07/08/2013

Troisième A330 MRTT pour les EAU !

2938151961.jpg


 

 

Airbus Military a livré le troisième et dernier avion A330 MRTT ravitailleur multi-rôle de transport commandé par les Emirats arabes unis (EAU). Il s’agit également du 17e appareil de ce type à entrer en service. L’A330 MRTT équipe quatre clients qui sont : l’Australie, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Royaume-Uni.

 

Au sein de la Force aérienne des Emirats arabes unis, les A330 MRTT vont ravitailler les F-16 E/F Block 60, ainsi, que les Mirage 2000-9. Les cinq premiers équipages ont terminé leur formation au début du mois et les cinq derniers commenceront leur formation en septembre pour s'achever au début de 2014.

 

La version choisie par les EAU est équipée, de deux nacelles de ravitaillement sous voilure, avec le mode de perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military, ainsi, qu’une perche de ravitaillement universelle aérienne «Slipway» (UARRSI), lui permettant de faire le plein en direction d’un autre appareil de ravitaillement. L’A330 MRTT des EAU est propulsé par deux moteurs Rolls-Royce Trent 700 et dispose de 256 sièges passagers en mode transport.

 

L’A330MRTT :


 

1103160745561191467828484.jpg


 

Ayant reçu le certificat de type de l’autorité de certification civile européenne EASA en mars 2010, puis le certificat militaire de l’autorité espagnole INTA en octobre, l’A330 MRTT d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières. L’A330 MRTT totalise à ce jour 28 commandes émanant de quatre clients.

Photo : A330 MRTT aux couleurs des EAU @ EADS/Airbus Military

Pilatus s’attaque au marché chinois !

9271c2e37eb4ebc83697bd6b6d64f36c-Pilatus-PC-12-NG-38.jpg


 

Pilatus Aircraft Industry (China) Co., Ltd vient d’ouvrir ses portes, dans la métropole chinoise de Chongqing. La nouvelle «joint-venture» permettra Pilatus Aircraft Ltd de

s'imposer sur le marché chinois. 

 

Les premières commandes chinoises :

 

Un premier contrat pour fournir un total de 50 PC-12ainsi que des PC-6 a également été signé. La société nouvellement créée aura un impact positif sur les opérations de production en Suisse. Précisons d’emblée que Pilatus garde sa production dans notre pays. La société nouvellement créée et les activités  de Pilatus associés en Chine n'auront pas d'impact négatif sur les opérations de production en Suisse. Au contraire, la production en Suisse sera renforcée par la vente prévue des avions à la Chine.

 

Partenariat : 

 

L'ouverture progressive de l'espace aérien chinois a apporté une nouvelle importance à l'aviation civile. L'autorité de l'aviation chinoise (CAAC) prévoit une croissance moyenne de plus de 10% dans l'industrie aéronautique chinoise dans les prochaines années. C’est pour cela que Pilatus a choisi de mettre en place une «joint-venture» avec un partenaire chinois dans le but d'acquérir un pied ferme dans ce nouveau marché. En effet, Pilatus ne serait pas en mesure de vendre ses avions en Chine sans la nouvelle société dont Pilatus détient une participation majoritaire.

 

Pilatus Aircraft Industry (China) Co., Ltd fournira une plate-forme de production de composants d'avions pour le PC-6 et PC-12 seulement, les deux avions civils. La société ne sera pas impliqué dans la production de composants pour les avions d'entraînement militaire (PC-21, PC-9 M et PC-7 MkII).

 

Oscar J. Schwenk, président du conseil d'administration de Pilatus Aircraft Ltd, commente:

«Le PC-12 et le PC-6 sont des avions optimum pour ce marché en plein essor, et nous sommes confiants que nos produits ont un grand potentiel en Chine qui dispose de beaucoup de petits aérodromes avec des pistes courtes. Nos avions sont parfaits pour travailler dans cette région ".

 

La société nouvellement créée et activités Pilatus associés en Chine n'auront pas d'impact négatif sur les opérations de production en Suisse. Au contraire, la production en Suisse sera renforcée par la vente prévue des avions à la Chine.

 

Photo : Pilatus PC-12NG @ PIlatus Aircraft


13:13 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pilatus aircraft, pilatus chine, pc-12, pc-6 |  Facebook | |

06/08/2013

40 Mi-8AMTS pour la Russie !

7892.jpg


 

MOSCOU, la Russie a commandé 40 hélicoptères supplémentaires de type Mil Mi-8AMTS. Cet achat d’une valeur de 383 millions millions de dollars a été confirmée par le Ministère de la défense russe.

 

Le MIL Mi-8AMT :

 

Le MIL Mi-8AMTS est une version améliorée et blindée du célèbre Mi-8. Cette variante est construite par l'usine de Kazan. Ce standard du Mi-8 dispose d’une cabine blindée pour l’équipage de réservoirs de carburant supplémentaires et d’un radôme monté dans le nez.

L’hélicoptère dispose d’une tourelle électro-optique avec vision de nuit. Les pylônes peuvent transporter des missiles air-air «Igla», des missiles air-sol «Spiral», des mitrailleuses de  23 mm et des nacelles lance-roquettes B8V20A de 80 mm. Le Mi-8AMTS se caractéristique également par des moteurs améliorés qui offrent de meilleures performances dans des conditions chaudes et en altitude.

