12/05/2013

Amélioration de la communication des B-52 !

b52-cp-5208724.jpg


 

OKLAHOMA CITY, Boeing va fournir un système de communication amélioré pour les B-52  de l'US Air Force. Dorénavant, les équipages pourront envoyer et recevoir des informations via des liaisons satellites, ce qui permettra aux équipages de changer les plans de mission et de mieux interagir avec les autres forces.

 

La mise à jour se fera à travers un nouveau contrat de 76 millions de dollars, le Combat Network Communications Technology (CONECT) qui couvre les premiers kits de CONECT, avec des pièces de rechange et la maintenance.

 

L’installation du système CONECT va débuter au cours du dernier trimestre de  2014.

 

Photo : B-52 @ USAF


15:16 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usaf, b-52 stratofortress, bombardier |  Facebook | |

11/05/2013

Learjet 75 présenté en première mondiale à Genève !

BA-Learjet75_exterior-HR.jpg


 

 

Dans quelques jours, s’ouvrira à Genève l’annuel grande messe de l’aviation d’affaires avec le salon EBACE (21 au 23 mai). Plusieurs nouveautés viendront agrémenter ce salon exceptionnel, je vous parlais notamment de la présentation du futur jet privé de Pilatus, le PC-24, voici que le constructeur Bombardier annonce la présence de son tout nouveau Learjet 75.

 

Bombardier Aéronautique vient d’annoncer qu’un an après avoir lancé les avions Learjet 70 et Learjet 75, elle retournait à l’édition de cette année du Salon EBACE avec le premier biréacteur de série Learjet 75. Aux côtés du débutant, trois avions en tête de leur catégorie seront exposés. Les biréacteurs Challenger 300, Challenger 605 et Global 6000 seront tous à Genève, en Suisse, lors du 13e Salon de l’aviation d’affaires européenne.

 

« L’édition du salon EBACE de cette année soulignera encore une fois la position de chef de file de Bombardier dans l’industrie », a indiqué Steve Ridolfi, président, Bombardier Avions d’affaires. « Les débuts de l’avion Learjet 75 marquent une autre année d’innovation passionnante, et nous attendons avec anticipation le moment de livrer le premier avion au quatrième trimestre de cette année.»

 

Avions de Bombardier en exposition statique au salon EBACE 2013 : 


 

DSC_1802.jpg


 

Avion Learjet 75 : le biréacteur Learjet 75 est doté du poste de pilotage avant-gardiste
Bombardier Vision avec un intérieur influencé par l’avion Learjet 85, son compagnon d’écurie de plus grande taille. Cet appareil pourra s’élever au-dessus de la circulation aérienne à une altitude maximale de 51 000 pi (15 545 m) et peut franchir plus de 2 000 NM (3 704 km) et relier Genève au Caire sans escale.

 

Avion Challenger 300 : le biréacteur Challenger 300 fiable offre une véritable autonomie transcontinentale et une vitesse de croisière optimale supérieure, avec de huit à dix passagers à bord. Son autonomie de 3 065 NM (5 646 km) permet de relier Genève à Dubaï sans escale, avec huit passagers et des réserves de carburant NBAA IFR. Ses performances supérieures sur piste lui permettent d’atterrir et de décoller facilement sur des pistes de 5 000 pi (1 524 m) de longueur. Le biréacteur Challenger 300 offre les meilleures performances et la meilleure valeur de sa catégorie, avec une ponctualité des vols constamment supérieure à 99,7 pour cent; il a dépassé les attentes des clients depuis son entrée en service, en 2004.

 

Avion Challenger 605 : le très admiré biréacteur Challenger 605 bénéficie de l’héritage de productivité, de qualité et de fiabilité de son prédécesseur, l’avion hors pair Challenger 604. Arrivant en tête de son segment de marché partout dans le monde, l’avion Challenger 605 offre la plus large cabine où l’on peut tenir debout parmi tous les grands biréacteurs d’affaires sur le marché aujourd’hui et peut transporter six passagers sur 4 000 NM (7 408 km) de Genève à Montréal.

