18/08/2016

Russie, reprise de la modernisation des Il-76 !

2253049.jpg

 

Le ministère de la Défense (MoD) russe vient de relancer le programme de modernisation de la flotte d'avions de transport au standard Il-76MD-90A (476). Le premier appareil rénové pourrait entrer en service cette année.

Les essais en vol définitifs de l’IL-76MD ou Il-476 modernisé devait débuter à la fin de l’année dernière, mais le programme a été retardé à cause de problèmes techniques dans l'adaptation de nouveaux systèmes et équipements à la cellule actuelle des Il-76MD.

LIliouchine Il-476 (Il-76MD-90A) :

L'avion de transport lourd Il-476 ((Il-76MD-90A) est une version profondément modernisée de l'Il-76 qui était produit à Tachkent (Ouzbékistan) à l'époque de l'URSS. l’IL-476 présente une voilure revue et corrigée ainsi qu’une structure simplifiée, mais sa construction a beaucoup changé et l'avion est maintenant doté de nouveaux systèmes de commande et de navigation. Le nouvel appareil a une autonomie de vol de 5.000 km avec une charge utile de 52 tonnes (contre 4.000 km et une charge utile de 47 tonnes pour son prédécesseur). Son poids au décollage a augmenté de 190 tonnes à 210 tonnes. L'avion requiert un équipage moins nombreux (six membres d'équipages contre sept pour l'Il-76 de base). Doté d’une nouvelle avionique avec des systèmes de navigation modernisés, il a reçu des moteurs de conception récente de type Aviadvigatel PS-90, déjà montés sur les Tupolev 204/214.

Un premier prototype de l’IL-476 est sorti en juillet 2012 de la chaîne d’assemblage de l’usine Aviastar-SP, située dans la région d’Oulianovsk. Le développement de cet appareil, lancé en 2006, repose sur le quadrimoteur IL-76 (code Otan : Candid), dont l’origine remonte aux années 1960 et qui a été vendu à de nombreuses forces appartenant notamment à la sphère d’influence soviétique, ainsi qu’à des compagnies aériennes.

Dans le cadre de sa modernisation, la Russie développe également un système aéroporté d'alerte et de contrôle (AWACS) variante devant être désignée l'A-100 (les AWACS actuelles base-76-Il, dont il existe 20 exemplaires actuellement en service avec le VVS, est désigné l'A-50 'Mainstay'.

685842344.jpg

Photos : 1 IL-476 / IL-76MD-90A 2 cockpit @ Max Briansky

50ème B787 « Dreamliner » pour ANA !

787-9 ANA #467-ZB689 (50th ANA)_149.jpg

Everett, Washington l’avionneur Boeing a livré à la compagnie aérienne ANA (All Nippon Airways) son 50ème B787 « Dreamliner » lors d'une cérémonie qui s’est tenue sur les installations d’Everett Delivery Center de Boeing. L'étape marque un nouveau record pour le transporteur japonais ANA, qui devient la première compagnie aérienne au monde à exploiter 50 appareils de type B787 « Dreamliner ».

Le B787  «Dreamliner» :

Construit principalement à partir de matériaux composites en fibre de carbone, le »Dreamliner » élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le B787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour les passagers plus conviviale en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleure visibilité et sont dotés de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

 

Photo : le 50ème B787 d’ANA @ Boeing

 

17/08/2016

Argentine, l’IA-100 a effectué son vol inaugural !

IA-100_despegando_(cropped).jpg

La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) a réalisé avec succès le premier vol de son nouvel avion d’écolage léger IA-100. Il s’agit également du premier avion entièrement conçu et construit par la FADEA dans plus de 20 ans.

Le vol inaugural de l’IA-100 a eu lieu le 8 août dernier et a duré environ 58 minutes. L’avion est monté à une altitude de maximale de 5000 pieds. Selon le porte-parole de la FADEA, le montage de l’IA-100 et les tests au sol on été achevé en 18 mois. Le projet a bien faillit être abandonné suite au changement d'administration politique.

