26/07/2013

La Hollande reçoit son F-35 d'essais !

lockheed-martin,f-35,pays bas,f-35 avia news

Le premier des deux Lockheed-Martin F-35 "lightning II" destiné aux Pays-Bas a été remis au groupe d'évaluation de la Force aérienne néerlandaise. Ce F-35 avait été commande en 2009 par les Pays-Bas et un second en 2011 dans le cadre du programme d'évaluation pour le remplacement de la flotte des F-16. L'avion a été transféré des installations de Lockheed-Martin à Forth Worth au Texas sur le site d'évaluation de la base aérienne d'Edwards AFB en Californie.

 

Les Pays-Bas vont procéder à une série de testes sur l'appareil ainsi que sur le second exemplaire qui viendra compléter le premier prochainement. À ce jour, les Pays-Bas n'ont pas encore clairement définis si ils optaient pour le programme F-35 pour remplacer les F-16. Les essais de ces prochains mois seront donc déterminant pour le choix final. La Hollande compte également obtenir de nombreuses vérifications en ce qui concerne les coûts du programme F-35 sur le long terme. Les Pays-Bas vont utiliser ce premier appareil pour les tests de formation et opérationnelles pour les pilotes et la maintenance.

Dénommé AN-1 en Hollande, l’avion fera l'objet de contrôles du système de carburant avant d'être transporté en vue des essais en vol dans les prochaines semaines. Les Pays-Bas se sont engagé à acquérir 85 F-35A, cependant le programme est momentanément gelé, le temps de clarifier les coûts qui selon les dernières informations pourraient atteindre la somme extravagante de 1.510 milliards de dollars. C’est ce que devrait coûter le Joint Strike Fighter au contribuable américain selon les dernières estimations du Pentagone.

L’autre problème concerne les retombées industrielles, en effet, Les règles établies pour ce programme JSF visent à éviter les dysfonctionnements rencontrés dans plusieurs programmes européens, dont Eurofighter. Mais elles sont alors complètement déséquilibrées en faveur des États-Unis. Les retours très limités pour ces pays d’un programme américano-centré, à la fois au niveau du produit JSF F-35 Citons le Rapport UEO sur "Le programme européen d’acquisition de technologie (ETAP)", présenté au nom de la Commission technique et aérospatiale, par M. Edward O’Hara,

23:56 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : lockheed-martin, f-35, pays bas, f-35 avia news |  Facebook | |

25/07/2013

La RCAF prépare sa formation sur CH-148 Cyclone !

sikorsky,ch-148 cyclone,rcaf

L'Armée de l'air canadienne (RCAF) est sur le point de commencer à former ses pilotes et membres d'équipages sur le nouvel hélicoptère Sikorsky CH-148 "Cyclone" de guerre anti-sous-marine (ASW), surveillance et recherche et sauvetage (SAR). La formation doit débuter au mois d'août avec les quatre hélicoptères déjà réceptionnés au sein de la RCAF. Ces appareils sont basés sur les installations de la base aérienne de Shearwater.

sikorsky,ch-148 cyclone,rcaf

Le Sikorsky CH-148 "Cyclone" : Le Sikorsky CH-148 "Cyclone" (dérivé de la version civile S-92) est un hélicoptère de transport susceptible de remplacer les H-3 Sea King. Le premier appareil a été livré en septembre 2004. Principalement utiliser pour le ravitaillement des plates-formes pétrolière et en mode de recherche et sauvetage, il a été commandé par les Forces armées canadiennes au nombre de 28 exemplaires sous la désignation CH-148 Cyclone.

 

Le Cyclone peut voler de jour comme de nuit, dans presque toutes les conditions météorologiques et par des températures variant entre - 51 °C et + 49 °C. Grâce à sa vitesse maximale de croisière de 250 km/h, le CH-148 est environ 10 % plus rapide que le Sea King. Le Cyclone peut aussi parcourir 450 km sans ravitaillement. Actuellement, près de 200 appareils volent dans le monde.

Lire la suite

23:08 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sikorsky, ch-148 cyclone, rcaf |  Facebook | |

MASwings reçoit son premier ATR 72-600 !

image.jpg

MASwings, filiale régionale de la compagnie Malaysia Airlines, a pris livraison aujourd’hui de son tout premier appareil ATR 72-600. La cérémonie de livraison s'est tenue dans les locaux d'ATR à Toulouse en présence de Datuk Ik Pahon, Secrétaire Général du Ministère de Tourisme de l’état de Sarawak (Malaisie) et représentant de Sarawak à EAGA, une initiative de coopération économique entre la Malaisie, l’Indonésie, les Philippines et Brunei. Fin 2012, Malaysia Airlines et ATR ont signé un contrat portant sur l'achat d'un total de 36 ATR 72-600 (20 commandes fermes accompagnées de 16 appareils en option) destinés aux filiales régionales de la compagnie, MASwings et Firefly.

