06/11/2014

Français & Anglais réfléchissent à l’aviation de combat du futur !

 

IMG02_FCAS_DEF-1-600x337.jpg

Dassault Aviation, BAE Systems et leurs partenaires industriels ont reçu un contrat de 150 M€/120 M£ de la part des gouvernements français et britannique pour réaliser sur deux ans une étude conjointe de faisabilité du Système de combat aérien futur (SCAF), qui marque officiellement le début des travaux. Cette première phase préfigure ce qui pourrait donner lieu à un programme de démonstration complet qui définira l’avenir de l’aviation de combat en Europe.

L’étude de deux ans posera les fondations sur lesquelles un programme conjoint à long terme sera bâti, en insistant sur deux points clés :

•Le développement de concepts pour un système opérationnel,

•La maturation des principales technologies nécessaires à un futur système aérien de combat sans pilote à bord (UCAS) à vocation opérationnelle.

A l’issue de la phase d’étude, prévue fin 2016, des travaux pourraient débuter pour développer un démonstrateur technologique d’UCAS (drone) à même de répondre aux futurs besoins militaires des deux nations.

La phase de faisabilité garantira des centaines d’emplois hautement qualifiés chez Dassault Aviation et BAE Systems, et également chez les partenaires industriels comme Rolls-Royce, Selex ES, Snecma (Safran), Thales et autres PME participant au programme. De plus, ce contrat soutiendra le secteur stratégique des industries aérospatiales militaires des deux nations ; il souligne l’importance qu’accordent les gouvernements français et britannique à la sauvegarde d’une capacité souveraine de supériorité aérienne de nouvelle génération.

Analyse :

Cette initiative est primordiale pour le secteur de la défense en Europe et son avenir. Mais encore faut-t-il, que celle-ci débouche sur la concrétisation du projet. En effet, ces dernières années nous avons vu plusieurs projets, pourtant novateurs en Europe terminer dans les tiroirs. L’Europe attend toujours son « super drone » alors que ceux-ci se concrétisent aux USA, en Chine et même en Russie. Encore faudra-t-il que les différents acteurs du secteur se mettent d’accord, pour tirer à la même corde et  mettre en place une famille de drones et d’avions de combat européens commune et non en concurrence comme c’est le cas aujourd’hui.

Photo : Image de synthèse du futur drone européen@ Dassault Aviation.

11:40 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : dassault aviation, drone, ucav, bae |  Facebook | |

05/11/2014

Les F-16 israéliens modernisés !

Israeli_F-16s_at_Red_Flag2.jpg

 

Tel Aviv, l'armée de l'air israélienne (Heyl Ha'Avir) a terminé la mise à niveau complète de son Lockheed Martin F-16C/D «Barak». Ces travaux ont été menés dans le cadre du 

programme Barak 2020.

 

Programme Barak 2020 : 

 

Cette modernisation de la flotte de des F-16C/D comprend le traitement structurel de la cellule de l'avion de combat, la mise à niveau des commandes de vol du système, ainsi que son unité d'affichage central, de plus les appareils seront équipés de nouveaux écrans haute résolution visant à accroître la qualité situationnelle des pilotes. Le viseur tête haute sera remplacé par un nouveau modèle produit par Elbit System et les appareils ne disposant pas encore de viseur de casque en seront pourvu. Par ailleurs, un nouveau système d’enregistreur numérique a été installé et permet d’améliorer les débriefings.

 

an-f-16b-netz-of-the-israeli-air-force-giovanni-colla.jpg

 

Cette modernisation doit permettre de compenser les retards dans la livraison des premier F-35 «Lightning II». Mais il s’agit également de maintenir la flotte de  F-16 au plus haut niveau technologique, car celle-ci forme l’épine dorsale de la défense aérienne du pays.

Pas un première : 

Depuis un certain temps, Israël modernise ses F-16 avec tout d’abord les versions les plus anciennes, soit les  A/B. Il s’agissait maintenant d’entreprendre une mise à jour des version C/D qui resteront en service après la livraison des F-35. L’IAF dispose de 324 avions de combat F-16, se qui en fait le premier utilisateur dans la région.

 

14968_1610278082532405_8397902735892772953_n.jpg

 

 

 

Photos : 1 F-16D IAF en ravitaillement 2 F-16B 3 C/D dans le désert @ Heyl Ha'Avir

Surf Air reçoit son premier PC-12NG !

surf-air.jpg

 

Lors d'une cérémonie tenue hier à l'usine de Pilatus Aircraft Ltd à Broomfield, dans le Colorado, la compagnie Surf Air a pris livraison de son premier  PC-12 NG numéro de série 1490, avec le numéro d'enregistrement N809SA. L'avion aux couleurs de la flotte de Surf Air, est le premier d’une commande de quinze avions plus tôt cette année.