L’IA-100 :

L'IA-100 est un avion biplace de voltige de formation en cours de développement. Cet avion est orienté vers le segment de l'aviation civile et de la formation militaire. L’avion est entièrement conçu en matériaux composites. En 2015, un démonstrateur technologique avait été présenté officiellement. Il est prévu que l’avion soit utilisé par l’école de pilotage de l'Armée de l'Air Argentine dans un proche avenir.

 

Primer-vuelo-FAdeA-IA-100-LV-X596-Córdoba-Argentina-5.jpg

Photos : IA-100 @ FADEA

 

16/08/2016

Premiers F-16 thaï modernisés !

web8-2016-3-thai-f-16b.jpg

La Royal Thaï Air Force (RTAF) a réceptionné ses quatre premiers Lockheed-Martin F-16 multirôles modernisés. L'exercice 'Pitch Black' 2016, un exercice de combat aérien multilatéral organisé par la Royal Australian Air Force (RAAF) à Darwin,a été l’occasion de testé les « Fighting Falcon » améliorés de la RTAF.

Si les performances de base de l'avion sont restées inchangées, les améliorations du radar et de l’avionique permettent d’accélérer les capacités de détections et de la vision de la menace. Par ailleurs, l’intégration du missile air-air Diehl BGT Défense IRIS-T (Infrared System-Tail Imaging commande) et doté d’une capacité vectorielle permet dorénavant d'intercepter des cibles sur une plage de 25 km à une vitesse maximale de Mach 3. La RTAF a décidé d’utiliser sur l’ensemble de sa flotte de F-16 le nouveau missile qui équipait déjà les Gripen C/D.

Modernisation des F-16 :

Les F-16 A/B Block 15 sont en service en Thaïlande depuis 1987, au nombre de 55 appareils. La modernisation prévoit de porter les appareils au standard Block 55.

Northrop-Grumman a reçu un contrat pour la modernisation avec un nouveau radar, soit l’APG-38(V) 9 en remplacement de l’APG-66. Ce nouveau radar bien que doté d’une antenne classique à balayage mécanique offre 33% de capacité de détection en plus que l’ancienne version en mode air-air et air-sol. Il dispose d’un mode d’ouverture synthétique et permet une cartographie plus efficace. Ce nouveau radar est également plus léger et dispose d’une meilleure capacité de refroidissement. Les coûts de maintenance sont également plus faibles à hauteur de 45%. 

Autres améliorations, les F-16 thaï sont doté d’un nouvel interrogateur IFF AN/APX-113 de BAe Systems avec un nouveau Transpondeur. La protection des appareils n’a pas été oubliée, ils seront doté du distributeur de leurres AN/ALE-47 ainsi que du système de gestion de guerre électronique AN/ALQ-213 de Terma System. Sans oublier l’arrivée du missile Diehl BGT Défense IRIS-T.

 

1192771164.jpg

Photos : 1 F-16D Block55 doté de missiles IRIS-T@ RTAF 2 radar l’APG-38(V) 9 @ Northrop-Grumman

 

Production à taux faible du KC-46 !

324.jpg

Washington, le Pentagone a autorisé l'US Air Force et Boeing au démarrage de la production à taux faible du nouveau ravitailleur KC-46A « Pegasus ». Frank Kendall, sous-secrétaire de la défense pour l'acquisition de la technologie et de la logistique, a approuvé le programme KC-46A le 12 août dernier. Cette décision permet la transition des prototypes destinés aux essais à la fabrication d’avions de série destinés à des escadrons opérationnels.

Cette décision arrive avec plusieurs mois de retard sur el calendrier initial après que Boeing a découvert des problèmes avec le système de perche de ravitaillement rigide. Ceux-ci sont maintenant définitivement résolus. L’avionneur américain devrait pouvoir livrer le premier des 18 KC-46A « Pagasus » prévus au début de l’année 2018. Pour l’instant l’US Air Force prévoit de commander progressivement un total de 179 « Pegasus » pour remplacer les actuels Boeing KC-135.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

323.jpg

Photos : 1 KC-46A@ André Nordheim 2 En vol @ Boeing