08/09/2012

Le Gulftsream G280 certifié !

_dsc9648web.jpg


 

Je vous en parlais dernièrement, mais cette fois s’et chose faite, le Gulfstream Aerospace Corporation exécutif G280 a obtenu son certificats type de la Federal Aviation Administration (FAA) et ainsi que de  l'Israel Civil Aviation Authority (ICAA), concernant  la vérification de la navigabilité de l'avion. La certification est l'une des dernières étapes avant la livraison aux clients.

 

 

IAI  (Israël Aircraft Industry) et Gulfstream Aerospce ont mis au point le G280 et ses systèmes pendant six ans et ont effectué des vols d'essai pour les essais des systèmes en conditions de vol extrêmes. Le PDG d’IAI, Joseph Weiss s’exprimant à ce sujet :  "L'obtention de la certification de la FAA ouvre nous ouvre la pour obtenir la certification par les autorités en Europe, le Canada et la Chine, qui permettront d'élargir le marchéde notre G280."

 

Le prix de la G280 est estimé dans une fourchette de 15 à 25 millions de dollars. Il a un rayon d’action de 3.600 miles nautiques (6667 km) à Mach 0,80, et peut voler non-stop entre New York et Londres, il peut transporter confortablement dix passagers. En vertu de l'accord conclu entre l'IAI et Gulfstream, IAI va fabriquer l'avion en Israël, et Gulfstream l'adapter à la clientèle au Texas. 

 

Concernant  le G280 :

 

La nouvelle machine de Gulfstream est développée en étroite collaboration avec Israel Aircraft Industries (IAI). Le G280 de Gulfstream est situé dans une fourchette de prix de 24 millions de dollars. Les premières livraisons devraient avoir lieu au plus tard cette année.

Le G280 bénéficie d'une supériorité dans tous les domaines de sa catégorie taille moyenne des avions d'affaires. Elle englobe une performance exceptionnelle alliant le confort et la technologie de pointe devenir l’appareil  «best-in-class».

 

Le G280 possède la grande vitesse de croisière de sa catégorie des biréacteurs d'affaires, et ceci grâce au nouveau dessin d’aile adapté aux hautes vitesses ainsi que sa motorisation avec deux réacteurs Honeywell HTF7250G.

 

Avec la cabine la plus spacieuse de sa catégorie, qui permet accueillir jusqu'à dix passagers dans deux aires de repos. La grande cuisine et l’accès en vol aux bagages offre un hébergement particulièrement apprécié des passagers. Le nouveau système de pressurisation de type 100 % d'air frais donne la sensation d’un vol à faible altitude. Une cabine silencieuse et de grandes fenêtres réduisent également la sensation de fatigue. 

 

Le G280 dispose d’un cockpit ™ PlaneView280  qui reprend la philosophie des modèles G350 à G650. Ce poste de pilotage avancé améliore la sécurité grâce à la réduction de la charge du pilote et permet une meilleure connaissance de la situation. La sécurité lors des opérations de faible visibilité peut être encore améliorée avec l'option d’un HUD «heads-up», l’avion dispose également de systèmes de guidage et des systèmes de vision améliorée (EVS II). L'introduction de l'auto-freinage est une première et permet de renforcer la sécurité, tout en  améliorant le confort des passagers avec une réduction significative de l'usure des freins.


 

323323568.jpg


 

Photos : G280 lors de son arrivée au Salon EBACE 2012 à Genève @ Pascal Kümmerling

11:43 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gulfstream, iai, g280, certification |  Facebook | |

07/09/2012

Plus de 500 commandes pour le B737-900ER Next Generation !

 

K64851-02.jpg


 

RENTON, Wash,  Boeing vient de dépasser les 500 commandes cette semaine en ce qui concerne son  B737-900ER (Extended Range) Next Generation et ceci suite à une reconvertion d’un client  qui passe du B737-700 au B737-900ER NG.

