04/12/2019

Premier Gripen E aux couleurs suédoises !

saab,gripen e,brésil,suède,nouvel avion de combat,blog défense,aviation militaire,simulateur,les nouvelles de l'aviation

Saab a annoncé hier, la réussite du premier vol inaugural d’un nouveau Gripen E, numéro d'enregistrement 6002. L’appareil était piloté par Henrik Wänseth, pilote d'essai de la FMV (Försvarets Materielverk).

Le 6002 est le premier Gripen E doté du grand écran central (WAD). L’avion est également le premier exemplaire qui rejoindra l'armée de l'air suédoise (SwAF). Les trois premiers Gripen E (39-8, 39-9 et 39-10) ont volé avec les trois écrans d’affichage classique, qui ne seront plus installés dorénavant sur les prochains Gripen E.

WAD_display-960x539.jpg

Après que le premier Gripen E brésilien (6001) qui a effectué son premier vol avec un schéma de peinture spéciale. Hier c’est le n° 6002 qui a présenté un camouflage en éclats en trois nuances de gris avec les cocardes suédoises. Il n’est pas encore confirmé, si ce schéma de peinture de type « Splinter » soit retenu pour équiper l’ensemble de la flotte de Gripen E suédois à l’avenir. Si cela devait être le cas, on retrouverait, alors, un camouflage assez similaire à celui utilisé sur les JAS-37 « Viggen » de la Flygvapnet.

Le programme d'essais en vol de Saab compte désormais cinq avions de combat Gripen E, dont le FAB4100 de l'armée de l'air brésilienne.

Simulateur du Gripen E au Brésil :

Saab, en collaboration avec ses partenaires brésiliens tels qu’Embraer, Atech et AEL Sistemas, a récemment inauguré le premier simulateur brésilien de systèmes Rig (S-rig) Gripen au sein du réseau Gripen Design and Development (GDDN) de l'usine Embraer, située à Gavião Peixoto. État de São Paulo. Il s'agit du premier simulateur Gripen E à être installé en dehors de la Suède. Il fait partie du programme de transfert de technologie Suède-Brésil.

Le nouveau simulateur permettra à GDDN de mener davantage de projets de développement au Brésil.

Le simulateur jouera un rôle important dans le développement du Gripen E au sein de la GDDN, il sera utilisé pour les tests de développement et la vérification des systèmes, des sous-systèmes et des fonctionnalités de l'avion. La plateforme est compatible avec les systèmes développés par Saab, Embraer, Atech et d’autres partenaires du réseau général de distribution.

Le simulateur soutiendra également les activités du centre d'essais en vol Gripen (GFTC), qui sera installé dans le GDDN en 2020.

« Le simulateur est un outil de développement important qui permettra aux ingénieurs de tester de nouveaux logiciels et d’autres fonctions, tout en permettant aux pilotes de se préparer aux tests en vol en effectuant des tests sur la plateforme avant le vol proprement dit », a déclaré Mikael Franzén, directeur du Gripen E pour le Brésil.

Même après le développement et la livraison des chasseurs dans les années suivantes, le simulateur Gripen E continuera de jouer un rôle déterminant dans le développement et l’évaluation de nouvelles fonctionnalités, telles que l’intégration de nouvelles armes et la configuration de logiciels améliorés.

DbFfjUwWsAATVD2.jpg

Photos : 1 Gripen E N°6002 2 Cockpit avec le WAD 3 Simulateur Gripen E @ Saab

United Airlines commande 50 A321XLR !

A321XLR-UNITED-AIRLINES.jpeg

United Airlines a passé une commande ferme portant sur 50 appareils Airbus A321XLR, alors qu'il commence à abandonner ses anciens modèles et à élargir ses liaisons transatlantiques au départ de ses principales plaques tournantes américaines à Newark / New York et à Washington DC. United envisage de réceptionner le premier A321XLR en 2024 et prévoit de commencer le service international avec l’avion en 2025. 

L'A321XLR représente la prochaine étape de l'évolution de la famille d'aéronefs A320neo / A321neo. Il répond aux besoins du marché en termes d'augmentation de la portée et de la charge utile d'un avion à couloir unique et crée plus de valeur pour les compagnies aériennes en offrant un service économiquement viable sur des liaisons plus longues. Il permettra un service depuis la côte est américaine vers un choix beaucoup plus vaste de destinations européennes.

L'A321XLR proposera une gamme d'avions de ligne à corps étroit sans précédent allant jusqu'à 4’700 nm, avec une consommation de carburant par siège inférieure de 30% à celle des avions concurrents de la génération précédente. Il aura une masse maximale au décollage (MTOW) de 101 tonnes, tandis que les performances de décollage, de montée et de vol ne changeront pas beaucoup par rapport à l’A321neo.

