08/03/2013

Tests électrostatiques réussi pour le M-346 !

Test%20set%20up,%20with%20the%20ESD%20generator%201.jpg

 

 

Alenia-Aermacchi vient de terminer les tests de décharges électrostatiques en vue de la certification avec réservoirs externes et perche de ravitaillement de l’avion école M-346. Les tests ont eu lieu avec l’appui du laboratoire britannique COBHAM.

 

L’accumulation de charges électrostatiques est susceptible de se produire lors de ravitaillement de en vol et au sol. En vol, lors d’un ravitaillement en vol le rapprochement entre la perche de l’avion et le panier de l’avion ravitailleur peut générer une décharge supérieure à 100'000 volts.

 

Ces essais ont pour but de démontrer que lors d’apparition de décharges électrostatiques aucun dommage n’apparaîtrait. L’électronique ne doit subir aucune défaillance et à l’intérieur des réservoirs, il ne doit en aucun y avoir d’étincelle, susceptible de provoquer une explosion.

 

Le test a été réalisé avec un M-346 configuré pour le vol, avec tous ses systèmes de bord et moteur en marche.

 

Test%20set%20up,%20with%20the%20ESD%20generator.jpg

 

Rappel :

 

L'Aermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Klimov DV-2S ont été remplacés par des Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2 880 kgp produits sous licence par Fiat- Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-Bake rMk 16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile, pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

Quatre pays ont opté pour cet appareil : l’Italie, Singapour, les EAU et Israël.

 

Photos : M346 lors des essais électrostatiques @ Alenia-Aermacchi

 

 

 

 

 

 

 

 

10:23 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alenia aermacchi, m-346m avion école |  Facebook | |

07/03/2013

Bombardier dévoile le premier CSeries !

867_Swiss-Cseries-LR-HR.jpg


 

Bombardier Aéronautique a annoncé lors d’une présentation aujourd’hui à Mirabel du premier exemplaire de l’avion (FTV1), que le développement des avions CSeries progresse très bien, alors que le programme se prépare à passer à la phase des essais en vol pour franchir la marque du vol inaugural d’ici la fin de juin 2013.


 

PC_130307_b32wx_photo-cseries_6.jpg


 

« Nous sommes très heureux des progrès réalisés par le programme d’avions CSeries et nous sommes enthousiastes à l’idée d’ouvrir les portes de notre usine afin de montrer au monde entier les percées réalisées et les étapes clés franchies, alors que nous nous préparons au vol inaugural », a déclaré Mike Arcamone, président, Bombardier Avions commerciaux.


 

CSeries.jpg


 

« Le programme d’avions CSeries fait de solides progrès, ayant franchi plusieurs étapes clés depuis quelques mois. Nous sommes enchantés que Pratt & Whitney ait récemment obtenu l’homologation de type de Transports Canada pour son premier moteur PurePower Geared Turbofanmc – le moteur PW1500G qui propulsera les avions CSeries. Nous nous concentrons maintenant sur trois secteurs clés qui mèneront à l’obtention de notre licence de sécurité aérienne : essais statiques de cellule, construction des véhicules d’essais en vol et essais au sol », a ajouté M. Arcamone.

 

 

bombardier aéronautique,bombardier cseries,cseries-100,cseries-200,cseries-300,swiss,cseries swiss,avia news cseries

 

 

Version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire :


Bombardier a également confirmé aujourd’hui qu’elle présentait une version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire qui augmentera le nombre de places de l’avion CS300, lui permettant d’accueillir jusqu’à 160 passagers, procurant aux clients une plus grande charge payante, plus de souplesse en matière de distance franchissable, ainsi qu’une productivité accrue. Elle a également confirmé qu’airBaltic, de Lettonie, est l’un de ces clients, ayant opté pour une version à plus haute densité, de 148 places.


 

CSeries_Cockpit_2_o.jpg


 

La capacité des systèmes de l’avion CS300 a été augmentée pour pouvoir accueillir un plus grand nombre de passagers. La version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire, qui requiert l’ajout d’une seconde paire d’issues d’évacuation sur les ailes, sera offerte tant pour les avions de série que comme modification de rattrapage si les clients ont besoin de cette flexibilité dans le futur.

