29/03/2017

L’Embraer E195-E2 a effectué son premier vol !

e195e2_rollout_med.jpg

Sao José dos Campo, l’avionneur brésilien Embraer a réussi le premier vol de son de la version E195-E2 de son nouveau jet régional et ceci avec trois mois d’avance sur le calendrier prévu. Ce premier vol a eu lieu seulement semaines seulement après son roll-out.

Ce premier vol d’essai marque également le début de la campagne de certification. Embraer utilisera deux avions dans la campagne de certification de l’E195-E2. Le premier prototype sera utilisé pour l'aérodynamique et les tests de performance, tandis que le second effectuera le premier vol plus tard cette année et sera utilisé dans les tâches de validation et d'entretien.

Le programme E2 réaffirme l'engagement de l’avionneur brésilien pour maintenir sa position de leader dans le segment des avions de 70 à 130 sièges. La nouvelle génération est motorisée avec des Pratt & Whitney PurePower Geared turbofan à taux de dilution élevé (PW1700G sur le E175-E2, PW1900G sur le E190-E2 et E195-E2). La nouvelle génération dispose également de nouvelles ailes aérodynamiquement avancées, des contrôles complets « fly-by-wire » et des améliorations sur divers systèmes. La gamme E2 va considérablement réduire la consommation de carburant, les émissions et le bruit extérieur. L’avionneur brésilien a également travaillé à la réduction des coûts d’entretien.

Depuis le lancement, l'E2 a atteint 505 demandes soit : 90 pour E195-E2, et 415 options et droits d'achat, et parmi ses clients des compagnies aériennes et les sociétés de crédit-bail. Actuellement, la famille des E-Jets fonctionne avec environ 70 clients dans 50 pays et est un leader mondial dans le segment jusqu'à 130 sièges, avec une part de marché de plus de 50%.

 

cokpit.jpg

Photos : 1 L’E195-E2 2 Cockpit @ Embraer

 

 

 

28/03/2017

AW139 supplémentaires pour le Pakistan !

2434326099.jpeg

Leonardo a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Pakistanais a signé un nouvel ordre pour un nombre non divulgué d'autres d’hélicoptères intermédiaires biréacteur de type AW139.

 

L'hélicoptère sera utilisé pour effectuer des opérations d'utilité, SAR (recherche et sauvetage) et EMS (service médical d'urgence) à travers le pays. Les livraisons devraient commencer au début de 2018. Les premiers AW139 commandés en 2016 vont commencés à être livrés cette année.

L’AW139 :

L’AW139 est devenu l'hélicoptère le plus vendu de sa catégorie pour une variété impressionnante de rôles commerciaux et gouvernementaux qui répondent aux exigences les plus exigeantes à travers le monde. Depuis sa certification en 2003, l'AW139 a été constamment amélioré pour atteindre des niveaux toujours croissants de performance, la sécurité, l’efficacité de la mission et la capacité de répondre aux dernières exigences très difficiles des clients actuels et futurs. Le seul hélicoptère de nouvelle génération dans sa catégorie de poids, l'AW139 établit de nouvelles normes de performances dans sa catégorie, avec la plus grande cabine de sa catégorie, une vitesse de croisière maximale de 165 noeuds (306 kilomètres par heure) et une portée maximale au-delà de 570nm (1060 km) avec carburant auxiliaire. Les AW139 sont dotés d’une motorisation de type Pratt & Whitney Canada PT6C-67C. Le poste de pilotage intégré et avancé doté d’une avionique de dernière génération minimise la charge du pilote permettant à l'équipage de se concentrer sur les objectifs de mission. 500 appareils sont déjà en service dans des nombreux  rôles y compris EMS/SAR/VIP/ transport corporate, application de la loi et de transport militaire. Près de 170 clients de plus de 50 pays ont commandé plus de 640 hélicoptères AW139 jusqu'ici.

 

Photo : AW139 @ Leonardo

 

27/03/2017

F-16 d’occasions pour l’Indonésie !

44556.jpg

Washington a livré 18 avions de combat Lockheed-Martin F-16 Block 25 d’occasion à Jakarta. Au total ses ont 24 appareils seront remis à neuf en provenance de l'US Air Force et qui viendront renforcer la Force aérienne indonésienne.

La vente à l’Indonésie a été signée en 2014 pour un montant estimé à près de 750 millions de dollars. Toujours selon le contrat, les F-16 sont modernisés au sein de la 309e Escadre de maintenance, Hill Air Force Base, à Ogden, Utah. Les moteurs sont révisés par Pratt Whitney, à East Hartford, dans le Connecticut. Les travaux de remise à niveaux comprennent le montage de nouvelles ailes, stabilisateurs horizontaux, trains d'atterrissage.

La mise à niveau inclut les principaux systèmes et composants suivants: lanceurs LAU-129A / A, récepteurs d'alerte radar ALR-69, radios ARC-164/186, contrôle de tir amélioré étendu (EEFC) 213 Systèmes de gestion de guerre électronique, Systèmes de distribution de contre-mesures ALE-47, dispositifs à cartouche activée / Dispositifs actionnés par propulseur (CAD / PAD), modernisation de la liaisons de données, amélioration des systèmes de localisation de position (EPLRS), LN-260 ). Adaptation des logiciels de ciblage pour nacelle AN/AAQ-33 SNIPER ou AN/AAQ-28 LITENING. Le contrat comprend également du matériel de soutien et d'essai, des pièces de rechange et de réparation, des publications et des documents techniques, des équipements de formation et de formation du personnel, des services de soutien techniques et logistiques et d'autres éléments connexes de soutien logistique.

