25/01/2013

ATR se porte bien !

 

228180245_2.jpg

ATR a enregistré en 2012 un nouveau record de chiffre d’affaires à 1,44 milliards de dollars. Le constructeur d’avions turbopropulseurs a également atteint un nouveau record en terme de livraisons avec 64 appareils livrés, soit une augmentation de 18% par rapport à 2011. A ces résultats s’ajoutent la vente en 2012 de 115 appareils (74 commandes fermes et 41 options), qui permettent à ATR d’afficher le plus gros carnet de commandes parmi tous les constructeurs d’avions régionaux jusqu'à 90 sièges. ATR conforte ainsi sa place de leader auprès des compagnies aériennes opérant dans le régional. 

ATR a enregistré ces 74 ventes fermes, assorties de 41 options, auprès de 11 clients (voir tableau 1). Parmi ces ventes, ATR a signé des contrats lui permettant de consolider son leadership en Asie et dans le Pacifique (Malaysia Airlines, TransAsia Airways, Lao Airlines, Avation) et de s’ouvrir de nouveaux marchés en Amérique Centrale et du Sud (Avianca-TACA).

ATR a également renouvelé son succès auprès de compagnies opérant sur des réseaux insulaires (Air Tahiti, LIAT dans les Caraïbes) et a confirmé une fois de plus son attractivité auprès de loueurs d’avions comme Air Lease Corporation (ALC), ou Nordic Aviation Capital (NAC).

En Europe, ATR a livré pour la première fois des appareils destinés à une compagnie Autrichienne (InterSky) et a obtenu le renouvellement de confiance de la compagnie irlandaise Aer Arann.
Depuis le début du programme en 1981, ATR a enregistré des commandes nettes pour 1254 avions (437 ATR 42 et 817 ATR 72), dont plus de la moitié depuis 2005.

Les succès d’ATR ont été principalement conduits par les pays à forte croissance. Parmi les 64 livraisons de l’année (voir tableau 2), près de 65% l’ont été auprès de compagnies opérant dans des pays dits émergents, notamment au Brésil, en Indonésie ou encore en Russie. Ces résultats sont le fruit d’investissements et d’une présence de longue date dans ces pays en lesquels ATR a toujours cru. Le développement du transport intérieur demeure un des piliers essentiels au développement économique et ATR joue un rôle significatif en répondant à cette hausse du trafic. A fin 2012, ATR avait livré 1033 appareils (422 ATR 42 et 611 ATR 72). 

Au 31 décembre 2012, ATR affichait un carnet de commandes de 221 avions, soit le plus gros carnet de commandes d’avions régionaux jusqu'à 90 sièges. Ces 221 appareils ont une valeur de plus de 5 milliards de dollars, et représentent à eux seuls 61% des avions à livrer jusqu'à 90 sièges. Ils permettent également à ATR d’assurer près de 3 ans de production. 

Fort de l’expansion de ses appareils à travers le monde, ATR a continué à élargir en 2012 son réseau de support aux opérateurs avec notamment louverture de nouveaux centres de formation de pilotes à Johannesburg, en Afrique du Sud, et à Singapour. Par ailleurs, un nouveau centre de supporta été ouvert à Sao Paulo, afin de couvrir la flotte en forte croissance en Amérique du Sud, et plus particulièrement au Brésil.

ATR-72-600-UNI-AIR_1.jpg

Photos : 1 ATR-72-500 Bangkok-Airways @ Pascal Kümmerling 2 ATR -72-600 Uni-Air@ ATR

12:16 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : atr aircraft, atr-42, atr-72 |  Facebook | |

24/01/2013

Le Tigre «HAD» certifié !

1er-tir-tigre-had_a_la_une.jpg


 

FRANCE, la direction générale de l’armement (DGA) a prononcé la certification de type de l’hélicoptère de combat Eurocopter EC665 Tigre en version « appui destruction » (HAD). La DGA certifie ainsi la navigabilité de cette version du Tigre. L’établissement du certificat de type de l’appareil marque une étape importante dans le développement de la nouvelle version de l’hélicoptère de combat Tigre.

