24/04/2012

Rafale Marine F1 bientôt au standard F3 !

 

 

rafale-3.jpg

 

 

La nouvelle va ravir les pilotes de l’aéronavale française qui l’attendait depuis longtemps. Dix Rafale Marine au standard F1 vont être modernisé au standard F3 et vont venir grossir les rangs des vingt appareils déjà livré dans cette version. Il s’agit des dix aéronefs les plus ancien, qui avaient été livrés au début des année 2000 est mis en «cocon» dans l’attente d’une modernisation.

Le standard F1 du Rafale, ne permet qu’un emploi très limité de l’avion, soit les capacités air-air et de ravitaillement en vol. Le standard F3 permet l’engagement omnirôle de l’aéronef aussi variées que l’attaque air-sol, air-surface et la reconnaissance ainsi que la  dissuasion nucléaire.

Une grosse organisation :

Pour mener à bien cette modernisation, plusieurs acteurs du programme Rafale et de l’armée française sont engagés, il s’agit de Dassault Aviation, MBDA, Thales, Sagem, et d’organismes d’Etat tels que le Service industriel de l’aéronautique (SIAé), la Marine nationale et la Structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques de la défense (SIMMAD).

La mise à niveau des Rafale F1 consiste à revoir en profondeur les systèmes pour leur donner les mêmes capacités que les avions de standard F3,qui actuellement produits sur la chaîne de montage de Dassault. L’un des grand défis consistera à équilibrer le calendrier du rétrofit et/ou la la sortie d’un fuselage du Service industriel de l’aéronautique pour pouvoir s’intercaler dans la chaîne de production. Chaque phase doit donc être parfaitement cadencée pour ne pas désorganiser l’ensemble de la production industrielle des avions Rafale.

Qualification du F3 :

La Délégation générale pour l'armement (DGA) a prononcé le 1er juillet 2008  la qualification de la version totalement polyvalente de l'avion Rafale, dénommée standard «F3». Le Rafale au standard F2, actuellement en service dans l'armée de l'air et la Marine nationale, permet déjà d'assurer les missions de défense aérienne et d'attaque au sol. Le standard F3 apporte les capacités d'attaque anti-navire et de reconnaissance aérienne, ainsi que de dissuasion nucléaire

Rappel :

Le Rafale est en service dans la marine depuis 2004 et l'armée de l'air depuis 2006. Le Rafale constituera à terme l'unique avion de la composante aérienne de combat en France .

7551.jpg

 

Photos : Rafale Marine @ Dassault Aviation/Marine nationale


 

23/04/2012

2011: Encore une bonne année pour Pilatus !

 

170fdb905b3bcde7fec8c1cd5fc431a6-PC-21-03[1].jpg


 

Pilatus publie ses chiffres pour l’année 2011 et ils font plaisirs, les années se suivent et se ressemblent au niveau des bonnes nouvelles, malgré quelques contrastes.

Pilatus Aircraft Ltd a annoncé une autre excellente série de résultats pour 2011. Le chiffre d'affaires et le bénéfice d'exploitation n'ont jamais été aussi élevé. Et, à l’usine de Stans, le site du siège social, Pilatus a créé 65 nouveaux emplois dans ce qui était une année difficile d'un point de vue économique.

Le chiffre d'affaires est en hausse de près de 14% à CHF 781 millions, et le résultat opérationnel a augmenté de près de 23% à CHF 108 millions. A CHF 67 millions, les investissements en recherche et développement était également plus élevé que jamais auparavant. Les commandes entrantes ont totalisé CHF 416 millions, en légère hausse sur l'année précédente, mais la valeur des commandes en main retomba, cette fois par plus de 50%, en baisse de CHF 325 millions.

Une très bonne année pour avions d'entraînement :

Aviation gouvernement a versé 60 pour cent du chiffre d'affaires total. Cette proportion élevée est due à la très grosse commande en provenance des Émirats arabes unis. Seize des 25 PC-21s, plus pratiquement tous les systèmes de formation et un simulateur, ont été livrés au client en 2011.

Un contrat de cinq nouveaux avions d'entraînement PC-7 MkII a été signé avec la Force de défense du Botswana à la fin de Avril. Ces avions seront livrés à la fin de 2012.

ce68d7e9b59056a1953e933ec3c9b9c9-PC-12_Assembly(2)[1].jpg

 

 

Une année difficile pour l'aviation d'affaires :

Pilatus a livré 12 PC-12 NG à des clients en Amérique du Nord et Amérique du Sud au cours de 2011, y compris l'un à la Gendarmerie royale du Canada, un pionnier en ce qui concerne le  PC-12 et reste l'un des clients les plus fidèles de Pilatus. Globalement, toutefois, les ventes totales ont subis une autre baisse. Pilatus a vendu un nombre record de 100 PC-12 en 2009, les ventes avaient chuté à 63 PC-12 deux ans plus tard, c'est à dire en 2011. Ce chiffre représente toujours un bon effort de vente compte tenu de la situation sur le marché très difficile dans le domaine de l'aviation générale. En 2011, le PC-12 reste au deuxième rang en termes d'avions à turbopropulseurs le best-sellers de l’avionneur.