« Nous continuons de viser principalement le développement, l’optimisation et le marketing de la gamme d’avions CSeries sur le segment de marché des avions de 100 à 149 places. L’avion CSeries est un appareil révolutionnaire dans une conjoncture économique mouvante et, en fonction du vif intérêt des clients et des tendances du marché, nous avons encore accru la productivité de l’avion CS300 en offrant la version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire », a déclaré Mike Arcamone.

« Spécialement adaptée pour les sociétés aériennes qui cherchent à accroître la productivité de leurs avions, la version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire permet à l’avion CS300 d’offrir la capacité assise la plus grande de son segment de marché, avec les meilleurs coûts par siège-mille et le plus grand confort de sa catégorie. Nous nous réjouissons qu’airBaltic ait choisi d’acquérir cette nouvelle option pour ses avions CS300 », a ajouté M. Arcamone.

 

Avions CSeries :


Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions CSeries offrira un avantage de 15%  sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20% de la consommation de carburant. Avec la version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire, la productivité de l’avion CS300 s’améliore encore, offrant aux sociétés aériennes un avantage supplémentaire moyen de 4% sur le plan des décaissements d’exploitation. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permettra de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries, qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb)plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

 

Au 31 décembre 2012, Bombardier avait enregistré des commandes et engagements touchant 382 avions de ligne CSeries, dont des commandes fermes de 148 appareils.


 

Web-bombardier15rb3.jpg


 

Photos : 1 CSeries-100 de la compagnie de lancement Swiss 2 Présentation à Mirabel 3 La gamme 4 En présentation  CSeries 5 Le Cockpit 6 L’intérieur @ Bombardier Aéronautique

Le Falcon 2000 fête ses 20 ans !

 

93-1129-65_Falcon2000.jpg

C’est une année de festivités pour la gamme des avions Falcon de Dassault. Le constructeur français fête successivement les 50 ans de l’ensemble de sa gamme de jets privés  « Falcon » (voir article : Dassault à l’offensive au Moyent-Orient) et ces jours, les 20 ans de son célèbre Falcon 2000. Dassault a marqué le 20e anniversaire de l'avion à l'Expo Abu Dhabi Air 2013, où la société a présenté sa gamme d'avions d'affaires, y compris la prochaine génération de Falcon 2000LXS.

 

 

4 mars 1993 :

 

Le Falcon 2000 a effectué son premier vol aux mains de Jean Pus et Guy Mitaux-Maurouard, il y a 20 ans, le 4 mars 1993, à Bordeaux-Mérignac. Pour l’époque, il s’agit d’un avion révolutionnaire à plus d’un titre et notamment en ce qui concerne sa conception. En effet, le Falcon 2000 est le premier avion au monde passé directement de la conception par ordinateur à la production sans maquette physique d'aménagement intermédiaire, ce qui a réduit d'autant le coût.

 

071_Falcon2000LXS_2012DVD39.jpg


Il est également le premier avion de la Société, réalisé en CCO (Conception à coût objectif). Le prix est étudié et fixé à l'avance, la conception et la fabrication doivent tenir compte de cet impératif.
Dassault Aviation souhaitait que le coût d'exploitation du Falcon 2000 soit inférieur de 20 % à celui des avions de la même catégorie. L'objectif a été dépassé grâce à l'excellent rendement aérodynamique global à la faible consommation spécifique des nouveaux réacteurs CFE 738 et à une simplification des opérations de maintenance.

La première livraison à un client intervient le 16 février 1995. 231 Falcon 2000 ont été livrés auxquels s'ajoutent les 256 exemplaires des versions EX, DX et LX.

