17/10/2013

L’Angola commande des Su-30K !

SB017.jpg


 

 

La Russie par l’intermédiaire de Rosoboronexport vient de conclure la vente de 18 avions de combat Sukhoi Su-30K. Ce contrat comprend également la maintenance et l'armement.

 

Ces 18 Sukhoi Su-30K font partie d’un lot d’avions livrés à la fin des années 1990, de manière provisoire, à l’Indian Air Force en attendant l'élaboration des Su-30MKI, plus sophistiqués. Ils avaient été retournés en 2007 et stationnés à l'usine de maintenance de Baranovitchi. 

 

Le Sukhoi Su-30K : 

 

Le manque de financement conduisit l'OKB Sukhoi à développer une version destinée à l'exportation baptisée Su-30K (K pour «komercheski» c'est-à-dire commercial). La génération Su-30K a été développé à partir du Su-27UB, qui vola pour la première fois en 1989. La masse maxi au décollage a été portée à 34,5 tonnes et la motorisation est assurée par 2 réacteurs AL-35F. L'armée russe ayant gardé le nom de Su-27PU pour ses propres Su-30. Le Su-30K reste  principalement un intercepteur il n’a pas de fonction d’attaque au sol. 

Le Su-30 dispose d’un système de navigation miniaturisé, basé sur celui équipant des avions de ligne internationaux d'Aeroflot avec un GPS et Loran, Omega et l'équipement de navigation Mars. Bien que très limité par rapport à son successeur le Su-30MK, le modèle «K»est capable de fonctionner comme un petit  AWACS et poste de commandement, fonctionnant conjointement avec jusqu'à quatre autres appareils ( autres Su- 30, chasseurs Su-27 monoplaces, ou Su- 27PS), de diriger ou même de les contrôler automatiquement vers la cible la plus appropriée, et transférer des informations au sein de la formation par liaison de données pour construire le meilleur affichage possible de la situation tactique. C'est le même concept qui a été mis au point par le MiG-31 «Foxhound». Dans ce rôle, le Su- 30 porte un contrôleur qui occupe la place arrière. 

Techniquement le Su-30k utilise un radar à antenne mécanique.

Photo : Une des rares photo de Su-30k en prêt à l’Inde @ IAF

21:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sukhoi su-30k, su-30k |  Facebook | |

Le Surion disposera d’un casque HMD !

862301044.jpg

 

 

SEOUL, Korea Aerospace Industries vient de sélectionné l’équipementier la société israélienne Elbit Systems pour la fourniture du futur viseur de casque (HMD) qui équipera les hélicoptères KAI Surion destiné à l’armée.

 

 

un_loshelmet.jpg

 

Historique du KUH «Surion» :

Le programme coréen pour un hélicoptère multirôle (KMH) fut lancé le 12 mars 2004 avec comme objectif le développement d’un hélicoptère polyvalent entièrement Coréen. Compte tenu des besoins financiers énormes pour le développement d’une telle machine, le programme fut réorienté afin de répondre aux besoins utilitaires (KUH) de l’armée coréenne en priorité. 

Le second problème des coréens était de pouvoir compter sur la collaboration avec un constructeur étranger reconnu pour diminuer les risques industriels. La Corée lança le 15 avril 2005 un appel d’offre international pour permettre à un constructeur étranger d’intégrer le programme.  Plusieurs sociétés étrangères telles que Boeing, Bell Helicopter, Sikorsky aux États-Unis, Eurocopter, AgustaWestland en Europe, une société russe ont répondu à l’offre.

Le 13 Décembre 2005 déjà, le gouvernement coréen a annoncé le  choix d'Eurocopter comme partenaire principal de Korea Aerospace Industries (KAI) dans le programme KUH pour le développement du premier hélicoptère de transport militaire coréen.

 

Photos : 1 KAI Surion @ KAI 2 Système de casque HMD d’Elbit @ Elbit

 

 

 

14:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kai surion, elbit system |  Facebook | |

Israël modernise ses F-15I !

1558049.jpg


 

TEL  AVIV, L'armée de l'air israélienne (Heyl Ha'Avir) vient de mettre à jour un programme de modernisation pour sa flotte de Boeing F-15I " Raam". Il s’agit  de la plus importante mise à jour de la flotte de F-15 depuis sa mise en service. Cette modernisation permettra aux F-15I de rester en service durant  de nombreuses années.