L'Indonésie désire que les avions F-16 modernisent la flotte de l'armée de l'air indonésienne (IAF) pour mener des opérations dans les régions frontalières les plus périphériques de l'Indonésie. La flotte actuelle des F-16 de l'IAF ne peut pas remplir ce rôle et les avions Northrop F-5 vieillissants sont coûteux à entretenir et à exploiter en raison de la diminution des ressources existantes pour soutenir l'aéronef. La modernisation de l'avionique fournira à l'IAF une capacité supplémentaire qui bénéficiera pour la sécurité en modernisant la structure des forces et en améliorant l'interopérabilité en utilisant davantage l'équipement produit par les États-Unis.

 

456.jpg

Photos : F-16 indonésien @ Andrang Tri Prabowo

Un CS100 effectue une liaison Londres New-York !

 

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a confirmé aujourd’hui qu’un avion C Series avec une charge représentative a effectué, avec succès, un vol sans escale entre l’aéroport de London City (LCY) et l’aéroport John F. Kennedy (JFK) de New York. Le vol intercontinental sans escale fait suite à une série d’essais en vol fructueux visant à valider les capacités de l’avion CS100 à opérer à partir et en direction de LCY, incluant l’atterrissage à forte pente et la performance sur courtes pistes.

 

« Ce fut un plaisir d’accueillir l’avion CS100 de Bombardier et son équipe à l’aéroport de London City pour la première fois, dans le cadre de son processus d’essais et d’évaluation. Suite au vol sans escale historique du C Series vers l’aéroport de JFK, nous nous réjouissons en vue de la finalisation de sa certification avec les autorités, et de l’entrée en service commerciale auprès de passagers avec SWISS qui s’en suivra » a ajouté Declan Collier, président et chef de la direction de l’aéroport de London City.

L’homologation par Transports Canada et l’EASA pour les opérations d’approche à forte pente de l’avion CS100 est prévue au deuxième trimestre de 2017. Bombardier possède une longue expérience d’opérations à l’aéroport de LCY et ce, avec plusieurs types d’appareils, incluant l’avion turbopropulsé Q400, ainsi que les avions d’affaires Challenger 650, Global 5000 et Global 6000.

L’avion CS100 est l’avion commercial le plus efficace et le plus économique permettant aux transporteurs aériens d’offrir, de manière rentable, des vols intercontinentaux sans escale à partir de l’aéroport LCY en direction de l’Amérique du Nord ainsi que du Moyen-Orient, en plus des possibilités d’établir de nombreuses nouvelles liaisons avec l’Europe, la Russie et l’Afrique du Nord, ce qui était impossible à réaliser avec des avions de génération précédente.

SWISS devrait être la première société aérienne à offrir le service avec l’avion CSeries à partir et à destination de l’aéroport LCY plus tard cette année.

Grâce à ses niveaux de bruit et d’émission les plus faibles, comparativement aux avions commerciaux de sa catégorie, l’avion C Series est idéal pour les exploitations en milieu urbain et les aéroports sensibles au bruit. L’avion CS100 offre une empreinte sonore beaucoup plus faible, comparativement à d’autres biréacteurs commerciaux et procure une meilleure qualité environnementale aux résidents de Londres puisqu’il est l’avion commercial de série le plus silencieux.

 

18780496630_ccce53e804_b.jpg

Photos : 1 CS100 lors de ce vol 2  CS100 SWISS @ Bombardier

26/03/2017

Des YAK-130 supplémentaires pour la Birmanie !

577937097.jpg

La Birmanie (Myanmar) va acquérir un lot supplémentaire d’avions d’entraînement avancé Yak-130 (nombre non divulgué). Un contrat vient d’être signé avec Moscou. Les nouveaux appareils seront livrés dès 2018.

Le premier lot de trois avions d'entraînement avancé Yak-130 a été livré à la République de l'Union du Myanmar (Birmanie) en 2016. Le contrat avait été conclu en 2015.

 

Le Yakovlev YAK-130 :

Le premier vol du Yak-130 a eu lieu en 1996 et il fut officiellement retenu par la force aérienne russe en 2002  Initialement, il devait être développé et produit en coopération avec la firme italienne Aermacchi mais suite à de nombreuse différences de point de vue chacune des deux parties continua de son propre chef, d’ou l’extrême ressemblance entre le Yak-130 et le M-346.

Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaines de production, l’une à  Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. La première commande export est venue de l’Algérie avec 16 appareils dont les pilotes ont déjà commencé la transition.

 

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp / h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg), composé d'une variété d'armes russes et occidentaux.  Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places équipé de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Les pilotes ont une vue à travers une verrière thermoformée. 

Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. L'avionique répond au Standard MIL1553 et peut être adapté aux besoins du client. Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. Il peut également effectuer diverses variétés de missions comme l’attaques au sol et les missions de reconnaissance.

2956808634.jpg

 

Photo : 1 YAK-130 russe 2 Cockpit @ Sergy