : 

 

C’est avec une équipe toute nouvelle et très motivée que cette manifestation miroir de notre patrimoine va pouvoir continuer d’exister. En effet, cette belle aventure est désormais en main d’un comité de sept jeunes pilotes enthousiastes qui préparent depuis de longs mois l’édition 2014.

 

Ce jeune comité s’est lancé dans la fondation l'Association pour la Promotion du Patrimoine Aéronautique (APPA) pour faire revivre ces rencontres jadis organisées sous le nom de l’Aérotique et dont la dernière édition avait vu le jour en 2011.

 

Un large programme : 

 

L’association pour la promotion du patrimoine aéronautique «APPA» prévoit dans le cadre des rencontres internationales d’oldtimers «RIO» à Ecuvillens, un large programme dont les invités sont bien entendu de nombreux anciens avions, mais aussi des voitures et autres véhicules historiques. De quoi réjouir petits et grands !

 

Pour l’édition «RIO» 2014, le comité nous annonce un invité vedette en la personne du célèbre Grumman TBM-3E «Avenger», la terreur du pacifique ! 

D’autres aéronefs très intéressant seront également présent comme l’Antonov AN-2, un Boeing Stearman, le Pilatus P2, De Havilland Tiger Moth, Bücker Ju-131 et le Fairchild Argus III et bien d’autres encore...

 

Le programme très large comprend également en plus des démonstrations en vol,des activités pour les enfants, de la restauration, une soirée animée avec raclette au menu et bien d’autres surprises encore. Le tout pour la modique somme de 5.- CHF, gratuit pour les enfants jusqu'à 12 ans.

 

Le site : appa-ecuvillens.ch



 

rio_2011_0319.jpg


 

Photos : L’affiche et le Grumman Avenger @ APPA/Virus-aviation

04/04/2014

Mi-8T additionnels pour la Hongrie !

2309349.jpg


 

La Hongrie a acheté trois hélicoptères supplémentaires de type Mil Mi-8T "Hip-C» pour répondre à un besoin urgent a confirmé le ministère hongrois de la Défense (MoD).

Il s’agit d’hélicoptères d'occasions qui ont été révisés et vendus pour un coût de 9 millions de dollars.

 

Les hélicoptères ont déjà été transférés à la base aérienne de Kecskemét en Hongrie. Ces hélicoptères doivent combler le retard de l’acquisition de 12 Mi-17, dont l’offre avait été jugée trop chère par le gouvernement hongrois. De fait, cet achat et encore en négociation.

 

Le Mi-8T est construit principalement en aluminium, avec deux turbines Isotov TV2-117A de 1500 hp situées au-dessus de la cabine. Mais le rotor ne pourrait supporter la puissance maximale, c'est pourquoi un système régule la puissance moteur, y compris en cas de perte de puissance sur l'une des turbines. Ce qui n'empêcha pas de motoriser la production avec des turbines TV2-117F de 1700 hp, puis des TV2-117AG de même puissance mais plus fiables et plus économiques.Le rotor principal a 5 pales, et le rotor de queue, monté à droite, 3 pales. Ces pales sont toutes métalliques.  Le carburant est contenu dans des réservoirs externes, plaqués sur le fuselage. Le réservoir de gauche contient 1140 litres et celui de droite 1030. Le réservoir de droite contient dans le nez un système de climatisation pour la cabine.

 

Le pilote et le copilote sont côte-à-côte dans une cabine séparée de la soute par une porte. Un troisième siège peut être installé pour le mécanicien. Il peut emporter jusqu’à 24 soldats ou 12 blessés ainsi qu'un infirmier. Le Mi-8 dispose de portes à l'arrière pour le chargement, et même de trous dans le fuselage permettant aux soldats à l'intérieur de tirer dehors. La soute fait 5,34 mètres de long, 2,3 mètres de large et 1,82 mètres de haut. Elle peut supporter 4’000 kg de fret, et dispose d'un treuil d'une capacité de 200 kg. Le Mi-8 dispose aussi d'une élingue d'une capacité de 3’000 kilos.

 

Photo: Mi-8 hongrois @ Istvan Kovats


20:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hongrie, mi-8t |  Facebook | |

Boeing lance le BBJ-800MAX !

BBJ-MAX8_K66099[1].jpg

 

SEATTLE, Boeing a annoncé le lancement du Business Jet (BBJ) de la famille MAX après avoir reçu une première commande d'un client anonyme. La commande concerne un BBJ-800 MAX, qui est basé sur le B737-800 MAX, soit le plus récent biréacteur d'affaires de la gamme BBJ.