Deux PC-12 NG supplémentaires rejoindront la flotte d'ici la fin de cette année. Les  PC-12 NGde Surf Air sont équipés avec le système d’avionique Honeywell Primus Apex, un moteur Pratt & Whitney PT6A-67P et un aménagement intérieur personnalisé de chez BMW DesignworksUSA .

Surf Air offre aux voyageurs d'affaires et de loisirs régionaux une expérience de Voyage de  sophistiquée et sans tracas pour gagner du temps et de l'argent. La société est active sur les les aéroports situés dans la zone de San Francisco Bay, Los Angeles Metro Area, Santa Barbara et Truckee Lake Tahoe.

Photo : PC-12NG Surf Air @Suf Air

13:58 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pilatus, pc-12 ng, surf air |  Facebook | |

04/11/2014

Livraison d’un nouveau lot de Sukhoi Su-34 !

2061137.jpg

 

 

Moscou, la société Sukhoi a remis un nouveau lot d’avions d’attaque au sol Sukhoi Su-34 «Fullback» de première ligne au ministère russe de la Défense. La cérémonie de transfert a eu lieu à l'aéroport de la succursale de la Société Sukhoi à Novossibirsk. A l'heure actuelle l'usine fonctionne à pleine capacité. Le contrat de l'Etat avec le ministère de la Défense de la Fédération de Russie pour les livraisons prévoit des livraisons échelonnées Su-34 à l'armée de l'air jusqu'en l'an 2020.

 

Selon les premières informations disponibles du ministère de la Défense, les premiers bombardiers Sukhoi Su-34 en service, sont utilisés avec succès et avec un excellent rendement. L’acquisition du bombardier Su-34 représente la plus grande commande d'avions de combat dans le cadre du programme d'armement d’Etat pour les années 2011-2020. Son accomplissement permettra de remplacer une grande partie des bombardiers Su-24 « Fencer » de première ligne actuellement en service. Il s’agit d’une modernisation sans commune mesure depuis la fin de la guerre froide qui comprend 200 appareils de ce type.

 

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 

 

Le Su-34 peut  attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne.

 

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs.

 

Question armement, le Su-34 met en oeuvre des missiles à longue portée air-surface et air-air ainsi que d'armes guidées multi-canal. Il est équipé d'un système de contre-mesures de dernière génération. Rappelons que le cockpit est blindé. L'avion peut effectuer des missions à basse altitude de type « by-pass et fly-by». A noter, que les pilotes disposent d’un petit cabinet WC, pour les longues missions.

 

2319774.jpg

 

 

Photos: 1 Su-34 au décollage @ Alex  Beltyukov 2 En vol @ Weimeng

19:57 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : sukhoi, su-34 fullback, aviation russe |  Facebook | |

Premier appontage d’un F-35C sur porte-avions!

f-35cfirstlanding.jpg

 

 

L'US Navy a effectué le premier appontage arrêté avec un Lockheed-Martin F-35C «Joint Strike Fighter» ce lundi. Ce premier atterrissage sur porte-avions fait partie des essais en mer de la version «C» du F-35 , qui viennent de débuter.

 

Le pilote d'essai de la Marine Tony Wilson a apponté avec l’avion d'essai CF-03 sur le pont d'envol du porte-avions USS Nimitz au large de la côte de San Diego,  après un vol de convoyage, depuis les installations du Marine Corps Air Station de Yuma, en Arizona. 

 

Deux F-35C sont concernés par ces essais en mer, le CF-03 et le CF-05, tout deux sont munis d’un crochet de queue re-dessiné. En effet, celui-ci était initialement inadapté pour l’utilisation sur bâtiment de surface, car le crochet était trop proche du train principal et ne permettait pas d’accrocher le câble d’arrêt. Un comble pour cette variante justement censée pouvoir remplacer à terme les actuels «Hornet» et «Super Hornet».

 

La variante F-35C : 

 

La variante F-35C permet d’être embarquée sur porte-avion. Cette version a une envergure supérieure aux F-35A et F-35B (ce qui lui permet de faire passer la capacité en carburant interne à 9,11 tonnes), une structure renforcée pour supporter les contraintes de l'appontage et du catapultage, et des extrémités de voilure sont repliables. 

En 2011, la première campagne d’adaptation sur porte-avions est un échec, suite aux huit tentatives infructueuses pour accrocher le câble d'arrêt, il avait été décidé de réétudier la crosse d'appontage du F-35C afin de combler cette grave lacune.

 

 

Photo: Premier appontage du F-35C @ Lockheed-Martin

15:48 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lockhed-martin, f-35c, us navy, landing, jsf |  Facebook | |