 

Avion Global 6000 : la grande cabine du biréacteur Global 6000 et ses niveaux de confort combinés à une douche où l’on peut tenir debout (en option) et au poste de pilotage Bombardier Vision offrent un mélange parfait d’autonomie à grande vitesse et de confort du voyageur. Offrant le summum en matière de technologie, cet intrépide biréacteur peut relier Genève à Tokyo ou à São Paulo sans escale avec huit passagers et de trois à quatre membres d’équipage.


 

DSC_1809.jpg


 

Photos : 1 Learjet 75 image de synthèse @ Bombardier 2 Stand Bombardier EBACE 2012 3 Global 6000 @ Pascal Kümmerling

10/05/2013

Les Forces aériennes s'entraînent avec les Français et Suédois !

 

1367023803.jpg


 

Fidèles aux entrainements avec des Forces aériennes amies, nos pilotes ont débuté aujourd’hui deux deux exercices permettant d’échanger les expériences communes, l’un en France et l’autre avec des pilotes suédois en Suisse.  

 

 

 

Les Forces aériennes suisses s’entraînent en France :

 

Berne, 10.05.2013 - Environ 50 militaires des Forces aériennes suisses, avec six avions de combat F/A-18 et un appareil de réserve, prendront part à une campagne d'entraînement de défense aérienne du 15 au 31 mai 2013 sur la base aérienne militaire de Landivisiau (F).

 

Il est aussi prévu qu'au cours de cette campagne, la délégation suisse prenne part, entre le 21 et le 31 mai, à un exercice multinational de défense aérienne en compagnie de quatre autres participants militaires. Cette campagne d'entraînement, qui porte le nom d' « ALAVIA », représente un élément essentiel de l'entraînement des pilotes qui, en Suisse, par égard pour la population, ne peut pas se dérouler de manière optimale dans tous les domaines.

 

 

 

 

 

L’école de pilotes de l’armée de l’air suédoise à Sion :

 


 

forces aériennes suisses,fa,école de pilotes,armée d el'air,flygvapnet


 

 

 

Berne, 10.05.2013 - Du 13 au 17 mai 2013, une délégation de l’école de pilote suédoise effectuera une visite sur la Base aérienne de Sion avec quatre avions Saab-105. Au programme entraînements en commun et échanges d’expériences.

 

En septembre 2012, hommes et avions de l'école de pilotes des Forces aériennes suisses s'étaient rendu en Suède pour une semaine de perfectionnement. C'est maintenant au tour de l'école de pilote suédoise de rendre visite à leurs homologues suisses. Le détachement comprenant environ 20 participants se rendra à Sion du 13 au 17 mai 2013 avec quatre avions du type Saab-105 et un avion de transport.
L'école de pilotes suisse sur PC-21, actuellement en Valais, accompagnera la délégation durant son séjour. Il est notamment prévu de faire des vols en configuration d'équipage mixte, suisse et suédois, afin de présenter les moyens d'instruction respectifs. Un accord technique (MoU) relatif aux activités communes d'instruction entre la Suisse et la Suède constitue la base légale de cet échange.

 

On notera le grand intérêt pour la Suède d'acquérir des Pilatus PC-21 pour remplacer les vieux Saab 105, ceci dans le cadre des compensations sur l'achat des Gripen E par notre 

 


Photos : F/A-18C Hornet en vol & Mirage 2000-5  @ Swiss Air Force 2 avion école SAAB 105 suédois @ Flygvapnet

09/05/2013

Boeing augmente le taux de production du B787 !

K65874-04.jpg


EVERETT, Washington, Boeing vient d’augmenter le taux de production du B787 «Dreamliner». Le constructeur américain vient d’atteindre une production de sept appareils par mois. 

L’avion qui vient de sortir de la chaine d’assemblage est le 114e B787 produit sur la chaîne d’Everett. A terme, Boeing prévoit d’atteindre une production de 10 appareils. Deux chaines de production sont ouvertes, soit celle de Washington et une autre en Caroline du Sud.

