06/05/2015

Feu vert pour 17 V-22 pour le Japon !

 

v22_osprey_flying_low_high_resolution_us_army.jpg

 

Washington, le Département d'Etat américain a approuvé la vente de 17 Boeing- Bell V-22B « Osprey » à rotors basculants au standard Block C pour le Japon. L'accord comprend également des moteurs Rolls-Royce 40 AE1107C de rechange, des capteurs et récepteurs d'alerte missiles et contre-mesures électronique.

 

Cette nouvelle acquisition de la Force terrestre d'autodéfense japonaise va lui permettre 

d'améliorer grandement ses capacités d'aide humanitaire et d’intervention en cas de catastrophe en temps de paix. Par ailleurs le V-22 va également améliorer l'interopérabilité avec les forces américaines.

 

Bell-Boeing MV-22 «Osprey» :

 

Le V-22 Osprey est aéronef de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent.

Pour se comporter comme  un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et  de vol à haute altitude.

A ce jour, 230 V-22 sont en service sur un total de 360 appareils commandés. Le programme «Joint Advanced Vertical Lift Aircraft» est lancé en 1982 sous la direction de Bell Helicopter et Boeing. Le programme fut plusieurs fois menacé d’abandon pour des raisons budgétaires et le premier prototype commencera ses essais le 19 mai 1989, en vol stationnaire uniquement. Le premier vol horizontal ayant lieu le 14 septembre.

En novembre 2000 le fonctionnement depuis un porte-avions est validé.

Il faudra cependant attendre 2005 pour le lancement de la production de pré-série qui devra permettre la mise en service d’une escadrille «test». 

 

 

Was6745685.jpg

 

Photos : Bell-Boeing V-22 « Osprey »@ USAF

France : Les meetings aériens en échauffement avant le Salon international du Bourget!

 

meeting aériens,infos aviation,les nouvelles d el'aviation

 

 

Nos voisins français sont sur « le pied de guerre » pour préparer le début de saison des meetings aériens qui se dérouleront avant le Salon International du Bourget.

 L’armée de l’air s’est entraînée la semaine dernière sur la base corse de Solenzara (BA 126) pour les validations de leurs démonstrations en environnement mer. Cette base même accueillera un des trois meetings de l’air cette année, avec Tours et Luxeuil.

 

Après la validation par le CEMAA (Chef d’Etat- Major de l’Armée de l’Air) qui se déroulera au tout début du mois de mai sur la base école de Salon de Provence, et qui déclenche le coup d’envoi pour les forces françaises, les meetings commenceront de la sorte :

 

 Date  23-24 mai 2015 (tarifs identiques à l’année précédente)

 

 

 

meeting aériens,infos aviation,les nouvelles d el'aviation

 

 

En tout premier, tout honneur le 43e  Temps des hélices à la Ferté-Alais, donnera l’impulsion de la saison, avec cette année une attention toute particulière à l’Aéronavale française et un bel hommage à la Sécurité Civile.

 

Nous rappelons que la collection Jean-Baptiste Salis, reste une référence dans le domaine des avions de légendes,  une estimation d’environs 150 appareils d’exception évolueront pour rappeler les scènes mythiques des grands combats aériennes.

 

(Bataille de France, d’Angleterre et de Malte) durant la seconde guerre mondiale, ainsi qu’un thème sur le conflit du Vietnam.

 

La Sécurité Civile à l’honneur présentera sa gamme d’appareils en simulation  (proche du réel) d’incendie et d’évacuation de victime en situations dangereuses. Rappelons que ce corps du Ministère de l’Intérieur  participe à la lutte contre les incendies (Pélicans), au secours aux victimes (Dragon) et dispose aussi d’unités d’intervention suite aux catastrophes naturelles (intervention actuellement au Népal - tremblement de terre).

Le spectacle se terminera par la présentation 2015 de la Patrouille de France.

 

Ensuite, arrivera le premier meeting de l’air de cette année sur la base aérienne(BA705)de Tours le dimanche 7 juin 2015.

 

Le Salon International du Bourget ouvrira quant à lui ses portes du 15 au 21 juin avec comme tous les deux ans, une partie professionnelle au début pour conclure sur une finde semaine tout public.

 

 

pilote.jpg

 

 

 Texte et photos de notre correspondant en France : Paul Marais-Hayer

F-16 portugais déployés en Roumanie !

