08/02/2018

Trump relance l’achat de Super Hornet !

5667.jpg

Le président Donald Trump a placé une commande de 24 avions de combat Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » au menu programme des acquisitions du budget militaire 2019. Cette décision inverse le choix fait à l’époque par l'administration Obama d'arrêter d'acheter le chasseur après cette année.

Combler les retards du F-35 :

La Marine américaine a fait valoir qu'elle a besoin de plus d'avions de type F/A-18E/F pour combler une pénurie dans son inventaire jusqu'à ce que plus de nouveaux F-35 de Lockheed-Martin soient déployés.

La proposition dans le budget qui doit être présentée le 12 février prochain et sera probablement bien accueillie au Congrès, qui a toujours ajouté plus de « Super Hornet » que demandé et a résisté aux plans du Pentagone sous l'ancien président Barack Obama pour l'éliminer. Les législateurs ont approuvé 12 avions supplémentaires au cours de l'exercice 2016 alors qu'aucun n'a été demandé et 12 de plus au cours de l'exercice 2017, lorsque deux ont été demandés. Au cours de l'exercice, les conseillers de la Chambre et du Sénat ont proposé d'ajouter 10 avions aux 14 demandés.

La ligne de production reconduite : 

L’avionneur Boeing se frotte les mains, car l’engagement du nouveau Président permettra de continuer à produire l’avion durant encore quelques années. Ce maintien de la production permettra également à Boeing de venir confiant vers de nouveaux clients, dont les évaluations pour un nouvel avion, va ou vont débuter prochainement.

Par aileurs, cette nouvelle commande conforte Boeing que l’US Navy se rapproche un peu plus du standard BlockIII « Advanced Super Hornet ».

Le Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » :

Le Boeing F/A-18E/F «Super Hornet» est un avion multirôle, capable d'effectuer pratiquement toutes les missions dans le spectre de tactiques, y compris la supériorité aérienne, de jour comme de nuit avec des armes à guidage de précision, chasseurs d'escorte, de soutien aérien rapproché, la suppression de défenses aériennes ennemies, de reconnaissance.  En comparaison du «Hornet» le «Super Hornet» permet des missions à très grand rayon d’action. Le «Super Hornet» est doté du radar AESA (Active Electronically Scanned Array) APG-79 de Raytheon.

FA-18_Super_Hornets_of_Strike_Fighter_Squadron_31_fly_patrol,_Afghanistan,_December_15,_2008.jpg

Photos : Super Hornet de la Nvay@ USN

 

Pilatus livre le premier jet PC-24 !

 

 

unnamed.jpg

Lors d’une cérémonie au sein du centre de l’avionneur Pilatus Aircraft Ltd affaires à Broomfield, Colorado aux Etats-Unis, le premier PC-24 a été remis à la société américaine PlaneSense. L'avion est le premier de six PC-24 qui viendront renfrocer la flotte de PlaneSense.

Depuis 1996, PlaneSense est spécialisée avec succès dans l'offre de service fractionné de transport de propriété avec le PC-12 monoturbopropulseur. PlaneSense exploite 36 PC-12, et continuera d'acquérir et d'exploiter le PC-24 pour étendre l’offre de produits à ses clients. 

« Nous sommes honorés d'être le client de lancement du PC-24, et nous sommes ravis d'ajouter ce jet polyvalent et unique à la flotte de PlaneSense. Nous avons beaucoup admiré la qualité et la conception des avions Pilatus, et nous sommes sont d'avoir établi un partenariat avec Pilatus durant les 22 dernières années. Ceci est une journée excitante pour nous, ainsi que pour nos clients qui sont désireux de commencer à voler dans cet avion fantastique ». 

Avec le PC-24, PlaneSense profitera d’une grande cabine et spacieuse cabine ainsi que de la porte de chargement unique du PC-24, les performances sur le terrain court, et sa capacité à atterrir sur des pistes en herbe permettra d’accéder aux emplacements où les jets d'affaires traditionnels sont incapables de fonctionner. 

pilatus aircraft,pilatus pc-24,jet suisse,nbaa,ebace,jet privés,bizjet,aivation d'affaires,infos aviation,les nouvelles de l'aviation,planesence

A propos du Super Jet Polyvalent :

Le PC-24 est le premier biréacteur d'affaires dans le monde entier conçu pour décoller et atterrir sur des pistes très courtes, ou les pistes non pavées, et d’offrir une porte cargo standard. Il dispose également d'une cabine très spacieuse dont l'intérieur peut être facilement adaptée aux besoins du personnels. La flexibilité exceptionnelle du PC-24 ouvre la porte sur un éventail enviable de possibilités, que ce soit en temps que jet d'affaires, d'avions d'ambulance ou pour d'autres missions spéciales. Tout cela fait un super polyvalent Jet, un avion conçu pour répondre à une grande variété de profils de mission individuels.

 

unnamed-1.jpg

Photos : livraison du premier PC-24 @ Pilatus Aicraft

07/02/2018

Bangkok Airways signe pour plus d’ATR 72-600 !

