01/04/2013

Une meilleure garantie pour le Challenger 605 !

BA-Challenger_605_on_tarmac-HR.jpg


 

le constructeur canadien Bombardier Aéronautique a annoncé qu’il prolongera la garantie de ses avions Challenger 605. Plus précisément, la garantie de base de ses biréacteurs d’affaires Challenger 605 passera de trois ans ou 3’000 heures à cinq ans ou 5’000 heures.

 

« La satisfaction de nos clients est notre priorité », a indiqué Michel Ouellette, vice-président et directeur général, Programme Challenger, Bombardier Avions d’affaires. « Nous avons écouté les commentaires de nos clients et, en bonifiant la garantie de nos appareils Challenger 605, nous sommes convaincus que nous améliorerons davantage l’expérience de nos clients. »

 

La nouvelle garantie sera la garantie standard pour tous les appareils Challenger 605 qui seront livrés après le 1er avril 2013. La garantie de base comprend la protection des composants et des systèmes, qui a été prolongée à cinq ans ou 5000 heures; la garantie du système avionique, qui demeure de cinq ans sans limite d’heures de vol; la garantie du groupe auxiliaire de bord, qui est maintenant de cinq ans ou 5000 heures. En outre, la garantie de la structure primaire demeure de 10 ans ou 10’000 heures, alors que celle du moteur, demeure de cinq ans ou 2’500 heures, directement du manufacturier; et celle des travaux de finition demeure de deux ans, mais ne comporte plus de limite d’heures de vol.

 

Challenger 605 : 

 

Le biréacteur Challenger 605 bénéficie de l’héritage de productivité, de qualité et de fiabilité de son prédécesseur, le Challenger 604, et arrive en tête de file de son segment de marché partout dans le monde. Doté de l’une des plus larges cabines où l’on peut se tenir debout de tous les avions d’affaires à large fuselage disponibles aujourd’hui, il peut transporter six passagers sur 4 000 NM (7 400 km) et relier ainsi Montréal à Rome ou Londres à New York.

 

Photo : Challenger 605 @ Bombardier Aéronautique

31/03/2013

Quatre Q400 pour airBaltic !

BA-Q400_AirBaltic-HR.jpg


 

Bombardier Aéronautique vient d’annoncer que Nordic Aviation Capital A/S (NAC) de Billund, au Danemark, a signé une entente d’achat ferme de quatre avions de ligne Q400 NextGen. Au prix courant de l’avion de ligne Q400 NextGen, le contrat est estimé à quelque 134,77 millions $US.

 

Les quatre avions seront exploités par airBaltic de Riga, en Lettonie et joindront à huit autres avions de ligne Q400 NextGen commandés directement à Bombardier alors que la société aérienne effectue sa transition à une flotte exclusivement constituée d’avions de Bombardier.

Les autres transactions récentes conclues par NAC relatives aux avions commerciaux de Bombardier comprennent notamment la vente et la cession à bail de 10 avions Q400 à Marfin Investment Group pour exploitation par Olympic Air, la vente et la cession à bail de huit avions de ligne Q400 NextGen livrés à Eurolot, de Pologne, et l’achat de 12 biréacteurs régionaux CRJ1000 NextGen destinés à être exploités par Garuda Indonesia.

 

En décembre 2012, airBaltic annonçait qu’elle amorçait sa transition vers une flotte constituée exclusivement d’avions CSeries et Q400 NextGen de Bombardier. Le transporteur a passé une commande ferme de 10 avions CS300 et détient des droits d’achat sur 10 autres avions de ligne CS300. Ces avions remplaceront des avions à réaction et à turbopropulsion plus anciens de 50, 120 et 144 places.

 

Avec la transaction annoncée aujourd’hui, Bombardier a enregistré des commandes fermes de 467 avions Q400 et Q400 NextGen. Des avions livrés sont en service auprès de plus d’une quarantaine d’exploitations dans plus de 30 pays sur cinq continents. Ces avions ont transporté plus de 243 millions de passagers et accumulé plus de 3,8 millions d’heures de vol et plus de 4,1 millions de cycles de décollage et atterrissage.

 

A propos de l’avion Q400 NextGen:


L’avion de ligne turbopropulsé Q400 NextGen, construit à l’établissement de Bombardier à Toronto (Ontario), constitue la plus récente étape du développement de l’avion Q400 et le successeur évolué de la gamme d’avions Dash 8/Série Q de Bombardier. Optimisé pour les opérations court-courriers, l’avion confortable et plus écologique Q400 NextGen de 70 à 80 places est un grand biturbopropulseur rapide, silencieux et écoénergétique. Il offre un équilibre parfait entre le confort des passagers et les caractéristiques économiques d’exploitation, avec une empreinte environnementale réduite.

 

Photo : Q400 airBaltic @ Bombardier Aerospace

13:39 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier aerospace, q400, airbaltic |  Facebook | |

30/03/2013

Poursuite du développement de l’Eurofighter !

