30/08/2016

Le Challenger 650 en service au Mexique !

original.jpeg

 

Bombardier Avions d’affaires a annoncé que le premier biréacteur d’affaires Challenger 650 immatriculé et exploité au Mexique est entré en service plus tôt cette année. Ce biréacteur s’ajoute à la flotte d’avions d’affaires de Bombardier en Amérique latine qui compte quelque 550 appareils en service, dont 200 au Mexique.

« Le biréacteur Challenger 650 est un avion idéal pour les aéroports à haute altitude comme celui de Toluca près de Mexico », a dit Stéphane Leroy, vice-président régional, Amérique latine, Bombardier Avions d’affaires.

Le  Challenger 650 :

Le Challenger 650 dispose d’une autonomie qui dépasse les 4’000 milles marins (7 400 km) le biréacteur Challenger 650 s’appuie sur la solide réputation de l’avion Challenger 605 et présente des caractéristiques améliorées telles que les tout nouveaux moteurs General Electric évolués offrant une poussée accrue et une distance de décollage plus courte, une capacité de charge payante supplémentaire et une plus grande autonomie potentielle sur des aéroports d’accès difficile. Le biréacteur Challenger 650 est également doté du poste de pilotage Bombardier Vision et d’une cabine entièrement redessinée, la plus large de sa catégorie, aux fauteuils d’un design moderne et ergonomique, d’un office repensé et des systèmes de gestion de cabine les plus évolués et les mieux équipés de l’aviation d’affaires, des écrans HD les plus grands de sa catégorie et la meilleure connectivité de l’industrie.

Publiées en mai 2016, les prévisions du marché de l’aviation d’affaires de Bombardier font état de 790 livraisons pour le secteur de l’aviation d’affaires en Amérique latine durant la période de 2016 à 2025.

 

Photo : Challenger 650 @ Bombardier aviation

 

29/08/2016

Les MD530F de l’AAF au complet !

MediaHandler.ashx.jpeg

La Force aérienne afghane (AAF) a reçu les derniers exemplaires de ses MD Helicopters Inc. (MDHI) MD 530F « Cayuse » d’attaques. Les quatre derniers des 27 MD 530F sont arrivés sur l’aéroport Hamid Karzaï de Kaboul. Les appareils sont arrivés à bord d’un avion de transport de type C-17 « Globemaster III » de US Air Force.

Sur les 27 appareils actuellement en service 14 sont désormais pleinement opérationnels avec les équipements complémentaires, tels que les mitrailleuses Herstal HMP de 12,7 mm avec montage en nacelles et les lances roquettes M260 pour les roquettes de 70mm.

1633437_-_main.jpg

Le choix de l’équipement : 

 Ce type d’arsenal doit contribuer renforcer la puissance de feu des MD530F et permettra également d’augmenter sensiblement la distance de sécurité à laquelle l'hélicoptère sera en mesure d'engager ses objectifs. L’Herstal HMP 12,7 mm a une portée efficace d'environ 1900 m et les roquettes permettront d’engager à une distance 8000 m.

En mars de l’année dernière, la Force aérienne afghane (AAF) a commencé à recevoir ses premiers exemplaires de l’hélicoptère MD 530F « Cayuse » armés. Le premier lot de six aéronefs a été livré au printemps de cette année et a été suivi, par six autres hélicoptères au mois de juin.

 

2699202684.jpg

Photos : MD530F Cayuse @ MD Helicopters Inc

 

50ème KC-130J « Super Hercules » pour l’USMC !

1472133106471.jpg

Marietta, Le Corps des Marines des États-Unis a réceptionné son 50ème Lockheed-Matin KC-130J « Super Hercules ». Ce KC-130J « Super Hercules » est affecté au Marine Corps Air station de Miramar en Californie.

Le Corps des Marines a la particularité de fonctionner avec la plus grande flotte de KC-130J dans le monde. Le KC-130J de ravitaillement aérien est le dernier d'une longue lignée d’avion de combat KC-130 « Hercules ». Le nouveau KC-130J tire pleinement parti des améliorations technologiques et de performances énormes inhérentes au C-130J de base.

Le KC-130J « Super Hercules » Tanker :

Le KC-130J «Super Hercules» en version Tanker est directement dérivé du nouveau C-130J « Super Hercules ». Il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales. La version KC-130J est dotée des systèmes de perches de ravitaillement, des réservoirs supplémentaires et un poste pour l’opérateur ravitailleur. Le système de ravitaillement existe déjà sur les modèles plus anciens du C-130.

