27/06/2014

Nos pilotes remportent le Tiger Meet 2014!

2209053.jpg


 

Les pilotes suisses du Staffel 11 (escadrille 11) sur F/A-18 C/D basé à Meiringen ont remporté la Silver Tiger Trophy, lors de l’exercice du NATO Tiger Meet dont l’édition se déroulait cette année en Allemagne à Schleswig bastion du Luftwaffengeschwader 51.

 

 

Troisième victoire : 

 

Il s’agit de la troisième victoire des «Tigres suisses de la 11» depuis le début de la participation helvétique à cet exercice aérien international. Le Staffel 11 rejoint ainsi les unités les plus titrées à cet entraînement. Le Staffel a remporté les Tiger Meet suivants : en 1982 sur F-5 E/F à RAF Gütersich en Allemagne,  sur F/A-18 C/D en 2008 à Landivisiau en France.

 

Ajoutons que nos pilotes remportent également un second titre, moins glorieux, celui de la meilleure décoration d’uniforme.

 

Tiger Trophées 2014 :

 

Silver Tiger Trophy :     Fligerstaffel 11,  Suisse

 

Best Flying Unit :          6 Fighter Squadron,  Pologne

 

Tiger Games Winner :  Escadron 1/7 «Provence»,  France

 

Best Skit:                        59/1 Puma Squadron,  Hongrie

 

Best Looking Uniform: Fliegerstaffel 11,  Suisse

 

Most fancy paintscheme: Jagdgeschwader 74,  Allemagne

 

 

 

Les unités participantes au Tiger Meet 2014 : 


 

Tiger-Meet-2013-Gripen-Rafales-Typhoon-e-Tornado-foto-via-Força-Aérea-Francesa.jpg


 

  • 211 Sqn (CZE) - Gripen JAS-39C/D
  • 221 Sqn (CZE) - Mi-24 Hind  + Hip
  • 6 Sqn (POL) - F-16 C/D Fighting Falcon
  • 313 Sqn (NLD) - F-16C/D Fighting Falcon
  • 31 Sqn (BEL) - F-16A/B Fighting Falcon
  • 192 Filo (TUR) - F-16C/D Fighting Falcon
  • ec 1/7 (FRA) - Rafale C
  • ec 5/330 (FRA) - Mirage 2000-5
  • 11F (FRA) - Rafale M
  • Staffel 11 (CH) - F/A-18C/D Hornet
  • TaktLwG 74 (DEU) - Eurofighter T1 Typhoon
  • TaktLwG 51 (DEU) - Tornado
  • JTS (AUT) - Saab 105
  • 814 NAS (GBR) - AW-101 Merlin
  • 1 Sqn (NATO) - E-3A Sentry (flying from MOB)
  • 59/1 Sqn (HUN) - Gripen JAS-39C/D

 

 

Des exercices complets : 

 

Le Tiger Meet est exercice aérien complet qui met les équipages sous pression avec à chaque fois des scénari au plus proche de la réalité. Les équipages doivent en premier lieu préparer avec minutie chaque vol en tenant compte de l’aspect opérationnel, du contrôle aérien et de la logistique. Une journée d’exercice au Tiger Meet se décompose en deux phases, la première se déroule le matin et permet des entrainements de taille réduite  et prépare le travail entre avions différents.  Puis, l'après-midi est réservé aux missions complexes impliquant un grand nombre d'appareils (Opérations aériennes combinées) en 

environnement réaliste.


 

10434267_655145187910352_1102148820266646746_n.png


 

Photos : 1 F/A-18 C J-5011 du Staffel @ DmitriY Pichugin 2 Participants au Tiger Meet 2013 @ NATO TigerMeet 4 Peinture gagnante 2014 @ Bavarian Tigers

26/06/2014

L’Eurofighter disposera de réservoirs de fuselage !

yourfile-1.jpg


 

 

C’est devenu la mode, après le F-16 puis le développement de l’Advanced Hornet voici que Airbus Group se lance dans la mise au point de réservoirs additionnels pour le fuselage. L’option choisie pour l’Eurofighter existera en «kit» afin de doter les éventuels utilisateurs actuels de cette nouvelle option.

 

Il y a quelques mois, BAE Systems a publié des images de l'Eurofighter «Typhoon» équipés de réservoirs de carburant additionnel monté le long du fuselage. Des essais aérodynamiques ont eu lieu en soufflerie, afin de valider le concept. Ces tests ont été pratiqués à l’aide d’un modèle d’Eurofighter à l'échelle 1/12ème.