Le A321XLR sera exploité par le même équipage, propulsé par les mêmes moteurs et aura la même cabine que le A321neo, avec plus de 90% de fonctionnalités communes. La combinaison des deux réservoirs de carburant centraux arrière du A321neo en un seul augmente la capacité de carburant et réduit le poids de la structure. Parmi les autres changements importants, citons les renforts structurels et la modification des trains d’atterrissage pour l’augmentation de la MTOW, l’augmentation des capacités de freinage, la vitesse accrue des pneus et la configuration supplémentaire des volets et des lattes.

Avec le fuselage Airbus Cabin Flex, le A321XLR pourra accueillir diverses classes de sièges et configurations adaptées aux vols plus longs.

Fin octobre 2019, la famille A320neo avait accumulé plus de 7’000 commandes fermes émanant de plus de 110 clients dans le monde.

Photo : A321XLR aux couleurs de United Airlines @ Airbus

 

03/12/2019

La Roumanie prépare l'achat d'un lot de F-16 !

F-16.Portugal.Roumanie_FAP.jpg

La Roumanie est engagée dans une procédure visant à acquérir un nouveau lot d’avions de combat Lockheed-Martin F-16. Les tractations portent actuellement sur cinq F-16 excédentaires auprès du Portugal.

Rappel : 

En 2016, la Roumanie a commencé à réceptionner ses premiers avions de combat F-16C/D. Au total ce premier lot portait sur 12 aéronefs. La flotte de 12 F-16 se compose de 9 appareils en provenance du Portugal et 3 de l’US Air Force. Le contrat comprenait également des modifications et des mises à niveau des avions, ainsi que des moteurs supplémentaires de rechanges, le soutien logistique, ainsi que la formation de 9 pilotes roumains et 69 techniciens de maintenance.

Avant la livraison, les appareils ont été modernisés dans le cadre de la norme « Mid-Life Update » (MLU) par la société OGMA-Industria Aeronautica au Portugal.

La Forţele Aeriene Romane (Armée de l’air roumaine, RoAF) dispose de 12 chasseurs F-16C/D Block15 Mid-Life Upgrade (MLU) qui équipent le 53e Escadron de chasseurs à Feteşti.

Jusqu’à 36 avions :

Bucarest espère à terme pouvoir disposer à termes de 36 F-16 C/D « Fighting Falcon » afin de remplacer complètement les derniers MiG-21 encore en service, soit 17 appareils. Ces derniers sont âgés de 44 ans.

En vertu d’un projet de loi adopté par le gouvernement le 28 novembre dernier, qui doit encore être ratifié par le parlement du pays, quatre avions arriveront en 2020, le dernier exemple étant celui de 2021.

Les cinq nouveaux appareils auront la même configuration M.5.2R que les 12 F-16 existants en Roumanie, mais Bucarest a annoncé que les 17 appareils seront surélevés à un nouveau standard appelé M.6.X par la suite.

En outre, le contrat renforcera les compétences techniques de l’aviation roumaine, selon le ministère de la Défense, notamment en ce qui concerne la possibilité de réviser et de réparer le moteur Pratt & Whitney F100 du F-16 et de moderniser sa plateforme.

Le pays continue de prospecter les utilisateurs du F-16 en vue de futurs achats.

17b75a2ef2ef8488ebf0c9f650ef457075b9b3759d2d2ba5f7af67fc2fb2f2d8.jpeg

Photos : F-16 roumains @ RoAF

02/12/2019

Des MD530F « Cayuse » additionnels pour l’Afghanistan ! 

2096211604.jpg

MD Helicopters a signé un contrat additionnel portant sur 12 hélicoptères d’attaque légers MD530F « Cayuse » destinés à la force aérienne afghane. La commande, passée par l’armée américaine, intervient quelques jours après que MD Helicopters a annoncé avoir livré les derniers exemplaires d’un contrat passé en Afghanistan pour 30 MD530F.

Comme pour la vente précédente de 30 exemplaires, la nouvelle vente de 12 appareils relève du paquet IDIQ (livraison indéfinie / quantité indéterminée) sur cinq ans, d'un montant de 1,4 milliard de dollars. La Force aérienne afghane (AAF) a commencé à recevoir ses premiers hélicoptères en 2011 (dont un a été perdu dans un accident de formation). A l’origine, la commande comportait l’achat d’hélicoptères destinés à la formation, mais la force aérienne afghane a finalement opté pour une variante armée du MD530.  

Le choix de l’équipement : 

Pour renforcer la puissance de combat du MD530F, la Force aérienne afghane a opté pour l’intégration de mitrailleuses Herstal HMP de 12,7 mm avec montage en nacelles et de lances roquettes M260 pour les roquettes de 70mm.