 

Le Falcon 2000 évolue :

 

20 ans, mais toujours à la pointe, le Falcon 2000 continue d’évoluer en vue de satisfaire les nouvelles exigences du marché et de la clientèle. La gamme s’est enrichie avec les EX, DX, LX ces dernières années.  Avec l’arrivée en opération pour 2014, le Falcon 2000LXS hérite des excellentes qualités et performances de la gamme et offrira encore plus de performances et d'efficacité pour une technologie de pointe et une flexibilité exceptionnelle.

 

Abu_Dhabi_March_6,_2013_MR.JPG

 

Photos : 1 le premier vol du Falcon 2000 le 4.3.93 2 le nouveau Falcon 2000 LXS 3 Joyeux Anniversaire !@ Dassault Falcon



06/03/2013

Premier vol réussi pour l’A400M de série !

A400M MSN7 in flight_high.jpg


 

SEVILLE, Le  premier  A400M  de série destiné à l’armée française vient d’effectuer son vol inaugural. L'appareil, connu sous le nom MSN7, des installations d’Airbus Military à 11:48 heure locale (GMT +1) et atterri à Séville 5 heures et 42 minutes plus tard. 

 

Le capitaine chef pilote d’essais Van Der Stichel, a déclaré après l'atterrissage: «Les performances de l'avion ont été exactement comme prévu et nous avions un vol très lisse, ce qui confirme les capacités de traitement l'avion. Le résultat de ce premier vol nous donne pleine confiance pour la livraison à temps à l'Armée de l'Air française ".

 

1204116112.jpg

 

Livraison  prochaine attendue  :

 

Ce premier  A400M série destiné à son client l’armée française sera livré officiellement pour le second trimestre de cette année. L’Armée de l’Air française sera le premier client à recevoir l’A400M cette année et sera suivie de du Royaume-Uni. La France à commandé 50 appareils de ce type. Trois A400M devraient être livré à notre voisin cette année. L’avion va permettre de combler un déficit de capacité de transport auquel fait doit faire face l’armée française depuis quelques temps. Sur ce sujet, le général Denis Mercier, patron de l’armée de l’air, déclarait dernièrement : « l’A400M , nous permettra d’assurer des liaisons régulières avec les DOM-COM et de mutualiser des capacités de transport avec d’autres ministères, qui se tournent aujourd’hui vers des affrètement coûteux. CEt avion nous permettra de mieux réagir aux surprises stratégiques comme l’évacuation de ressortissants. Nous pourrons également revoir nos principes de prépositionnement de forces et d’équipements».

 

Photos : 1 En vol 2  Au sol @ Airbus military


19:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : a400m, armée de l'air, airbus military |  Facebook | |

Démonstrations des Thunderbirds annulées !

110403-F-KA253-155.jpg

 

 

Nellis AFB, Nevada, c’est une onde de choc qui traverse en ce moment l’US Air Force, avec l’annulation du programme de démonstrations de la célèbre patrouille des Thunderbirds de l’USAF.

En  effet, en raison des restrictions de budget imposées aux Forces armées par l’administration en place à la Maison Blanche, l’Air Force doit impérativement économiser 500 milliards de dollars sur 10 ans.

 

Ces économies influent directement sur les heures de vol des pilotes, en conséquence, les démonstrations aériennes feront directement les frais de cette décision. Cela signifie une réduction immédiate de 18% des heures de vol, soit près de 203'000 heures, missions opérationnelles ainsi que les exercices de formation. Sont également concernés, les vols de démonstration avec les F-22 « RAPTOR » .

 

Entre déception et espoir :

 

Le calendrier 2013 de démonstrations des Thunderbirds de l’USAF prévoyait près de 60 représentations aériennes entre mars et novembre, au-dessus de 38 manifestations aux USA et à l’étranger.

 

Cependant, le Lieutenant-Colonel Greg Moseley, chef de l’Escadron de démonstration des Thunderbirds insiste sur le fait que les pilotes devront saisir toutes les occasions de s'entraîner

pour maintenir leurs compétences dans les limites de la séquestration, afin, d'assurer que l’escadron, puisse se tenir prêt à reprendre les démonstrations le moment venu.

 

 

Photo : Patrouille des Thunderbirds sur F-16 (USAF) @ Thunderbirds press