 

1886045487.jpg

 

Le BBJ-800 MAX aura un rayon d’action de 6’325 miles nautiques (11’713 km), soit une augmentation de plus de 800 miles nautiques (1’482 km) par rapport au  BBJ2. Il partagera la même taille de la cabine avec le BBJ2 d'aujourd'hui, offrant aux clients 19 pieds (5,8 mètres) de cabine et trois fois plus d'espace de chargement que l’actuel BBJ.

La nouvelle famille BBJ comprendra également le BBJ-900 MAX, sur la base du B737-900 MAX. Il offrira jusqu’à 6255  mile nautique (11 584 km) aller avec un habitacle encore plus grand que le BBJ-800 MAX. Les plans d'un BBJ-700 MAX sont encore à l'étude.

 

Le premier BBJ MAX sera livré en 2018 sans un intérieur, le client choisira le centre de finition de son choix, pour l’installation d’un intérieur VIP.

La gamme Boeing Business Jets (BBJ) est constituée d'avions de ligne aménagés spécialement pour un usage privé créée en 1996. Ces aménagements proposent en outre des chambres à coucher, des salles de bains avec douches, des salles à manger ou de réunion et un vaste salon. Boeing ne proposait initialement que des B737 aménagés. Face au succès rencontré, la flotte BBJ s'est étendue avec les B777, B787 et B747-400.

 

BBJ001.jpg

Photos : 1 le BBJ-800 MAX 2&3 Exemples d’intérieurs @ Boeing

11:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : boeing, bbj, bbj-800max, bizjets |  Facebook | |

03/04/2014

Les Philippines commande des Bell 412EP !

AIR_Bell_412EP_Chile_lg1.jpg


 

Bell Helicopter a conclu un contrat d'achat en collaboration avec l Corporation commerciale canadienne pour la vente de huit hélicoptères de Bell 412EP, qui seront livrés au ministère philippin de la Défense nationale. 

 

Le Bell 412 est un hélicoptère léger biturbine, muni d’un rotor principal quadripale et d’un rotor de queue bipale, d’un train d’atterrissage constitué de patins et pouvant transporter jusqu’à 14 passagers. Vers la fin des années 1970, Bell Helicopter décide de moderniser son Bell 212 et de le munir d’un rotor principal quadripale et de plus faible diamètre, afin d’augmenter ses performances. Deux Bell 212 sont modifiés et reçoivent le nouveau rotor, muni de quatre pales en matériaux composites. Le premier vol est effectué en août 1979 et la certification est obtenue en janvier 1981. Directement dérivé du Bell 212, il en garde la cellule robuste et les caractéristiques générales. Le poste de pilotage est équipé de deux sièges anti-crash. La cabine, d’un volume de 6,23 m3, permet de transporter jusqu’à 13 passagers. Les sièges facilement démontables permettent l’emport de fret ou de deux civières en cas de transport sanitaire. Il est toutefois possible, en cas d’urgence, de transporter jusqu’à six blessés sur civières. L’accès à la cabine est facilité par une porte de 2,34 m de large de chaque côté de l’appareil. De plus, ces portes sont largables en cas de nécessité. Un compartiment à bagage de 0,8 0m3, dans la poutre de queue, permet d’emporter jusqu’à 180 kg de matériel. Les turbines sont des Pratt & Whitney PT6T-3B-1 de 671 kW (912 cv) chacune. La capacité totale en carburant est de 1250 L, contenus dans sept réservoirs auto-étanches. Un réservoir de carburant auxiliaire de 620 L peut être emporté, portant la distance franchissable à 980 km.  Un pilote automatique trois axes diminue la charge de l’équipage, lui permettant de mieux se concentrer sur sa mission. Un radar météorologique et un altimètre radar permettent également de faciliter le vol.

Le modèle EP (Enhanced Performance) dispose d’un système de vol automatique numérique et des turbines PT6T-3D. Depuis 2013, le Bell 412EP possède un cockpit avec affichage numérique semblable à celui du Bell 429, comportant des écrans multifonctions tactiles. Il est motorisé par des turbines Pratt & Whitney PT6T-9 "Twin Pac».


 

3-ab412-cockpit.jpg


 

Photos : 1 Bell 412EP chilien @ FAC 2 Cockpit @ Bell

23:40 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bell 412 ep, philippines |  Facebook | |