 

Mise à jour des F-15I : 

 

La modernisation de la flotte de F-15I comprend l’installation d‘un nouvel ordinateur principal et d’un protocole spécial qui permet de canaliser les anciens systèmes en direction du nouveau système informatique et ceci en conservant l’architecture actuelle. Cette mise à jour permettra aux F-15 de rester en service pendant les 20 prochaines années.  De plus, les travaux des travaux de structures seront engagés afin de réduire les risques de fissurations sur les parties mobiles de l’avion.

 

Concernant la guerre électronique des améliorations seront engagées en vues de la protection des systèmes, en matière d’armement, l’intégration de système de types JDAM  et JASSM / JSOW vont être ajoutés en priorité. Cette modernisation prévoit également la généralisation  de l’intégration du missile Rafale Python 5 sur l’ensemble des version du F-15 en service en Israël.  Le Python 5 est le dernier né des missiles air-air à courte portée de la famille «Python». Il dispose d'une capacité de tir «au-delà de la portée visuelle» se verrouille sur sa cible après le tir et il dispose d'un nouveau système de guidage électro-optique et infrarouge.

 

800px-Two_F-15I_Ra%27am.jpg

 

Photos : F-15I @ Heyl Ha'Avi

01:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing f-15i, heyl ha'avir |  Facebook | |

16/10/2013

Journées portes ouvertes à Emmen !

66633-45GsagV3JrB7BsEVrpjkXA.jpg

 

L’aérodrome d’Emmen dans le canton de Lucerne organise cette fin de semaine deux journées portes ouvertes aux publics. Cela fait 23 ans que l’aérodrome n’avait plus organisé un tel évènement, l’occasion de rencontrer les nombreux acteurs qui font vivre l’aérodrome au quotidien.

Le comité d’organisation a le plaisir de vous inviter

§  le vendredi 18 octobre et
le samedi 19 octobre 2013

 

 De nombreuses choses ont été réalisées ces dernières années. De nouvelles constructions ont vu le jour, de nouveaux systèmes ont été introduits et divers partenaires veillent chaque jour à la sécurité du ciel suisse aux côtés du commandement de la base aérienne d’Emmen (Forces aériennes). Le comité d’organisation propose aux visiteurs un programme varié de 9h00 à 16h00 et l’opportunité de jeter un regard dans les coulisses.

Démonstrations aériennes : 11h00 - 12h00 et 14h00 - 15h00 avec tous les avions militaires engagés à Emmen avec : Pilatus PC-9, PC-21, la Patrouille Suisse, parachutistes.

 

 

15/10/2013

Davantage de C-130J pour l’USAF !

c_130j_super_hercules.jpg


 

L'US Air Force vient de rendre officiel sa demande au constructeur Lockheed-Martin d’achat concernant une nouvelle tranche de 79 C-130J «Super Hercules».

 

L’US Air Force prévoit en effet, de commander un total de 69 C-130J, 5 C-130J pour l’US Coast Guard et 7 pour US Marine Corps. Ces appareils devront être livrés de 2016 à 2020. En parallèle, l’USAF désire également un lot de pièces de rechange et d’équipements connexes pour la flotte actuellement en service, ces équipements devant être disponibles pour 2018.

 

Le C-130J Super Hercules : 

 

800px-Hercules.propeller.arp.jpg

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre C-130 cargo, il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement et de soutien, avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Des matériaux composites de pointe servent à rendre l’avion plus léger et plus résistant à l’usure et des revêtements anticorrosion sont appliqués aux éléments essentiels pour en prolonger la vie. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 (4 591 SHP chacun) dotés d’hélices hélices en matériaux composites à six pales Dowty R391 qui génèrent plus de poussée tout en améliorant le rendement du carburant.


 

800px-C-130J_Co_Pilot's_Head-up_display.jpg


 

 

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre «Hercules», cependant, il est équipé d’un poste de pilotage pour deux personnes, totalement numérisé et comporte quatre  écrans ACL multifonctions, deux visualisations tête haute (VTH), ainsi que des affichages numériques électroniques pour les commandes de vol et les systèmes d’opération et de navigation de l’avion. Les affichages et l’éclairage de l’avion sont compatibles avec le système de vision nocturne.

Un bus de données 1553, deux ordinateurs de missions et deux unités d’interface de secours offrent une double redondance du système. De plus, les ordinateurs comportent un système diagnostique intégré qui contrôle et enregistre l’état de la structure et des systèmes de l’avion. 

Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

Lockheed a livré à ce jour plus de 290 C- 130J de 13 pays . La société espère livrer son 300e exemple avant la fin de cette année

 

 

773px-C-130J_135th_AS_Maryland_ANG_in_flight.jpg

Photos : 1 & 4 C-130J «Super Hercules» 2 Helices Dowty R391 4 le HUD @ USAF