 

typhoon-cft-mp.jpg


 

En vol d’ici la fin de l’année :

 

Airbus Group prévoit de faire voler un prototype d’Eurofighter doté de ces réservoirs d’ici la fin de cette année déjà. En plus d’une sérieuse allonge en matière de rayon d’action actuellement soit près de 1’770km pour le standard T3, cet ajout améliorera du même coup l’aérodynamique générale de l’avion de près de 15%. En parallèle aux réservoirs, les ingénieurs ont prévus de corriger le design des volets de bord de fuite et de déplacer l’antenne ILS en la noyant du côté du cockpit. Ces améliorations vont contribuer à rendre l’avion plus agile pour les combats rapprochés. 

 

 

Airbus Eurofighter T3A Block20/25 :

 

L’Eurofighter T3 (F3) dispose du radar AESA E-CAPTOR. Pour permettre le bon fonctionnement de l’AESA, la puissance électronique a été augmentée et un nouveau système de refroidissement doit être adapté. L’arrivée du E-CAPTOR permettra grâce à son antenne AESA d’effectuer des tâches multiples simultanément. Le nouveau radar conserve les principales caractéristiques de l'architecture du radar ECR-90 CAPTOR-M actuel, mais il est  doté d’une antenne AESA en lieu et place de l’actuelle antenne mécanique. Il est prévu d’exploiter la maturité du système actuel et d’y adjoindre le mode AESA. Eurofighter GmbH et Euroradar et Selex-ES, de concert avec leurs partenaires industriels ont commencé le développement à grande échelle de la nouvelle génération d’antenne radar AESA (Active Electronically Scanned Array). L'objectif est de permettre une mise en service du nouveau radar pour 2018 et de ce fait, répondre aux exigences des pays partenaires et clients à l'exportation. De plus, la tranche «3» dispose d'un câblage en fibre optique pour la mise en oeuvre de futurs armements.

 

Dans le cadre du contrat de la Tranche 3A signé en 2009, un total de 112 appareils ont été commandés pour les quatre nations partenaires européens de l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et le Royaume-Uni. Cependant, l’Allemagne vient de dénoncer sa commande (37 avions) pour des raisons financières. La commande totale d’Eurofighter de l’Allemagne s’élève au final à 143 appareils, dont 100 ont d’ores et déjà été livrés pour un montant de 14 milliards d’euro.


 

typhoon-cft4.jpg


 

Depuis l'entrée en service du premier Eurofighter «Typhoon II»  à la fin de 2003, plus de 400 Eurofighter ont été livrés à six pays : l'Allemagne, le Royaume-Uni, Italie, Espagne, l’Autriche et Arabie Saoudite . En Décembre 2012, Oman est devenu le septième client avec une commande de 12 avions. L'Eurofighter «Typhoon II» est actuellement en service dans 21 unités opérationnelles et la flotte a réalisé plus de 220’000 heures de vol dans le monde entier.

 

Photos : 1 Image de synthèse Eurofighter avec réservoirs de fuselage 2 & 3 Essais en soufflerie @ BAe Systems

20:08 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : airbus group, eurofighter, typhhon 2 |  Facebook | |

Belavia commande des B737NG !

Belaviab37-500.jpg


 

MINSK, Bélarus  Boeing a reçu une commande de la compagnie Belavia pour trois B737-800 «Next Generation». Cette commande st évaluée à 272 millions de dollars au prix catalogue de l’avionneur. Signalons au passage qu’il s’agir de la première commande direct d'avions Boeing pour Belavia.

"Nous sommes déterminés à apporter le plus haut niveau de confort et de commodité pour nos clients en continuant à utiliser l'avion le plus fiable et économe en carburant disponible aujourd'hui et dans l'avenir», a déclaré Anatoly Gousarov, directeur général de Belavia biélorusse Airlines. 

Ces nouveaux avions seront transporteront jusqu'à 189 passagers en classe économique. Belavia utilisera ses nouveaux avions sur les lignes charters existantes,  notamment Tenerife, les îles Canaries et à Dubaï.

La compagnie Belavia : 

La compagnie d’aviation nationale Belavia possède un parc d’avion assez divers de fabrication occidentale et russe. Tous les avions correspondent aux exigences des standards universels concernant la sécurité technique, les bruits et peuvent réaliser les vols aux pays de l’ex-URSS et aux pays extérieurs à l’ex-URSS sans restrictions.

