10/01/2013

Boeing augment le taux de production du B777 !

K65805.jpg


 

EVERETT, Washington, 10 janvier 2013 Boeing a mis en place le premier B777 qui sera construit sur un taux de production accru de 8,3 par mois, soit 100 avions par an. L'avion est un B777 «Freighter» qui sera livré en Février à Korean Air.

L'augmentation de la production a commencé en Octobre quand les pièces d'avion sont arrivées à l’usine d'Everett. La planification de l'augmentation du taux de production de 20% soit 8,3 avions par mois à demandé une mise en préparation de presque un an.

Les innovations permettant la fabrication concernent  par exemple : le forage dans le corps et les panneaux d'aile, le forage par étage automatisé des ailes  et la peinture.

Durant les  31 derniers mois, le programme B777 a augmenté son taux de production par deux fois. Boeing a déjà livré 1’066 B777 sur un total de 1’431 commandes qui concernes 66 clients dans le monde.

18:44 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, b777, taux de production |  Facebook | |

Début de production pour le Citation M2 !

110926cessna_citation_m2.jpg

 

WICHITA, Kansas, Cessna Aircraft Company, société de Textron Inc, a annoncé aujourd'hui  le début de la production du tout nouveau Citation M2. L’assemblage des tronçons de cabine avant et à l'arrière sont réalisés au sein des installations de Cessna à Wichita.

 

 Le Citation M2 :

 

Le Citation M2 sera doté d’une avionique  Garmin G3000 avec trois   écrans EFIS LCD de 14 inch, tactiles.  Les pilotes peuvent afficher simultanément des cartes, des graphiques, le TAWS, la planification des vols ou des conditions météorologiques. Cette nouvelle conception de cabine, avec un cockpit deux places qui peut accueillir jusqu'à six passagers. L’avion intégrera une cellule en aluminium, une aile droite et un empennage en T. L’éclairage sera dorénavant doté de feux LED.L’appareil aura une vitesse de croisière maximale de 400 nœuds (741 kilomètres par heure) et une distance maximale franchissable  de 1300 miles nautiques (2408 km). Le M2 pourra utiliser des aéroports avec des pistes courtes  soit de  3 250 pieds (991 mètres) et devrait grimper à 41 000 pieds (12 497 mètres) en 24 minutes.

En matière de motorisation, le M2 reprendra deux  Williams International FJ44-turboréacteurs dans la nouvelle version  1AP-21 doté d’un FADEC. Chacun produisant 1965 livres de poussée. Cette nouvelle version améliorée du moteur FJ44 Williams intègre des améliorations tirées de plus de 6 millions d'heures de fonctionnement des  4000 FJ44 en service. Le FJ44-1AP-21 produit une poussée d'altitude de 10-15% supérieur  (selon conditions) et consomme moins de carburant en croisière que les versions précédentes.

Les options seront les mêmes que pour l’ensemble de gamme Cessna Citation mais le M2 sera doté automatiquement du système d’avionique composé du  radar météorologiques, d’un  TCAS I, d’un système de connaissance du terrain et système d'alerte (TAWS) et ADS-B.L’appareil disposera d’un cabinet de toilette à l’arrière, l’habitacle du M2  aura   58 pouces de large (1,47 m) et 11 pieds (3,3 mètres) de long avec une allée de 5 pouces  offrant une hauteur de cabine de 57 pouces (1,45 mètres). Huit grandes fenêtres, des sièges. Le tout nouvel intérieur, dont les matériaux et les couleurs peuvent être sélectionnées à la main par les clients offrira  une grande palette de possibilité et de variétés. Le client pourra également parmi des systèmes de connectivité et d’interface pour le travail ainsi que pour le divertissement individuel.

 

M2-12182012.jpg

 

Photos : 1 Image de synthèse Citation M2 2 chaine de montage @ Cessna



09/01/2013

Les Jets d’affaires, la colonne vertébrale de Bombardier !