La flotte mondiale de « Super Hercules » a plus de 1,3 million d'heures de vol à son actif et est pilotée par 19 opérateurs différents.

 

Photo : le 50ème KC-130J @ Lockheed-Martin

28/08/2016

Les Tu-22M3 dotés du missile Kh-32 !

590529746.jpg

La Russie a débuté l’introduction du nouveau missile Kh-32 sur sa flotte de bombardier Tupolev Tu-22M3 modernisée. Ce très gros missile de croisière sophistiqué est spécialement conçu pour la lutte antinavire et les frappes à longue distance.

Capable de frapper un navire à plus de 1’000km :

tu-23m3-laden-with-two-kh-32-cruise-missiles.jpg

Le missile Kh-32 développé par le Bureau Raduga Design est une amélioration de l’actuel Kh-22 qui a été jusqu'ici le pilier des d'armes à longue portées des bombardiers supersoniques. Cette nouvelle version une fois lancée, grimpe à une altitude de 40 km, dans la stratosphère, puis plonge sur sa cible à un angle particulièrement raide à une vitesse de 5.000 km heures. Le Kh-32 se stabilise et se guide automatiquement sur sa cible. Il dispose d'un système de navigation inertielle GLONASS et d’un autodirecteur. La combinaison de la trajectoire de vitesse et de vol rend le Kh-32 particulièrement difficile à intercepter.

Selon l'expert russe Dmitry Kornev, le missile Kh-32 est conçu, en premier lieu, pour faire face aux navires ennemis. Il offre une opportunité de importante de frappe contre les porte-avions par exemple. Mais il peut également être engagé contre les radars, les ponts, les bases militaires et autres bâtiments tel que des centrales électriques.

Le Tupolev Tu-22M3 :

Les Tu-22M ont été modernisé et portés au standard M3M par Tupolev, ils sont munis de nouveaux équipements. Le Tu-22 modernisé au standard « M3M » démultiplie les performances opérationnelles de l'appareil, avec notamment de nouveaux équipements électroniques, moyens de liaison électronique et une avionique modernisée et la dotation des nouveaux missiles Kh-32 et Kh-55. Ce dernier est doté d’une ogive explosive ou à fragmentation élevée d’un poids de 350-400 kg. Doté de réservoirs plus gros, le Tu-22M3M est capable d’emporter ses missiles de croisière sur 2’410 kilomètres ainsi qu’une variété plus large de bombes diverses.

 

tupolev,tu-22m3,missile kh-32,lutte antinavire,marine russe,aviation russe,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 Tu-22M3 @ Sergy 2 & 3 Tu-22M3 dotés du Kh-32 @ VVS

10 Superjet de plus pour Aeroflot !

3855517.jpg

Moscou, la compagnie russe Aeroflot s’est engagée à acquérir un lot supplémentaire de 10 avions régionaux de type Sukhoi Superjet SSJ100. Ces appareils seront loués à travers un programme de location vente auprès de la Sberbank.

Ces appareils viendront grossir une flotte composée actuellement de 26 aéronefs. La compagnie russe Aeroflot vise un total de 50 Superjet à terme. La majorité des SSJ100 sont livrés dans la configuration "Full" avec 87 sièges passagers dans une configuration bi-classe: avec 12 sièges en affaires et 75 sièges en classe économique.

Le Sukhoi SSJ100 Superjet : 

Sukhoi Superjet 100 (SSJ100) est un jet de 100 places régional conçu et développé et construit par Sukhoi Civil Aircraft Company (SCAC) en partenariat avec AleniaAermacchi. Le 19 mai 2008 le premier SSJ100 accompli avec succès son premier vol. Le Sukhoi Superjet 100 atteint une vitesse de croisières maximale de Mach 0,81 et 40.000 pieds. Il décolle d'une piste de 1’731 mètres. La plage de fonctionnement pour la version de base est 3,048 km et 4.578 km pour la version longue portée.  Le Superjet est une machine pouvant transporter entre 78 et 98 passagers, en deux classes, il est équipé de deux réacteur PowerJet SaM146 développé conjointement par le motoriste russe NPO et le français Snecma. Divers équipementiers ont été retenu pour fournir des éléments au SSJ100 comme Thales, Liebherr ou encore Honeywell et Bf Goodrich. Le cockpit est moderne et intègre une technologie occidentale avec écrans EFIS couleurs.

 

Photo : Superjet SSJ 100 Aeroflot @ Svyatoslav