Bangkok-Airways-ATR72.jpg

 

Salon aéronautique de Singapour, la compagnie thaïlandaise Bangkok Airways et ATR ont signé un contrat pour l’achat de quatre ATR 72-600 supplémentaires. La signature a eu lieu au Salon aéronautique de Singapour. L’opération, évaluée à plus de 100 millions de dollars US, permettra à la compagnie de poursuivre la modernisation et l’harmonisation de sa flotte régionale autour du modèle ATR 72-600. Aujourd’hui, Bangkok Airways exploite une flotte de 15 appareils ATR, dont neuf ATR 72-600 et six ATR 72-500 qui seront progressivement remplacés par les nouveaux modèles de la série ATR -600. La livraison de ces quatre avions supplémentaires, équipés de 70 sièges, devrait se faire entre octobre 2018 et mars 2019.

 Les ATR sont particulièrement adaptés pour les vols court-courrier et les opérations inter-îles en Asie du Sud-Est, et cette compagnie en est un très bon exemple. Les appareils ATR présentent des coûts d’exploitation très faibles et une performance écologique inégalée par rapport au reste des avions régionaux de leur catégorie. Ils ont été de loin le choix privilégié des transporteurs en Asie du Sud-Est au cours des dix dernières années. Depuis 2007, le nombre d’ATR exploités dans les pays de l’ASEAN a été multiplié par cinq, passant de 50 à près de 250.

 

À propos de Bangkok Airways :

Bangkok Airways est la première compagnie privée de Thaïlande depuis 1968. Elle gère quotidiennement près d’une centaine de vols au départ de l’aéroport de Bangkok-Suvarnabhumi. Bangkok Airways transporte des voyageurs du monde entier vers plus de vingt destinations de rêve à travers la Thaïlande et le reste de l’Asie. Parmi les destinations balnéaires les plus célèbres, on retrouve Samui, Phuket, Trat (Koh Chang) ainsi que les Maldives. Les sites de Sukhothai, Luang Prabang et Siem Reap (Angkor), sont quant à eux classés au patrimoine mondial. 

 

Photo : ARE 72-600 Bangkok Airways@ Siphan Roopthaisong

06/02/2018

Premier vol d’un F-15C doté de réservoirs CFT !

0766781.jpg

L'US Air Force a testé en vol un Boeing F-15C « Eagle » équipé de réservoirs de carburant additionnels de type Conformal Fuel Tank (CFT), a annoncé le constructeur le 5 février. Un avion de la 159e escadre de chasse de la Louisiana Air National Guard (ANG) a effectué le vol inaugural. A noter que ce système équipe déjà les F-15 E.


La mise au standard CFT d’avions de combat Boeing F-15C fait partie d'un effort de modernisation de la flotte au sein de l’US Air Force. En plus de l’ajout de ces réservoirs le long du fuselage, les F-15C « Eagle », la flotte devrait progressivement être dotée de viseurs de casque Boeing Joint Helmet Mounted Cueing System (JHMCS) améliorés, un nouvel équipement de guerre-électonique.

1718010_-_main.jpg

Plus de carburant, plus d’armement :

Le F-15C doté du système CFT permet non seulement un ajout de carburant 12'000 lb, mais permet également d’augmenter l’emport d’armes diverses. De plus, l’avion emporte un IRST et un poste de pilotage amélioré et un équipement de guerre électronique de nouvelle génération. Selon l’USAF, l’arrivée des CFT permet de libérer deux pylônes sous les ailes actuellment dotés de réservoirs externes. Ceux-ci pourront dorénavant être doté d’armes air-air ou air-sol.

Compléter le manque de F-22 « Raptor » :

Selon l’USAF, l’adaptation des CFT et de la modernisation de l’avion permettra de renforcer en terme de puissance et d’allonge au combat la flotte actuelle. Cette modification raprochera le standard « C » au modèle « E » et viendra compléter la capacité de frappe en profondeur qui fait aujourd’hui défaut. En cause le manque de F-22.

345eg.jpeg

Photos : 1 F-15C doté des CFT @ R. Noble 2 F-15C CFT de face 3 le principe des CFT @ Boeing

 

Les A320neo de SWISS dotés de Pratt & Whitney !

Airbus_A320neo_SWISS.jpg

Le transporteur SWISS a sélectionné le motoriste qui équipera ses futurs avions Airbus A320neo et A321neo, Il s’agit du PW1100G « Geared Turbofan (GTF) de Pratt & Whitney. Au total se sont 15 appareils qui sont concernés par ce choix. L'annonce a été faite ce matin au Salon aérien de Singapour.

Pas une surprise :

Le choix du PW1100G « Geared Turbofan (GTF) de Pratt & Whitney n’est pas une surprise, étant donné qu’une variante du moteur équipe déjà les Bombardier CS100 et CS300 en service au sein de la compagnie.

La technique du « Geared Turbofan » (GTF) comprend un réducteur de vitesse entre le fan et le compresseur basse pression, il permet à chacune de ces parties de tourner à sa vitesse optimale et améliore donc les performances du réacteur dans tous les domaines (consommation, émissions et bruit).

Cette technologie qui s’inscrit dans sa démarche écologique et particulièrement au réducteur de vitesse capable d’absorber des niveaux de puissance plus élevés, que ceux atteints sur d’autres concepts de moteurs. Le P&W1000 a été, en plus de la famille A320, sélectionné pour le Mitsubishi MRJ, le C-séries de Bombardier et le MS-21 Irkut.

Photo : le futur A320neo de SWISS @ Airbus