1338587865623.jpg


MONTREAL, le constructeur canadien livre ses chiffres pour l’année 2012 avec comme principale élément porteur la très bonne santé de sa famille d’avions d’affaires. En effet,  Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd’hui avoir livré 233 avions au cours de l’année civile 2012. En comparaison, elle avait livré 245 avions au cours de l’exercice précédent, soit la période de 11 mois close le 31 décembre 2011. La société a également reçu des commandes de 481 avions, en excluant les annulations, comparativement à des commandes de 249 appareils, en excluant les annulations, pour l’exercice précédent. Cet afflux de nouvelles commandes de Bombardier a notamment bénéficié de quelques commandes de gros volume tant pour les avions d’affaires que pour les avions commerciaux, dont les commandes passées par Delta Air Lines Inc.; NetJets Inc.; Nordic Aviation Capital et PT. Garuda Indonesia (Persero) Tbk; VistaJet et WestJet. De plus, le total des livraisons correspond à l’objectif de livraison de 235 avions d’affaires et commerciaux fixé en mars 2012.

 

global-jet.jpg


« L’année 2012 était axée sur l’exécution et nos employés ont fait preuve de résilience et d’engagement en se serrant les coudes dans un contexte économique difficile pour atteindre nos objectifs de livraison », a déclaré Guy C. Hachey, président et chef de l’exploitation, Bombardier Aéronautique.

« Plusieurs de nos clients existants ont réaffirmé leur confiance en les avions de Bombardier en 2012 par des commandes visant à accroître leur flotte ou à la regarnir, et nous avons accueilli fièrement de nouveaux clients sur des marchés émergents et traditionnels. Nous sommes les chefs de file du marché des avions d’affaires et la restructuration de notre équipe de ventes des avions commerciaux porte des fruits. Dans l’ensemble, tout notre portefeuille de produits connaît un élan positif », a ajouté M. Hachey.


 

cq5dam.web.1280.1280.jpeg


Avions d’affaires :

Pendant l’année civile 2012, Bombardier a livré 179 avions d’affaires, comparativement à 163 pendant l’exercice précédent de 11 mois clos le 31 décembre 2011. Pendant la même période, l’entreprise a reçu 343 commandes nettes d’avions d’affaires, comparativement à 191 pour l’exercice précédent.

Avions commerciaux :

Pendant l’année civile 2012, Bombardier a livré 50 avions commerciaux, comparativement à 78 pendant l’exercice précédent de 11 mois clos le 31 décembre 2011. Pendant la même période, l’entreprise a reçu 138 commandes nettes d’avions commerciaux, comparativement à 54 pour l’exercice précédent.

 

Airbaltic_CS300F_72DPI.jpg


Photos :  1 Global 5000 2 Intérieur Global Express 3 Challenger 605 4 Le futur CSeries 300 @ Bombardier Aerospace


InterSky reçoit son ATR 72-600 !

ATR-72-600-InterSky.jpg

 

La compagnie aérienne autrichienne InterSky a pris possession de son premier ATR 72-600, commandé en 2012. C’est aussi le premier ATR qui volera sous les couleurs d’une compagnie autrichienne.

Le nouvel avion a été accueilli ce matin à l’aéroport de Friedrichshafen, principale base opérationnelle de la compagnie et située à un endroit stratégique de l’extrême sud de l’Allemagne. Bien que son siège soit situé à Bregenz, en Autriche, InterSky bénéficie de la position de l’aéroport de Friedrichshafen, proche des deux frontières suisse et autrichienne, ce qui permet à la compagnie de servir une clientèle composée  autant de touristes que de voyageurs d’affaires des régions alpines.


Une cérémonie spéciale a eu lieu aujourd’hui en présence de Lothar Wölfle, Préfet du district de Friedrichshafen, et d’Andreas Brand, Maire de la ville. La livraison du deuxième ATR 72-600 commandé par InterSky est prévue pour mars de cette année, les appareils devant être mis en service sur des relations régionales importantes en Allemagne, en Autriche et en Suisse.
Cette nouvelle génération d’appareils est dotée du nouveau poste de pilotage tout-écran et dispose d’un aménagement au confort élevé offrant 70 places et des compartiments à bagages plus grands. Outre les avantages liés aux performances et au confort accru, ces appareils offrent une plus grande souplesse opérationnelle à la compagnie.