Ce type d’arsenal contribue à renforcer la puissance de feu des MD530F et permet également d’augmenter sensiblement la distance de sécurité à laquelle l'hélicoptère est en mesure d'engager ses objectifs. L’Herstal HMP 12,7 mm a une portée efficace d'environ 1’900 m et les roquettes permettent d’engager à une distance 8’000 m.

Le MD530 F/G « Cayuse » :

A l’origine, le Hughes MD500 est un hélicoptère civil développé par Hughes Helicopters, sur la base du OH-6 « Cayuse », mais c'est également le nom usuel de la gamme d'hélicoptères légers du même constructeur incluant les MD 500E, MD 520N, et MD 530F.

Le premier vol de ces deux nouvelles versions du MD530 date de 2013, le MD530F/G dispose d'un poids plus élevé de 3.75t au décollage et une vitesse de pointe de plus de 240 km/h. L'hélicoptère MD 530F/G d’attaque est le dernier d'une lignée, qui couvre plus de 50 ans d’aéronefs spécialisés dans l’attaque légère et la reconnaissance. Avec l'intégration de systèmes embarqués qui comprennent un système de gestion de magasins, un capteur infrarouge avant et une suite de communication de pointe, le MD Helicopters a évolué en une plate-forme éprouvée, pour assurer le commandement du champ de bataille et la coordination de contrôle pour l'exécution réussie de l'attaque et de la reconnaissance et des missions de sécurité.

Le MD530F :

Les MD530F comprend une protection balistique de 62 mm, des nacelles de mitrailleuses HMP 400 de calibre 12,7 Herstal et des nacelles de roquettes M260 à sept tubes. L’appareil dispose également d’un système de gestion des magasins et les équipements de communication.

https---s3.amazonaws.com-the-drive-staging-message-editor%2F1504804514763-md-530f-3.jpg

Photos : MD530F « Cayuse » afghan @ MD Helicopters

30/11/2019

Airbus célèbre le 100ème A220 !

A220-AirBaltic-group.jpg

Airbus a célébré le 100ème A220 (ex CSeries) produit pour un client à l'occasion d'une cérémonie qui s'est tenue au siège du programme d’avions à Mirabel (Canada). Cet appareil, un A220-300 doté d'un aménagement cabine flambant neuf et confortable, d'une capacité de 149 sièges, et arborant une livrée modernisée, est destiné à la compagnie lettone airBaltic, basée à Riga.

Les appareils de la famille A220 sont assemblés sur la principale chaîne d'assemblage final d'Airbus à Mirabel et, depuis peu, également sur la deuxième chaîne d'assemblage du programme à Mobile (Alabama). Le premier A220 au monde (anciennement C Series) a été livré en juin 2016 à l'opérateur de lancement de l'A220-100, SWISS.

airBaltic est devenu l'opérateur de lancement de l'A220-300 après avoir réceptionné le tout premier A220-300 il y a trois ans, le 28 novembre 2016. Depuis lors, la compagnie lettone a renouvelé deux fois sa commande d'A220-300, portant ainsi sa commande ferme d’appareils de ce type à 50 exemplaires pour devenir le principal client d’A220 en Europe à ce jour. airBaltic exploite actuellement une flotte de 20 A220-300.

Dans un marché fortement concurrentiel, la consommation de carburant inégalée et les excellentes performances de cet appareil ont joué un rôle déterminant pour airBaltic, dont la flotte entièrement composée d'A220 constitue le pilier de son nouveau 'business plan'. airBaltic, qui exploite sa flotte d'A220 sur différentes lignes desservant l'Europe et la Russie, ainsi que le Moyen-Orient, propose actuellement le vol le plus long effectué sur un A220 : un vol d'une durée de 6,5 heures entre Riga et Abu Dhabi.

Initialement conçu et livré sous le nom de Bombardier CSeries, l'A220 est le seul appareil spécialement conçu pour le marché des 100 à 150 sièges et offre à ses passagers un confort digne d'un gros-porteur dans un monocouloir. L'A220 conjugue des caractéristiques aérodynamiques avancées, l'utilisation de matériaux innovants, ainsi que des moteurs de dernière génération PW1500G Geared Turbofan de Pratt & Whitney, et affiche une réduction de la consommation de carburant d'au moins 20 pour cent par siège par rapport aux avions de la génération précédente, ainsi qu'une réduction significative des émissions et des nuisances sonores. L'A220 offre les performances d'un monocouloir de plus grande capacité.

Près de 100 A220 sont en exploitation auprès de six opérateurs sur quatre continents. À fin octobre 2019, cet appareil enregistrait 530 commandes fermes émanant de plus de 20 clients du monde entier. 

A220-AirBaltic-01.jpg

Photos : 1 Célébration du 100ème A220 2 le 100ème destiné à airBaltic @ Airbus