 

En vertu de l'accord conclu entre ATR et Malaysia Airlines, MASwings, qui exploite actuellement une flotte de dix ATR 72-500, doit intégrer d'ici 2017 neuf ATR 72-600, essentiellement pour poursuivre l'expansion de sa flotte. L'arrivée ce des nouveaux appareils, configurés avec 72 sièges, permettra à MASwings d'augmenter la fréquence de ses vols et d'ouvrir de nouvelles liaisons sur son réseau à travers l’Est de la Malaisie. Elle lui permettra également de proposer des nouvelles routes vers l’ouest Malaisien, l’Indonésie, Brunei, ou encore les Philippines, où MASwings compte ouvrir une ligne vers Puerto Princesa avant la fin de l’année. Cette nouvelle route permettra notamment à la compagnie de relier les autres pays d’EAGA (Indonésie, Brunei et les Philippines) à la Malaisie, faisant de MASwings une vraie référence pour les liaisons dans la région. L’élargissement du modèle économique de MASwings ne s’arrête pas à Puerto Princesa.

Avec une ponctualité au delà de 90% et plus de 1,5 millions de passagers transportés l’an dernier, MASwings espère désormais que l’arrive de ces nouveaux avions lui permettra de dépasser les deux millions de passagers cette année. Avec les nouveaux ATR 72-600, la compagnie aérienne pourra également proposer aux passagers un niveau de service et de confort encore supérieur. Les nouveaux appareils de MASwings sont dotés d'une nouvelle cabine au design élégant baptisée « Armonia ». Équipée de sièges moins épais, d'un nouvel éclairage à LED et de compartiments à bagages plus grands, elle offre davantage d'espace pour les jambes des passagers.

L'avion comporte également un poste de pilotage tout-écran, spécialement développé pour ATR par Thalès, qui inclut les outils les plus modernes d'aide à la navigation et à la communication. MASwings opère environ 140 vols par jours, reliant les communautés de Bornéo et au delà. Parallèlement, près de 250 ATR sont exploités dans la région Asie-Pacifique par plus de 50 compagnies aériennes. Ces dernières années, l'ATR est devenu l'avion régional préféré des transporteurs asiatiques. Depuis 2005, ATR a enregistré plus de 330 commandes fermes d'appareils pour la région Asie-Pacifique, soit deux tiers des avions régionaux de moins de 90 places vendus dans la région.

12:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : atr aicraft, atr 72-600, maswings |  Facebook | |

24/07/2013

La marine turque reçoit son ATR72-600 TMUA !

image.jpg

ANKARA, Alenia Aermacchi vient livrer le premier exemplaire d'un ATR 72-600 TMUA ( Utilitaire Turc Maritime Aircraft) a la marine. Les ATR 72-600 TMUA sont des dérivés du standard ATR-600 MP (Marine Patrol).

La Turiquie a passé commande de deux à appareils dans cette version et en version six ATR 72-600 TMPA (Patrouille turque Maritime Aircraft). Le contrat prévoit une forte collaboration industrielle entre Alenia Aermacchi et l'industrie aérospatiale turque (TAI) pour la durée du projet.

Les deux ATR 72-600TMUA sont modifiés à l'usine d'Alenia Aermacchi de Naples-Capodichino, ils seront utilisés par la marine turque pour le personnel et le transport de fret et seront livrés en juillet et août de cette année.

Premier vol retardé pour le CSeries !

image.jpg

Bombardier Aéronautique a confirmé aujourd'hui que l'intégration du groupe auxiliaire de bord et des moteurs PurePower Geared Turbofan™ PW1500G de Pratt & Whitney au premier véhicule d’essai en vol (FTV1) de l’avion CSeries se déroule bien, permettant les essais des principaux systèmes de l’avion. Elle a également confirmé que l'exécution des dernières mises à niveau logicielles de l'avion se poursuit avec succès.

L'intégration générale de l'avion CSeries progresse bien; cependant, les dernières étapes hautement techniques prennent plus de temps que prévu initialement en vue de valider l'ensemble des systèmes et l’intégration logicielle en cours.

Le premier vol devrait avoir lieu au cours des prochaines semaines. Durant la dernière phase d'essais préparatoires au vol inaugural, le FTV1 subit des essais avant vol importants et complexes, incluant l'essai de simulation avec avion dans la boucle (aircraft in the loop (ACIL)). Pendant cet essai, le FTV1 « vole » au sol dans un environnement de vol simulé afin de s’assurer qu'il se comporte de la même façon que lorsque dans la zone d’essai intégré des systèmes avions (CIASTA) au sol, également désigné par « Avion 0 ». Cet essai sera suivi par des essais de roulage à basse et à grande vitesse. Les activités avec Transport Canada pour l'obtention de l'autorisation de vol d'essai du premier véhicule d'essai en vol (FTV1) progressent de façon constante et l'autorisation est également attendue au cours des prochaines semaines.

18:05 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |