21/01/2019

SMBC leasing commande 65 A320neo !

A320neo_SMBC.jpg

La société de leasing leader, SMBC Aviation Capital, a enrichi son carnet de commandes total de la famille A320neo de 181 avions après avoir signé une commande ferme portant sur 65 A320neo supplémentaires (15 A321neo et 50 A320neo). Cette commande, finalisée en 2018, figure dans les chiffres des commandes de fin d'année.

De plus, cet accord prévoit la transformation d’une commande antérieure de 15 A320neo en 15 monocouloirs A321neo de plus grande capacité, ce qui porte à 30 le nombre total d’appareils de ce type commandés par SMBC Aviation Capital. En offrant un coût au siège-kilomètre inégalé, un rayon d'action plus long et une cabine plus large, l'A321neo permet aux compagnies d'étendre leurs réseaux grâce à des produits cabine destinés aux gros-porteurs sur de nouvelles liaisons plus longues, ce qui n'était pas possible auparavant avec un monocouloir.

"La demande d'avions de nouvelle génération a été forte, tant de la part de nos clients actuels que de nos nouveaux clients, d'où la décision que nous avons prise aujourd'hui de passer cette commande. Dans le contexte actuel, les compagnies aériennes sont à la recherche d'avions plus économiques en carburant. La diversité de notre carnet de commandes nous positionne très bien pour l'avenir et nous permettra de répondre à ces besoins. Nous entretenons d’étroites relations avec Airbus et nous nous réjouissons à l'idée de travailler avec eux pour continuer à répondre aux besoins de nos clients encore longtemps à l’avenir", a déclaré Peter Barrett, CEO de SMBC Aviation Capital.

La commande de ces 65 appareils vient s'ajouter à une commande précédente de six A320neo passée en mars 2018 et porte à 71 le nombre total d’appareils de la famille A320neo commandés en 2018 par SMBC Aviation Capital.

"Cette commande supplémentaire passée par SMBC Aviation Capital, l’une des principales sociétés de leasing d’avions dans le monde, témoigne de la perspicacité financière de cette société qui a effectué des investissements judicieux dans la famille A320neo. En 2018, le marché du leasing direct représentait plus de 30 pour cent de nos 800 livraisons dans le monde entier – autant que l'Europe et le continent américain réunis", a déclaré Christian Scherer, Chief Commercial Officer d’Airbus.

Les appareils de la famille A320neo bénéficient des toutes dernières technologies, notamment des réacteurs de nouvelle génération, des "Sharklets" (dispositifs d'extrémité de voilure) et des optimisations cabine, qui ensemble permettent de réaliser une économie de carburant de 20 pour cent d'ici à 2020. Avec plus de 6 500 commandes reçues de plus de 100 clients depuis son lancement en 2010, la famille A320neo a conquis quelque 60 pour cent de part de marché.

Photo :A320neo aux couleurs de SMBC @ airbus

Dassault Aviation absorbe la maintenance d’ExecuJet !

 

dassault aviation,gamme falcon,falcon jet,maintenance aviation,bizjet,nbaa,ebace,aviation d'affaires,private jet

Dassault Aviation et Luxaviation ont annoncé aujourd’hui l’acquisition par Dassault Aviation des activités mondiales de maintenance d’ExecuJet, filiale de Luxaviation. L'intégration des sociétés couvrant cette activité s’effectuera progressivement en 2019, après obtention des autorisations nécessaires.

«L’acquisition des activités MRO (Maintenance, Repair & Overhaul) d’ExecuJet permettra à Dassault Aviation de renforcer son réseau mondial, en particulier en Asie- Pacifique, en Océanie, au Moyen-Orient et en Afrique. Avec ExecuJet, nous avons l’intention de continuer à développer un réseau d’excellence, tout en accroissant notre part de marché dans la maintenance Falcon », a déclaré Eric Trappier, Président- Directeur général de Dassault Aviation.

«Depuis sa création en 1991, le réseau ExecuJet a su fidéliser une clientèle d’opérateurs d’avions d’affaires de différentes marques. Je me félicite de cette opportunité de poursuivre le développement de notre activité MRO au sein du réseau Dassault », a indiqué Graeme Duckworth, Executive Vice-President MRO d’ExecuJet.