Pour la dixième fois consécutive, les lecteurs du magazine «Professional Pilot»  ont vélu Pilatus en premier lieu pour le meilleur service à la clientèle dans la catégorie avions à turbopropulseurs d'affaires.

Pilatus a également vendu six Pilatus Porter PC-6 en 2011. Ayant obtenu la certification requise en Chine et au Brésil, le premier de ces avions légendaires ont été vendus à des clients dans ces marchés en pleine croissance.

 

100 apprentis :

Formation des apprentis bénéficie d'une priorité élevée chez Pilatus, l'année dernière a vu la création du100e poste. La formation est maintenant disponible dans dix disciplines différentes, le tout menant à une qualification professionnelle spécialisée.

Encore une fois, tout le personnel Pilatusa bénéficié des bons résultats obtenus en 2011 sous la forme d'intéressement liée à la performance  à environ 150 % du salaire mensuel.

Perspectives pour 2012 :

Oscar J. Schwenk, président et PDG, note que l'année en cours est susceptible d'être plus difficile, les résultats attendus pour 2012 seront moins bons que par le passé. La crise sur le marché a fait diminué le nombre de commandes. Cependant, Pilatus  continue le développement sur le nouvel avion, le futur jet nommé PC-24.

Le 1100e PC-12 :

On ne pourrait clore le sujet sans signaler la livraison du 1’100e PC-12 «Next Generation», lors d’une cérémonie tenue au centre de Pilatus Aircraft Ltd affaires dans Broomfield, Colorado.

Thomas Bosshard, directeur général de Pilatus Aircraft Ltd affaires a déclaré: «Nous sommes extrêmement heureux d'avoir l'honneur de remettre cet avion à la compagnie Frontline aviation. Depuis son introduction sur le marché en 1994, le PC-12 a largement dépassé toutes les attentes fixées au départ par Pilatus.

La flotte de PC-12 a amassé 3,3 millions d'heures de vol en d'exploitation, y compris des milliers d'heures dans des environnements les plus difficiles du monde.

9f6bbb064a9376211b6a0a1534e60c87-PC-12_San_Francisco_Golden_Gate(18)[1].jpg

 

Photos : 1 PC-21 & PC-12 NG 2 chaîne de montage du PC-12 3 PC-12 NG @ Pilatus Aircraft

 

21:09 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : pilatus aircraft, pc-12 ng, pc-21, pc-7, pc-6, pc-24 |  Facebook | |

22/04/2012

L’exercice franco-anglais «Joint Warrior» !

 

patrouille-mixte-franco-britannique-compose-d-un-hawk-et-d-un-alphajet.jpg


 

Les 10 et 27 avril, l’escadron 2/2 Côte d’Or qui vole sur Alpha Jet à rendu visite à son homologue anglais le 100th Squadron volant sur Hawk. Ces deux escadrons assume le même rôle, soit l’entrainement des unités opérationnelles en temps «qu’Aggressors».

A cette fin, six Alpha-Jet de l’escadron d’entraînement du  2/2 «Côte d’Or» de la base aérienne 102 de Dijon se sont donc déployé sur la base aérienne écossaise de Leuchars. «Nous serons logés au 6e Squadron qui nous prête une partie de ses locaux», explique le commandant Ludovic Meffre, commandant l’escadron d’entraînement 2/2 «Côte d’Or». Auprès des Hawk du 100e Squadron, les Alpha-Jet ont pour principale mission de générer des menaces (Red Air) au profit des forces « frontline » opérationnelles. Par ailleurs, ils réalisent des missions d’appui aérien rapproché (CAS - Close Air Support) et simuleront des attaques de bateaux en coordination avec la RAF et la Royal Navy. «En parallèle à l’exercice «Joint Warrior», les deux forces effectuent également des missions «Red Air» spécifiques au profit des «Typhoon» du 6e Squadron».

 

B4E9ACFF_5056_A318_A8DBB3DFBB0FE22B.jpg

 

 

Pour l’escadron d’entraînement français, les objectifs sont multiples. Il s’agit, entre autres  d’intégrer les jeunes pilotes dans les missions «Red Air», de progresser dans la professionnalisation du pilote dit «Aggressor», de former les pilotes qui cumulent la qualification de Forward Air Controller (FAC, contrôleur air avancé) ou encore de pratiquer la langue anglaise, universelle dans le domaine de l’aéronautique ».