L’hélicoptère de combat Tigre EC665 : 

 

La France a commandé 40 exemplaires du tigre en version« appui destruction » (HAD), l’Espagne 24, les appareils espagnols seront équipés pour les missions air-sol du missile filoguidé Spike de l’israélien Rafael.

Développé par Eurocopter, le Tigre, hélicoptère de combat polyvalent de nouvelle génération, a été commandé à ce jour à 206 exemplaires dans quatre versions principales. L’Allemagne a commandé 40 exemplaires de la version UHT (Unterstützungshubschrauber Tiger).  L’Australie a passé commande de 22 appareils dans la version ARH (Armed Reconnaissance Helicopter).

Avec une masse maximale portée à 6,6 tonnes, soit 500 kg de plus que les versions précédentes, doté d’une motorisation plus puissante et d’un armement plus diversifié, le Tigre HAD est une évolution du Tigre vers une polyvalence accrue. Le Tigre HAD, qui a réalisé son premier vol à la date contractuelle en décembre 2007.
Hautement polyvalent, capable de faire évoluer ses capacités offensives en fonction des besoins opérationnels des clients et de l’environnement géostratégique, le Tigre est aujourd’hui la référence européenne en matière d’hélicoptère de combat en Europe.

Les clients de l’EC665 Tigre : Allemagne : 40 en version UHT, Australie : 22 en version ARH, France : 40 HAP et 40 HAD, Espagne : 24 en version HAD.

82818868-2.jpg

Photos : EC665 Tigre en version HAD @ Eurocopter


L’assemblage du premier CSeries progresse !

r-CSERIES-BOMBARDIER-large570.jpg

 

MIRABEL, Québec, Bombardier Aerospace confirme les bonnes avancées de l’assemblage du premier CSeries destiné aux essais en vol  (FTV1). En effet, les structures principales qui composent ce premier prototype sont toutes maintenant assemblées.

Les parties principales du fuselage, soit les tronçons, le cockpit, les ailes ainsi que la dérive sont en place ainsi que le câblage et le train d’atterrissage. Du côté du motoriste, Pratt & Whitney annonce avoir terminé de tester le moteur qui propulsera la CSeries. L'assemblage de deux autres avions tests a également débuté, un autre signe positif. En tout, cinq  CSeries doivent être construits avant la commercialisation de l'avion.

Bien que le programme à pris un retard de six mois, Bombardier a notamment dû ramener à l'interne la production de certains composants qui avait été confiée à un fournisseur chinois, le premier vol reste programmé pour le mois de juin de cette année.

Apprendre des autres :

Bombardier reste très attentif à ce qui se passe chez la concurrence, notamment chez Boeing avec les problèmes du B787. En effet le CSeries fera partie de cette nouvelle génération d’avions très « électrique », en conséquence il est nécessaire de suivre le près ce qui se passe sur le « Dreamliner ». Les ingénieurs de Bombardier ont choisi des batteries de la génération précédente pour la CSeries, ce qui réduit les risques. En ce qui concerne les matériaux composites et l’assemblage de ceux-ci, l’avionneur canadien bénéficie des essais et erreurs de Boeing, notamment par le truchement des fournisseurs, qui ont souvent pour clients plusieurs avionneurs.

 

Le CS100, l'appareil de 110 places de la famille  CSeries, doit entrer en service en juin 2014 chez Swiss, soit six mois avant le CS300, qui pourra transporter 130 passagers. La gamme CSeries fait actuellement l'objet d'une centaine de commandes.

 

imagesCA75Y2S4.jpg

Photos : 1 image de synthèse du CS100 2 chaine d’assemblage @ Bombardier




12:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier aerospce, cseries, cs100, cs300 |  Facebook | |

23/01/2013

Le premier C-17 indien à volé !

