27/09/2013

WestJet commande 65 B737MAX !

3901589865.jpg

 

 

 

SEATTLE, Boeing et la compagnie « low cost » canadienne WestJet viennent de signer une commande portant sur 65 B737 « MAX ».Cette commande se décline de la manière suivante :40 B737-800 MAX et 25 B737-700 MAX, celle-ci est évaluée à 6,3 milliards de dollars au prix catalogue.

 

«Nous sommes heureux d'annoncer la finalisation de l'accord d'achat de la famille « MAX » et nous nous réjouissons d'être parmi les premiers transporteurs nord-américains a voler le « 737 MAX » en 2017", a déclaré le PDG de WestJet Gregg Saretsky. «L'augmentation de l'efficacité énergétique et l'amélioration des équipements en cabine fourni par le Boeing 737 MAX contribueront à la fois à réduire les coûts d'exploitation et offrira un meilleur confort à nos client en vol ».

 

WestJet client fidèle de Boeing :

 

 Le choix de la compagnie dont le siège se trouve à Calgary, n’est pas une surprise, car celle-ci est déjà une fidèle cliente du constructeur Boeing. C’est d’ailleurs avec la famille « 737 » que la petite compagnie a réussi à croitre rapidement et connaitre le succès. La flotte de WestJet compte 103 appareils Boeing 737-600, -700, -800, et le transporteur s'est déjà engagé à en acheter une quarantaine d'autres.

 

963541418.jpg

 

Photos : 1 Image de synthèse B737MAX WestJet 2 intérieur cabine @ Boeing

 

 

12:21 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : westjet, boeing, b737max, b737-800max, b737-700 max |  Facebook | |

26/09/2013

La Marine indienne veut remplacer ses Sea King !

 

Seaking12.jpg


 

 

La Marine indienne a lancé un appel d’offre pour le remplacement de sa flotte d’hélicoptère Sikorsky S-61 «Sea King» au début de l’été. L’objectif pour la Marine est d’obtenir un hélicoptère polyvalent multi-rôle (MRH). Dans un premier temps, il s’agira de commander 16 hélicoptères d’une valeur d’environ 1 milliard de dollars, qui pourront ensuite être suivi de 40 autres appareils supplémentaires. 

 

Deux finalistes : 

 

La compétition se résume aujourd’hui à deux finalistes, le Sikorsky MH-60R «SeaHawk» et le NH Industries NH-90 NFH. Des essais en Inde doivent être prochainement exécutés avant de connaitre le vainqueur en 2014.

 

 

Le Sikorsky MH-60R «SeaHawk» : 


 

2599756560.jpg


 

La version MH60R et le dernier développement du SH60-SeaHawk destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH60B et SH60F. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

 

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

 

Lockheed Martin qui est responsable de l'intégration numérique de poste de pilotage de l'hélicoptère, du radar multi-mode, du sonar acoustique à longue portée et l’adjonction d’une caméra infrarouge. Le MH60R dispose également d’une architecture électronique permettant de protéger l’aéronef contre les menaces missiles. 

 

 

NH Industries NH-90 NFH : 


 

NH90_07.jpg


 

Le NH90 NFH est caractérisé par un système d’arme moderne qui combine sur une plateforme performante un ensemble de capteurs électroniques, acoustiques et une optronique ultra moderne ainsi que des armements adaptés aux missions à accomplir comme la lutte anti navires et anti sous-marine. Il remplit également des missions de recherche et de sauvetage, amphibies, de surveillance maritime et de lutte contre la piraterie.

Six lignes d’assemblage final du NH90 sont actuellement opérationnelles en France, en Allemagne, en Italie, en Finlande, en Australie et en Espagne sous la direction de NHIndustries, un consortium détenu par Eurocopter (62,5 %), AgustaWestland (32 %) et Fokker Aerostructures (5,5 %).

Photos : 1 S-61 «Sea King» indian Navy @ Indian Navy 2 Sikorsky MH-60R «SeaHawk» @ US Navy 3 NH-90 NFH Marine Hollandaise @ NH Industries

Démonstrations Axalp 2013 !

 

axalp12_015.jpg

  Les exercices de tir d’aviation des Forces aériennes dans les Alpes bernoises se dérouleront les : mercredi 9 et jeudi 10 octobre 2013.

Les exercices de tir d’aviation des Forces aériennes attireront à nouveau les foules dans les Alpes bernoises. Le programme offre une large palette de démonstrations mettant en scène, outre des avions de combat, des opérations de sauvetage et d’extinction et des ballets aériens effectués par des éclaireurs parachutistes ou des hélicoptères de l’armée.Trois Gripen C/D suédois seront présent et participeront aux exercices de tir au canon.

 

Programme cadre :

L’objectif des exercices de tir d’aviation sur l’Axalp est de montrer au public les performances et les options d’engagement des Forces aériennes suisses en milieu alpin.

Les avions de type F/A-18, F-5, PC-21 et les hélicoptères Super Puma, Cougar et EC635 participeront aux exercices de tir d’aviation.

