13/12/2012

Gripen F : Les pilotes suisses testent l’AESA !

ska8055small.jpg


 

 

 

Pour faire suite à la venue dans notre pays du Gripen NG de démonstration en octobre dernier, avec lequel les pilotes ont eu la présentation du nouveau radar, une équipe de spécialistes du DDPS a effectué avec succès de nouveaux vols de tests du démonstrateur Gripen F, à Linköping ( Suède ) du 10 au 13 décembre.

 

Comme cela est usuel lors d'acquisitions complexes, le déroulement du projet est suivi étroitement auprès de l'industrie par une équipe de projet interdisciplinaire. L'accompagnement des travaux a pour but la réduction des risques dans le cadre du développement du Gripen E. Comme cela c’était passé en mais dernier,  une équipe composée de pilotes et d'un ingénieur d'essais en vol a effectué en étroite collaboration avec l'avionneur Saab et le fabricant du radar Selex-Galileo ( Grande-Bretagne ) deux vols avec le démonstrateur Gripen F équipé du radar  ES-05 « Raven » AESA. Le radar AESA monté dans l'appareil est un modèle de tests mettant en oeuvre la technologie la plus moderne ( AESA / Active Electronically Scanned Array ).

ska7736small.jpg

Programme de tests et vols: 

Le programme de quatre jours, portant surtout sur l'intégration du radar de tests dans le démonstrateur Gripen F, a servi principalement à vérifier les points suivants :
- montage,
- refroidissement du radar,
- alimentation électrique et
- échange de données entre le radar et l'ordinateur de mission.
Le premier jour a été consacré principalement à la préparation des vols avec les différents partenaires. Les deux vols se sont déroulés le deuxième et le troisième jour, tandis que le quatrième et dernier jour a été consacré à l'analyse des résultats et à la fixation de la suite des activités.
Les données enregistrées dans l'appareil pendant les deux vols et transmises simultanément en temps réel par une liaison protégée vont maintenant être utilisées par Saab et Selex-Galileo, le fabricant du radar AESA, pour la poursuite du développement.


gripen e,gripen aesa radar,swiss gripen,gripen flight tests,gripen es-05 raven,gripen e avia news

 

ska7818small.jpg

Commentaires  :

Le but de ces vols était de vérifier l'intégration du nouveau radar AESA. Les résultats des tests ont été enregistrées et seront utilisées par Saab et fabricant du radar Selex Galileo pour les prochaines étapes de développement.

 

  «Nous sommes très satisfaits de la progression Gripen E. C'est le résultat d'essais en vol de cette semaine », explique Jürg Weber, directeur du programme Gripen à armasuisse. Il fait aussi l'éloge de la collaboration avec Saab et le gouvernement suédois, qu'il décrit comme étant très bonne.

 

Saab chef pilote d'essai Richard Ljungberg commandait les essais en vol et dit:

 

"Les essais en vol ont été exécutés conformément au plan et j'apprécie l'attitude professionnelle montré par l'équipe de test suisse. J'attends avec impatience les prochaines étapes dans le programme d'évaluation suisse. "

 

 

gripen e,gripen aesa radar,swiss gripen,gripen flight tests,gripen es-05 raven,gripen e avia news

 

Prochaines étapes : 


En 2013 / 2014, le prototype du nouveau radar AESA fera l'objet de tests supplémentaires par les partenaires industriels ( en laboratoire et en vol ). L'équipe de tests suisse continuera de suivre de très près le développement du programme.

Une nouvelle version du radar ES-05 «Raven» qui incorpore l’ensemble des connaissances acquises avec la version actuelle est en cours de préparation, celle-ci sera livrée en 2013 et correspondra à la version de série. Celui-ci continuera d’évoluer jusqu’à la livraison des premiers Gripen E en 2018. 

Réduire les risques :

En précédant ainsi par étape, Saab minimise les risques de panne et de retard de livraison. Le calendrier est parfaitement respecté en ce qui concerne les étapes clefs. 

 

IMG_0271.JPG


Signalons également que l’IRST Skyward-G a été livré par son constructeur SelexGalileo à Saab au début du mois de novembre, comme prévu initialement. L’intégration est prévue  pour des essais au début 2013.