 

02823fe0ba.jpg

MANCHING, Cassidian (EADS) prépare activement les améliorations qui seront apportées, par la suite, au standard «tranche 3» de l'Eurofighter. Pour ce faire, Cassidian assume en ce moment le montage d’un nouvel Eurofighter d’essais, le modèle IPA8 (appareil de série instrumenté 8).

Actuellement en cours de montage sur le site de Manching, l’IPA8 a reçu sa demi-voilure droite qui a permis d'achever la jonction du cockpit, de l'empennage et de la voilure sur le fuselage. Suite à la jonction des différents éléments, l'appareil a été transféré au poste suivant sur la chaîne d'assemblage finale où seront complétés les systèmes hydraulique, électrique et d'auto-défense, ainsi qu’un nouveau câblage.  

Au cours des derniers mois, les spécialistes de Cassidian ont installé dans sur ce modèle  d’Eurofighter plus de 110 km de câble, des capteurs d'écoulement ou de données électriques supplémentaires et intégré l'instrumentation et le calculateur d'essai en vol dans l'appareil.  Cet équipement assure la transmission en temps réel de tous les paramètres essentiels de l'appareil en vol aux ingénieurs d'essais au sol. 

Photo : l’IPA8 sur la chaine de montage @ Cassidian

12:26 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cassidian, eads, eurofihter typhoon 2, ipa8 |  Facebook | |

29/03/2013

Boeing livre le 1’000e avion pour la Chine !

K65850-01.jpg


SEATTLE,  Boeing et China Eastern Airlines ont célébré la livraison du 1000e Boeing destiné au marché chinois, soit l'un des plus dynamiques au monde pour les avions commerciaux. La Chine est en effet, le premier pays en dehors des Etats-Unis, à prendre livraison d’une telle quantité d’avions du constructeur américain.

Boeing prévoit que la Chine aura besoin de 5’260 nouveaux avions d'une valeur de 670 milliards de dollars, au cours des 20 prochaines années. 

Le 1000e pour China Eastern :

Ce 1000e appareil est un B737-800 «Next Generation» qui a rejoint la flotte de la compagnie China Eastern. L’avion a reçu une décoration spéciale pour l’évènement. China Eastern exploite actuellement la plus grande flotte de «737» en Chine.

Basée à Shanghai, China Eastern Airlines est l'une des trois principales compagnies aériennes en Chine continentale. La compagnie exploite une flotte de plus de 400 avions, long-courriers et court-courriers avec une moyenne d'âge de moins de sept ans, China Eastern Airlines transporte près de 70 millions de voyageurs par an et se classe, parmi les cinq compagnies aériennes les plus actives, en termes de volume de transport de passagers.

Photo : Le 1000e Boeing destiné au marché chinois @ Boe

La Marine philippines commande l’AW109!

AW109 Mil.jpg


 

 

AgustaWestland, annonce la signature d'un contrat avec la Marine philippine concernant  trois  hélicoptères de type AW109 en version marine. Les hélicoptères seront utilisés pour une large gamme de missions navales, y compris la protection de la zone économique, de surveillance de surface, SAR et la sécurité maritime. Les appareils seront livrés en 2014 et opéreront à la fois, depuis les bases terrestres et depuis des navires. Le contrat inclut le soutien logistique et la formation du personnel navigant et de maintenance.

 

L’AW109 :

 

L'Agusta A109 est un hélicoptère léger polyvalent civil et militaire italien. Depuis le rapprochement entre Agusta et Westland, il est baptisé AW109. C’est en 1965 que le constructeur italien Agusta lança une vaste étude pour déterminer les besoins du marché civil en matière d’hélicoptères. Cette étude déboucha sur le développement du A109, un hélicoptère de transport civil léger monomoteur autour d’une turbine Turboméca Astazou XII de 740 ch. Réalisant, que le marché était nettement plus favorable à une version bimoteur, l’appareil fut modifié en 1967 pour recevoir 2 turbines Allison 250-C14, devenant A.109A. 

L’ AW109 est un appareil polyvalent qui offre un haut niveau de prestations pour les marchés gouvernementaux et militaires, combinant des performances optimales avec un bon rapport coût-efficacité. La souplesse de la puissance lui permet d'effectuer une grande variété de missions pour les forces militaires. Certifié pour un pilotage avec un seul pilote en mode IFR,  il peut effectuer des décollages en catégorie «A» à partir d’héliports élevés sans aucune réduction de charge utile, tout en respectant les réglementations européennes relatives aux hélicoptères de classe de performances 1. La charge du pilote est réduite par l'intermédiaire d'un cockpit numérique avec un affichage composé de six écrans EFIS.


 

AW1040%20-%20Philippine%20Navy%20order%20for%20AW109%20Powe%20webr.jpg


 

Photos : AW109 @ AgustaWestland

12:23 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aw109, agustawestland, aw109 power |  Facebook | |