Le programme identique sur les deux jours prévoit, entre autres:

·          Parade de F/A-18 et de F-5

·          Présentation de PC-21

·          Mobilité lors des tirs au canon en montagne

·          Engagement d’éclaireurs parachutistes 

·          Opération de sauvetage et opération d’extinction 

·          Démonstration des caractéristiques de vol des Cougar 

·          Démonstration de la Patrouille Suisse 

axalp12_097.jpg

 

Photos : 1 Gripen F & F/A-18D en 2012 2 Démo F/A-18C en 2012 @ Peter Steehouwer

 

25/09/2013

L’Inde fait l’éloge des Pilatus PC-7MKII !

e7c016434aae5042fa1f89a3eda57f49-_J133280.jpg


 

A l’Académie de vol de l’armée de l’air indienne située à Hyderabad, les premiers avions écoles Pilatus PC-7MKII viennent de boucler plus de 3’000 heures de vol avec près de 5.600 atterrissages et ceci dans le cadre de la formation de la première promotion qui regroupe 80 élèves-pilotes.

 

Parfaite intégration : 

 

L'introduction du nouvel avion-école de base dans l'inventaire de la Force aérienne indienne (IAF) s'est déroulé sans problème et avec une ponctualité des livraisons sans faille. Cependant, il est toujours difficile d’obtenir un retour sur les éventuels critiques, lors de l’arrivée d’un nouvel appareil au sein d’une Force aérienne. Le moins que l’on puisse dire à ce jour, c’est qu’au sein de l’Académie de vol indienne la satisfaction semble être générale. 

 

Malgré des difficultés rencontrées en matière de conditions météorologiques défavorables dues à l’arrivée de la mousson, les premiers vols en solo ont été réalisés avec succès au cours des trois premières semaines de formation au pilotage. 


 

3610243094.jpg


 

A la fin des deux premiers mois de formation, les instructeurs et les cadets ont exprimé une grande satisfaction face à l’environnement d’enseignement que procure le PC-7MKII. Les instructeurs ont mis en avant les grandes qualités de l’avion, sa facilité de mise en oeuvre et sa fiabilité. D’une manière générale, le PC-7MKII a considérablement renforcé la qualité de l'enseignement au sein de l’Indian Air Force. Les premières analyses de fond montrent que l’avion suisse et son avionique moderne forment une plateforme idéale pour l'apprentissage des jeunes équipages de la Force aérienne indienne pour leurs tâches difficiles à l'avenir.

 

La situation des livraisons : 

 

Dix-huit formateurs sur un total de 75 appareils ont été livrés à l'Inde à ce jour. Former 80 élèves avec un aussi petit nombre d’avions est déjà en soi une performance, là encore la fiabilité et la disponibilité de l’avion ont surpris les utilisateurs indiens. 

En vertu d'une grille de programme accéléré, la totalité de la commande sera terminée d'ici la mi-2015.

 

Il faut rappeler, qu’un délai de quinze mois s’est écoulé entre la signature du contrat et la première livraison. Un défi auquel l’avionneur de Stans a su répondre, afin, de palier au manque cruel d’avions écoles de l’IAF.


 

c5438ed95c389551bb3d09622f74f4a3-_J133828.jpg


 

Liens avec les articles concernant le choix de l’Inde :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/05/15/l-inde-cho...

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/02/18/pilatus-livre-le-premier-pc-7mkii-a-l-inde.html

 

 

Photos : 1 & 3 Les premiers PC-7MKII indiens en vol en Suisse 2 Formation des instructeurs indiens en Inde @ Pilatus Aicraft

Importantes commandes pour Airbus !

800x600_1380090063_A320_Vietjet_Air.jpg

 

Salon aéronautique de Beijing (Pékin), l'avionneur vient d’annoncer une série de contrats, portant au total sur 68 A320, soit un montant de cumulé de 6,5 milliards de dollars (4,8 milliards d'euros) selon les prix catalogues.

 

Qingdao Airlines, compagnie de création récente basée dans l'est de la Chine, a ainsi signé un accord pour l'acquisition de 23 appareils.

La première livraison pourrait intervenir début 2016, a précisé l'avionneur dans un communiqué, tout en soulignant que l'opération était soumise à l'approbation des autorités chinoises.

 

De son côté, Zhejiang Loong Airlines, compagnie basée à Hangzhou (est), a signé un protocole d'accord pour l'achat de 20 A320.

 

Puis, BOC Aviation, société de leasing de public Bank of China (BOC) et basée à Singapour, a passé une nouvelle commande ferme de 25 A320, qui intervient moins d'un an après une première commande de 50 appareils du même type.

La commande de Qingdao comprend 18 appareils A320NEO, version remotorisée pour réduire la consommation de kérosène. Zhejiang Loong a commandé 9 de ces appareils, et BOC Aviation 12.

 

Enfin la compagnie VietJetAir du Vietnam a signé un protocole d'accord pour un maximum de 92 appareils de la famille A320 et louera huit autres bailleurs de tiers. Le contrat d'achat signé avec Airbus couvre aujourd'hui pour 42 A320NEO, 14 A320ceo et six A321ceo, plus de 30 droits d'achat pour la famille A320. VietJetAir est déjà un opérateur d'A320, avec huit appareils loués déjà en service. Le transporteur a pris livraison cette semaine de son neuvième A320, livré neuf.

 

 

Photo : A320 VietJetair @ Airbus