Liens : sur le programme d’armement 2012 :

http://psk.blog.24heures.ch/tag/avia+news+gripen+e...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/11/20/le-gripen-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/12/03/les-gripen...

 

Photos : 1 & 3 Gripen NG en tests radar 2 Pilotes suisses & suédois @  armasuisse Briefing des pilotes @ Saab 5 l’IRST Skyward-G @ SelexGalileo

L'ATR 72-600 certifié en Russie!

 

New-Image_3.jpg

 

ATR a obtenu l'approbation du Comité intergouvernemental d'aviation russe (MAK) autorisant l’exploitation de l'ATR 42-600 et de l’ATR 72-600 en Russie et dans la Communauté des États Indépendants (CEI). La certification MAK valide toutes les évolutions majeures de la série ATR -600, à savoir la nouvelle suite avionique et le poste de pilotage entièrement vitré.

L’ATR 72-600 de 70 sièges et l’ATR 42-600 de 50 sièges ont déjà reçu la certification de l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA), respectivement en mai 2011 et en juin 2012. Pour valider la certification EASA des ATR -600 pour des opérations en Russie et dans les pays de la CEI, le MAK a examiné de manière approfondie les caractéristiques techniques du poste de pilotage vitré de la nouvelle série ATR -600 et est entièrement satisfait de ses performances et de sa sécurité.

Carmine Orsi, Directeur Technique d’ATR, a déclaré : « C’est une étape significative pour notre société et pour nos clients russes. Nous sommes heureux d’avoir pleinement satisfait les hauts niveaux d’exigences du MAK. Nous sommes persuadés que cette certification va ouvrir de nouvelles perspectives commerciales et opérationnelles pour les avions de la série ATR -600 en Russie et dans les marchés de la CEI.

En Russie et dans la CEI, ATR est le leader des turbopropulseurs construits en Occident, avec plus de 50 avions ATR exploités par des clients comme UTAir, UTAir-Ukraine, Nordstar Airlines (Taimyr) et Azerbaijan Airlines.

 Avianca-Taca commande 15 ATR-72-600 :

Le constructeur Européen d’avions turbopropulseurs ATR et le groupe latino-américain Avianca-Taca Holding sont heureux d’annoncer la signature d’un important contrat portant sur l’achat de quinze ATR 72-600, auxquels pourront s'ajouter quinze appareils supplémentaires. Ce contrat, options comprises, est estimé à 700 millions de dollars environ. Après avoir évalué en détail toutes les offres concurrentes, Avianca et Taca viennent finalement d'opter pour l'ATR 72-600, jugé comme globalement la meilleure solution. La livraison des commandes fermes débutera en juin 2013. 

Avianca-Taca est l'une des principales compagnies aériennes d'Amérique latine, où elle enregistre une croissance particulièrement rapide. Elle opère actuellement, une flotte combinée de 150 appareils, la deuxième flotte plus importante en Amérique Latine. Le groupe dessert plus d'une centaine de destinations en Amérique latine, aux États-Unis, au Canada, dans les Caraïbes et en Europe. Il possède quatre grandes plaques tournantes à Bogota, San Salvador, Lima et San José de Costa Rica.

Avec l’introduction de ces quinze nouveaux ATR 72-600 de 70 sièges, Avianca-Taca remplacera progressivement les Fokker 50 et les ATR 42 actuellement en service. Pour Avianca, les nouveaux appareils desserviront des destinations comme Barrancabermeja, Florencia, Manizales, Neiva, Pasto, Popayán, Tumaco et Yopal, en Colombie. Taca les utilisera pour relier Guatemala city et Flores (Guatemala), Tegucigalpa, Roatán et San Pedro Sula (Honduras), San Salvador (El Salvador), Managua (Nicaragua) ainsi que San José et Liberia (Costa Rica). Avec l'ATR 72-600, les passagers bénéficieront d'un intérieur de cabine stylisé et d'un confort ultramoderne.

 

 

12:04 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : atr aircraft, atr 72-600 |  Facebook | |

12/12/2012

L’EC-175 de série à volé !