 

 

A ce jour, le B737-900ER a enregistré 537 commandes de 17 clients dans 10 pays. Depuis le début de l'année 2010, le B737-900ER a plus que doublé le nombre de ses clients et des commandes. La plupart des compagnies aériennes qui ont acheté les B737-900ER ont également acheté le B737-800 et ceci à des fins d’optimisation de la gamme.

La nouvelle génération B737-900ER à remplacé le plus grand  monocouloirs de type  B757, dont la production a cessé  en 2004. Le B737-900ER est capable de voler 96% des routes des B757 actuels à un coût d'exploitation plus faible.

Le B737-900ER possède d'importants avantages économiques par rapport aux modèles concurrents plus lourds, il transporte un nombre comparable de passagers de 8 % plus d’efficacité que la concurrence selon le constructeur de Seattle.   Le B737-900ER offre  par ailleurs, 15 à 20 sièges de plus que le B737-800.

 

Photo : B737-900NG Extended Range @ Boeing

21:29 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, b737-900er, b737-900ng |  Facebook | |

06/09/2012

Air India reçoit son B787 «Dreamliner»!

AIN_takeoff.jpg


 

NORTH CHARLESTON, Caroline du Sud,  Boeing et Air India ont célébré aujourd’hui la livraison du premier exemplaire du B787 «Dreamliner» de la compagnie aérienne.

 

"Aujourd'hui est un grand jour pour Air India est l'avion le plus avancé technologiquement et le plus éconergétique dans le monde se joint à notre flotte», explique Rohit Nandan, Air India président et directeur général. "Le B787 d'Air India permettra d'ouvrir de nouvelles voies dans un marché dynamique et fournir une nouvelle expérience de qualité  pour nos passagers."

 

Air India est devenue la cinquième compagnie aérienne au monde à prendre livraison d'un Boeing B787 «Dreamliner».

Cette livraison est la première des 27 «Dreamliner» destiné à  Air India. L'avion est équipé de 18 sièges en classe affaires et 238 sièges en classe économique.

Les B787 d’Air India seront  déployés sur de nombreuses routes, y compris le Moyen-Orient, en Europe, en Asie et en Australie.

 

Un condensé de technologies :

La clé de ces  performances exceptionnelles sont dûes  une suite de technologies nouvelles développées par Boeing et son équipe internationale de développement technologique.

Le B787 est presque fait entièrement de matériaux composites, plus léger et plus résistant.

Une nouvelle architecture électronique permet de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, la surveillance complète des systèmes qui permettent à l'avion de s'auto-évaluer et signaler les besoins en maintenance à des systèmes terrestres et ceci non plus seulement sur les organes primaires mais également secondaires.

Boeing en  choisissant  General Electric (GEnx) et Rolls-Royce (Trent ) pour développer les moteurs de l’avion, permet de réduire la consommation de kérosène et donc le rejet de CO2 de près de 30%.

AIN_ribboncutting.jpg

Photos : 1 le premier B787 «Dreamliner» d’Air India 2 Cérémonie de remise @ Boeing

19:36 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, b787 dreamliner, air india |  Facebook | |

Dassault Aircraft Services se positionne à Shanghai !

5-falcon7x-468x283.jpg


 

Saint-Cloud, France,  Dassault Falcon Dassault Falcon a inauguré son programme de maintenance en partenariat avec Shanghai Hawker Pacific sur les installations de  l'aéroport de Shanghai Hongqiao International. 

 

«Les clients de la gamme  Falcon pourront bénéficier du meilleur niveau en matière de maintenance  des avions Falcon en Chine», a déclaré Kathy Liu, directeur, Service à la clientèle Région Asie. «Dassault apportera son savoir-faire et son expérience sur le Falcon,  afin de répondre à l'expansion rapide des capacités de Shanghai Hawker Pacific faec aux dizaines de nouveaux Falcon qui commencent à  pénétrer le marché chinois."