Un service de haute qualité :

Les ingénieurs de la branche maintenance d’ExecuJet sont hautement qualifiés pour fournir un service d'assistance 24 heures sur 24 avec un temps d'arrêt minimal pour vous permettre de revenir rapidement dans les airs, sans compromis en matière de sécurité des vols. Spécialisés dans la maintenance de la cellule, de l'avionique et des moteurs, ExecuJet est certifié pour une large gamme d'avions d'affaires et d'avions utilitaires, notamment Bombardier, Cessna, Dassault, Embraer, Gulfstream, Hawker et les avions à turbopropulseur. ExecuJet propose actuellement des services de maintenance à Beijing, Berlin (LBAS), Le Cap, l'aéroport international de Dubaï, Dubaï Sud, Johannesburg, Kuala Lumpur, Lagos, Melbourne, Moscou (LBAS), New Delhi, Perth, Sydney, Tianjin et Wellington.

Toutes les opérations de maintenance effectuées sur le réseau mondial ExecuJet sont conformes aux exigences réglementaires les plus strictes au monde.

19/01/2019

Dassault apporte son soutien aux particuliers lors du WEF !

0.jpeg

Dassault Aviation offrira à nouveau une sélection complète de services pour aider les opérateurs d’avtion privés de la gamme «  Falcon » lors de l’édition du WEF 2019.

Dassault offre une gamme complète de ressources disponibles à proximité des clients d’avion « Falcon » lors d' événements mondiaux spéciaux. En plus des services de dépannage de routine fournis par le commandement Falcon mondial 24/7 Center, offre assistance technique de l'équipe, l'expédition hors site de goteam et le portefeuille de réponse « Falcon » des aéronefs sur les services au sol (AOG). Falcon Response est le seul service AOG équipé d'appareils dédiés spécialement conçu pour accélérer les pièces de rechange, des outils et des techniciens sur des sites distants et assurer la portance de remplacement en cas de besoin pour les passagers arrivent à leur destination à temps.

La liste de cette année d'activités de soutien des événements spéciaux débutera les 22-25 janvier au Forum économique mondial de Davos, en Suisse, qui réunit des directeurs généraux, chefs d'Etat et autres personnalités politiques, économiques et culturelles du monde entier. Servir les équipages Falcon assister à l'événement Davos, Dassault a renforcé ses équipes de soutien à l' aéroport international de Zurich et Saint - Gall-Altenrhein, allouer des ressources supplémentaires auprès des centres de service Falcon autorisés dans la région et ailleurs dans l'organisation de soutien Falcon, y compris mondiale de Dassault réseau de Falcon épargne entrepôts.

« Davos génère un afflux exceptionnellement élevé d'avions d'affaires dans la région de Zurich », a déclaré Jean Kayanakis, vice - président principal de la division Worldwide Service Client Falcon & Network Service Center. « Nous voulons nous assurer que les opérateurs Falcon qui assistent à ces événements mondiaux ont accès à la plus rapide etle plus complet et le soutien sur place la plus haute qualité. »

 

 

Airbus, nouvelle chaine d’assemblage pour l’A220 !

A220-300-in-flight-014.jpg

Airbus a franchi  une nouvelle étape dans le développement de ses sites de production aux États-Unis avec le lancement officiel de la construction de sa chaîne d’assemblage A220 à Mobile, Alabama, lors d'une cérémonie d'inauguration des travaux. Cette chaîne d’assemblage permettra de répondre à la demande élevée et croissante des États-Unis pour les appareils de la famille A220, la nouvelle gamme de produits proposée par Airbus dans la famille des avions civils.

Tom Enders, CEO d'Airbus, et Guillaume Faury, Président d'Airbus Commercial Aircraft, ont présidé l'événement et accueilli quelque 700 invités parmi lesquels des dirigeants d'Airbus et d'autres industries, des employés de la production d'Airbus, des dignitaires de l'état et de la nation, ainsi que des responsables de la communauté locale. 

Cette nouvelle chaîne d’assemblage, second site de production d'avions civils de l'entreprise aux États-Unis, sera située sur le site Mobile Aeroplex de Brookley, à proximité de la chaîne d’assemblage de la famille A320. Ce site sera dédié à l’assemblage des A220-100 et A220-300 destinés aux clients américains. La production des avions doit démarrer au 3e trimestre 2019 et la livraison du premier A220 assemblé à Mobile est prévue en 2020. La nouvelle chaîne d’assemblage A220 sera terminée d’ici l'année prochaine.