478px-F16A_FAP_refuel_KC-10.jpg

 

Quatre Lockheed-Martin F-16AM « Fighting Falcon » de la Force aérienne portugaise sont actuellement déployés au sein de la  71e Air Force roumaine.

 

Les F-16 portugais font partie des escadrons 201 'Falcoes' et 301 'Jaguares », ils seront stationnés en Roumanie jusqu’au 30 juin, dans le cadre d’une missions d’appuis et de formation. Cette mesure doit notamment rassurer les membres du front est de l’OTAN  et parfaire les  exigences d'interopérabilité et de normalisation spécifiques de l'OTAN.

 

De plus, le contingent portugais va aider ses homologues roumains à transiter sur l’avion F-16. La Roumanie a en effet  acheté au Portugal 12 F-16AM et trois biplaces F-16BM. Ces avions sont transférer dans le cadre d'un accord scellé par les deux pays en 2013, en vue du remplacement partiel de la flotte de MiG-21.

 

Photo : F-16AM

05/05/2015

La Suède cherche à remplacer ses C-130H !

684.jpg

 

Stockholm, l’armée de l'air suédoise (Flygvapnet) cherche à remplacer ses actuels avions de transport tactique de type Lockheed-Martin C-130H « Hercules », par un nouveau type d’appareil.

 

Le projet de loi de la défense récemment publié par le gouvernement suédois pour les années 2016-2020 identifie la nécessité d'aborder la question de remplacement des C-130E/H d’ici à 2021. La flotte de C-130 suédoise se composait de trois C-130H et deux C-130E et d’un KC-130H ravitailleur. Les deux C-130E ont été retiré du service l’année dernière.

 

Trois types d’avions à l’étude : 

 

Si le cahier des charges suédois n’est pas encore connu, trois types d’avions sont susceptibles de remplacer les vénérables « Hercules » encore en service. Il s’agit de L’Embraer KC-390 brésilien avec lequel des liens sont actuellement tissés dans le cadre du programme « Gripen »  pour le Brésil. Le Lockheed-Martin C-130J « Super Hercules » qui permettrait, par exemple à la Suède de travailler avec le voisin norvégien qui en possède et l’européen Airbus A400M « Atlas ».

 

 

L’Embraer KC-390 :


kc3901.jpg


 

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute avec système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'auto-protection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées qui assureront d’excellentes performance avec un équipage réduit. Avec quatre grands écrans reconfigurables et deux manches latéraux, les pilotes disposeront de se qui se fait de mieux en la matière.

Le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

 

Capacités de l’avion :

 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions

spécifique comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 sera motorisé par  deux IAE V2500-A5.

 

 

Lockheed-Martin C-130J "Super Hercules" : 


1543070.jpg


 

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales.

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

Airbus A400M « Atlas » : 


MA01_2015_P_MSN22_Paint.JPG


 

L’A400M « Atlas » est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européens ESR (Europen Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plateforme de ravitaillement en vol pour des avions de combat. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd, véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplace.

 

 

 

Photos : 1 C-130H Flygvapnet à Payerne @P.Kummerling 2 Embraer KC-390 @ Embraer  3 Lockheed-Martin C-130J Super Hercules@ David Mcguer 4 Airbus A400M Atlas malaysien @ Airbus

L’Argentine modernise ses P-3 « Orion » !

029.jpg

 

 

La marine argentine a commencé un programme  de modernisation pour sa flotte de six avions de patrouille maritime Lockheed P-3B « Orion ».

 

Le premier P-3B (série 6-P-56) a été livré à la  Fábrica de Aviones (FADEA) de San Martin pour y subir un programme de modernisation qui doit permettre de voler encore une quinzaine d’années. Le programme comprend une révision structurelle globale et l'intégration des nouveaux capteurs ISR. Les éléments de voilures sont fabriqués par la société Prodismo.

De plus, les P3B recevront un nouveau système d’acquisition d’image avec capacité de vison nocturne panoramique et des caméras à longue portée couplés à un télémètre laser produit en Argentine par une société d’Etat.

 

L’ensemble de cette modernisation est rendue possible grâce au développement de l’industrie en Argentine qui doit pouvoir contrer l’embargo sur les produits militaires.

 

Photo : Lockheed P-3B « Orion »  marine argentine