Le programme est animé par une équipe de techniciens de Dassault avec une expérience moyenne de 10 ans sur les jets d'affaires Falcon et formés spécifiquement pour  les gamme : Falcon 2000EX EASy, Falcon 900EX ainsi que Falcon 7X. Hawker Pacific devient du même coup le société de référence pour la gamme Falcon en Chine. 

 

Dassault Falcon Kathy Liu MR.jpg


Photos : 1 Falcon 7X en vol 2 Mme Kathy Liu @ Dassault Aviation

04/09/2012

L’Indonésie a reçu ses premiers Super Tucano !

800px-A-29_SuperTucano.JPG


 

JARKARTA, Les quatre premiers exemplaires des 16 Embraer EMB-314 (A-29) «Super Tucano» de contre-insurrection (COIN) vient d’être livrés en début de semaine à la Force aérienne indonésienne. Ces appareils ont été commandés en deux séries, l’une en 2010 et la seconde cette année lors du Salon aéronautique de Farnborough en Juillet. L’ensemble des 16 appareils devront être livré d’ici 2014.

 

 

 

Les quatre premiers turbopropulseurs (numérotés TT-3101 à TT-3104) sont  arrivés sur les installations de la base aérienne D’Halim Perdanakusuma Air Force Base (AFB) dans l'Est de Jakarta peu moins d'un mois après avoir été officiellement remis à l'Indonésie lors d'une cérémonie à l'usine de production d'Embraer Gavião à Peixoto à São Paulo, au Brésil.

Les quatre avions d'attaque au sol ont effectuées le transfert depuis le Brésil jusqu’en Indonésie à huit pilotes, emmenés par le chef d'équipe le Capitaine Carlos Alberto, à partir des installations de production d'Embraer à San José dos Campos, Brésil, s'arrêtant dans 14 villes de 12 pays.

 

Le Chef de l’ Air Force le  vice-maréchal Rusamsi Dede a accueilli les quatre EMB-314 «Super Tucano» sur les instalation d’ Halim Perdanakusuma, il déclaré lors d’une brève cérémonie d’accueil que ces avions auraient diverses applications telles que la contre-insurrection (COIN), l'appui aérien rapproché (CAS), les opérations anti-guérilla.

 

Après une interruption de plusieurs décennies, la Force aérienne indonésienne aura à nouveau un escadron arborant le fameux nez de requin, en souvenir de l’Escadron 21 qui était à l’époque équipé avec le légendaire North-American P-51D lui même doté de cette décoration.

Ces appareils vont progressivement remplacer les Rockwell OV-10F «Bronco» en service depuis près de 40 ans, mais dont la pénurie de pièces de rechange péjorait considérablement l’utilisation ses dernières années. 

 

Le Super Tucano EMB-314 :

 

Le Super Tucano est doté d’un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-68C deux fois plus puissant que celui du Tucano et actionnant une hélice Hartzell à cinq pales. Son fuselage est également plus long et deux mitrailleuses de 12,7mm Herstal M3P sont incorporées dans des ailes reprofilées. Effectuant fréquemment des missions à basse altitude, et donc exposé à des tirs terrestres, l’habitacle du Super Tucano est protégé par un blindage en Kevlar. Un train d’atterrissage renforci permet d’utiliser des pistes sommairement aménagées. L’appareil possède 5 points d’accrochage, dont un sous le fuselage, permettant d’emporter jusqu’à 1’500 kg d’armement selon diverses combinaisons. Ainsi, un canon de 20 mm peut être installé sous le fuselage, auquel s’ajoutent soit des bombes lisses ou guidées, des roquettes ou des missiles. Les missiles sont soit des AIM-9 Sidewinder, des MAA-1 Piranha ou des Python 3/4. Des réservoirs extérieurs de carburant peuvent également être utilisés afin d’augmenter l’autonomie de l’appareil. 

 

EMB314_400x263_Air.jpg


Photos : Embraer EMB-314 «Super Tucano» indonésiens @ Embraer