Airbus entretient des relations fortes et durables avec les États-Unis et les avions d'Airbus sont exploités par les plus grandes compagnies américaines. En outre, Airbus est un partenaire majeur des entreprises et des professionnels de l'industrie aéronautique et spatiale américaine. Au cours des trois dernières années, Airbus a dépensé 48 milliards de dollars aux États-Unis auprès de centaines de fournisseurs américains dans plus de 40 états, ce qui se traduit par plus de 275 000 emplois américains soutenus par Airbus. Parmi ses sites aux États-Unis, Airbus compte notamment des centres d'engineering au Kansas et en Alabama, un grand site de formation en Floride et un autre qui ouvrira prochainement au Colorado, un centre de support matériel et le siège en Virginie, une chaîne d’assemblage dédiée à la famille A320 qui assure également les livraisons en Alabama, une cellule de réflexion innovante (A3) en Californie, une entreprise d'analyse de données de drones (Airbus Aerial) à Atlanta en Géorgie, des sites de production et d’assemblage d'hélicoptères au Texas et dans le Mississippi, et un site de production de satellites (OneWeb) en Floride.

L'A220, seul appareil fabriqué sur mesure pour le marché des 100 à 150 sièges, affiche une consommation de carburant inégalée. Il offre le confort d'un véritable gros porteur dans un monocouloir.  L'A220 conjugue des caractéristiques aérodynamiques avancées, l'utilisation de matériaux innovants ainsi que des moteurs de nouvelle génération PW1500G Geared Turbofan de Pratt & Whitney, qui permettent de réduire la consommation de carburant d'au moins 20 pour cent par siège par rapport aux avions de la génération précédente. Avec un rayon d'action pouvant aller jusqu'à 3 200 nm (5920 km), l'A220 offre des performances comparables à celles d'un appareil monocouloir de plus grande capacité.

Avec un carnet de commandes de plus de 500 appareils à ce jour, l’A220 a toutes les qualités requises pour gagner une grande part du marché des avions de 100 à 150 sièges, qui, d’après les estimations, devrait représenter au moins 7 000 appareils dans les 20 prochaines années.

Photo :A220-300 @ Airbus/ S.Ramadier

18/01/2019

Singapour craque pour le F-35 !

sing_plane.jpg

Le ministère de la Défense de Singapour a annoncé la décision d’acquérir des Lockheed-Martin F-35 dans un bref communiqué publié sur son site Web. Ce choix doit permettre de venir remplacer progressivement la flotte de F-16 « Fighting Falcon » en service. Cependant, le ministre de la Défense nationale Ng Eng Hen a précisé que l’avion devait encore être évalué en petit nombre avant de décider de sa flotte à long terme.

Remplacer les F-16 :

L’enjeu consiste à venir remplacer progressivement les actuel 60 F-16 C/D Block52 peu après 2030. L’armée de l’air a achevé l’évaluation technique du remplacement et a décidé que le F-35 serait le chasseur de remplacement le plus approprié. Singapour deviendra ainsi le premier opérateur de F-35 en Asie du Sud-Est et le quatrième en Asie-Pacifique après l’Australie, le Japon et la Corée du Sud. Il deviendra également la première force aérienne du Sud-Est asiatique équipée d'un avion furtif.

DxLQ045U0AA6YmE.jpg

Lors de la prochaine phase, le Ministère de la Défense discutera des détails avec les parties américaines concernées avant de confirmer sa décision d'acquérir définitivement le F-35. Le nombre d’appareil n’est pour l’heure pas décidé.

Pour l’instant il n’est pas précisé quelle version Singapour pourrait acheter. Selon les images fournies par le ministre de la Défense nationale Ng Eng Hen, on voit un F-35A de l’US Air Force portant et dans la seconde, le Ministre regarde un cockpit de F-35B. Cette dernière version pourrait bien intéresser au plus au point le pays, en raison de sa petite taille et du peu d’infrastructures.

Fort lobbying de Lockheed-Martin :

Cette décision n’est en soi pas une surprise, l’avionneur américain travail au corps les militaires du pays depuis longtemps à travers les liens acquis avec le F-16. Par ailleurs, Lockheed-Martin a engagé un important travail de communication lors des éditions du Salon aérien de Singapour avec notamment une maquette du F-35 au marquage RSAF. Par ailleurs, Singapour est un participant à la coopération en matière de sécurité dans le programme, lui donnant accès aux données du programme et lui permettant de demander des études spéciales.

DxLQ044UUAAj92P.jpg

Photos :1 présentation du F-35 à Singapour 2 & 3 le ministre de la Défense nationale Ng Eng Hen avec les deux F-35