 

Le Mi-8AMTS est commercialisé internationalement sous la dénomination Mi-171 et a été vendu à la Croatie, la République tchèque, l'Equateur et le Pérou. La Russie a reçu ses premiers hélicoptères Mi-8AMTS en décembre 2010. A ce jour, la Russie dispose de 30 Mil Mi-8AMTS

 

Mi-8PP de guerre électronique : 


 

m8pp.jpg


 

On apprend également  que l'armée russe a reçu le premier lot de nouveaux hélicoptères de brouillage construits sur la base du Mi-8PP. Ces appareils ont été configuré par JSC Technologies électroniques.

 

Ces nouveaux appareils sont capables, grâce des systèmes radioélectriques, de rendre inopérants les moyens de détection et de reconnaissance et d'assurer la protection des aéronefs contre tout type de missile. Le nombre d'hélicoptères fournis à l'armée russe, n’est pas connu, par soucis de confidentialité.

 

Photos : 1 Mil Mi-8 AMTS 2 Mil Mi-8PP @ Sergy

23:51 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : mil mi-8, mi-8amts, mi-8pp, armée russe |  Facebook | |

Gulfstream le plus grand constructeur de jet d’affaires !

DSC_4520.jpg


On vous parle régulièrement de la bataille entre Airbus et Boeing qui se taille à eux deux la plus grande part de vente d’avions commerciaux, mais dans le milieu un fermé des avions d’affaires, la bataille fait rage avec plus de concurrence.

Gulfstream Aerospace Corp est no : 1

Le consortium israélo-américain Gulfstream Aerospace Corp. tient la première place devant le canadien Bombardier Aerospace suivi du français Dassault Aviation. Puis l’on retrouve l’américain Cessna et le brésilien Embraer. Hawker Beechcraft ayant glissé en dernière place suite, à de nombreux problèmes et tente depuis ce printemps de relevé la tête.

 

DSC_3096.jpg


A noter, que le Suisse Pilatus est classé premier, dans la vente des avions d’affaires multirôles de type turbopropulseur avec son PC-12 et PC 12 «Next Generation» depuis maintenant cinq années. Une belle performance pour le petit constructeur qui alignera bientôt son premier jet le PC-24 dévoilé au Salon EBACE à Genève ce printemps.


Gulfstream VS Bombardier : 

 

DSC_123.jpg


La première place vient tout juste d’échapper à Bombardier qui a subi une campagne agressive de la part de Gulfstream ces derniers mois. Le constructeur établi aux États-Unis a acheminé 36 appareils pour une valeur de 1,83 milliard de dollars américains durant le trimestre, comparativement à 45 avions pour un montant évalué à 1,59 milliard de dollars américains pour Bombardier. La valeur des expéditions de Gulfstream était deux fois plus importante que l'année précédente, alors que les livraisons furent de 21 appareils. Bombardier a livré un avion de moins cette année, mais la valeur totale des appareils livrés a augmenté de 274 millions de dollars américains, soit près de 18 %. A la mi-2013, la valeur des livraisons d'avions de Gulfstream était supérieure de 7,5 % à celle de son rival canadien.

 

DSC_3073.jpg


Bombardier a vendu 14 Global 5000/600, 11 Challenger 605, 16 Challenger 300 et 4 Learjet 60XR durant le trimestre. De son côté, Gulfstream a livré 30 de ses appareils 450/550/650 et 6 avions 150/280, de plus petite taille.

Le marché des jets privés redécolle : 

Dans l'ensemble, les livraisons mondiales d'avions ont augmenté de 8,9 % durant la première moitié de l'année, alors que les facturations de différents appareils de plus petite taille ont atteint 10,4 milliards de dollars américains, en hausse de 26,4 % par rapport à l'année précédente, a indiqué la General Aviation Manufacturers Association. C'était la première fois que les revenus d'une période de six mois dépassaient la barre des 10 milliards de dollars depuis 2008.

Les livraisons de monomoteurs, de biturbines et d'appareils à moteur classique ont augmenté, mais celles de jets d'affaires ont diminué de 4,1 %, à 283 appareils, contre 295 un an plus tôt.

Les jets et autres hélicoptères de luxe représentent un marché d’environ 10’000 appareils d’ici à 2020.


 

DSC_1849.jpg


Photos : 1 Gulfstream G450 un must de luxe Pilatus PC-12NG la référence des turbopropulseur  3Bombardier Global 6000 la référence canadienne Dassault Falcon 2000 le dernier de la gamme 5 Embraer Legacy 650, le haut de gamme de la marque @ Pascal Kümmerling

05/08/2013

La Belgique réceptionne son NH-90NFH !

Eurocopter_NH90_NFH_ECD_1482_Copyright-Charles-Abarr-640x420.jpg


 

 

DONAUWORT, Eurocopter vient de livrer le premier exemplaire de l’hélicoptère NH-90 NFH destiné à la marine belge. L’appareil avait effectué son «Roll Out» en avril de cette année. En Belgique, le NH-90 NFH est destiné à remplacer les vénérables «Sea King» en service depuis 1976 au sein de la 40e escadrille de Coxyde. Autaotal, la Belgique a passée commande de huit NH-90 au standard NFH.

Le NH-90 NFH belge est configuré dans un standard pleinement opérationnel, connu comme le «Step B+». Cet appareil est très proche des NH-90 «Step B» actuellement déployés en opérations par la marine néerlandaise. 

Le NH-90 NFH :

La variante NH-90 NFH est principalement conçu pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer.

Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.


 

NFH cockpit.jpg


L’ENR (european naval radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

Le NH-90 est le programme  d’hélicoptère européens le plus performants jamais lancé. Les commandes fermes établies pour 14 pays dont la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Sultanat d’Oman. 

 

230468613.2.jpg


Photos : 1 & 3 NH-90 NFH belge, 2 cockpit @ Eurocopter