EC175-10h.jpg


 

Marignane, France, Eurocopter a réalisé le premier vol de son nouvel hélicoptère EC-175 de série, celui-ci à confirmé d’excellentes performances.

 

L’EC-175 confirme donc les très bonnes prestations des prototypes, avec notamment une vitesse de croisière recommandée de 150 kts  alors que la vitesse de croisière maximale atteint 165 kts, avec des niveaux de vibration particulièrement bas.

 

L'EC175 dispose d'une technologie de pointe qui a fait ses preuves. Il a été conçu en coopération avec les opérateurs les plus exigeants pour atteindre les plus hauts niveaux de sécurité en matière de transport de passagers. Ceci englobe une protection de l'enveloppe de vol et d'une assistance au pilotage exceptionnels avec le pilote automatique quatre axes dual duplex le plus performant du marché, dérivé de celui de l'EC225 d'Eurocopter, ainsi qu'une nouvelle avionique dotée d'une interface homme-machine optimisée. La charge de travail des pilotes est réduite grâce à une meilleure connaissance de l'environnement opérationnel et à l'utilisation d'un nouveau concept d'alarme associé à la puissance du système de surveillance intégré VMS (Vehicle Monitoring System). 

L'EC175 offre un grand niveau de confort grâce à son rotor Spheriflex et un très faible niveau de vibrations, similaire à l'appareil de référence en la matière, l'EC155. Il est doté de la plus grande cabine de sa catégorie, avec des fenêtres de très grandes dimensions et un système de climatisation performant en vol mais aussi disponible au sol par décrabotage d'un moteur.

 

Capacités multimissions :

 

La conception de l’EC175 est le résultat d’un processus impliquant un large éventail de clients, par le biais de différents ateliers de travail, afin de recueillir leurs conseils et l’expression de leurs besoins. Cet hélicoptère bimoteur multirôle de moyenne capacité est capable de remplir un large choix de missions particulièrement exigeantes, qu’il s’agisse de remplacer les équipes sur les plates-formes de l’industrie pétrolière et gazière, de recherche sauvetage à long rayon d’action, de service public (sécurité intérieure et services médicaux d’urgence), ou de répondre à des besoins haut de gamme en matière d’aviation commerciale et d’affaires.

 

Technologies de pointe :

 

Equipé de deux moteurs Pratt & Whitney PT6C-67E avec système de régulation numérique à pleine autorité (FADEC) de nouvelle génération, et avec une certification attendue pour les opérations IFR avec deux pilotes, l’EC175 offre des technologies de pointe, telles qu’un système de contrôle de vol automatique (AFCS) numérique quatre axes, un cockpit tout écran et une suite avionique, un rotor principal Spheriflex à cinq pales, et une cellule anti crash. L’EC175 a été conçu de manière à ne produire qu’un très faible niveau de vibrations, grâce à une conception des pales issue de l’expérience très positive déjà acquise avec les EC155 et EC225. Une attention particulière a été portée à la diminution du bruit intérieur et extérieur avec pour objectif d’être l’hélicoptère le plus silencieux de sa catégorie  bien en-deçà des seuils récemment définis par l’OACI. L’EC175 sera également l’appareil le plus « écologique » de sa catégorie, émettant le plus faible taux de pollution par passager transporté.

 

Une cabine spacieuse pour un confort optimal :


Avec la plus grande cabine de sa catégorie, l’EC175 offre un confort haut de gamme et un aménagement idéal et sans équivalent au niveau des sièges, avec une liberté de mouvement pour les jambes et de l’espace pour les seize passagers. Les grands hublots assurent une vue panoramique pour tous. L’accès à la vaste cabine, avec un plancher plat ne présentant aucun obstacle, se fait aisément grâce aux portes coulissantes extra larges, des deux côtés de l’appareil. Deux trappes s’ouvrant vers le haut donnent accès à un généreux compartiment à bagages, auquel on peut accéder depuis la cabine, en configuration SAR. Pour parachever le haut niveau de confort, le cockpit et la cabine bénéficient d’une climatisation automatique individuelle.