SEF13-00210-008_India_C17_1.jpg


LONG BEACH, Californie, 23 janvier 2013,  Boeing vient de réaliser le premier du C-17 «Globemaster III) destiné à l’Indian Air Force (IAF). Au total, Boeing va livrer dix c-17 à l’IAF d’ici 21014.

Ce premier  C-17 destiné à l’IAF va maintenant effectuer des essais en vol depuis la base aérienne d’Edwards Air Force Base à Palmdale, en Californie et ceci afin de qualifier l’appareil avant la livraison. Boeing prévoit de livrer les 5 premiers C-17 à l’IAF en 2013 et les 5 autres en 2014 et ceci selon le calendrier prévu.

Historique : 

Le Ministère indien de la Défense a signé un accord avec le gouvernement américain le 15 Juin 2011pour l'acquisition de 10 avions de transport C-17, faisant de l'Inde le plus grand client C-17 en dehors des États-Unis. 

Le C-17 « Globemaster III : 

Le premier vol du C-17 :


Le premier vol du T-1 a inauguré une nouvelle ère dans le transport aérien militaire et humanitaire", a déclaré Bob Ciesla, responsable du programme C-17.. «Il y a vingt ans, quand je travaillais pour les  d'essai en vol de ce programme je ne pouvais pas anticiper à quel point le C-17 deviendrait essentiel pour les Forces Aériennes américaines et de ses alliés » !

Une histoire de vingt ans :

Le C-17 a volé plus de 2 millions d'heures en 20 ans d'histoire et effectués des missions dans le monde entier, que ce soit pour l’appui logistique des Forces déployées sur divers théâtres d’opérations ou pour venir en aide à des populations sinistrées lors de crise humanitaires.

Des records :

Les avions C-17 en services ont  réalisé un certain nombre de records, plus que n'importe quel avion de transport militaire dans l'histoire. En effet, pas moins de 33 records du monde ont étés attribués aux Globemaster III et ceci en matière de charge utile, de temps de montée, un record concerne un décollage  et atterrissage court dans lequel un C-17 a décollé d’une piste de  moins de 1.400 pieds, avec une charge utile de £ 44. 000  et a atterri sur une distance inférieur  à 1400 pieds.

Un avenir assuré :

Boeing a livré 235 appareils  de type C-17, soit 211 aux  Forces Aériennes américaine et 24 à des clients internationaux  comme la Royal Air Force et la Royal Australian Air Force, la Royal Force aérienne du Canada, au Emirats Arabes Unis Air ainsi qu’aux Forces stratégique de transport aérien de l'OTAN et du Partenariat pour la Paix.

Photo : le Premier C-17 de l’IAF @ Boeing

 

20:26 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, iaf, c-17 globemaster 3 |  Facebook | |

Double ravitaillements pour les F-35 !

F35C_dualrefuel.jpg

 

Naval Air Station Patuxent River, Maryland, pour la première fois, deux Lockheed-martin F-35C « Lightening II ont effectué un ravitaillement en vol combiné avec un Lockheed-Martin KC-130 Hercules.

 

Les deux appareils no : FC-1 & FC-2 viennent de réussir ce premier ravitaillement en double. En 2013 le programme de tests du F-35 prévoit d’effectuer 1'000 vol avec l’ensemble de la flotte.

 

Cette réussite redonne un peu baume au cœur des ingénieurs après l’ordre la semaine passé de clouer au sol les F-35B. En effet, le Pentagone a ordonné vendredi dernier que les 25 chasseurs F-35 utilisés par le corps des Marines restent au sol, à la suite d'un incident survenu mercredi à la base d'Eglin, en Floride. Cette mesure concerne uniquement les F-35B de l'USMC (US Marine Corps), Mercredi, à la suite d'un problème technique, un pilote de F-35B a dû annuler au dernier moment son décollage de la base aérienne d'Eglin.

 

Photo : KC-130 ravitaillant deux F-35C @ Lockheed-Martin

 

 



 

12:22 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lockheed-martin, kc-130 hercules, f-35c |  Facebook | |