 

Aujourd’hui le parc aérien de «Belavia» comprend:

 

  1. 6 - Boeing 737-500;
  2. 9 - Boeing 737-300;
  3. 4 - CRJ-100/200 LR;
  4. 2 - Embraer 195;
  5. 2 - Embraer 175;
  6. 3 - Ту -154 М

 

 

Photo : B737-500 Belavia @ Franz Breiner

11:44 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, belavia, b737-800 ng |  Facebook | |

25/06/2014

La Royal Australian Navy en formation sur MRH-90!

RAN-MRH90.JPG


 

La Royal Australian Navy (RAN) a débuté la formation de ses équipages d’hélicoptère MRH-90 en vue de l’utilisation sur navire amphibie (LHD). Ce début de formation en vue d’une utilisation du nouvel hélicoptère depuis des bâtiments de surface s’effectue depuis un simulateur de pont d’envol.

 

La formation se déroule donc depuis un pont mannequin installé à l'aéroport de Nowra en Nouvelle-Galles du Sud qui simule une plate-forme d'atterrissage sur navire. Cette plate-forme de simulation permet d'exercer les procédures de communication entre le contrôle de la circulation aérienne, commande de vol, l'équipe du poste de pilotage et les opérateurs de l'appareil dans un premier temps, puis les équipages travailleront aux 

procédures de lancement et de récupération sur de la plate-forme avec leurs collègues marins.  Le système permet également d’exercer les opérations de ravitaillement vertical d’un navire où une charge d’un bâtiment à un autre. Les exercices de simulation ouvrent la voie à la formation à bord du navire réel. 

 

Rappel : 

 

L’Australie a commandé dans le cadre du remplacement de ses hélicoptères Sikorsky Black Hawk et Sea King un total de 46 hélicoptères de type MRH-90. L’ensemble des aéronefs doivent être livrés d’ici 2015.


 

Army-DMP.jpg


 

Photos : MRH-90 de la RAN @ RAN

21:51 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mrh-90, ran. raaf, nh-90 |  Facebook | |

Sukhoi Superjet 100 certifié atterrissage automatique !

Sukhoi_Superjet_100-95_(RA-89005).jpg




Moscou,  le registre de l'aviation de Interstate Aviation Committee (IAC AR) a confirmé la capacité du Superjet 100 de Sukhoi pour exécuter des atterrissages automatiques en vertu de la norme CAT III de l'OACI.

 

Ce certificat de type supplémentaire permet l'atterrissage du Sukhoi SSJ100 dans des conditions météorologiques compliquées lorsque la visibilité de la piste ne dépasse pas 175m, y compris l'atterrissage avec un maximum de 10 m/s avec vent de flanc, lorsque l'aéroport a la certification respective et les équipages sont certifiés pour effectuer des vols de moins de CAT IIIa au minimum.

 

Sukhoi Civil Aircraft Company réalisé avec succès une large gamme de tests pour évaluer les caractéristiques de l'appareil SSJ100 à l'égard de l'atterrissage automatique en vertu de la norme CAT III en utilisant toutes les combinaisons de poids d'exploitation et centres de gravité, avec simulation de panne essentiel de moteur à différents segments de la trajectoire de descente et au fort vent.

 

Ce programme de test a été effectué dans la période de novembre 2011 à décembre 2013  et a dépassé 250 heures et a impliqué trois aéronefs SSJ100 Superjet d'essai. Le montant total des approches automatiques, lors des essais en vol s'élève à 425.

 

La capacité Sukhoi Superjet 100 à procéder à un atterrissage dans de mauvaises conditions météorologiques et de la faible visibilité devient un avantage concurrentiel considérable pour les compagnies aériennes qui ont ce type d'appareil dans leur flotte.

 

Augmentation de la production : 

 

Depuis 2011, la production d'avions Sukhoi Superjet a été multipliée par dix. Si en 2011, seuls quatre avions ont été construits, en 2012 ce nombre a atteint 12, et en 2013 il a été construit 25 appareils. En 2014, Sukhoi a prévu de produire 40 avions. Selon l’avionneur russe, de grandes compagnies aériennes, dont le russe Aeroflot, préfèrent utiliser des Superjet 100 pour desservir de nouvelles destinations, qui ne sont pas pleines dans un premier temps. Le Superjet permet de réduire les dépenses sans nuire au confort des passagers.

Ainsi, Aeroflot a utilisé des avions Superjet sur huit des 12 nouvelles destinations inaugurées par la compagnie en 2013.


 

173342910.jpg


 

Photos : 1 Sukhoi Superjet 100 Aeroflot @ Aeroflot 2 Equipe d’essai Sukhoi @ Sukhoi

12:09 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sukhoi, superjet 100, avions russes |  Facebook | |