 

67357280.jpg

 

Photos : EC-175 @ Eurocopter 


20:53 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eurocopter, ec-175, eurocpter ec175 |  Facebook | |

American Airlines reçoit son B777-300ER !

americanairlines777-300er.jpg

 

EVERETT, Washington, Boeing à livré le premier B777-300ER (Extended Range) à la compagnie American Airlines, la compagnie américaine est la première aux Etats-Unis à se doter d’un appareil de ce modèle.

 

Une commande particulière :

 

Cette commande est particulière à plus d’un titre, d’abord parce qu’American Airlines renoue avec la croissance depuis 2001 ! Ensuite il s’agit de la première commande pour cette version du B777 aux Etats-Unis.

 

Développer la croissance :

 

La compagnie américaine souhaite utiliser ces B777-300ER pour saisir les opportunités d’expansion offertes par ses coentreprises transatlantique et transpacifique. Grâce à leur capacité plus importante que les B777-200ER actuellement en service jusqu’à 365 places alors que les B777-200ER ont une configuration de 245 sièges, ils pourront notamment être utilisés vers les aéroports aux slots les plus restrictifs, notamment Heathrow. Ils pourraient aussi permettre l’ouverture de nouvelles lignes.

 

American Airlines exploite actuellement quarante-sept B777-200ER. La commande initiale avait été passée en 1996 et portait sur cinquante-quatre appareils.

 

 

 

13:52 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, b777-300er, american airlines |  Facebook | |

11/12/2012

L’Inde reçoit ses premiers MIG-29UPG !

mig,mig-29,iaf,indian air force,mig-29upg


 

 

L’Indian Air Force vient de réceptionner ses trois premiers MIG-29UPG modernisés. La modernisation de la flotte d’avion de combat MIG indienne est assurée par le constructeur MIG à Joukovski en vertu d’un contrat attribué en 2008. Au total, se sont 62 appareils qui sont concernés par cette mise à jour pour un coût de 1 milliard de dollars. Les avions ont été transportés en Inde à bord d'un avion de transport  AN-124.

 

Le MIG-29UPG :

 

La modernisation de la flotte de MIG-29 de l’Indian Air Force (IAF) et similaire à celle  adoptée par l'armée de l'air russe à ses MiG-29SMT qui sont en service depuis 2009.

En parallèle à cette modernisation, les MIG-29 de l’IAF seront techniquement plus proches  de la version MIG-29KUB de la marine indienne qui est entrée en service en 2010. 


 

MiG-29UPG_IMG_5607.jpg


 

Cette modernisation comprend une nouvelle architecture informatisée qui fonctionne avec le nouveau radar Zhuk-M2E de type AESA capable de suivre dix cibles à 245km de Phazotron-NIIR Corp couplé avec le nouvel IRST de OLS-UEM.

L’avionique est entièrement nouvelle avec un cockpit doté d’écrans couleurs et d’éléments occidentaux comme le viseur de casque Top-Sight de Thales, d’une centrale de navigation SAGEM. L’avion est également doté d’une perche de ravitaillement en vol rétractable.

En ce qui concerne la guerre électronique, les MIG-29UPG sont dotés de capteurs de fabrication indienne mais reliés à des systèmes actifs/passifs d’origine israéliennes. 

 

Question armement, les MIG-29UPG sont doté des mêmes systèmes que les MIG-29SMT et MIG-29KUB avec les missiles RVV-AE R-77 de portée moyenne, le missile KH-31P anti-navire et les bombes à guidage optique KAB-500KR. Conçu au départ pour la supériorité aérienne le standard UPG permet maintenant les attaques au sol et de surface.

 

Selon le constructeur MIG, la durée de vie des avions modernisé est étendue à 3.500 heures de vol pour 40 ans. Les 56 autres MIG-29 (trois autres sont actuellement actualisé en Russie)  seront modernisés directement en Inde au sein de la base aérienne 11 de l’IAF.


 

Zhuk-AE-Maintenance-2S.jpg


 

Photos : 1 MIG-29KUB indien @ K. Boritsov 2 Premier MIG-29UPG lors de son vol d’essais en Russie 3 radar Zhuk-M2E AESA @ MIG

 

21:00 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mig, mig-29, iaf, indian air force, mig-29upg |  Facebook | |