Les deux forces s’entraînent régulièrement au cours de divers exercices,  cet exercice interarmées  organisé en Écosse n’est autre qu’un des nombreux exercices développés entre les deux nations depuis longtemps. En octobre 2011, les pilotes du Squadron 100th s’était rendu sur la base aérienne de Dijon et avait alors participé à l’exercice EPIAS, il s’agissait à l’époque d’un entraînement interarmées et interallié consacré à l’appui aérien rapproché, plus communément appelé Close Air.

Ces liens doivent encore être renforcés dans le futur, puisqu’un jumelage unissant l’escadron 2/2  Côte d’Or et le Squadron 100th est actuellement à l’étude.

 

B4F1026E_5056_A318_A8152D9263E53D29.jpg

 

 

Photos :  1 Hawk du 100th & Alpha-Jet du 2/2 @ RAF 2 Les CMDT anglais et français 3 Hawk & Alpha-jet @ L. Dunn

 

21:23 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : joint warrior, armée de l'air, raf, alpha-jet, hawk |  Facebook | |

Le King Air 250 certifié !

 

King_Air250_5x7.jpg


 

CHESTER, Royaume-Uni  Hawker Beechcraft Corporation (HBC) a annoncé la certification européenne de son Beechcraft King Air 250, le plus récent dérivé du turbopropulseur de la gamme best-seller Beechcraft King Air.

Le King Air 250 a reçu sa certification de l’ European Aviation Safety Agency (EASA) qui fait suite à celle  de la FAA en Juin 2011, puis celle de l'Agence nationale de l'aviation civile du Brésil (ANAC) en Novembre.

Nous sommes impatients de commencer les livraisons d'avion King Air 250 en Europe très bientôt», a déclaré Sean McGeough, président, Asie, Europe, Moyen-Orient et en Afrique. «Sa polyvalence a fait du King Air un choix populaire dans le marché européen depuis des décennies. En fait, selon Eurocontrol, le King Air B200 série a été l'avion d'affaires le plus volé en Europe au cours des quatre dernières années.  Le King Air 250 est encore plus attractif pour les opérateurs de la région.»

Construit avec l’aide des clients, le nouveau  King Air 250 dispose de nouvelles fonctionnalités dont des ailettes composites qui améliorent l'efficacité dans toutes les phases de vol, des hélices composites qui offrent une nouvelle technologie aérodynamique et un poids plus léger, ainsi que des modifications d'admission du moteur qui contribuent à sa performance accrue.

Photo : King Air 250 @ Hawker Beechcraft

 

19/04/2012

A330 supplémentaires pour Garuda Indonesia !

 

1982863.jpg


 

La compagnie nationale d’Indonésie Garuda Indonesia a signé avec Airbus un contrat portant sur la livraison de 11 gros-porteurs A330-300 supplémentaires. Ce contrat a été signé à Djakarta par Emirsyah Satar, Président & CEO de Garuda Indonesia et Tom Williams, Executive Vice President Programmes d’Airbus.

Cette transaction est la troisième commande passée par Garuda Indonesia concernant le modèle A330 depuis juillet 2010, le transporteur ayant, à ce jour, 21 appareils au total dans son carnet de commandes. Tous ces appareils seront équipés des réacteurs Trent 700 de Rolls-Royce. Garuda Indonesia exploite actuellement 14 A330, dont huit A330-200 et six A330-300.

Garuda Indonesia a opté pour la toute dernière version de l’A330-300 dotée d’une masse maximale au décollage de 235 tonnes et d’un rayon d’action étendu. La compagnie exploitera ces appareils, qui présentent une configuration bi-classe premium, sur des lignes reliant ses hubs de Djakarta et Denpasar (Bali), et l’Asie, le Moyen-Orient et la région Asie-Pacifique.

Cet appareil présente une régularité technique en exploitation qui a fait ses preuves, de faibles coûts d’exploitation et l’une des cabines les plus confortables du marché. L’ensemble de ces atouts font de l’A330 permettront à Garuda Indonesia d’exprimer son plein potentiel.

Le biréacteur A330 est l’un des gros-porteurs les plus exploités dans le monde actuellement. A ce jour, Airbus totalise près de 1 200 commandes pour les différentes versions de cet appareil. Plus de 800 A330 sont d’ores et déjà en service auprès de quelque 90 utilisateurs dans le monde. Outre ses versions passagers et cargo, l’A330 est également disponible en version VIP et avion de transport militaire/ravitailleur.

photo : A330 Garuda @ K.L.Yim


 

22:11 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : garuda indonesia, airbus, a330 |  Facebook | |