Avec la mise en service de ces deux nouveaux ATR 72-600, InterSky doublera pratiquement la capacité de sièges de sa flotte, constituée actuellement de trois avions turbopropulseurs de 50 sièges.
« Nous sommes très impatients de recevoir le premier appareil de 70 sièges de notre flotte. Le fait qu’il s’agisse d’un ATR nous rend très fiers d’être le premier opérateur de ce type d’appareil en Autriche », a déclaré Peter Oncken, Directeur Général d’InterSky.
« Nous sommes heureux de pouvoir fêter ce moment historique avec InterSky », a déclaré Filippo Bagnato, Président Exécutif d’ATR. « Nous sommes heureux de voir l’ATR 72-600 jouer un rôle essentiel dans le succès d’InterSky et de voir entrer les avions ATR en Autriche. Je suis certain que la compagnie et ses clients seront ravis de faire l’expérience des fonctions révolutionnaires de ces appareils de dernière génération. L’arrivée du nouvel ATR 72-600 donnera également à InterSky la possibilité de poursuivre l’expansion de son réseau régional et d’ajouter de nouvelles liaisons et de nouvelles fréquences ».

Photo : ATR 72-600 d’InterSky @ ATR Aircraft

11:37 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : atr aicraft, atr 72-600, intersky |  Facebook | |

08/01/2013

L’Italie commande le G550 «Eitam»!

AIR_G550_CAEW_Nachshon_Eitam_Decimommanu_AFB_Sardinia_2010_IAF_lg.jpg


 

ROME, la nouvelle était dans l’air depuis le choix israélien concernant l’avion école Alenia-Aermacchi M-346, Israel Aerospace Industries (IAI) fournira  à l'armée de l'air italienne deux avions Gulfstream G550 «EITAM» AEW.  Le contrat est estimé à  750 millions $.

 

Le G550 «EITAM» :

 

Basé sur une cellule d’avion d’affaires Gulfstream G550, le système EITAM est un appareil   de surveillance et d’alerte lointaine AEW & C. Israel Aerospace Industries (IAI) a installé un radar EL/W-2085 à antenne active (AESA) en bandes L et S. La matrice d'émission / réception (T / R) des modules permet au faisceau d'être dirigé électroniquement, ce qui permet au système ne pouvoir se passer d’un rotodome et de voir à 360°. Les israéliens étant très discrets sur les performances du système, on retiendra que celui-ci peut suivre au minimum 100 cibles en même temps et permet l’assistance du suivi d’interception air-air et air-sol de manière simultanée et ceci sur une distance de 200 mille nautiques (370 km).

En plus de ses capacités de détection, le système permet d’analyser les communications adverses et de mener la guerre-électronique. L’EITAM dispose également d’un système complet d’auto-protection.

Le G550 permet de patrouiller sur 12.500 km (6.750nm) et dispose d’une autonomie de 11heures de vol.

Les opérateurs aux nombres de six disposent pour leur confort, d’une petite cuisine située au centre de l’avion, les ingénieurs d’IAI ayant également travaillés à un aménagement permettant de diminuer les risques de claustrophobie ou de suffocation dû, à la suppression des hublots. 

 

En service en Israël, le G550 «EITAM» aurait été utilisé pour gérer la frappe de destruction  d’un réacteur nucléaire secret à Al-Kibar  en Syrie (opération «Orchard» en 2007) ainsi que des convois transportant des armes au Soudan.

 

Utilisateurs du G550 «EITAM» :

 

Israël (nombre confidentiel), Singapour (4), Italie 2 dès 2016.


 

800px-111_Sqn_G550_CAEW.JPG


 

Photos : 1 IAI G550 « EITAM » @ IAI 2 G550 «EITAM» @ Singapore Air Force