A ce jour, 50 B787 ont été livrés à huit compagnies aériennes. Le programme compte plus de 800 commandes pour un total de 58 clients dans le monde.

 

K65835.jpg


L’EASA approuve les modifications : 

Autre nouvelle importante concernant le B787, après la FAA, c’est au tour de l'Agence européenne de sécurité aérienne (Easa) qui a approuvé, quatre jours après le régulateur américain, les modifications proposées par Boeing dans la conception des batteries de son B787 «Dreamliner» et annoncé que l'appareil pourrait voler à nouveau une fois le nouveau système installé.

"La directive sur la navigabilité sera mise à jour, ce qui permettra aux appareils exploités par des compagnies européennes d'être remis en service dès que la modification (aura été) faite", a déclaré l'agence dans un communiqué.

 

Les B787  «Dreamliner» :

 

Construit principalement à partir de matériaux composite en fibre de carbone, le »Dreamliner »élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le B787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier  avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour passagers, plus conviviale, en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleure visibilité et sont dotés de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

Ciel dégagé pour le B787 :

Problème résolu, du moins à court terme en ce qui concerne les batteries du B787. Reste à prendre maintenant du recul sur les différentes solutions apportées, Boeing peut à nouveau faire voler son dernier né et le proposer à ses clients. Mieux, la confiance du moment permet d’augmenter la production de l’avion selon le calendrier et satisfaire la clientèle.

Reste que la solution des batteries au Lithium-Ion restera un mauvais épisode pour Boeing, qui se serait bien passé de cette mauvaise aventure.  La grande question du moment reste de savoir si les ingénieurs de Boeing envisagent de revenir aux anciennes batteries au cadmium sur le futur programme B777X ?


 

K65877.jpg


 

Photos : chaine de production du B787 @ Boeing

 

Appontage réussi avec brins d’arrêt du X47B !

19503.jpg


 

NAVAL AIR STATION Patuxent River dans le Maryland,  Northrop Grumman Corporation  et l'US Navy ont effectué le premier vol suivi d’un appontage. Il s’agissait du premier essais réalisé avec un drone.

 

Le X-47B a réussi son premier essais d’appontage avec l’aide d’un brins d’arrêt. Ce test marque la fin des essais terrestre du drone, le X-47B va pouvoir désormais continuer ses essais depuis un porte-avions de la Navy est ceci d’ici la fin du mois.

 

Un test important : 

 

Cette nouvelle réussite du programme de drone furtif de la Navy était cruciale pour la suite du programme. En effet, lors de ce test, le drone devait non seulement être capable d’accrocher  le câble avec son crochet d’atterrissage avec toute la précision requise, mais la structure du drone devait aussi parfaitement résister au freinage imposé par celui-ci.

 

 

19504.jpg

 

Caractéristiques du X-47B :

 

Le drone  présente une configuration en pointe de flèche, sans queue. L'angle du bord d'attaque est de 55° et celui du bord de fuite de 35°. Le train d'atterrissage est rétractable tricycle avec une roulette de nez. La configuration comporte 6 surfaces de contrôle : 2 ailerons et 4 inlaids (des petits volets à proximité des extrémités d'ailes).

Le moteur, un Pratt & Whitney JT15D est installé sur le dos de l'avion, l'entrée d'air avec une structure en serpentin destinée à réduire la signature radar. Par contre, pour des raisons de coût, la tuyère d'éjection est simple, sans réduction de signature radar ou infrarouge.

L'avion a été construit sur la base de Mojave en matériau composite par Burt Rutan Scaled Composites, la société aéronautique de Burt Rutan. Cette société dispose de l'expérience nécessaire pour construire un avion dans ces matériaux avec un coût maîtrisé.

 

Photos : Appontage au sol avec brins d’arrêt du X-47B @ Northrop-Grumman

13:23 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : drone, x47b, northrop grumman, us navy |  Facebook | |